Partagez | .
 

 Event Ranger : Enquête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Mer 5 Nov - 11:22
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
    Personnage incarné
    Sheffield Keira
    Chef des Ranger
    le lundi 19 novembre 2020 à 17h00
    à l'intersection Forma & Hyarma


A onze heure et demi, comme elle leur avait dit, les quatre rangers s'étaient présentés devant le QG ranger, prêt à partir, du moins, espérons le … Une fois monté dans la fourgonnette, il serait trop tard … Deux fourgonnettes étaient présente, ainsi que deux voitures de police. Faisant monter les quatre rangers dans l'une des fourgonnettes, elle prit place à l'avant et, ce fut le tour de plusieurs heures de trajet … Heureusement, ils avaient le temps, l'enquête débuterait seulement à dix-sept heures.

Arrivé sur place, à l'intersection qui mène soit à Forma, soit à Hyarma, ils s'y arrêtèrent afin de se reposer. Il leur fallait reprendre des forces avant le début de cette mission et pour cause, celle-ci risquait d'être éprouvante et, durer une partie de la nuit. Keira leur donna quartier libre jusqu'à dix-sept heure moins vingt, ce lui leur laisser deux bonnes heures de repos. De son côté, Keira n'avait guère le temps de se reposer et, commença les préparatifs avec l'aide d'un autre groupe de ranger. Les voitures de policiers qui les avaient accompagnés, s'étaient rendu respectivement à Forma et Hyarma afin de tenir au courant les habitants et, afin que personne ne viennent déranger les agents pendant leur enquête. Keira vit placer une zone de sécurité tout autour du lac et, posta un homme tous les dix mètres pour surveiller. Hors de question qu'un petit malin vienne corrompre leur enquête ! Tandis qu'elle continuait les préparatifs, l'heure approchait …

« Bien, j'espère que vous avez eu le temps de vous reposer, j'ignore combien de temps l'enquête va durer, tout dépendra de vous. Bref. Voici trois de mes Pokemon, Lucario, Mysdibule et Galeking, ils vous accompagneront pendant l'enquête, juste au cas où. De plus ils connaissent très bien le terrain. »

Keira posa son regard sur le Lucario à sa droite et pose sa main sur l'épaule du Pokemon.

« Tu accompagneras la première équipe. Le Ranger Urakami et Kogeinu. Je compte sur toi. »

Elle lui désigne les deux rangers puis, fit une tape amicale à son Pokemon qui hocha la tête et vint se poster près de ceux avec qui il devait partir.

« Lucario est obéissant, il vous écoutera, sauf si il juge que vous avez tord. Il vous préviendra également de l'approche d'un Pokemon ou d'une « apparition », afin que vous ne soyez pas prit par surprise. »

Keira s’accroupit ensuite près du Mysdibule à sa gauche et s'adressa à lui avec une tendresse dissimulé jusqu'à maintenant. Elle posa sa main sur la tête de son Pokemon et le caresse.

« Mysdi, tu accompagneras le second groupe avec le Ranger Kishgal et la Ranger Vasanta. Je compte sur toi et, fais attention aussi. »

Elle se redresse, après que son Pokemon lui au sauté dans les bras dans une étreinte qu'elle ne put refuser à son Pokemon puis, se rendit près des  deux autres rangers.

« Mysdibule est, certes jeune, mais il a de l'expérience et, même si il vous semble ailleurs, il est concentré sur ce qu'il fait. Par contre il est du genre tête en l'air à faire ce qu'il souhaite, n'hésitez pas à faire preuve d'autorité envers lui. Tout comme Lucario, il vous préviendra en cas d'approche, Pokemon, humanoïde ou autres. Quant à Galeking, il restera avec moi. »

Keira se rendit ensuite près d'une des fourgonnettes et échangea quelques mots avec un agent qui sortie un sac et le tendis vers la femme. Elle récupéra plusieurs appareilles à l'intérieur et mit les sangles autour de son poignet avant de retourner auprès des quatre rangers.

« Voici des talky comme je vous en avais parlé lors de la réunion, vous en aurez un chacun, ainsi nous pourrons rester en communication continuellement. Si jamais vous avez un problème, contactez moi directement. Si vous êtes sur une piste également. Quant à moi, si on trouve quelque chose de notre côté, je vous préviendrais. L'équipe un, vous irez à l'est, l'équipe deux à l'ouest. Sur ce, je vous dis bonne chance et, ne prenez pas de risque inutile. »

Elle hocha la tête et laissa les rangers partir, en compagnie de ses Pokemon.

Équipe un ! Rendez-vous à votre zone de fouille ! Vous devez vous rendre à l'est ! Au-dessus de Forma, non loin du tunnel ! Le Lucario de Keira vous accompagne ! Vous ne pouvez en aucun cas l'incarner, Destiné s'en chargera !


avatar
Invité
Mer 5 Nov - 13:55


Haneko ne resta pas plus longtemps dans la salle de réunion. Rendez-vous vers onze heures ? Ok, il serait là à temps pour le début des festivités. Avant de partir, il ne pu retenir un sourire lorsque le dernier arrivé remit  la chef Ranger à sa place. Ohhh, que ça faisait du bien ! Il avait osé dire tout haut, ce que tout le monde pensait tout bas. Se dirigeant vers son futur coéquipier, Haneko lui adressa la parole.

- Je vais chercher deux trois bricoles avant le départ, on se rejoint ici tout à l’heure.

Kaline, à présent parfaitement réveillée, devança son maître  pour l’encourager à se diriger vers la porte. Elle ne voulait pas rester plus longtemps dans cette pièce et avait besoin de se dégourdir les pattes. Le trajet à cheval avait due lui peser au final. N’attendant pas vraiment de réponse, le Ranger emboita le pas de sa chienne et se retrouva rapidement à l’extérieur du QG. Au moins dehors il était tranquille. Il faisait un peu froid, certes, mais au moins il respirait librement ici. Adieu chef casse bonbon, bonjour la liberté ! … enfin pour quelques heures seulement. Haneko ne perdit pas de temps et fit le tour de la ville pour retrouver la boulangerie dans laquelle il s’était arrêté la première fois qu’il était venu ici. Ce fut finalement Kaline qui la trouva en première : l’odeur des pains chauds avait eu raison de son ventre ! Haneko entra à l’intérieur et se sentit parfaitement bien. Il faisait super bon, ça sentait divinement bon. Haneko fit un tour rapide des étagères et sélectionna des sandwiches pour lui, son coéquipier, au cas où, et ses Pokémons. Il y avait de quoi tenir deux jours en se rationnant correctement. Sans doute l’autre Ranger aurait la même idée que lui mais Haneko ne voulait pas se sentir coupable. Il s’était promis de faire un effort pour travailler avec les autres, il avait déjà réussit à se le prouver le jour de la disparition de Salameche : il pouvait y arriver ! Rangeant tout dans son sac, qui était plein à craquer, Haneko sortir de la boutique et se promena en ville jusqu’à l’heure du départ. Seul, comme il aimait bien l’être.

Haneko rejoignit donc les autres. Kaline était toujours à ses côtés, hors de question de la laisser dans sa Pokeball. Comme les autres il monta dans la fourgonnette. Le confort était à revoir, mais bon il faudrait faire avec. Le voyage fut plutôt long d’ailleurs, d’autant plus qu’Haneko ne parlait toujours pas. Il essayait pourtant ! Mais il ne voyait pas comment amener ou continuer une discussion déjà entamée. Bref ce fut terrible pour lui, si bien qu’il arriva à s’endormir à la moitié du voyage. Lorsqu’ils arrivèrent à l’intersection de la route 06, Haneko se rendit compte qu’il ne connaissait pas du tout le secteur et pour cause ! Il n’y avait jamais foutu les pieds. Posant le pied à terre il s’étira de tout son long, imité par sa chienne. Il devait avouer qu’il avait faim. Il n’avait pas mangé depuis le petit matin et son ventre faisait un raffut du feu de dieu. Il invita donc son coéquipier à le suivre pour casser la croûte. Autant faire connaissance de suite. Par politesse il lui proposa donc de partager son repas. Faisant un effort surhumain, il se lança dans la prise de connaissance.

- Ca ne fait pas longtemps que tu es Ranger alors ?

Ben quoi ? Il fallait bien commencer quelque part. Et pour un asocial pour Haneko, c’était déjà un bon début ! Haneko échangea sur sa propre expérience, à savoir qu’il avait été Ranger à Kantô avant d’arriver ici. Il ne lui parla évidemment pas de son accusation de maltraitance de Pokémon, fausse bien sure, il ne voulait pas prendre de risque. Mais avec le peu de bol qu’il avait peut-être que le jeune Ranger avait eu connaissance de son dossier, qui sait. Quoi que cela l’aurait étonné, sachant que lui-même ne savait rien des autres Rangers.

A l’heure du rendez-vous, Haneko était fin prêt à débuter l’enquête. Il prit le talky et sortit sa boussole de son sac. Direction l’est toute !
avatar
Sam 8 Nov - 20:48
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
    Personnage incarné
    Lucario
    Pokemon de Keira
    le lundi 19 novembre 2020 à 17h20
    ville enseveli partie est


Lucario vous suit puis, finit par prendre les devant pour vous accompagner jusqu'à votre lieu de fouille. La nuit ne tarderait pas à pointer le bout de son nez, heureusement, avant de partie, Keira a donné des lampes de poches à chacun des rangers présent. Lucario connaissait par cœur ces lieux et, guida les deux autres rangers facilement. A l'affût du moindre bruit, le loup-humanoïde faisait en sorte d'éviter tout danger pour les deux rangers dont il était en charge. Au bout de quelques minutes de marche, Lucario s'arrête, c'était à cet endroit que devait débuter l'enquête. A plusieurs reprise, le Pokemon s'était retourné, afin de voir si les deux rangers tenaient le rythme pour le suivre, il faut dire qu'il n'avait pas prit le temps de marcher tranquillement pour explorer les lieux car, là n'était pas le but de la mission. Keira lui avait donné des ordres et, il les appliquerait, comme il l'avait toujours fait. Il devait guider les deux humains jusqu'ici puis, les assister lors de l'enquête et, les prévenir en cas d'un quelconque danger. Pour le moment, il n'avait rien perçu. L'endroit était calme, horriblement calme, cela ne fit que accroître la méfiance du canidé.

Le talky se mit à grésiller puis, la voix de Keira se fit entendre.

« Vous êtes tous en position ? Trouvez désormais tout ce qui serait susceptible de nous aider à comprendre ce qu'il se passe ici. Il doit bien y avoir un indice que nous n'avons pas trouvé quelque part ! Bonne chance de votre côté. »

Le talky cessa de grésiller alors que Keira avait coupé la communication. Lucario posa son regard sur les deux rangers et, leur pointa alors divers endroits pour leur faire comprendre qu'il fallait aller fouiller. Ce Lucario était plutôt à l'image de sa maîtresse. Il n'aimait pas perdre de temps mais, même si il sait faire preuve de patience, il ne faut pas pour autant en abusé, surtout si la situation devient compliqué …

Vous devez fouiller la zone !
Première pénalité pour Akira !


avatar
Invité
Sam 8 Nov - 21:27


Pour leur équipe, un Lucario leur avait été confié pour prendre soin d’eux. Haneko prenait plutôt cette mise en scène pour de la surveillance mais il ne fit pas part de son opinion à son coéquipier. De toute façon, lui non plus ne devait pas avoir beaucoup d’estime pour la chef des Rangers. En tout cas et fort heureusement pour lui, Lucario restait un Pokémon. En ce sens, Haneko ne pensait pas le moindre mal de lui et au contraire, lui donnait sa confiance, de façon relative il va s’en dire. Le Pokémon bleu avançait plutôt vite, obligeant Haneko à forcer le rythme. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas avancé à une telle cadence et pour cause : Ponyta son fidèle destrier sur le continent d’Alcéa le portait en toute occasion ou presque. Le petit groupe avança vers l’est alors que la nuit commençait déjà à tomber, jusqu’à ensevelir complètement l’équipe dans les ténèbres. Haneko utilisa la lampe torche qu’on lui avait fourni. Non pas qu’il n’en avait pas déjà une dans son sac, mais au moins il économiserait ses propres piles, juste au cas où. Pyroli restait près de lui et guettait le moindre bruit suspect. Ses flammes éclairaient également doucement autour de son profil. Haneko eu alors l’idée de faire appel à Salameche. Sa queue enflammée serait une sorte de torche pour les guider sur le chemin. Le petit lézard, tout content de sortir malgré le froid, vint se positionner à côté de Lucario. Les minutes passèrent, Haneko ne savait plus du tout depuis combien de temps ils avaient quittés le lieu d’arrivé. Une chose était certaine, ils approchaient d’un tunnel. Ils étaient à présent au nord-est de Forma et ne tarderaient pas à arriver.

Ce fut d’ailleurs à cet instant que le talki se mit à grisonner, jusqu’à laisser sortir la voix de Keira. Mince, déjà elle. Aucune nouvelle information, juste un petit message de bonne chance. Bon, c’était toujours sympa il fallait l’admettre. Un bon point pour la coincée de l’autorité. Haneko rangea son gadget et se mit à regarder aux alentours. Pour l’instant il n’y avait pas grand-chose à signaler. Le lac était à l’ouest de leur position, pas très loin, mais Haneko ne savait pas trop ce qu’il devait chercher. Enfin si. Ils étaient là pour les Pokémons du coin, au comportement bizarre. La logique voulait donc de trouver ces fameux Pokémons en question. Oui, mais ou ?! Haneko se revoyait à sa jeune époque, quand il cherchait ses tous premiers Pokémons sauvage. Mais ici, rien n’indiquait qu’il s’agissait de Pokémon sauvage. L’idée que tout ceci ne soit qu’une farce ne cessait de lui trotter dans la tête. Le mieux en tout cas était de balayer le secteur et pour ça, il fallait se séparer. Haneko confia son point de vu à Akira, lui expliquant qu’il fallait malgré tout garder un contact visuel en distinguant la lueur de la lame torche de l’autre. Se perdre ici serait dangereux et une belle perte de temps. Ils ne seraient donc éloignés que de quelques mètres et en cas de surprise, l’autre ne mettrait même pas 5 à 10 secondes à arriver sur les lieux. Il fallait trouver toute trace potentielle indiquant le passage ou la présence d’un Pokémon, ou tout élément étranger au secteur du lac, quelque chose qui n’aurait rien à faire ici.

Haneko propose un balayage du secteur en gardant quelques mètres de distance entre les deux Ranger (se garder de vue grâce à la lumière des torches). But: trouver la trace de Pokémon ou d'un élément étrange/inconnu au milieu naturel.
avatar
Jeu 13 Nov - 13:35
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
Vous vous séparez, Lucario suivant Akira qui était beaucoup moins expérimenté que Haneko et, ne semblait pas posséder autant de Pokemon que ce dernier. Le loup-humanoïde ainsi que le jeune ranger partirent dans leur coin et, commencèrent à fouiller. De son côté, Haneko débute les fouilles, malheureusement, sa fouille ne sert à rien, il ne trouve rien d'intéressant hormis des empruntes de petits Pokemon environnant. Au bout d'une dizaine de minutes, vous entendez un cri, visiblement, celui de votre compagnon, ainsi qu'un rugissement. Vous feriez mieux de le retrouver immédiatement !

Effectivement, alors que le ranger Akira était en train de fouiller en compagnie de Lucario, un Pokemon est sortie de l'ombre et s'en est prit à lui. La créature était immense, elle faisait au moins trois mètre et, son corps était sombre. D'un violent coup de queue, il avait balayé Akira qui s'était retrouvé propulsé avant de heurter violemment un arbre qui le sonna directement. Lucario se retrouvait alors seul face à ce monstre et tenta de protéger le ranger assommé. Un combat débute alors entre les deux Pokemon …

   
Lucario ♂
lvl 36 - combat|acier

PV. 90 - 49 = 41
ATQ. 101
DEF. 82
ATQ SPEC. 111
DEF SPEC. 82
VTS. 107
Rexillius ♂
lvl 100 - dragon|roche

PV. 201
ATQ. 224
DEF. 225
ATQ SPEC. 206
DEF SPEC. 189
VTS. 168
   
Rexilius est le Pokemon le plus rapide.

   
    Rexilius utilise Draco-Queue.
    Lucario perd 49 PV.

L'attaque met fin au combat.
Récapitulatif calcule
Draco-Queue de Rexilius : 224 x 60 / 82 / 2.5 x 1.5 x 0.5 = 49.1707...


Envoyant le Lucario rejoindre l'apprentie ranger, le Pokemo ancestrale rugit avant d'abandonner ses deux victimes là …

Allez-vous retourner auprès de Akira et Lucario ? Vous aurez besoin d'aide prévenez l'agent Keira d'urgence !
Akira quitte l'aventure. Son personnage ne sera plus compté dans le RP à partir de la prochaine modération selon ce que vous choisissez !


avatar
Invité
Jeu 13 Nov - 17:05


Haneko avançait avec prudence, il fallait avouer qu’on n’y voyait pas à deux mètres devant soit. Le Ranger guettait le moindre bruit suspect mais rien à signaler. Il y avait certes des traces de pattes mais rien d’inhabituel. Il s’agissait là des Pokémons du coin d’après les fiches mémoires de son Pokédex. Quasiment toutes les dix secondes, et parce qu’il le savait inexpérimenté, Haneko jetait un coup d’œil du côté d’Akira. Il tenait à vérifier que ce dernier respectait bien les distances promises afin de rester à porté de vue. Ce fut le cas, le second ranger semblait marcher à peu près à la même vitesse et Haneko voyait sa lame trembloter dans l’obscurité. Lucario était parti avec lui pour plus de sécurité. Il fallait avouer qu’entre Kaline et Salameche, Haneko se sentait plutôt protégé. Il s’agissait là des deux Pokémons les plus anciens de son équipe, qui datait d’avant son arrivée sur le continent.

Un dernier coup de tête vers la gauche et là … plus rien. Plus le moindre signe de la lumière d’Akira. Haneko tenta d’éclairer la zone mais c’était peine perdue. Son coéquipier s’était-il fait la male ? Bordel … si jamais il lui arrivait quelque chose ça lui retomberait certainement dessus. Keira et tout les autres d’ailleurs, lui reprochait toujours de faire bande à part … si un malheur arrivait à son équipier il serait tenu pour responsable.

- Pti’con, pas foutu d’écouter ce que je dis.

Haneko s’arrêta, Kaline levait les yeux vers lui sentant déjà l’exaspération de son dresseur. Il fallait réfléchir, mais vite ! Un bleu perdu en pleine forêt ne tiendrait pas très longtemps. La seule chose qui pouvait encore rassurer Haneko était Lucario. C’était un Pokémon d’expérience et plutôt fort, avec la tête sur les épaules. Haneko se mit à crier le nom du ranger mais aucune réponse ne lui vint à l’oreille, si ce n’est un hululement d’oiseau.  

Soudain un cri perçant.

C’était la voix du Ranger, Haneko y aurait mis la main au feu. Il se mit à courir comme un dératé dans la direction d’où venait le hurlement mais il arriva trop tard, ne pouvant qu’assister à la scène. Un dinosaure géant et noir comme la cendre se tenait devant Akira et Lucario. Il faisait au moins le double de leur taille, si ce n’était plus et était clairement dangereux. D’un puissant coup de queue il envoya Akira valser en arrière contre un arbre, ce qui eu le don de l’assommer sur le coup. Lucario tenta une réplique mais c’était peine perdu contre un monstre pareil. Kaline voulu attaquer à son tour mais Haneko l’arrêta aussitôt. Elle n’était pas de taille face à ce genre de Pokémon. Ayant couché Lucario au sol, et ne semblant pas avoir vu Haneko,  à moins qu’il s’en fichait simplement, le monstre prit la fuite. Haneko voulait le poursuivre mais il ne pouvait pas abandonner Akira ainsi. Il se précipité donc vers lui et tata son pouls afin de voir s’il était toujours en vie. C’était le cas. Prenant sa radio, tel le professionnel qu’il était, il contacta sa chef.

- Ranger chef Keira, Ici Haneko, près du tunnel à l’est. Je demande d’urgence les secours pour mon coéquipier. Nous avons été attaqués par un Rexillius, visiblement chromatique. Autant dire qu’il est très puissant, un seul Pokémon contre lui ne fera pas l’affaire. Pour Akira il est juste sonné, mais mieux vaut lui faire passer un scanner de la tête, le choc a été rude. J’attends les renforts sur place et je demande l’autorisation de poursuivre le monstre avant d’en perdre la trace. A vous.


Haneko garda le Talki en main en attendant la réponse. Kaline, Salameche et Lucario restaient près de lui. Jamais de sa vie Haneko n’avait vu un tel Pokémon. S’il avait pu en donner l’origine, c’était encore une fois grâce à son Pokédex. Il espérait juste que les secours ne mettraient pas trois plombes à arriver car d’ici là le monstre pourrait faire pas mal de dégâts. Ce que Haneko ne comprenait pas, c’était ce qu’un tel Pokémon pouvait bien faire là. Les gens du coin avaient parlés de fantômes et de Pokémons agressifs, ils n’avaient jamais évoqués de dinosaures ! Ca changeait clairement la donne et il fallait prendre plus de mesures pour capturer la bête. Le plus dangereux Pokémon du coin était un léviator, rien à voir avec ce Pokémon noir. Le ranger espérait que Keira l’aiderait à résoudre le problème avant qu’il ne soit trop tard, ou du moins qu’elle ne lui mette pas de bâton dans les roues !

Information: Haneko rejoint Akira et prévient la chef Keira que le ranger est assommé: il faut des soins d'urgences. Il demande l'autorisation de poursuivre le monstre une fois Akira entre de bonnes mains (ben oué, va pas le laisser là comme un con (^^')  )
avatar
Mer 19 Nov - 17:10
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
Keira reçu l'appel du ranger Urakami et lui répondit directement après quelques secondes pour être sûr que le ranger, ainsi que les autres qui ont pu recevoir la conversation, l'entende depuis le début.

« C'était donc de votre côté que provenait le rugissement. Je vous envoie du renfort de suite et appel une ambulance par contre, je vous interdis de poursuivre ce Pokemon ! S'il est aussi puissant que vous le dites, vous ne ferez rien de plus hormis mettre votre vie en danger ! Attendez les renforts. Je demande à l'équipe deux de rejoindre immédiatement l'équipe un ! Rejoignez l'endroit où nous étions, une voiture vous attend pour vous amener ici ! Ranger Urakami, surtout restez là où vous êtes ! Nous faisons au plus vite ! »

Au bout d'une vingtaine de minutes, deux fourgonnettes arrivent là où se trouve l'équipe un. A peine sortie, Keira donne ses ordres aux agents présent qui filèrent immédiatement ratisser la zone, à la recherche du Pokemon. Elle se dirige ensuite vers Haneko ainsi que Akira, toujours inconscient et s'accroupit.

« Nous avons fait au plus vite, une ambulance devrait arriver rapidement. Comment va-t-il ? Et où se trouve Lucario ? »

Elle chercha son Pokemon du regard et le trouve rapidement, de l'autre côté du corps assommé de Akira. Elle se dirige immédiatement vers son Pokemon et soulève doucement la tête du loup-humanoïde qui ouvrit péniblement les yeux dans un petit gémissement.

« Chut, ça va aller, tu as fait du bon boulot, ne t'inquiète pas. Reposes toi, tu l'as bien mérité. »

Le Pokemon ferma alors de nouveau les yeux et Keira retira sa veste pour en faire un coussin à son Pokemon afin d'y mettre sous sa tête. Hors de question de le rappeler dans sa PokeBall, elle voulait le faire soigner et immédiatement ! En se redressant, elle hurla de nouveau des ordres et deux agents vinrent auprès d'elle, s'occupant alors de son Pokemon tandis qu'elle retourne auprès de Akira avec deux couvertures qu'on venait de lui tendre. Elle en plaça une en guise de coussin sous la tête du jeune homme et, l'autre, sur son corps pour qu'il n'attrape pas froid en cette soirée humide.

« Nous allons attendre l'arrivé des autres et, après ça, nous ferons le point. J'ai envoyé des agents ratisser le secteur pour localiser le Pokemon qui a fait ça. Ils ont avec eux de puissant sédatif pour l'endormir. »

Ce topic devient le topic unique de l'event. Le groupe deux va le rejoindre, vous posterez dans cet ordre précis : Haneko – Mira – Alice.
Vous devez attendre l'équipe deux, de nouvelles instructions seront ensuite donné.
Info pour votre RP : Il faudra environs une bonne demi heure au groupe deux pour rejoindre cette zone et une heure pour l'arriver de l’ambulance.


avatar
Invité
Mer 19 Nov - 20:48


Keira fut plutôt réactive pour le coup et très professionnelle. Non pas que cela surprenait Haneko, mais la voir aborder les évènements de la sorte, sans péter son câble habituel, c’était plutôt appréciable. Enfin, si on peut apprécier quoi que ce soit dans un moment pareil. Haneko eut pour interdiction de poursuivre le Pokémon gigantesque. Il rageait intérieurement mais Keira avec raison, il le savait. Elle ne faisait que son travail. Poursuivre le monstre seul était stupide, c’était un fait. Mais comme tout bon aventurier qui se respecte Haneko n’avait pas pu faire autrement que de ressentir cette envie d’aller jusqu’au bout, qu’importe les conséquences. Restant près d’Akira, il écoutait la réponse de sa chef avec la plus grande attention. Après tout, la suite de la mission en dépendait. Visiblement il allait avoir de la compagnie, flûte, lui qui croyait être enfin seul. Tant pis. Haneko se remémorait le début de la réponse de Keira alors qu’elle finissait de parler à travers l’appareil : Ambulance, équipe 2 arrive, ne pas suivre le dinosaure. C’était tout ? Il lui semblait que oui. Il remit le talkie à sa ceinture et vérifia le pouls d’Akira à nouveau. Ca se maintenait, mais mieux valait que les urgentistes ne tardent pas trop.

- Aller p’ti gars tiens le coup les renforts arrivent. Tu vas avoir le droit aux jolies infirmières et tout le tintouin.

Jetant un coup d’œil sur sa droite, Haneko aperçu Lucario qui ne semblait guère en meilleure forme que le ranger à terre. Haneko alla le voir afin de vérifier son état. Il était faible mais sa vie n’était pas en danger. Il confia à Kaline et Salameche le soin de veiller sur leur confrère Pokémon, Haneko pu ainsi retourner près du ranger et le plaça en position latérale de sécurité. Toute formation de ranger imposait un stage de théorie et de pratique dans les premiers soins. Heureusement d’ailleurs ! L’attente lui paru en tout cas interminable, d’autant plus que le gros balourd de reptile pouvait se repointer à tout moment et là … aiaiai ! Même en y mettant tous ses Pokémons, Haneko savait qu’il n’aurait aucune chance. Les premiers arrivés furent les membres de l’équipe deux. Haneko n’y prêta pas plus attention que cela, préférant rester près d’Akira. La tentation était néanmoins énorme de rejoindre les troupes de Keira dans les recherches.

- Ça ira pour lui je pense, mais vaux mieux lui faire passer des examens complémentaires à l’hôpital. Pour Lucario il est juste à côté, avec Kaline et Salameche, il est très affaibli.

Haneko manqua d’ajouter un « désolé » mais son orgueil le retint de justesse. Après tout ce n’était pas sa faute et il n’aurait pas pu y faire grand-chose de toute façon. Keira se dirigea aussitôt vers lui. La voir aussi proche de son Pokémon fut une scène très étrange pour le ranger. Au point qu’il en venait à changer de point de vu que sa chef. Mais pas trop vite hein ? Haneko restait méfiant malgré tout. Elle revint néanmoins quelques instants plus tard avec des couvertures pour Akira.

L’attente s’installa de nouveau et Haneko se sentait totalement impuissant et surtout inutile. A quoi bon rester là comme les 4 pauvres cons qu’ils étaient en cet instant ? Haneko ne comptait pas Akira vu qu’il était hors jeu. En tout cas le jeune homme à la crinière noir était persuadé qu’ils n’avaient pas besoin d’être aussi nombreux pour assurer le chevet du blessé, les autres auraient très pu rejoindre l’équipe de recherche. Haneko garda pourtant le silence, en serrant les dents. Bientôt, une lumière et le bruit d’une sirène d’ambulance se fit entendre. Les secours étaient arrivés. Haneko se tourna vers Keira pour voir sa réaction.

Info: Haneko obéit aux ordres.
avatar
Invité
Sam 22 Nov - 14:28


Première mission ~ ♥

[19/11/20]
Mira porta sa main à sa poitrine, poussant un soupir de soulagement en voyant la famille de Musteflott. Au moins, rien de terrible ne les attendait au fond de ce trou finalement, et c’était tant mieux. Maintenant, il fallait faire demi-tour car cette fausse piste les avait déviés de leur mission initiale, soit la recherche d’indice. Au même moment, les talkies se mettent à grésiller, la réception est mauvaise. L’appel provenait du des autres rangers, apparemment la situation avait dégénérée et eux s’étaient bel et bien fait attaquer. Le ranger chef Keira ne tarda pas à répondre, la réception était tout aussi mauvaise et décrypter le message nécessitait toute la concentration de Mira. Tandis que le Mysdibule s’agita en reconnaissant la voix du chef ranger, elle tirait sur le pantalon du ranger Alice comme pour montrer que le temps était compté. L’équipe rebroussa finalement chemin, hors de cette grotte.

Finalement, la recherche d’indice prend fin maintenant. C’est une opération sauvetage, ou une mission de soutient que sauver de monde depuis les profondeurs de cette grotte. Il fallait sortir, retrouver le second groupe à l’ouest et espérer être utile face à la chose qui les a attaqués. Mira se satisfait de quitter cet endroit sombre et froid, bien qu’au dehors, d’autres dangers les attendent. Mais Alice avait fait le premier pas dans ce tunnel, malgré les hurlements terribles qui s’en échappaient. Elle aurait pu finir dans l’autre groupe et se faire à moitié bouffée par un monstre sauvage, mais heureusement elle pouvait encore se cacher derrière Alice en cas de peu tétanisant. Peu fière, Mira pensait se rattraper sur le reste de la mission et ferait appel à Akshay si besoin, bien plus fort et imposant que Kanan, il s’avère un peu plus intimidant que le jeune faon.

Elle tourna les talons, suivie de très près par Kanan, naturellement. Mais cette fois-ci, sans aucun mot. Elle n’avait rien à dire, le temps était de toute façon comptait, chacun connaissait la marche à suivre. Sortir de la grotte, rejoindre une voiture et arriver sur les lieux du massacre. Le pas pressant, elle jeta un œil à Alice qui semblait toujours aussi blasé de tout, elle se conforta donc dans son silence, c’était une bonne idée pour une fois.
Hors de la grotte, la voiture fut très facile à repérer, le moteur grondant brisait le silence environnant. Il fallait y grimper en vitesse et rejoindre rapidement le lieu d’urgence, à l’est du lac. Là-bas, le groupe un avait de gros soucis. Emportant Kanan sur ses genoux, Mira saute dans la voiture et une fois celle-ci chargée de tous ses passagers, elle démarra en trombe, à la rescousse des collègues Ranger. Dans la voiture, Mira caressait la tête de Kanan pour se rassurer, mais ne sachant ni ce qu’ils allaient voir en arrivant, ni ce qui c’était exactement passé, son cœur battait la chamade. Légèrement stressée par l’urgence de la situation, la jeune fille se triturait l’esprit en se demandant où tout cela allait les mener. Une chose est sûre, aucun fantôme à l’horizon pour le moment, tant mieux.

Environ une demi-heure de course avec un fou du volant aux commandes. Mira n’aimait pas spécialement la voiture, ça la rendait malade une fois sur deux. Une fois sur place, il n’y a pas que le ranger Akira qui est mal en point, le Lucario du ranger chef également. Elle observe muette, avec horreur, l’état du second ranger. Elle jette ensuite un regard à moitié désespéré aux rangers alentours et s’arrêta net sur Keira dans l’attente de la suite des directives.

Espace modération ~ ♥
Mira est dans la place, prête à poursuivre la mission.



avatar
Dim 23 Nov - 21:53
Alcea

Messages : 1203

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Fuyez pauvres fous !
19.10.2020


L
a tête que tu fis lorsque tu vis les soi-disant terribles pokémons qui faisaient trembler la grotte de leurs rugissements était à immortaliser. Tu te figeas, le regard noir en regardant cette petite famille de mignons musteflott qui feulaient, craintif. Tu avais l'impression qu'on se foutait de toi et ça, tu n'aimais pas du tout. Tu frappas le mur du poing, si Mira n'avait pas été là c'est ces pokémons inutiles qui y passaient. Les talky-walky se mirent à sonner, tu retiras ta main légèrement en sang du mur, déplias douloureusement les doigts et attrapas naturellement le téléphone courte distance.
Il n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit que la voix de Keira hurlant de façon nette et professionnelle mais avec une certaine touche d'angoisse. Les phrases étaient saccadées et difficiles à comprendre bien que tu compris qu'il fallait rejoindre l'équipe une au plus vite. Ensuite la conversation se poursuivit, elle parlait à quelqu'un d'autre, la conversation se faisait encore plus difficile à entendre mais ce qui se passait avait l'air très urgent. Tu raccrochas le talki puis baissas la tête vers le mystibule qui te tirait le jean avec panique, tu le repoussas comme un parasite et rebroussas chemin.
─ Dépêchons-nous, dis-tu avec lassitude à Mira.
Alors qu'ils se dirigeaient vers la sortie d'un pas assez soutenue, quelques questions te passaient pas la tête. Il était évident que ce bruit venait de quelque part, et ce n'était pas de ces loutres bien évidemment, alors quoi ? La chef ranger avait parlé d'attaque, tu n'avais pas vraiment compris ce qu'était la menace, sans doute un pokémon, mais jamais tu n'avais entendu un cri aussi puissant, à part peut-être... Tu t'arrêtas net, sortant ton pokédex de ta besace, cherchant dessus assez rapidement, tu t'arrêtas sur un ptera... non, un kabutops ? Encore moi, tu hésites, rex... rexillius ! Non impossible, quel taré aurait été assez fou pour ressusciter un tel prédateur ? Non... quel génie ? Prenant conscience de danger, tu te mis à courir vers la sortie, passant devant Mira.
─ Grouille !
La voiture était là, tu sautas à l'intérieur avec Mira, que tu maudis pour ne pas avoir rappelé son vivaldaim qui prenait pas mal de place, et le véhicule démarra à fond les manettes. Le trajet fut quelque peu chaotique, d'autant que sur les bords du lac les routes n'étaient pas très bien entretenues. À peine arrivé, tu sortis, ouvrant la porte avec force, faisant fi des jurons du conducteur sur les soins du matériel et tu te dirigeas vers Kiera, regardant autour de toi pour t'assurer que la bête n'était pas présente.
─ Lieutenant Sheffield ? Si vous m'aviez dit vrai pour le rexillus on ne devrait rester ici, on est sur son territoire et plus il y aura de monde il plus il va nous sentir comme une menace.
Tu te demandais même pourquoi ils ne s'étaient pas déjà déplacé s'ils se trouvent sur le terrain de chasse du dinosaure, à moins que des hommes soient là pour s'en occuper, évidemment, cependant ils ne connaissaient pas, tout comme lui, la résistance de ce pokémon préhistorique, il pouvait faire de lourds dégâts. Malgré le fait que tu savais pour la dangerosité de cet animal, tu étais aussi animé par une envie particulière de le voir.

avatar
Lun 24 Nov - 9:56
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
Une fois tout le monde sur place, Keira écoutait le ranger Kishgall d'une oreille, bien trop perdu dans ses pensées mais, lui répondit rapidement.

« Avant que vous n'arriviez, j'ai envoyé plusieurs agents vérifier les lieux quant à ce Rexilius. Nous ne pouvons nous permettre de nous déplacer avec un blesser, d'autant qu'on ignore les dégâts qu'il a reçu. Je sais que cela peut être dangereux mais, la vie d'un ranger est en danger puis, visiblement, notre dinosaure aurait complètement disparu. Les agents ont passé cette zone au peigne fin et, une créature de sa taille est largement visible mais, rien. »

Effectivement, le Pokemon préhistorique c'est complètement volatilisé, ne laissant aucune trace de son passage si ce n'est le ranger et le Pokemon blessés. Enfin, l'ambulance arriva et, les ambulanciers s'occupèrent immédiatement du jeune ranger, prenant également en charge le Lucario pour pouvoir le mener au Centre Pokemon le plus proche. Une fois avoir terminé les formalités avec eux, ils partirent tandis que Keira retourne auprès des trois rangers.

« Au vu de la situation actuel, je ne peux me permettre de laisser des rangers trop éloignés les uns des autres. Vous resterez donc dans les parages, ainsi si il y a un nouveau problème, nous pourrons réagir plus vite et... »

La chef des rangers cessa de parler tandis que ses yeux s'écarquillèrent. Mysdibule, qui ne lâchait plus sa maîtresse, se réfugia rapidement dans ses jambes en tremblant. Derrière le petit groupe de ranger, se trouvait une forme humanoïde et blanche au contour flouté. Tous les agents présent avaient cessés de bouger en voyant l'apparition. La silhouette était petite, faisant probablement la taille d'une enfant de huit ans. Elle observait les ranger présent puis, pointa du doigt le lac avant de s'évaporer comme si elle n'avait jamais été là.

Tous n'osèrent faire le moindre geste suite à cela et, c'est Keira qui dû rompre le lourd silence qui s'était imposé à eux.

« Sortez immédiatement les tenus de plonger ! Je veux que vous alliez ratisser ces eaux ! Nous avons fouillé de partout sauf à cet endroit ! »

Tout en hurlant rapidement des ordres à ses agents, elle fit signe à un autre et lui demanda quelque chose mais, dans le brouhaha qui venait de s'élever, difficile de savoir de quoi il s'agissait. Rapidement, l'argent détala et revint quelques instants après, des PokeBall en main tandis que les combinaisons arrivèrent.

« J'espérais qu'on ai pas besoin de se mouiller mais, visiblement nous n'avons pas le choix. Enfilez ces combinaisons, nous allons vous prêter des Pokemon aquatiques pour vous aider à vous déplacer plus facilement sous l'eau. Quelque chose à dû nous échapper. Préparez-vous vite et allez fouiller cette ville ensevelit ! Nous ne pourrons pas communiquer alors, soyez prudent ! »

Elle remit une PokeBall au ranger Urakami, celle-ci contient un Megapagos. La seconde passé à l'agent Kishgall contient un Carabaffe et le dernier, donné à l'agent Vasanta, contient un Lamentine.

Une combinaisons de plongé complète vous a été donné avec un masque et une bouteille d'oxygène pour pouvoir respirer. Les Pokemon aquatiques vous permettrons d'avancer plus vite dans l'eau en vous tenant à eux.
Vous devez fouiller la ville ensevelit.


avatar
Invité
Mar 25 Nov - 9:06


Les secours mirent malgré la situation, une bonne heure à arriver. Haneko resta tout ce temps près d’Akira. Il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir coupable de ce qui lui était arrivé. On lui avait confié une nouvelle recrue des forces Ranger et voila qu’il l’avait tout cassé. Bon certes ce n’était pas lui qui l’avait fait voler dans les airs, mais bon il en était responsable quand même. C’était en quelque sorte le métier qui rentrait, comme on dit souvent, mais bon là, la leçon avait été plutôt difficile à encaisser pour Akira. Haneko espérait juste que le Ranger s’en sortirait, sans autre dommage qu’un mal de crâne.

En tout cas la réaction de la chef Keira étonna beaucoup le jeune homme. Il ne se fit pas grondé, on ne lui fit aucune remontrance, aucune critique, alors que le Pokémon de la chef était plutôt mal en point. Elle réagissait vraiment comme une professionnelle pour le coup et faisait limite preuve d’empathie. Quant au Ranger Alice, il était pour bouger d’ici. En temps normal il aurait eu raison, rester sur le territoire d’un gros monstre était tout sauf une bonne idée. Mais déplacer Akira n’était pas du tout envisageable. Le moindre mouvement pouvait causer des dégâts à l’intérieur de son corps, hémorragie ou écrasement de la colonne vertébral, voire pire.  

Heureusement, l’ambulance arriva à bon port. Après avoir examiné Akira et sécurisé sa position sur un brancard, il fut emmené dans le véhicule d’urgence. Lucario eut le droit au même sort, direction le centre Pokémon pour lui. Kaline et Salameche, très préoccupés par le sort de leur nouvel ami, suivirent les médecins jusqu’à l’ambulance, saluant leur camarade d’un petit signe de la patte. Assis, ils regardèrent les ambulances s’éloigner, gyrophare à tout va. Le calme, puis le silence s’installèrent de nouveau dans la zone. Haneko se sentait étrange, comme vide. Il n’avait jamais vécu une situation de la sorte, pour la simple et bonne raison qu’il ne travaillait que rarement en équipe. Pour une fois, il se sentait vraiment concerné par le bien être de tout le monde, humains y comprit.

Debout, au milieu de nulle part, faisant face à la chef, il attendait les instructions avec ses camarades. Kaline et Salameche restaient près de lui. Soudain Mystibule eu un comportement étrange, se réfugiant près de sa dresseuse. Le dinosaure était-il de retour ? Haneko avait beau tendre l’oreille il n’entendait rien, aucun cri sourd, aucun bruit de patte énorme s’enfonçant dans le sol. Keira non plus n’avait pas l’air dans son assiette, mais qu’avait-elle donc ? Fronçant les sourcils d’un air perplexe, il se retourna pour voir s’il y avait quelque chose derrière lui … mais rien. C’était d’autant plus étrange que tous les agents en face des Ranger avaient fait une tête étrange. Ils avaient forcément vu quelque chose. Ou alors ils étaient fous. Soudain le silence fut rompu par des ordres très autoritaires, complètement fou ou presque et surtout surprenant de la part de Keira.

Plonger dans le lac ? Euuuuh, oué … mais pourquoi là maintenant tout de suite ? Décidément, Haneko ne comprenait pas grand-chose à tout se qui se passait près de se lac, mais bon il n’avait pas trop le choix. Il ne manqua pas néanmoins de jeter un coup d’œil interrogateur à ses collègues Ranger pour savoir si eux aussi pensaient que tout cela était bizarre. S’équipe de la tenue plongée une fois arrivé, il fit revenir Salameche dans sa Pokeball. Il eu un peu plus de mal avec Kaline mais il était hors de question qu’elle reste au bord du lac, seule, alors qu’un dinosaure se promenait dans le coin. La chienne finit par obtempérer et rentra dans sa sphère rouge et blanche. S’approchant de l’eau, Haneko suivit des autres, s’engagea dans les profondeurs infinies et mystérieux de ce lac. Il avait pour compagnon un Megapagos, une énorme tortue à grande nageoire. Il s’accrocha à la carapace du Pokémon et ensemble, ils s’enfoncèrent dans l’eau.

Information: Etant de dos au fantôme, Haneko ne l'a pas vu. Il obéit aux ordres, s'équipe de la tenue de plongée et ses accesoires, puis s'enfonce dans le lac avec le Pokémon. Ses Pokémons feu sont rappelés dans leurs Pokeballs évidemment.
avatar
Invité
Jeu 27 Nov - 21:40


Première mission ~ ♥

[19/11/20]
Comment ce monstre supposé être si énorme a pu se volatiliser ainsi, Mira s'inquiète de le voir resurgir comme par enchantement, aussi brusquement qu'il a disparu. Un véritable mystère que voilà, très certainement un tour spectral, mais Mira n'en pensait rien. Elle pensait naïvement qu'une bête monstrueuse pouvait apparaître à tout instant, sortis d'un buisson peut-être, ce serait crédible. Le ranger en chef Keira continu son speech, soucieuse des nouveaux événements qui pourrait en traumatiser plus d'un cette fois. C'est finalement Mysdibule qui s'agite et attire assez vite l'attention de sa dresseuse. Le moment de tous se retourner vers la même direction.

Mira sursaute légèrement en voyant cet enfant à l'aspect fantomatique, errait là devant eux, dans un silence terrifiant. Kanan ne tremble pas, ne bouge pas, il observe cette chose avec une certaine neutralité. Dans son coin, Mira pense fantôme, malédiction, lac hanté. Et le spectre désigne ce fameux lac avant de disparaître, on se croirait sur le tournage d'un petit film d'horreur. Mais Mira ne trouvait pas cela drôle, pas grand monde non plus d'ailleurs. C'est le ranger Sheffield qui brise le silence, quand Mira entends "tenue de plongée" elle n'est absolument pas rassurée. En plus, elle devra y aller sans Kanan, même le jeune faon n'apprécie pas vraiment la nouvelle. Fouiller les eaux, pas de problème pour Mira, elle adore nager. Même si les tenues de plongée, elle n'a jamais essayé. Fouiller un lac supposé être hanté, c'est déjà moins chouette dans l'idée.

« Tu vas devoir m'attendre ici. »

Après une brève caresse sur le crâne du Vivaldaim et un sourire chaleureux, Mira s'en alla chercher son équipement. Un peu perdue, elle faisait les choses plus lentement en observant ses coéquipiers du jours pour ne pas faire de gaffe. En même temps, le ranger Keira leur donne à chacun une pokéball, contenant un pokémon aquatique, c'est sûr que c'est plus pratique. Mira observa le ranger Haneko faire rentrer ses pokémons feu, pas très adapté à un petit plongeon dans le lac. En obtenant la pokéball du pokémon, elle fut trop pressée de le faire apparaître qu'elle n'avait pas vraiment finie de s'équiper. Un voyant le magnifique spécimen sous ses yeux, la jeune ranger était contente. Mais aussi rassurée en voyant les autres pokémons qui les accompagneraient sous l'eau. Mais la jeune fille aimait beaucoup plus son partenaire parce qu'elle le trouvait plus mignon, et gracieux. Après s'être quelque peu attardée en admiration devant le Lamentine, Mira continue de s'équiper, enfile le masque et se jette à l'eau. L'avantage de la combinaison c'est qu'on sent légèrement moins le froid. Mais une baignade à cette heure, ça n'est pas non plus le moment idéal. Un dernier coup d’œil autour d'elle, les rangers avait déjà plongés, elle s’agrippe au Lamantine et s'enfonce dans les profondeurs du lac, pas vraiment rassurée de ce qu'ils trouveraient au fond.

Espace modération ~ ♥
Mira enfile la super tenue et plongée en laissant Kanan sur la rive parce que bien sûr, il n'y a pas de super tenue de plongée prévue pour lui. C'est parti pour fouiller la ville ensevelie.



avatar
Ven 28 Nov - 21:57
Alcea

Messages : 1203

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Marre...
19.10.2020


D
oucement, la flamme vacillait sous un vent inexistant, le temps semblait avoir été interrompu, figeant tes gestes alors que tu t'allumais une cigarette, fixant avec béatitude la chose qui se trouvait derrière Urakami. Cette chose blanche, énigmatique et humanoïde, se mouvant avec lenteur. L'entité disparut en même temps que le feu du briquet te brûla les doigts, t'obligeant à le lâcher, brisant le silence par un juron. Tu ramassas l’objet encore bouillant, relevant la tête vers l'endroit où l'hallucination t'était apparue. Car oui, ça ne pouvait être que ça, c'était impossible que ça en soit autrement. Tu jetas un bref regard à tes partenaires, tétanisés, ils l'avaient vu aussi. Tu étais quelque peu perdu, ne sachant plus quoi croire entre réalité et fiction. Cette sensation liée à la celle de manque qui s'aggravait d'heure en heure te rendait de plus en plus anxieux. Tu finis par allumer ta clope d'un geste tremblant, pensant que si la ranger Keira faisait un commentaire elle pourrait aller se faire voir. A vrai dire tu te demandais même si la nicotine allait te calmer, si ce n'était que toi tu auras pris un shot d’héroïne pour partir loin d'ici et de toutes ces conneries, hélas ce n'était pas politiquement correct voire même totalement illégal.
Keira rompit soudainement le silence pesant qui s'était installé comme un violent réveille-matin. Elle donna des ordres qui vous étonna tous les trois, c'était comme si une mouche l'avait piqué. Pourtant que tu y réfléchis, c'était logique, même si l'idée d'aller voir là où l'entité avait montré du doigt était à tes yeux la même chose que de se jeter dans la gueule du loup. Si, j'ai bien dit si, par tout hasard, les fantômes existaient, qu'est-ce qui nous disait qu'ils étaient pacifiques et ne cherchaient à tout simplement vous noyer ? C'est quelque chose que j'aurai bien fait pour ma part.

Sans un mot vous vous activèrent. Tu ne fis aucune remarque, aucun cynisme, lassé par les événements tu n'avais qu'une hâte : en finir et rentrer chez toi. Tu retiras ta casquette, ainsi que ton long manteau noir ; retirer ton sweat et ton t-shirt en même temps t’ébouriffa un peu plus les cheveux. Tu défis la boucle de ta ceinture où se trouvaient tes deux holsters pour les mettre dans ton sac avec appréhension, comme si tu retirais une protection puis retira le reste de tes vêtements. Tu enfilas la combinaison en gardant ton boxer faute de maillot, tu n'avais pas prévu de te mouiller de façon littérale lors de cette mission. Tu zippas la combinaison qui heureusement était à ta taille. Tu vérifias les bouteilles à oxygène, vérifiant si tous fonctionnait bien, heureusement pour toi tu avais déjà dû faire de la plongée pour tes recherches sur les fossiles et maîtrisais plus ou moins les règles de sécurité, de plus les rangers avaient une petite formation lors de leur étude en raison du sauvetage de pokémons eaux. Ce dont tu te souviens c'est que tu avais dû plonger dans une eau glaciales, celle qui provoque un choc, qui donne l'impression de comprimer les poumons. C'est pour cela que tu vérifias avant tout la température de l'eau : elle était semblable à l'air extérieur, froide mais supportable avec les combinaisons. Cela te rassura, tu voulais pas revivre cette très mauvaise expérience, tu étais déjà bien assez anxieux maintenant pour en rajouter.

Après ça, tu regardas Majora qui te fixait d'un air inquiet. Lorsque tu lui dis que tu pouvais pas l'amener dans l'eau, il prit panique et se mit à couiner ne voulant pas être séparé de son maître et encore moins finir dans une pokéball. Mais l'idée de l'emporter avec toi et risquer de perdre la sphère était inenvisageable. Après un temps pour le rassurer, il finit par rentrer dans sa pokéball que tu plaças dans la poche cachée de ton sac, là où tu avais l'habitude d'y mettre tes achats illicites. Une fois toutes tes affaires dans ta besace tu la mis avec les sacs des autres, pris les palmes et te dirigeas vers le bord du lac.
Urakami était déjà dans l'eau alors que Mira finissait de se préparer dans son coin. En tant que femme elle avait dû chercher un coin pour se changer. Tu regrettas un instant qu'elle soit si pudique mais chassèrent ses pensées en te concentrant sur ce qu'il fallait faire. Attrapant la pokéball que tu'avais remise la chef Sheffiled tu libéras le pokémon y siégeant. Un carabaffe en sortie, tu le regardas avec peu d'intérêt, ce n'était pas trop mal bien que tu préférasses largement son évolution. L'animal plongea dans l'eau tendit que tu le suivais. L'eau était froide, tu mis quelques secondes avant de plonger la tête sous l'eau, tu remontas, pour placer le détendeur de plongée à ta bouche, te remémorant vite fait comment faire si tu le lâchais en plein grand fond et plongeas en s’accrochant à la carapace de la tortue tandis que je m'étais introduit dans son corps pour te suivre. Étant un spectre je n'avais pas peur de me noyer.

Il faisait sombre, des particules de boue, algues et autres déchets organiques troublés les eaux. Doucement vous vous enfonciez dans les grands fonds ; petit à petit la ville se dessiner sous vos yeux. Des maisons et des structures humaines tenant plus ou moins debout, érodées par les courants et presque ensevelis par une couche de mousses et d'algues parsemées parfois des quelques coraux. Tu donnas un coup sec vers l'arrière sur la carapace du carabaffe qui s'arrêta, te jetant un regard incendiaire. Mais tu lui fis signe de regarder en bas, un léviator se mouvait tranquillement entre les bâtiments, s'ils avaient continué ils seraient directs tombés dessus.
Tu regardas autour de toi, cherchant les autres du regard malgré l'opacité de l'eau puis tu finis par voir Urakami, tu ne décidas pas de le rejoindre, le travaille d'équipe ce n'était vraiment pas ton truc, mais au moins tu savais où il était. Attendant le passage du pokémon colère, tu finis par descendre jusqu'au fond pour chercher ce que voulait montrer ce soi-disant fantôme. J'en profitais donc pour me détacher de toi, glissant sous forme d'ombre sur le sol marin pour chercher dans mon coin, bien curieux moi aussi de trouver quelque chose d'intéressant.



Moderation's time !

→ Alice est descendu jusqu'à la ville et cherche d'un regard global quelques choses qui puisse attirer son attention. Il est accompagné de son ténéfix – qui risque pas de se noyer vu que c'est un spectre – qui fouille dans son coin lui aussi.

Merci ! ♥

avatar
Sam 29 Nov - 13:30
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
Le groupe de ranger s'enfonce dans l'eau. Les trois Pokemon aquatiques menèrent leur binômes humains tout au fond, en direction des ruines de l'ancien village, là où les fouilles allaient pouvoir commencer. Megapagos s'éloigna un peu du groupe, esquivant un petit banc de Magicarpe qui passait par là. La tortue aquatique mena le ranger Urakami près du fond, là où il pourrait commencer ses recherches, attendant de savoir où ce dernier souhaitait commencer ses fouilles …

Du côté du ranger Vasanta et de Lamantine, l'otari avait elle aussi esquivé le banc de Magicarpe, menant son binôme vers le fond du lac, l’œil attentif pour éviter tout Pokemon qui pourrait représenter une menace pour eux.

Quant à Carabaffe et le rang Kishgall, ce fut surtout ce dernier qui dirigea la tortue, malgré elle, lui évitant ainsi de se prendre un Leviator. Il mena le ranger au fond du lac pour commencer à fouiller, d'ailleurs, son Tenefix n'attendit pas plus longtemps pour en faire de même …

Le spectre se met à ratisser le bâtiment le plus proche. Visiblement, rien d'intéressant, hormis des coquillages logés ci et là … Du côté de Alice, ce dernier ne trouva rien de bien intéressant aussi mais, avec persévérance, cela devrait aller !

Alors que le duo Carabaffe et Kishgall fouille d'arrache pied, un phénomène étrange se passe dans le lac. Celui-ci devient plus sombre qu'il ne l'était et, des pleures se mirent à résonner de partout, semant la panique chez les Pokemon aquatiques vivant dans ce lac. Les trois Pokemon accompagnant les rangers ne semblaient pas plus rassurer mais, ne bronchèrent pas. L'atmosphère se fait beaucoup plus lourde et, quelque chose semble se mouvoir entre deux bâtiments à moitiés effondrés. Un Sharpedo fonce droit sur la ranger Vasanta, la gueule grande ouverte. Mais qu'est-ce que fait un Sharpedo dans ce lac ?! Lamantine s'interpose alors entre Mira et le requin qui lui fonce dessus. Rapidement, l'otarie fait apparaître un rayon lumineux de sa corne et, qui frappa le prédateur. Cela semble avoir suffit à le calmer, mais … Que se passe-t-il ?! Le Sharpedo vient de disparaître, peu après avoir reçu l'attaque ! Sous le choc, la Lamantine semblait désorienté, cherchant à comprendre ce qui venait de se passer.

Les pleurs s'estompèrent au même moment tandis que l'obscurité s'évanouit mais, cette fois-ci, l'eau semblait se teindre de rouge et un crie retenti, assourdissant temporairement ceux présent dans l'eau. Alors que l'ouïe revient au petit groupe, quelque chose attrape le ranger Urakami et, semble vouloir le noyer. Megapagos réagit immédiatement et se jette sur l'agresseur pour le mordre. La forme sombre de l'agresseur se changea et, un Zoroark apparut à la place, reculant en se tenant l'épaule qu'avait mordu la tortue. Le loup-garou observa la tortue un moment avant de prendre la fuite.

Qu'allez-vous faire ? Poursuivre ce Zoroark ? Continuer à fouiller ? Ou peut-être avez-vous une autre idée?


avatar
Invité
Sam 29 Nov - 18:47


Haneko n’avait plus que la tête hors de l’eau. L’idée de plonger ne lui plaisait pas trop, mais il n’avait pas le choix non plus. De toute façon il était fort probable que la source des ennuis provienne du lac. Les alentours avaient étés fouillés depuis leur arrivée et rien n’avait été signalé à part un Dinosaure géant qui n’avait rien à faire là. Vérifiant que son équipement pour respirer était parfaitement opérationnel, il adressa un signe de tête à sa tortue temporaire, qui l’entraina aussitôt sous l’eau. Ses nageoires étaient puissantes si bien qu’ils avançaient tous deux à grande vitesse. Le lac était déjà immense vu de la surface, mais une fois dedans, il paraissait sans fin. De nombreux Pokémons nageaient paisiblement, le plus souvent ils furent effrayés en voyant les Rangers approcher. Les minutes passèrent et bientôt le fond du lac fit son apparition, avec en vue la fameuse ville ensevelie. Mais entre eux et la ville, il y avait un ban de Magicarpe sauvage. Sa tortue dévia sur le côté afin de les éviter. Les autres Pokémon firent de même mais le groupe fut séparé de part les directions prisent. Haneko se retrouva seul avec son Pokémon.

Toujours accroché à la carapace du Pokémon de Keira, Haneko n’était pas mécontent de se retrouvé séparé des autres. Au moins ici personne ne l’embêterait. Il ne pouvait néanmoins pas s’empêcher de s’inquiéter pour les autres, d’autant plus avec ce qui était arrivé à son collègue. Haneko pointa du doigt une partie plus isolée de la ville, ce qui devait être autrefois la périphérie. Il avait subitement l’envie de visiter quelques maisons vides, histoire de voir si quelque chose s’y cachait. Megapagos était plutôt obéissant et emmena le ranger là où il le voulait. Ensemble, ils se glissèrent dans une première maison complètement en ruine, il n’en restait que les fondations. Tout avait été détruit par le temps et rongé par l’eau du lac. La végétation avait commencé à s’y installer, recouvrant ce qui avait été autrefois le foyer d’une famille. Tout était désert, rien à signaler. Haneko visita encore deux autres maisons, sans aucun résultat. Il ignorait complètement où se trouvait les autres dans le village. De toute façon ils avaient tous assez d’oxygène pour tenir un bon moment sous l’eau.

Soudain, alors qu’il sortait d’une autre bâtisse, Haneko fut surprit de voir les ténèbres l’entourer. Par réflex, il agrippa plus fort la tortue qui lui servait de compagnon. Impossible de voir quelque chose, c’était comme si il était devenu presque aveugle. Il y avait réellement de quoi paniquer, surtout à cette profondeur. Haneko se sentit bousculer sur la gauche. Un Pokémon venait de fuir, le heurtant au passage, mais ça le Ranger n’en avait aucune idée. Il manqua de perdre son oxygène mais la rattrapa de justesse. Des pleures se faisaient à présent entendre, de plus en plus fort et sinistre. Au loin, dans une autre partie du village, Haneko aperçu un rayon lumineux qui ressemblait fort à une attaque de Pokémon. Aussitôt, les pleurs s’arrêtèrent, comme ils étaient venus, laissant Haneko désorienté. L’obscurité disparue elle aussi. C’était très étrange, mais ça collait bien à l’ambiance du lac. Haneko ne croyait pour autant pas à la magie et au surnaturel. Alors qu’il allait prendre la direction de l’attaque, il fut soudain happé en arrière, manquant encore une fois de boire la tasse … définitivement. Le Ranger se mit à se débattre comme un diable, sans parvenir à s’échapper. Il n’avait aucune idée de ce qui le retenait. Difficile en effet de bouger avec tout un attirail sur le dos. La tortue vint aussitôt à son secours, si bien que Haneko retrouva sa liberté. Se retournant il aperçu un Zoroark. En voila une explication ! LE Pokémon des illusions par excellence. Il pouvait être la cause de toute cette histoire. Le Pokémon prit immédiatement la fuite. Hors de question de laisser se sauver ainsi et continuer son cirque. Haneko indiqua à la tortue d’un signe de la main de le suivre. Agrippé au Pokémon, Haneko était bien décidé à le prendre en chasse avec Megapagos.

Information: Haneko et Megapagos le prenne en chasse!
avatar
Invité
Dim 30 Nov - 15:56


Première mission ~ ♥

[19/11/20]
Dans la longue descente vers les ténèbres des profondeurs, Mira sentait son cœur battre plus vite au fur et à mesure qu'ils s'approchaient des fonds du lac. La vue sur la ville ensevelie était panoramique, mais l'étendue de la zone de recherche n'était que plus grande. Le Lamantine qui accompagnait Mira se déplaçait gracieusement, après tout elle était dans son élément. Le pokémon évita un banc de magicarpe qui passait par là et entraîna Mira un peu plus profond encore.

Les rangers atteignaient les profondeurs, mais les pokémons sauvages se dissipèrent quand des pleurs bourdonnèrent aux oreilles de chacun. Le fond de ce lac était froid et obscur, rien de rassurant pour chacun des binômes. Le Lamentine était à l'affût, comme si elle s'attendait à un événement inattendu... Mira ne le vit pas tout de suite, mais quand elle remarque un terrible Sharpedo, gueule béante, foncer en sa direction, c'est la panique pour la jeune fille. Un Sharpedo dans un lac, plutôt étrange. Mais fuir semblait une solution dérisoire. Heureusement pour Mira, la Lamentine s'interpose et envoi un rayon lumineux droit sur le danger. A quelques mètres à peine de la ranger, le prédateur fut frappé et s'évapora aussitôt dans la noirceur ambiante. Perturbée, troublée, mais surtout effrayée à l'idée de subir un nouvel assaut, Mira observe difficilement autour d'elle, sans rien détecter. La Lamantine semblait également soucieuse, c'est l'incompréhension qui frappe le binôme qui cherche vainement parmi l'obscurité.

Lamantine dirigeait Mira, ainsi, quand elle aperçu plus loin le duo Urakami-Megapagos, elle semblait comprendre que le prédateur avait décidé de changer de proie. Heureusement, le Megapagos avait du mordant et se débarrassa très vite de ce pokémon qui venait troubler les recherches du groupe. Le pokémon, que Mira n'arrivait pas à voir distinctement depuis sa position, tente alors de fuir. Aussitôt, le Megapagos traîna rapidement son ranger à travers les eaux troubles, à la poursuite de l'agresseur. Mira n'était pas rassurée à l'idée de traquer celui qui avait voulu la bouffer il y a quelques minutes à peine. Heureusement, la présence du Lamantine atténuait ses craintes, elle avait réussi à le faire fuir une première fois, elle semblait assez forte pour rivaliser avec lui. Lamantine fonça rapidement, suivant de près le duo juste devant eux.

Espace modération ~ ♥
Mira et Lamantine poursuivent le Zoroark.



avatar
Jeu 4 Déc - 21:54
Alcea

Messages : 1203

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Saloperie !
19.10.2020


L
a frustration de ne rien trouver grandissait en toi autant que l'énervement d'être ici. Tu avais cette désagréable impression de t'être – si j'ose dire – mouillé pour rien.
Tu cherchais quelques choses sans réelle définition, ne sachant à vrai dire quel était ton but : un pokémon, un corps, une machine, trouver quelques choses mais quoi . C'était bien beau les fantômes mais cela restait de l'ordre de l'imaginaire, de l’intangible et tu refusais d'y croire comme un athée essayant de croire en un dieu. Fatigué, irrité, tu respirais rapidement, trop rapidement, ton souffle sortant de ton détendeur remontant par accoue sous la forme d'amas de bulles agaçantes.
De mon côté je longeai les fonds marins, m'amusant plus qu'autre chose, ce n'était pas souvent que je me retrouvais au fond d'un lac. Je ne nageais pas vraiment mais glissais telle une ombre sous un soleil hyperactif contre les pierres taillées par la main de l'homme. Je me glissais dans ces bâtisses figeait par le temps, m'attendant à croiser les fantômes du passé mais ne voyais qu'un ménage en arrêt, détruit et chaotique. Les habitants de cette ville avaient laissé une bonne partie de leur affaire, des bols, des tasses, brisées pour quelques-unes, étaient éparpillés. Une vraie ville hantée ; si ça n'avait été l'eau, je me serai sentie dans mon élément. Je m'arrêtais quelques secondes pour regarder un tableau où figurait, cachée derrière des algues opportunistes, une paisible famille : une femme et un homme tenant un enfant. Je me demandai soudainement s'ils étaient encore vivants, puis je ris en moi-même pour avoir pensé de telles sottises.

Puis tout devint obscurité et des pleurs me parvinrent aux oreilles. Il me fallut quelques secondes pour que mes yeux diamants s'habituent à cette soudaine chute de lumière et aussi vite que l'éclair je me fondis dans la noirceur des lieux pour te rejoindre. Je présentais un danger et je n'avais aucune confiance envers ce carabaffe. Il était hors de question qu'il t'arrive quoi que ce soit, étant à moi, je décide de ta mort et personne d'autre. Ne te trouvant pas je me matérialisai - désagréable sensation que cette eau rentrant dans mes poumons solides – puis pris de la hauteur. C'est là que je le vis, énorme, fondre sur la jeune ranger comme une bête affamée : un sharpedo. Me fichant éperdument de cette femelle, je te cherchai du regard et te retrouvai enfin, un peu plus loin en train de regarder la scène, troublé.
─ T'as vu ce truc? Te demandai-je en te rejoignant.
─ Oui et je me demande ce qu'il fout là, cette créature n'est pas adaptée à l'eau douce. Mais... où étais-tu passé bon sang !?
─ Je fouillais, je n'ai rien trouvé d’intéressant.

Ne bougeant pas, mains sur le carabaffe, tu regardais la scène en simple spectateur voir ce qui allait se passer. Heureusement le lamantine avait su riposter et l'énorme requin disparu. Disparu c'est bien le mot, comme un mirage. Tu serras les dents autour du tube à oxygène, tu ne voulais pas y croire mais toutes ces illusions commençaient à te porter sur le système.

Après cette attaque d'outre-monde, la lumière revint, comme après un mauvais rêve. Tu tapas doucement sur le dos de la tortue pour lui faire signe d'avancer vers Mira afin de la rejoindre mais aussi observer les lieux, voir si le pokémon brutal avait laissé quelque chose derrière lui. Mais tu n'en eu pas le temps, le lac devenant soudainement rouge sang, ce qui te fit mentalement lâcher un juron que je ne saurai répéter. Puis un cri assourdissant retentit, te forçant à te boucher les oreilles le temps qu'il s'arrête. Pris de surprise, tu sentais ton cœur frapper ta cage thoracique comme un marteau-piquer, maudite peur immédiate. Tu respiras un bon coup puis tenta de localiser la source de ce hurlement, mais ce n'était pas la peine, l'eau conduisant les sons plus rapidement et est beaucoup moins absorbé que dans l'air, il pouvait donc provenir de très loin. Pourtant ton attention fut attirée par une autre attaque : le ranger Urakami avait leur se battre avec quelques choses qui l’entraînaient vers le fond. Tu ne savais pas ce que c'était mais la source de ces phénomènes cherchés à vous tuer. Mais encore une fois, le pokémon du chef-ranger su faire ce qu'il faut pour libérer son protéger. C'est alors qu'apparut une chose qui maintenant te parut évidant : un zoroak.
─ Putain ! C'était cette saleté depuis le début, pensas-tu. Greed ! Il fuit ! Chope-le !
Ni une ni deux je fonçai sur le pokémon, faisant fi des obstacles devant moi, passant littéralement au travers pour le rejoindre le plus vite que je le pouvais en usant de mes techniques les plus Rapides, tandis que tu me suivais derrière à l'aide du carabaffe qui n'était pas lente non plus.



Moderation's time !

→ Ténéfix fonce sur le zoroak en utilisant ombre portée pour aller plus vite (je sais que ça n'a pas d'effet sur le ténèbre è_é). Une fois qu'il arrivera près du pokémon, il matérialisera ses griffes pour attraper une de ses pattes afin de tenter de le ralentir (vu sa taille il l'arrêtera pas... T_T), si ce n'est de sauter dessus pour le mordre.

Merci ! ♥

HRP : Désolé j'avais pas le moral, je me suis un peu forcé à RP donc j'ai un peu bâclé T_T"...




avatar
Ven 5 Déc - 11:50
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
Les rangers se lancent à la poursuite du Zoroark qui tente de les perdre mais malheureusement, les Pokemon aquatiques qui accompagnent les trois agents leurs permet de rattraper rapidement le loup-garou. Ce fut toutefois le Tenefix du ranger Kishgal qui le rattrapa en premier, essayant de l'arrêter. Le Zoroak se retourna d'un seul coup, les griffes de la patte qu'il levait devinrent aussi sombre que le ténèbres et manqua de justesse le Tenefix. Au vu de l'attaque, celle-ci semblait être plus que tranchante, une chance pour Greed de ne pas avoir reçu cette attaque directement sinon, celui-ci n'aurait pas fait long feu.

Le Pokemon reprit sa course avant que les rangers ne le rattrapent et s'engouffre un peu plus dans le fond du lac et entre dans une maison. Lorsque les trois rangers le rejoint et passe le seuil de la porte de cette maison qui semble étrangement intacte, quelque chose d'étrange semblait se passer. Effectivement, dans cette maison, il n'y avait pas d'eau, tout était sec. Les trois Pokemon aquatiques regardèrent le lieu sans comprendre, pourquoi l'eau n'entrait pas dans cette maison malgré que la porte soit ouverte ? A croire que quelque chose maintient cet eau hors de cette demeure, à moins que ça ne soit là encore une illusion ? Difficile à dire …

Maintenant que le groupe se trouvait dans la maison, la porte se referma directement derrière les rangers et, la maison semblait s'éclairer, se mouvoir. Une femme apparut, se rendant dans une autre pièce qui n'était autre que la cuisine. Un homme se trouvait penchait sur la table de la salle à manger qui servait également de maison, occupé avec de la paperasse, tandis qu'une enfant faisait son apparition, courant dans la maison avec quelque chose qui semble la suivre. Elle riait joyeusement. En regardant de plus près, cette petite fille ressemblait étrangement à l'apparition blanche que l'on peut trouver sur les photos du dossier donné aux rangers, ainsi qu'à l'apparition qu'il y avait eu plus tôt avant que le groupe ne soit envoyé dans l'eau.

Ces spectres du passés ne semblaient pas voir les intrus, en fait, on aurait dit qu'une scène du passé de cette famille avait lieu devant leurs yeux, pour quelle raison ? Quelque chose cloche dans cette maison et, ce quelque chose semble mettre sur leur garde les Pokemon de Keira.

Au-dessus de leur tête, quelque chose semblait se mouvoir, on pouvait entendre des bruits de pas, y avait-il quelqu'un d'autre à l'étage encore ?

Trouvez ce qu'il se passe dans cette maison.


avatar
Invité
Ven 5 Déc - 13:02


Très vite, Haneko fut rejoint par les deux autres Rangers. Heureusement le groupe ne s’était pas trop séparé si bien qu’ils avaient pu assister le loin à l’attaque dont avait été victime Haneko. Le jeune homme devait avouer qu’il avait eu la peur de sa vie. Si l’oxygène lui avait été arraché alors il en aurait été finit de son existence. Il aurait laissé tout ses Pokémons à l’abandon, avec un deuil sur les épaules. Kaline aurait été celle à en souffrir le plus, sans doute n’aurait-elle pas tenu bien longtemps. Mais par chance, il s’en était sorti. Cela n’empêchait pas qu’il devait faire extrêmement attention. La vie ne tenait vraiment qu’à un fil, il venait de s’en rendre compte.

Accroché à sa puissante tortue, Haneko avançait avec les autres vers le Zoroark. Mais la bestiole loup garou était extrêmement rapide, se faufilant dans l’eau comme une anguille, disparaissant par moment. Mais que voulait-il bon sang de bonsoir ?! Cette espèce de Pokémon était bien connue pour être farceur et ayant la possibilité de communiquer avec les humains par la pensée … c’était une piste, mais pour l’instant Haneko ne voyait pas du tout où voulait en venir ce Pokémon. Etais-ce seulement un jeu pour lui ? Faire peur au gens était-il donc si amusant ? Car vu les circonstances on ne pouvait plus vraiment parler de peur, mais bien de terreur. Ce n’était pas la même histoire et encore moins les même conséquences. Les Rangers avaient bien faillis y laisser leur misérable vie.

Tenefix dans un puissant assaut parvint à chopper la patte arrière du loup, parvenant à le ralentir. Zoroark se retournant et lança une puissante attaque tranchante, très sombre et visiblement mortelle. Tenefix parvint à l’esquiver d’extrême justesse mais cela faisait bien comprendre une chose aux rangers. Ce Pokémon sauvage n’était pas ici pour rigoler, il était prêt à tuer quiconque se mettrait sur son chemin. Et dommage pour eux, mais ce petit truc sur le chemin du loup … ben c’était eux !
Zoroark accéléra de plus belle, tous comme les Pokémons et humains qui le pourchassait. Le bestiole s’enfonça plus profondément dans l’obscurité du lac, slalomant entre les maisons. A l’écart, il se décida à rentrer dans l’une d’elle. Il était pris au piège ! C’était un peu idiot d’ailleurs de sa part de rentrer dans un bâtisse. Si les Rangers bloquaient l’entrée alors il n’aurait plus aucune échappatoire. Chose plus compliqué : si Zoroark était conscient de ce fait alors peut-être se sentait-il de taille à leur faire face et régler cette histoire dans cette maison. Si tel était le cas alors les Rangers étaient très mal barrés !

Haneko et sa tortue arrivèrent avec les autres devant l’entrée. Rester là bêtement ne servirait à rien, n’ayant pas trop le choix Haneko passa le seuil de la porte et fut très surprit de son entrée ! Pas d’eau. Etant légèrement en hauteur avec l’effet de l’eau à l’extérieur, il se ramassa évidement la figure par terre. Par chance son matériel n’eut pas à en souffrir. Se relevant, il était sous le choc. Pas d’eau ? Mais c’était impossible ! Etais-ce là encore une vision créé par le loup garou ? Haneko ne savait plus trop quoi en penser. Avançant de quelques pas il avait l’impression de rêver. Devant lui se dressait une véritable vie de famille de ce qu’il y a de plus banale. Sauf que ces gens …. Ils ne pouvaient pas êtres vivants, c’était impossible. Des fantômes ? Haneko n’y croyait pas une seule seconde. Pour lui tout cet univers était créé par Zoroark. Dans cette maison, en bac, il y avait deux parents et une fillette qui ressemblait drôlement à l’image de la photo du briefing. Si tout cela n’existait pas réellement, pourquoi Zoroark créait-il cette illusion, pourquoi être venu spécialement ici ? Pour lui une seule explication était envisageable, pour le moment.

- Vous croyez que le Zoroark appartenait à cette famille autrefois ? Sinon pourquoi venir ici en particulier, pourquoi créer cette … vision ?

Pour une fois Haneko faisait vraiment équipe, il partageait même son opinion, chose qu’il ne faisait jamais d’ordinaire. Soudain des bruits de pas à l’étage se firent entendre. Ils n’étaient pas seuls, du moins il y avait quelqu’un en plus de cette famille. Oui, mais qui ? Le Pokémon fugueur ? Levant la tête vers le plafond, sans rien voir évidemment, Haneko prit la direction de l’escalier. Il fallait en savoir plus !

Haneko monte l'escalier.
avatar
Invité
Sam 6 Déc - 14:51


Première mission ~ ♥

[19/11/20]
Les trois rangers accompagnés de leurs coéquipiers aquatiques foncent à la poursuite du Zoroark. Le Tenefix du ranger Kishgal prit une certaine avance et essaya d'arrêter, tout du moins ralentir la cible, avant qu'elle ne disparaisse une fois de plus. Mira serait aussi fort qu'elle pouvait le corps du Lamantine, de peur de lâcher prise. Elle n'était pas rassurée, même s'ils poursuivaient l'assaillant, elle reste méfiante de ce qui pourrait surgir des profondeurs du lac. L'ancienne ville se trouvait là, Mira observe de là-haut l'état des maisons, des bâtisses pour la plupart en ruine qu'il serait hasardeux de vouloir explorer. Une légère secousse, Mira relève donc là tête et voit le Zoroark s'enfoncer un peu plus dans la vieille ville avant d'entrer dans l'une des maisons. Mira s'agrippe toujours plus à sa partenaire qui l'entraîne jusqu'au plus profond de ce lac plein de mystères.

Le ranger Haneko passe la porte le premier, son entrée fracassante indique au reste du groupe l'absence d'eau à l'intérieur du bâtiment. Mira eut un frisson à l'idée d'entrer là-dedans, c'était trop bizarre pour elle et Lamantine ne serait pas là cette fois-ci. Elle laisse le pokémon aquatique quelques mètres devant la maison et s'avance seule jusqu'à l'entrée... très très lentement, frôlant le sol pour éviter de tomber elle aussi. Une fois étendue sur le sol étonnement sec de la maison, elle tâche de se relever, péniblement avec le poids de l'équipement. Intriguée, Mira retire le masque et constate avec stupéfaction l'étanchéité anormale de cet endroit. Plus bizarre encore, la scène familiale qui se déroulait sous leur yeux. Une femme, un homme et une petite fille. Ce n'est qu'en regardant plus longuement la gamine qu'elle fit le lien avec la photo que contenait leur dossier. Tout ceci ne peut être vrai, mais il y a de quoi désorienter la jeune fille. Le ranger Haneko expose son idée, le lien établit semble logique, il faut une raison pour mettre les efforts à ce que ce lieu paraisse vivant. Celui là en particulier Ce qui rend le tout assez triste, mais aussi très intriguant. Elle acquiesce d'un bref mouvement de tête cette explication rationnelle, mais les bruits provenant de l'étage l'intrigue d'autant plus.

Mira se tourne vers l'entrée, Lamantine avait passé le pas de la porte et se tenait au bord de celle-ci. Le pokémon jette un œil vers l'étage, quelque chose d'autre se trouvait là-haut, il fallait de toute façon le découvrir. Difficile pour un Lamantine de monter les escaliers sans créer un bordel monstre, alors à contre-cœur, elle s'avance pour grimer la première marche, juste derrière Haneko. Parce qu'elle a retirée ses palmes, elle monte le pas léger tout en observant l'étendue de l'endroit au fur et à mesure qu'elle passait une marche.

Espace modération ~ ♥
Mira suit le mouvement, allons explorer cet étage.



avatar
Dim 7 Déc - 3:53
Alcea

Messages : 1203

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Malaise
19.10.2020


O
h putain ! Ce n'était pas passé loin, quelques centimètres de plus et me voilà tranché en deux. Je ne le pensais pas si rapide en raison de sa taille mais une chose était sûre, ce zoroark était loin d'être amicale. Ce que je pensais être un jeu pour le renard était en fait une mise en garde. Je m'arrêtais donc de nager, le suivant du regard avant de me réfugier dans ton corps au moment où tu passas à côté de moi. J'eus le droit à une brimade de ta part, évidemment je n'avais pas été prudent, en même temps je l'avais assez ralentie pour qu'il ne vous sème pas.
On le suivit, descendant dans les abîmes vers un lot de bâtiments délabrés. Parmi les maisons dont certaines se devinaient à la forme des quelques pierres taillées qui restaient, une tenait encore miraculeusement debout. Elle avait même sa porte, en bois, légèrement ramollie par l'eau mais qui semblait n'être là que depuis quelques mois ce qui était impossible. Le sombre pokémon s'y engouffra comme pour chercher bêtement refuge dans un cul-de-sac où il n'y avait aucune échappatoire – sauf les fenêtres peut-être.
Le ranger Urakami était arrivé le premier devant la porte encore ouverte. De loin, suivant la ranger Vasanta de près, tu remarquas qu'il semblait troublé, tu le vis entrer puis entendit un bruit de choc comme si quelque chose était tombé. Tu rejoins, aussi vite que le carabaffe pouvait nager, Mira qui regardait aussi l'intérieur de la maison avec étonnement. En effet, la maison était comme une bulle remplie d'air, pas d'eau, rien à par Haneko qui se relevait difficilement sous le poids de son équipement. C'en était presque irréel.
Tu tournas la tête, regardant autour de toi, puis la maison. Lâchant le carabaffe tu nageas plus en hauteur pour voir si quelques choses d'anormal se voyaient à l'extérieur. Rien. Tu finis donc par entrer toi aussi dans la demeure en faisant bien attention de ne pas tomber sous le poids soudain de ton matos à l'air libre. À peine avais-tu posé les pieds sur le parquet que la porte d'entrée claqua derrière toi, par réflexe tu te retournas pour tenter de l'ouvrir, fermée à clé. Tu te retournas donc vers tes coéquipiers qui regardaient une scène étrange.

Tu avais l'impression d'être spectateur d'une vie passée. À quelques mètres sous le niveau de la mer vivait paisiblement une famille, menant à leurs occupations comme si les rangers n'étaient pas là. Un père de famille gérant ses papiers, une femme à la cuisine, une gamine qui jouait. Un cliché de la famille traditionnelle comme on pouvait en voir il y a quelques siècles. Vision qui aurait pu effrayer si maintenant vous ne saviez pas que les zoroarks étaient un maître dans les illusions. Mais ce qui attira le plus ton regard était la petite fille, elle ressemblait à la photo que la ranger Sheffield vous avait montré. Soudain le ranger Urakami te sortit de tes pensées avec sa réflexion. Tu le regardas interloqué. Non pas par ce qu'il disait, encore moins par le fait qu'il exposait enfin un avis, mais parce qu'il avait retiré son détendeur de la bouche. Comment pouvait-il savoir que c'était respirable ici ? Il ne pouvait pas et avait donc pris se risque. Courage ou bêtise tu ne le sauras jamais, mais vu qu'il ne semblait pas avoir de problème tu retiras le tient prenant une grande inspiration. Tu espérais quand même que la pression était la même que dans l'eau, tu n'avais pas vraiment envie de mourir d'une DCI*.
─ Un zoroark qui a plus d'un siècle... je reste sceptique, mais bien tenté.
Tu posas ton équipement puis tu avanças pour observer la scène avant de porter ton attention sur les murs où tu passas ta main. Ils étaient secs, on avait vraiment du mal à croire que vous étiez entouré d'eau. Puis soudain une question te traversa l'esprit.
─ Une seconde... les zoroarks sont doués pour les illusions, mai, les illusions sont intangibles, on ne devrait donc pas ressentir l'illusion de l'air ni même respirer ! J'ai plus l'impression que cette bulle d'air est produite par autre chose, comme une sorte de coque, de protection... un mur lumière.
Mais est-ce que les zoroarks pouvaient utiliser mur lumière ? Te demandas-tu dans ton ignorance.

Soudain des bruits se firent entendre à l'étage. Il y avait quelques choses. Immédiatement Haneko partit vers l’escalier suivit de près par Mira. Toi tu restas planté sur place.
─ On ne les suit pas ? Demandai-je.
─ Non, me répondis-tu à haute voix toujours dans ton observation. Ils sont déjà deux à y aller, je vais continuer à fouiner ici pour comprendre comment marche cet espace.
─ … Tu peux pas t'empêcher de chercher une explication à tout...
Pensif tu fixais cette vie de famille, puis d'une voix agacée par temps de bonheur familial – vision qui te rappelait douloureusement que tu n'en aurais jamais, ce qui te rendait mal à l'aise. Tu pensas à Majora que tu avais 'abandonné' à la surface et ça n'arrangea pas ton sentiment. Il fallait vite en finir.
─ Effaces-moi ces illusions..., me demandas-tu sèchement.
Je me demandai quand tu allais me le demander, jusqu'à quand tu allais supporter ça. Amusé et curieux, je m'exécutai en espérant voir la vraie vision de ces lieux.



Moderation's time !

→ Ténéfix utilise Clairvoyance sur les illusions.

Merci ! ♥




avatar
Dim 7 Déc - 19:09
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
Le Ranger Urakami ainsi que Vasanta se rendent à l'étage, tandis que le Ranger Kishgal reste au rez-de-chaussé. Immédiatement après avoir ordonné à son spectre d'utiliser sa capacité Clairvoyance, les souvenirs du passées se déchirèrent. Les silhouettes se mouvaient en une ombre puis disparurent, l'ambiance chaude et chaleureuse vira au gris. Les murs reprirent leur aspect vieillit. Des lambeaux de papier pain pendant ci et là, les murs gonflés d'humidités. Le canapé ne ressemblait plus à rien, de sa couleur blanche, il avait viré au gris, pourrit à certains endroit, comme le bois des meubles. Malgré que l'illusion soit dissipé, la maison reste respirable et sec, si on met de côté l'humidité et le froid.

L'illusion se dissipa jusqu'à l'étage où se trouvait les deux autres rangers et, les rires de la petite fille furent remplacer par des pleures, provenant d'une pièce au fond du couloir. A l'intérieur, installé sur ce qui était autrefois un lit d'enfant, un Tutafeh serrait une peluche dans ses petits bras, pleurant. Lorsqu'il perçoit l'approche des rangers, le petit spectre leva la tête et recula, effrayé. A ce même moment, Zoroark bouscula les rangers pour entrer dans la chambre et, se place entre le spectre et eux, grondant. Visiblement, il ne souhaite pas que quiconque s'approche de son petit protégé.

Une illusion prit alors forme, changeant le Zoroark en petite fille. Celle-ci fixe les humains et, se mit à parler, voir crier.

« Partez d'ici ! Ce n'est pas chez vous ! »

L'illusion de la petite fille restait planté là, les sourcils fronçaient.

Quelque chose cloche dans cette maison, découvrez pourquoi ce Zoroak agit ainsi et pourquoi y a-t-il un Tutafeh dans cette maison.


avatar
Invité
Lun 8 Déc - 11:13


Par soucis de se mouvoir, Haneko avait laissé le plus encombrant de son équipement au rez-de-chaussée tout comme la jeune fille qui l’accompagnait. Mot u escalier avec des palmes n’était en effet pas vraiment imaginable à moins d’avoir un sacré équilibre et de bons mollets. Haneko montait avec prudence. Il s’aperçu que l’autre Ranger ne les suivait pas, mais cela ne l’inquiéta pas plus que cela. Sans doute avait-il un autre projet. Cela fut confirmé en quelques secondes lorsqu’il entendit sa voix raisonner dans la maison. Il voulait faire disparaitre l’illusion grâce aux pouvoirs de on Pokémon. En haut une petite fille continuait de rire, surement dans sa chambre. Haneko arriva en haut et lâcha la rambarde, continuant à avancer avec prudence. C’est alors que la maison changeait du tout au tout. L’ambiance chaleureuse et familiale laissa place au froid et à la désolation. Tout était devenu gris, noir et terne. On voyait clairement l’état réel de la maison après tout ce temps passé sous l’eau. Le mobilier ne ressemblait plus à rien. Tout était délabré, humide. Ca sentait la mort. Heureusement pour eux, l’eau ne rentrait toujours pas dans la maison et encore heureux sinon ils seraient tous morts noyés.

Un peu plus sur les nerfs qu’à son arrivé, Haneko avança en direction  d’une chambre où les rires étaient devenus pleurs. Ils touchaient au but il en était certain à présent. Il allait enfin découvrir la clé de ce mystère fantomatique. Haneko resta au niveau du seuil de la chambre, se serrant d’un côté pour laisser de la place à sa collègue. A l’intérieur se trouvait, sur un vieux lit d’enfant, un Pokémon que Haneko n’avait jamais vu ailleurs que dans son Pokedex. Evidemment, tout ses appareils étaient restés à la surface avec son sac de rando. Il allait donc devoir faire appel à sa mémoire. Le Ranger fixa le Pokémon en pleure de longues secondes avant qu’un clic n’eu lieu quelque part au fin fond de son cerveau. Tutafeh. Un Pokémon pierre tombale en quelque sorte, il s’accrochait désespérément à l’âme d’un humain, mieux que ça encore, il était en fait cette âme. Le masque qu’il devait porter à son « ventre » devait représenter l’humain qu’il était autrefois. Seulement là, avec la peluche collée contre lui, impossible de voir quoi que ce soit … mince. Mais bon il devait surement s’agir de la petite fille qui habitait autrefois ici. Sinon quoi d’autre ? Se penchant vers la jeune fille, il lui chuchota très bas ses pensées.

- Si je ne raconte pas de bêtise, Tutafeh pourrait être simplement l’âme de la petite qui vivait ici. C’est un Pokémon mortuaire, incarnant l’âme d’un défunt. Ca collerait, même si c’est fou. Si le visage qu’il représente derrière son ours est celui de la fillette alors on a tout bon  …

Haneko eu à peine le temps de terminer sa phrase qui fut bousculer. Etant déjà près de la paroi de la porte, il sentit une vive douleur dans son épaule qui ne passa pas après coup. Rouvrant les yeux en grimaçant, Haneko s’aperçu que Zoroark était entré dans la chambre et protégeait le petit Pokémon effrayé. Le loup prit l’apparence de la petite fille en question. Il voulait qu’ils partent et n’était visiblement pas content. Se battre contre lui était hors de question. Non seulement il était trop fort mais là n’était pas le but, il fallait apaiser la situation.

- Du calme, on ne vous veut aucun mal c’est promis. Tu protège ce Pokémon et nous le respectons, nous s’y toucherons pas. Si nous sommes ici c’est à cause des apparitions autour du lac. Les gens ont peur, tu peux comprendre je pense. Je le répète, on ne vous pas de mal, au contraire. On veut vous aider.

Haneko tenta d’apercevoir Tutafeh, caché derrière son protecteur. C’était à lui qu’il voulait s’adresser, enfin à elle s’il ne se trompait pas.

- Tu es la petite fille qui habitait ici autrefois, c’est ça ? Tu dois te sentir seule, mais Zoroark est là pour toi. C'est un gentil Pokémon.

Haneko espérait juste ne pas faire une grosse connerie, qui mettrait sa vie et celle de ses camarades en danger. A autant de mètres de profondeur sous l’eau, la moindre faute les conduirait à leur perte. Le Ranger se voulait doux et rassurant, chose pas très aisée dans de telles conditions, mais il était sincère et il espérait que les Pokémons s’en rendraient compte.


Info: La théorie d'Haneko est que Tutafeh est le fantôme de la petite fille morte autrefois dans cette maison. S'il parvient à voir le masque du Pokémon, il y verrait le visage de la fillette, justement incarnée par Zoroark. Haneko se veux rassurant et propose son aide aux Pokémons.
avatar
Invité
Mar 9 Déc - 21:22


Première mission ~ ♥

[19/11/20]
A peine furent-ils arrivés à l'étage qu'en un clignement de cil, tout se métamorphosa autour d'eux. Surprise, Mira tournoya sur elle même, voyant le décor s'évaporer. L'illusion prenait fin et le froid gagna la jeune ranger. Le ranger Kishgal avait mit fin à cette vision grâce à l'attaque de son Tenefix. Heureusement, l'air restait mystérieusement respirable, ce qui soulagea Mira étant donné que le matériel n'était pas vraiment à portée. Les rires se transformèrent en pleurs, ce qui fit frissonner la jeune fille.

Elle reprend la marche aux côtés du ranger, ni trop près ni trop éloignée de lui. Elle craignait évidemment une apparition soudaine, un peu trop suspecte, sans doute affectée par le changement de décor plutôt brutal. Elle s'efforce d'avancer sans appréhender ce qui se trouvera derrière cette porte, ou l'autre. Les pleurs proviennent de la chambre, droit devant. Dans cette pièce, un lit d'enfant, dessus un Tutafeh qui sert une peluche, c'est de lui que proviennent les pleurs.

Le ranger Haneko se penche assez vite vers la jeune fille qui l'écoute d'une oreille attentive. Un pokémon mortuaire, l'âme du défunt ? Mira fut assez surprise, elle n'était pas bien renseigné sur les pokémons spectres il est vrai. Elle se contente d'écouter sagement l'hypothèse d'Haneko, il faudrait vérifier cette information... Mais au même moment, le terrible Zoroark arrive en trombe et bouscule les deux rangers, Mira se mange maladroitement le mur mais amortis le choc avec ses mains, elle tourne jette un œil à l'intérieur de la chambre, curieuse malgré tout. Zoroark, entre eux et le Tutafeh derrière, apparemment sur la défensive. Puis, il se transforme en cette même petite fille et en criant, exige qu'ils partent d'ici. Haneko pris assez vite la parole en essayant de calmer le pokémon. Il se voulait rassurant, compatissant.. un bon médiateur semble t-il. Mais il enchaîna en s'adressant directement au Tutafeh tout en flattant le Zoroark qui restait la seule menace évidente pour le moment. Mira observait, plutôt silencieuse, de peur d'en dire trop. Elle fixa la petite fille, même si elle savait que sous ce masque se cache un énorme loup, il fallait essayer quelque chose.

« Nous sommes là pour vous aider, vous n'avez pas besoin d'avoir peur, ni d'être méfiant. Notre but et de ramener la sérénité ici, pour le bien de tous, le votre, celui des autres pokémons, ensuite nous pourrons partir. »

Elle espérait que le pokémon comprendrait le fond plutôt bon des deux rangers qui se tiennent devant lui. Mira pense que leur sincérité peut jouer en leur faveur, et puis être ranger c'est précisément pour aider les pokémons. Elle s'inquiète du mal plus profond encore qui réside là-dessous, tout est encore assez sombre, mais avant de poser des questions, elle préfère montrer patte blanche, adoucir l'atmosphère et apaiser la tension qui règne dans cette pièce. Elle aimerait que Kanan soit là, sa présence aurait sûrement aidé. La ranger se contente de jeter un œil vers son collègue avant de se tourner de nouveau vers les deux pokémons dans cette chambre d'enfant délabrée.

Espace modération ~ ♥
Mira tente d'établir un lien de confiance avec le pokémon, tout comme Haneko elle n'aspire qu'à les aider et essaye de calmer le pokémon.



Contenu sponsorisé


 

Event Ranger : Enquête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Event Ranger : Enquête
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Yann décide de se ranger(Florian et Nicolas)
» mon ranger nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook