Partagez | .
 

 [Finie] Helios de Nepheret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Jeu 26 Juin - 23:26


Informations du dresseur
•  Nom : de Nepheret
• Prénom : Helios
• Sexe : Masculin
• Date de naissance : 28 Septembre 1997 (23 ans)
• Lieu de naissance : Tarme
• Lieu de résidence : Talmia
• Orientation sexuelle : L'excitation de la recherche et de la découvert suffit non ?
• Métier : Chercheur
Description du dresseur
    Caractère :
On se demande parfois en voyant certaine personne ce qui leur passe par la tête. Dans le cas de Helios c'est un sentiment récurent, il l'éprouve nécessairement lorsqu'il scrute quelqu'un. à quoi peut-il bien penser ? Sûrement à des choses triviales et sans importance, ou pas.

On le voit nettement, Helios aime penser, réfléchir, s'imaginer, s'interroger ; la voie du scientifique lui sied à merveille n'est-ce pas. Néanmoins, il se distingue des autres scientifiques par sa perception aigüe de l'illogique. Osez lui dire quelque chose d'absurde, sans sens ou tous simplement essayez de l'embrouiller avec une pluie de mots compliqués pour le perdre vous n'y arriverez jamais. Son esprit est tous simplement trop logique pour ça.

Mais comme toutes les machines bien huilées elle peut s'enrailler et notre jeune homme n'est pas dénué de cœur pour autant. Faisant preuve d'une dévotion sans pareille pour protéger ceux qui lui sont chers il peut changer sa manière de penser s'il se rend compte qu'il aurait trop à perdre à rester logique (...vous avez dit manipulateur ?). Les faibles et les exclus ont également leur place sous son aile protectrice, il a déjà subi l'exclusion, il ne la souhaite à personne.

Pour en revenir à ce qu'il aime, ou plutôt ce qu'il n'aime pas ; car ça revient au même c'est juste le contraire ; il déteste les croyances. Ne lui dites jamais : "Je crois en...", ou "Je crois au/à/à la..." et même un "Je crois que..." sous peine de disparaitre de sa liste des gens intéressants. C'est ainsi que vous pourrez voir s'il vous apprécie ou non : s'il vous regarde avec insistance, semble vous écouter avec attention vous pouvez considérer qu'il vous aime plutôt bien ; mais s'il vous parle sans vous regarder, n'est pas spontané lorsqu'il vous répond et cherche à rompre la conversation pour fuir cette discussion inutile vous pouvez remballer, vous n'êtes pas intéressant.

Pour résumer les gens d'esprits l'intéressent, car discuter avec eux flatte son intelligence (et il en a) ; car on ne gagne rien à discuter seul ou avec des idiots. Il exècre la stupidité, la méchanceté et est prêt à passer sa vie à penser, réfléchir et expliquer ses recherches du moment que cela serve à l'humanité : c'est un altruiste somme toute, un altruiste empathique, protecteur et sûrement un peu rêveur (comme tous les scientifiques).
    Physique :
• Taille : 1m90
• Teint : Hâlé (dû à ses origines montagnardes)
• Cheveux : Chatain
• Yeux : Vert
• Particularité : A dans sa poche une montre gousset qui est un miniature du masque de son Tutafeh
    Histoire :
Helios sied à merveille à notre jeune homme, c'est un prénom lumineux et protecteur emplit d'un sentiment de bienveillance. Originaire d'une famille très hétéroclite dans les choix de carrière de ses différents membres. Né d'un père éleveur de Chevroums et d'une mère musicienne il s'inscrit dans une fratrie de deux sœurs et deux autres frères dont il est l'ainé. Parmi eux se trouve une journaliste, une archéologue et un politicien. Il en manque un me direz vous, c'est bien là la tragédie qui frappa les de Nepheret et qui conduisit Helios à sa destiné :

Le dernier des trois frères et le dernier de la fratrie avait une déficience incomprise par les siens. Dans le village on disait qu'il tendait presque à la folie, le commérage et les on-dit à propos de cette enfant prirent de plus en plus d'importance. Les parents furent les premiers touchés par une sorte d'exclusion passive : les autres éleveurs de la région refusant de commercer avec le père et les représentations de la mère étant systématiquement émaillées d'incidents fâcheux. Petit à petit la famille des de Nepheret fut considéré comme des parias, leur fils abscons et débiles alimentant toutes les théories les plus farfelus allant de la maltraitance à l'inceste.

Quand aux enfants eux-mêmes l'exclusion se ressentait  à l'école, où on entendait des : "Mon papa veut pas que je te parle."  et autre texte appris par cœur par des enfants innocents et à dix mille lieux de la vérité. Quoiqu'il en soit il fallait bien remédier à cela et les parents des de Nepheret cultivèrent l'excellence pour leur enfant en modelant leur esprit et leur éducation pour qu'il marque l'Histoire de leur nom et ainsi les sortir de la disgrâce.

Quand au cadet... l'histoire dit qu'il hurlait le soir, pour alerter sa famille que des pokémons ténébreux dévoraient leur âme. Une nuit sans lune, au plus profond des ténèbres pris de panique par sa folie il s'est enfuit dans la nuit hurlant tel un hystérique, Helios et son père essayant de le rattraper en vain. Après une cours effréné le souffle court, le cœur palpitant et le regard hagard, Helios fut frappé par l'irrationalité de cet être et de tous les autres. Comment des humains pouvaient-ils se perdre dans les méandres de leur esprit débiles ? La réponse n'avait aucune importance, car il n'y a pas de raison de perdre son temps avec l'irrationalité. Cette nuit là frapper par le malheur, dans les bras d'un père éploré, lors d'une veillée funèbre sans corps il se le promit : il éclairerait les fous et les hommes de ce qui ne souffre d'aucun doute, les sciences.

Laissant derrière lui sa famille encore sous le coup de ce drame il partit ne pouvant plus supporter l'hypocrisie des autres villageois de Tarme. Eux qui les avaient exclus, partageaient maintenant leur douleur, dans un élan insincère comme pour panser leur plaie béante de la culpabilité d'avoir brisé une famille.

Il partit à Talma, métropole cosmopolite de la région où les plus grands esprits se rencontraient dans des conférences endiablées où idées et démonstrations rigoureuses fusaient. Les études n'étant pas gratuites et ne pouvant pas solliciter ses parents encore dans le malheur il dût se débrouiller seul, même si cela devait le pousser au bord de la légalité. Les premiers jours de ses études il aurait pu être considéré comme un passager clandestin, mais quand on joue il faut s'attendre à perdre et c'est ce qui se passa. Mais ce sont ses résultats et la bienveillance du professeur Helmut Van Kleef qui le protégèrent. Ce dernier le prit sous son aile lorsqu'il venait d'avoir dix-neuf ans, après une année brillante. Van Kleef, voulant savoir à qui il avait vraiment affaire, discuta longuement avec lui et fut pris d'empathie pour ce jeune homme prometteur. Helios étudia encore deux ans au côté du professeur et lorsqu'il fut reçu à ses examens, son diplôme en poche, il se proposa aux services de ce dernier en tant que chercheur. Ce qu'il accepta avec empressement, après tous comment faire la fine bouche devant un élève si brillant et si attachant. Il lui transmit sa passion des recherches et ils finirent par devenir très proche au point que Van Kleef lui offrit pour ses vingt-et-un an une montre gousset à l'effigie du masque du Tutafeh qui le suit depuis presque toujours, son avenir semblait alors tracé.

C'était sans compter sur un ouragan d'énergie qui allait bientôt s'inviter dans sa vie : le jeune et non moins talentueux Tetsuyuki Sakada. On dit à l'occasion que la première idée que l'on fait se fait de quelqu'un est souvent fausse, cela n'a jamais été autant vrai qu'avec ce que s'était dit Helios sur Tetsuyuki. La première fois qu'il avait vue c'était dans le bureau officiel de Van Kleef où le professeur discutait avec un autre étudiant, avec toute la pédagogie dont Helios le savait capable, ce dernier semblait manifester un intérêt prononcé pour les sciences et avait une assurance surprenante avec son sourire aux lèvres. N'importe quel autre élève aurait été au moins intimidé par l'aura que dégageait Van Kleef (vous savez ce je ne sais quoi qui fait paraitre les gens plus grands et plus respectables). Il y avait en lui une candeur infantile, de toute façon ça n'avait sûrement aucune importance.

Les jours suivants pendants les cours Helios l'observait, fasciné par son sourire. Il souriait tout le temps, en prenant ses cours, en salle d'étude, même en mangeant et pendant les examens. Comment un être aussi jeune pouvait-il se retrouver ici avec le sourire aux lèvres en permanence alors que les sujets des cours étaient des choses sérieuses ? Et comment pouvait-il ne pas faire partie de ces idiots qui n'y comprennent rien et ne font que vaguement retenir des mots et notions choisis au pif pour surnager dans cette compétition que sont les études ? Enfin quoi avait-il quelque chose de spécial ce Sakada ?

N'y tenant plus il l'aborda dans la salle d'étude, prêt à sonder tout ce qu'il dirait pour savoir qui il était vraiment. Helios feinta en disant qu'il révisait le même cours que lui et qu'ils pourraient sûrement le réviser ensemble pour s'aider mutuellement. Tetsuyuki le regarda, le jaugea et l'invita à se mettre à ses côtés, d'abord un silence entendu s'installa entre eux, comme cela fait souvent chez les gens intelligents (il faut d'abord se jauger en silence avant de parler, c'est comme un round d'observation à la boxe). Puis Tetsuyuki avec toutes la candeur que le monde pouvait mettre en un seul être dit à Helios cette phrase qui se grava dans son crâne, comme le burin creusant la pierre : "T'es plutôt grand toi, je t'aime bien." Toujours le sourire jusqu'aux oreilles, il dévisageait Helios en attente d'une réponse, ce dernier complètement décontenancer ne savait comment répondre à une déclaration d'affection aussi brutal venant de quelqu'un qu'il ne connaissait pour ainsi dire pas. Etouffant un bégaiement en tentant d'articuler une phrase, il se reprit et ne trouva pas mieux à faire que de pousser un rire franc. Voyant la mine quelque peu interrogative de son interlocuteur, MAIS toujours affublé de cet éternel sourire, il enchaîna : "Moi aussi je t'aime bien, il faudrait qu'on travaille plus souvent ensemble", il le regarda : "Mais on n'a encore rien fait ensemble". Réussissant l'exploit d'égaler la grandeur de son sourire Helios lui dit : "Qu'attendons-nous alors ?"

Ce fut pour eux le début d'une collaboration fructueuse, Tetsuyuki manifestant un grand intérêt pour la recherche et les sciences leur esprit respectif se complétait à merveilles, à la manière des plus grands et ils devinrent vite proches, tant au point de vue du travail que de l'affinité. Remarquant ce duo naissant leur professeur, Helmut Van Kleef les prit à part : pour qu'ils puissent discuter de leurs projets respectifs.

Ils semblaient d'accord sur le fait qu'ils allaient continuer leur collaboration et Helios discuta à cette occasion des mythes qui entourent sa région natale. Comme piqué dans sa curiosité le professeur, avec un entrain et une fougue dignes des grands aventuriers se mit dans l'idée de partir enquêter lui-même sur place. Laissant par la même à nos jeunes chercheurs, son bureau et toutes la documentation s'y trouvant. Mal lui en pris, car après deux semaines d'expédition, les goélises que les deux jeunes chercheurs envoyaient à leur mentor revenaient systématiquement sans réponse et sans même que le leurs lettres ne soient ouvertes. Le professeur Helmut Van Kleef fût déclaré disparu trois semaines après le début de son expédition, malgré les enquêtes aucune trace n'a été trouvé et rien n'infirme ni ne confirme sa mort, ce qui ne manque pas d'alimenter les théories le plus farfelues à propos de ce pauvre homme.

Dans le deuil d'avoir perdu être formidable et salvateur pour lui, Helios se mit en tête de reprendre sa voie, de continuer ses recherches toujours dans l'idée d'élever les hommes. Il prit sous son aile Tetsuyuki, leur amitié était maintenant trop forte pour qu'ils puissent s'abandonner. A lui s'ouvrent les portes d'un monde dont on ne comprend que peu de choses, c'est son devoir que de les comprendre pour les autres.
Informations du Pokemon

• Pokemon : Tutafeh
• Surnom : Tujurdakor
• Sexe : Mâle
• Particularité :A toujours l'air heureux
    Histoire :
Il y a dans la vie de chaque personne des rencontres qui nous façonnent et influent sur notre avenir. Aussi nous pourrions dire que, pour un jeune garçon, recevoir son premier pokémon est une rencontre de cet ordre.

Dans la famille des de Nepheret il est d'usage que les grands-parents choisissent le premier pokémons de leurs petits-enfants. Pour Helios ce cadeau lui fut fait à l'âge de douze ans; à cette époque c'était un enfant calme et paisible qui n'avait pas spécialement beaucoup d'amis et ça n'était pas plus mal, disaient ses parents.

Son grand-père, Pierre de Nepheret, un archéologue émérite, était fasciné par les vielles pierres et les vielles reliques (ce qui entre nous n'est pas plus mal pour un archéologue). Aussi aux côtés de son sempiternel Lugulabre, qui le suit depuis ses débuts il y a cinquante ans, dans une ruine d'un palais d'un autre continent il entendit comme des gémissements. Intrigué, avançant à pas feutrés il découvrit un tutafeh.
Il gravitait autour de ce pokémon un myriade de légendes diverses, la plus connues et admises était que le masque qu'il portait était la représentation du visage de la personne que le tutafeh était avant de mourir. Ce lien entre pokémon et humain était très intriguant, les pokémons ne se mélangeaient pas entre eux alors pourquoi se mélanger avec les humains. Il le captura en premier lieux dans l'optique de le donner à un ami scientifique pour qu'il puisse l'étudier, mais pris d'empathie pour ce petit être mélancolique il ne put se résoudre à le céder pour faire des expérimentations dessus.

Aussi il découvrit que ce pokémon était loin d'être toujours triste et parfois semblait même sourire (oui semblait parce que les tutafeh n'ont pas de lèvre résultat on ne peut deviner leur expression qu'en regardant leurs yeux). Il l'offrit donc à son premier petit-fils Helios.

Et qu'elle ne fut pas la surprise de Helios en voyant ce pokémon, devenu presque jovial, à croire que les tutafehs sont juste des pokémons en manque d'affection (Un câlin ?). De plus le calme intrinsèque du tutafeh n'était pas pour déplaire à Helios qui était d'une nature posée. Aussi pendant ses études la présence reposante de son tutafeh lui permettait de s'apaiser ou de lui tenir une chandelle pour qu'il puisse y voir quelque chose (oui rien ne remplace une bonne vielle bougie pour se mettre dans une ambiance tamisée et feutrée idéale pour le travail de l'esprit, l'électricité a tellement moins de charme).

Des fois Helios le contemplait et se demandait ce que ce pokémon pouvait bien faire dans ces ruines, est ce qu'il attendait quelqu'un ? Ou bien se remémorait-il son passé soit disant "humain" ? Ou se demandait-il ce qu'il allait lui arriver maintenant ? Et après si se sont des "hommes", ne pourrait-on pas trouver un moyen de communiquer ?

Ce dont il était convaincu c'est que là, au moins, il avait cessé de pleurer.

Informations du Joueur
• Prénom/Surnom : Julien (Eodenne sur tous les jeux vidéo)
•  Âge : 19 ans
• Comment es-tu arrivé ici ? A force que des amis autour de moi en parle
• Parrain : Tetsuyuki Sakada
• Avatar : Spain - Axis Powers : Hetalia
• Une question ? : Qui est pour une révolution scientifique et technologique ?


Dernière édition par Helios de Nepheret le Mer 2 Juil - 19:25, édité 3 fois
avatar
Lun 30 Juin - 14:14
Fondateur

Messages : 10710

Voir le profil de l'utilisateur
Welcome ! Si tu as des questions n'hésites pas ! Bonne continuation à toi.


avatar
Invité
Mer 2 Juil - 18:59


Voila, la fiche est terminée. Si besoin de modifications prévenez moi.
avatar
Mer 2 Juil - 23:05
Fondateur

Messages : 10710

Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


 

[Finie] Helios de Nepheret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]
» Andalucia [MAJ finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Carton 2016
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook