Partagez | .
 

 Un début qui promet !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Sam 4 Oct - 0:35


Journal mémorielle de Basile…
Deuxième jours de mon arrivée en Alcéa, quelques heures après nos retrouvailles avec Cyrille.
Moi qui pensais faire mon voyage en solo voilà que je me retrouve avec Cyrille sur le dos …
Nan mais j’vous jure il a TOUJOURS trouvé le moyen de faire ce qu’il voulait, et surtout à faire faire a la bande tout ce qu’il veut.
Bah pourquoi pas après tout, c’était peut-être pas une si bonne idée de partir seul comme ça et puis en cas de coup dur c’est toujours utile d’avoir un bras droit.
Bon par contre quand il m’a retrouvé son Poussifeu aurait pu éviter d’essayer de me cramer la tronche pour me réveiller.
Faut croire que j’ai une tête qui lui revient pas à cette bestiole, et Carapuce était à deux doigts de le refroidir un coup. Ça va pas être la grande camaraderie entre ces deux-là…

Bon c’est après avoir évité cet accident que nous sommes sortis de cette ville (d’ailleurs ça fait deux jours que j’y suis et j’ai toujours pas retenus son nom) direction la route 10 celle qui longe les côtes sud-est d’Alcea.
Bon en chemin on a un peu papoté …enfin un peu lui surtout !
Il m’a expliqué qu’il avait fait un aller-retours à Hoen voire  sa famille avant de finalement partir lui aussi pour Alcea.
En tout cas ça a l’air cool Hoen j’aimerais bien  y faire un tour un de ces jours.

Bon sinon depuis notre départ j’ai un peu observé le paysage.
C’est vraiment pas mal comme coin quand même, ça doit être une sacrée zone touristique quand même avec cette  plage et les falaises un peu plus loin.
Par contre ça a l’air pauvre en pokémon !!
Sérieux hormis des Goélises et quelques Békipans j’ai rien vu.
Peut-être qu’il  a deux trois autres espèces qui vivent sur la plage qui pourraient être intéressantes.
Avec un peu de chance des Pokémons crustacés, j’aime bien leurs bouilles à ceux-là.

Bon par contre je commence à fatiguer moi.
On marche depuis combien de temps déjà ? Trois heures peut être plus.
Je pense qu’il ne serait pas contre une petite pause pour becqueter un peu.
-Dit Cyrille ça te dit de se poser  ? Histoire de faire une pause.
Je commence a avoir sacrément faim quand même


Dernière édition par Basile Ivanoff le Mar 7 Oct - 23:03, édité 2 fois
avatar
Invité
Dim 5 Oct - 10:45





Bon, on aura fait un petit bout de chemin, plutôt calme d’ailleurs. A part discuter on a pas fait grand-chose, et encore vu que Basile est pas spécialement loquasse j’ai un peu monologué.
Quoiqu’il en soit, nous voilà en train de chercher un endroit où nous poser pour manger, pour ma part j’ai un peu plus regardé le paysage que lui, qui ne regardais que les pokémons qui passaient.

- Regarde par-là, on a un petit chemin qui descend sur la plage, ça me parait sympa pour aller trouver un coin pour manger. Non ?

Je lui posais la question en connaissant déjà la réponse.

- Mouais, mais ce serait pas mieux maintenant ? me dit-il avec un air las digne du pire Monaflémit au monde.

- T’as envie de manger sur des cailloux sans assise confortable alors qu’à… Aller 15min à tout casser, on a une plage confortable où se poser et laisser nos pokémons se dégourdir les jambes ? Et même pourquoi pas un peu plus de diversité dans les « cibles » potentielles.

- Pffff c'est loin quand même. On peut pas manger ici avant de descendre ?  

Lâchant un soupir je m’engageais sur la descente, sachant que Basile me suivrait.
Manque de chance, c’était plus escarpé que ça en avait l’air, je dérapait, glissait sur 10 bons mètres et me raccrochait à une racine dépassant du sol.

- Non mais ! Haa…  

Je soupirais devant ma « chance » légendaire qui venait une nouvelle fois de mettre dans une situation des plus désagrable.
- Bon, maintenant je suis à… 2 mètres de la plage, en ligne droite sans obstacles… Ça devrait le faire…
Je lâchais la racine et me laissais glisser le long de la pente. Une fois au bas de cette dernière, j’époussetais mes affaires en vérifiant que je n’avais rien perdu. Puis je me retournais près à rembarrer un Basile mort de rire, au lieu de ça je le voyais dévaler la pente encore plus vite que moi. Il s’écrasa de tout son poids dans le sable ne lâchant que des sons étouffés.

- Et bah, si moi j’ai ma… « Chance » légendaire pour moi, toi t’as vraiment besoin de te rappeler que dès que je bouge vers un truc où je peux potentiellement me casser la gueule, en général, mieux vaut attendre de mes nouvelles avant de bouger.
Je disais ça pour rire, même si l’expérience avait plusieurs fois prouvée ce fait.
J’obtins pour seul réponse un gargouillis à moitié étouffé doublé d’une mine renfrognée comme lui seul savait les faire.

- Ok, ça va. On va se poser là, on a même un rocher qui peut faire office de table. Laisse-moi le temps de sortir de quoi nous faire à manger.

A ces mots son visage s’éclairait,  mais vite il me demanda comment je comptais nous préparer quelque chose sans ustensile. Je ne répondais pas et lui faisais signe de sortir Carapace pendant que je sortais Poussifeu de sa Ball, après un ébouriffage de plume ce-dernier alla immédiatement se poser sur le rocher.

- Désolé Poussifeu mais j’ai besoin de toi. Juste que tu m’allume le feu, rien de plus, après tu pourras dormir en attendant de quoi manger. Je lançais ça en espérant capter son attention puis me tournais vers Basile.
Ma grand-mère m’a donné un petit recueil de ses recettes. Vu ce qu’on a, je te propose une tambouille de viande de Tauros et de légumes, ça te va ?

-  Moi je veux bien mais comment tu comptes le faire cuire ? On a pas pris d’ustensiles du genre marmite ç’aurait été trop lourd. Me répondit-il

- Et c’est là que ma grand-mère nous sauve la vie, elle m’a donné un truc absolument génial.
Je sortais de mon sac un genre papier bleu plié en quinze.
Ce petit machin est une invention de la Devon SARL d’Hoenn, c’est une matière plastique résistante à la chaleur et surtout, totalement lavable et stériliseable, capable de prendre un certain nombre de formes sous l’effet de chaleurs d’intensités différentes. Celui-là peut prendre la forme de divers récipients de cuisines. Pour le reste j’ai des ustensiles plus classiques qu’elle m’a donné en même temps.
Ah, Poussifeu, tu peux me chauffer ce plastique à feu doux s’li-te-plait, comme Mamou te l’a montré d’accord ?
Poussifeu acquiesça et s’exécuta, en à peine deux secondes un marmite était formée.
- Maintenant Basile, allume un petit feu et demande à Carapuce de mettre de l’eau jusqu’au quart de la marmite, je m’occupe du reste.

Et quelques minutes plus tard on avait tous les quatre une assiette avec un peu de viande, des légumes et une sauce au fumet agréable. Poussifeu et Carapuce ne se firent pas prier et attaquèrent immédiatement leurs assiettes, tout comme Basile d’ailleurs bien que lui soit plus soigneux qu’eux.
Je suivais leur exemple, inquiet de la qualité de ce que j’avais fait, et à ma grande surprise j’avais l’impression d’être au Bru, près de Rosière, preuve que je suis meilleur cuisinier que je ne l’imaginais.
Lorsque Basile voulu reprendre une assiette il se tourna pour voir un air sur le visage de Carapuce digne d’un grand acteur, il en voulait encore c’était évident, Basile le sourire aux lèvres joua un peu avec les nerfs de son ami el lui parlant de régime, de mise en condition pour le combat argumentant d’ailleurs très bien la chose, en bon fils d’éleveur. Mais fini rapidement par lui donner ce qu’il voulait. L’air ravi de Carapuce faisait plaisir à voir.




De son côté Poussifeu vint me piquer le genou, lui aussi espérait une deuxième assiette, je le  regardait reprendre un peu de distance par rapport à moi avant de dire :
- Tu sais, Il y en a largement assez pour que tu puisse en reprendre, je suis heureux que ça te plaise d’ailleurs. Mais, on est censé devenir de vrais partenaires, je sais que tu te sens sans doute un peu perdu, après tout je débute et toi aussi. C’est pourquoi je veux te rappeler ce que je t’ai dit et pourquoi je t’ai donné ce foulard. Tu es mon partenaire, et moi le tiens, je ne serais jamais ton « maître » tout ce que je souhaite c’est qu’on s’entende et qu’on voyage ensemble. J’admets que mon entrainement a été un peu rude, me montrer tes mouvements ne devait pas être si simple que ça, et sur un bateau ou dans une ville tu n’as pas vraiment pu prendre le temps de t’habituer à moi.
Je lui parlais tout en m’approchant pour lui donner sa nouvelle assiette, une fois posée je prenais le foulard par un bout pour le remettre droit sur le cou de Poussifeu.
Quant à ce foulard, tu l’as trouvé et tu as voulu le garder, je te l’ai offert pour sceller cette amitié entre nous. C’est pourquoi, je vais te laisser prendre le temps de me faire confiance.
Après cela je retournais près du feu, Poussifeu pris, comme il pouvait, son assiette de lui-même et vint se placer à côté de moi. Je ne dis rien, c’était sa volonté, je m’étais ouvert, maintenant, c’était à lui de décider s’il voulait vraiment aller jusqu’au bout.

Un moment plus tard, l’après-midi devait être bien entamé et nous avions repris la route, nos pokémons étaient restés hors de leurs Balls pour cheminer avec nous. Quand une idée me traversa  l’esprit.

- Basile, tu veux bien attrapé un max de pokémons non ? Pour compléter le Pokédex.

- Heu ouais, mais pourquoi tu dis ça ?  

- Je viens de penser qu’on devrait pouvoir attirer des pokémons avec ce qu’il reste de notre repas de tout à l’heure, d’autant qu’il y a peu de chance que ça soit encore bon une fois réchauffé. On pose l’appât, on affronte ce qui viens si on le peut, on se trouve un coin où la marée ne montera pas et on s’installe pour la nuit. T’en pense quoi ?

- Ben qu’au moins comme ça on aura pas à retourner toute la plage pour trouver un adversaire.

Après cela nous installons rapidement un appât rudimentaire, une assiette de nourriture réchauffée par Poussifeu et nous cachés un peu plus loin dans le sens inverse du vent attendant nos potentiels futurs adversaires.

Demande de modération:
 


Dernière édition par Cyrille Duffour le Dim 5 Oct - 16:20, édité 2 fois
avatar
Dim 5 Oct - 10:45
PNJ Destiné

Messages : 18413

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Cyrille Duffour' a effectué l'action suivante : Destin

'Pokemon' :

Résultat : 45, 14


avatar
Lun 6 Oct - 14:58
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Pour information, évitez de faire parler ou bouger le personnage de l'autres, sauf si c'est d'un accord commun.

    Apparition
Votre appât fonctionne ! Voilà qu'un Ecrapince approche l'assiette pour voir ce qu'il y a de bon à manger, enfin, dommage pour lui, un Bekipan est également attiré par l'odeur et vient voir ce qu'il se passe. Mécontent que l'oiseau aquatique vienne tenter de lui piquer son repas, le Ecrapince menace le Bekipan de ses grosses pinces. Qu'allez-vous faire ? Attaquer ou fuir ?
Ecrapince ♂
lvl 8 - eau

PV. 25 (+4)
ATQ. 45 (+5)
DEF. 37 (+5)
ATQ SPEC. 30 (+5)
DEF SPEC. 26 (+8)
VTS. 20 (+3)
Bekipan ♂
lvl 25 - eau|vol

PV. 63 (+33)
ATQ. 59 (+34)
DEF. 78 (+28)
ATQ SPEC. 78 (+35)
DEF SPEC. 69 (+34)
VTS. 69 (+36)


avatar
Invité
Jeu 15 Jan - 15:22



- C’est pas vrai… On a attendu moins d’une heure, mais le Békipan… Bon, Basile, va falloir mettre les voiles, on a aucune chance. J’aurais essayé d’attendre, mais si ce genre de pokémon traine dans les environs, on risque d’avoir des souci pendant le combat.

Je parlais très faiblement pour ne pas attirer l’attention des pokémons en train de se disputer la nourriture, et l’assiette.

- Heu… Tu vas pas récupérer l’assiette ? Je veux pas dire que ce soit problématique mais… ça a quand même pas l’air comme truc.

Basile avait raison sur ce point, cette invention a beau pas avoir l’air de grand-chose, c’était quand même quelque chose de difficile à trouver.

- C’est vrai, mais c’est fait pour être comestible.

En disant cela, je me mettais à glisser aussi silencieusement que possible sur le sol en faisant signe à Basile de me suivre sans rien dire.
Un peu plus loin, probablement hors de portée d’oreille des deux pokémons Basile ne pouvait plus se retenir et lança.

- Pardon !? D’où ça peut être comestible ?!
- Ouaip, c’est censé être conçu pour les associations de protection, comme la matière peut changer de forme et est « comestible » ça permet de ne pas avoir à perturber le milieu plus d’une fois. Et ma grand-mère m’en avait donné un peu de rab.
Par contre… Comment ça peut être « comestible » aucune idée, je sais au moins que c’est pas conçu pour les humains.


Après un petit instant, j’entendais des sons ressemblants à ceux de l’Ecrapince. Je m’empressais d’entrainer Basile au loin espérant que lui et le Békipan ne nous ait pas repérés.
Les sons se dissipant j’espérais que Le cri de surprise de Basile sur le moment avait pu les désorienter.
Je sortais Poussifeu pour vérifier son état, il avait l’air secoué, mais rien de grave. Basile venais de faire la même vérification sur son Carapuce et tout allait bien pour lui aussi.

- Ok, pas de problème de transport, dans le doute mieux vaut continuer de s’éloigner.
- Si tu le dis, j’aurais bien tenté ma chance quand même. Mais t’as pas tort non plus, ce Békipan avait l’air puissant. Aller on continue.

Demande de modération:
 
avatar
Ven 16 Jan - 14:56
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Une écume à droite, un coup d'aile à gauche ... Les pokémons sont tellement concentrés à se battre qu'ils ne vous voient pas partir au loin.

Fuite réussie !


avatar
Invité
Ven 16 Jan - 18:17



Après plusieurs minutes  de marche le long de la plage, je décidais de laisser Poussifeu se dégourdir les pattes sur le reste du chemin qui nous attendait, Basile m’imita très rapidement.
Nous commencions juste à apercevoir Frewick quand l’holokit de Basile se mit à sonner frénétiquement, indiquant qu’il avait reçu un message. Je connaissais bien cette sonnerie qui indiquait que ce message venait de ses parents, on s’était habitué à l’entendre lorsqu’on partait en vadrouille à travers Illumis avec le reste de l’équipe.
Basile regarda le message et je vis alors son visage se décomposer.

- Qu’est-ce qui se passe ? Basile, c’est grave, je t’ai jamais vu faire une tête pareil.

- Ma mère est à l’hôpital…

La phrase sonnait comme un coup de massue pour moi. La dernière fois que j’avais entendu ce genre de phrase, c’était l’année dernière, mon grand-père avait été hospitalisé suite à une chute. Il était mort à peine deux mois plus tard.
Tous ces souvenirs venais de se remettre en marche en quelques secondes, je chassais mes pensées d’un mouvement de tête et me tournais vers Basile.
- Et ? Qu’est-ce qu’elle a ? Dis-moi que c’est pas grave.

- D’après les médecins c’est rien, elle a juste pris un coup involontaire d’un des pokémons de l’élevage. Le problème c’est qu’elle va pouvoir quitter l’hôpital avant un moment… Et mieux, le boulots elle peut oublier pour au moins  six mois…

- Pas grave, ouf… En l’espace de deux secondes mon esprits avait imaginé le pire. Mais si elle peut pas reprendre son travail dans l’élevage… Ton père va faire comment ? Vous avez beaucoup trop de pensionnaires pour une seul personne…Le regard de Basile était sans appel, son père lui demandait de mettre son voyage en pause et de revenir aussi vite que possible. M****… Moi qui pensait que les choses se passerait bien pour ce voyage, d’autant qu’ils t’avaient tous les deux dis qu’ils te feraient pas ça… Mais bon, là on peut parler de cas de force majeur, t’inquiète pas  pour moi va. File.

- Non, c’est pas ce que tu penses, enfin pas tout à fait. Mon père me demande en effet de rentrer mais… J’ai encore du temps, apparemment il a quelqu’un qui s’est proposé pour l’aider pour les deux prochains mois, au moins...

Il disait ça pour me rassurer mais son air inquiet montrait bien qu’il était loin d’être tranquille, je décidais donc de prendre le sujet à ma façon.

- Non attends… Si tu restes ici tu pourras t’empêcher de t’inquiéter, d’autant qu’on sait visiblement pas jusqu’à quand l’aide de ton père va pouvoir rester. Donc Voilà ce que je te proposes : toi tu rentres tout de suite à Kalos, moi je préviens ma mère et les autres, et une fois sur place tu cherches à vérifier s’il est réellement indispensable que tu restes chez toi.
Je savais déjà comment cette situation se terminerait, son père ne le laissera pas repartir, du moins pas tant que sa mère sera incapable de le remplacer.
- Mais…

- Fais-le ! Tu sais très bien à quel point voyager avec toi, ou qui que ce soit de notre petit groupe m’aurait plu ! Mais il y a des cas où il faut mettre ses envies de côté et tu sais comme moi que tu seras incapable d’être concentré, même pour accomplir ton objectif.

Basile ne répondit rien, Poussifeu et Carapuce manifestaient tous les deux une grande inquiétude.
Je me baissais et posais mes mains sur leurs têtes.

- Désolé vous deux, je me suis emporté, j’aurais dû faire plus attention….

- Non, t’as eu raison… Le regard de Basile avait changé. - J’en avais besoin, merci. Bon, désolé mon vieux Carapuce mais on va devoir rentrer à la maison.

Il m’avait écouté, lui qui pouvait être encore plus tête de mule que moi… Et dire que c’était comme ça que nos chemins allait se séparer… Moi l’engueulant et lui avec une énorme inquiétude sur le dos… Je ne pouvais pas laisser les choses comme ça.

- Attend un peu ! J’interpelais Basile qui avait déjà rangé Carapuce dans sa ball et s’était bien éloigné. - Quand tout ira mieux, qu’on se sera retrouvé, on se fera un combat… Un combat à retourner la Terre entière ! Tu m’as entendu !?

J’eus pour seule réponse un poing levé, et  ce que j’ai deviné être un sourire en coin.
Ainsi se terminait mon association avec Basile, courte, mais elle m’avait donné une raison de progresser ici, pouvoir tout lui raconter, et lui offrir un combat comme il n'en aura jamais livré.
Maintenant je me dirige vers Frewick, pour me reposer au centre Pokémon local.

RP clos
Contenu sponsorisé


 

Un début qui promet !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Ça promet d’être intéressant ! » PV • Flurry & Oumayma.
» 5 test marrants et rapides à faire. Ca vaut le coup, je vous le promet !
» Je promet, ce sera court !
» Viens, je te promet que tu ne perds pas ton temps ...
» ✖ Promet moi une chose chérie. Promet moi de ne jamais, jamais perdre de vue ce qui est vraiment important. [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook