Partagez | .
 

 Au détour d'un chemin, le spectre de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Invité
Dim 8 Fév - 20:59


Le chat n'eut pas vraiment l'occasion de descendre de son arbre, ou du moins pas longtemps. La voyant prête à bondir, Caninos eut un mouvement de recul mais la femelle lança son attaque poursuite, empêchant le chien d'aller plus loin. La rivalité entre félin et canidé existait depuis longtemps dans toutes les mémoires, mais ce jour là c'était vraiment réel. Un chien et un chat étaient en train de s'affronter pour de vrai. Le chat venait d'avoir Caninos par derrière, un coup bas, pas très gentil de sa part. En réponse, Caninos se retourna et lança un gros jet de flamme droit sur le visage du félin qui détala sans réclamer son reste. Caninos venait de sauver son honneur après sa fuite du matin contre le loup. C'était une belle victoire. Caninos gagna un Chococoeur bien mérité pour le combat qu'il venait de livrer. C'était la récompense en ce moment à chaque fois qu'un Pokémon gagnait un match, de quoi leur donner encore plus envie de gagner afin d'obtenir la friandise. Le chien retourna ensuite dans sa Pokeball et Haneko se remit en route. Plus loin le chemin était beaucoup plus escarper. Le terrain descendait doucement plus raidement au fur et à mesure qu'il progresser. Haneko était obligé de se tenir aux troncs des arbres pour ne pas partir en avant de part son poids. Kaline avançait aussi avec prudence malgré quelques glissades. Il ignorait où cette partie de la forêt le conduisait, mais en tout cas ça descendait. Il espérait d'ailleurs ne pas faire de bêtise et pouvoir remonter facilement s'il le désirait. Pour l'instant c'était le cas mais ses jambes allaient souffrir, ça c'était certain. Alors qu'il faisait un nouveau pas, son pied glissa une une minuscule plaque de verglas qui lui valu le prix d’atterrir lourdement sur les fesses. Mais pourquoi avait-il fallu qu'il s'aventure jusque là?

Modération, merci:
 
avatar
Dim 8 Fév - 20:59
PNJ Destiné

Messages : 18391

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Urakami Haneko' a effectué l'action suivante : Destin

'Pokemon' :

Résultat : 25


avatar
Dim 8 Fév - 23:27
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Un Pikachu fait tranquillement sa toilette non loin de vous. Qu'allez-vous faire ? Attaquer ou fuir ?
Pikachu ♀
lvl 20 - électrique

PV. 43 (+25)
ATQ. 53 (+25)
DEF. 45 (+25)
ATQ SPEC. 50 (+25)
DEF SPEC. 50 (+25)
VTS. 70 (+25)


avatar
Invité
Lun 9 Fév - 8:36


Bon cette fois il devait avouer qu'il était bel et bien coincé. Il avait voulu s'aventurer trop loin dans la forêt et maintenant il avait glissé sur plusieurs mètres en contrebas de la forêt. Il était à présent dans la parti est de la zone sauvage, où le dénivelé était beaucoup plus important. De toute évidence il venait de tomber dans une vaste surface plane, bien en dessous de là où il était auparavant. Il y avait bien quatre mètre minimum de différence et les remonter avec la pente raide s'avérait compliqué. Il aurait besoin de toute l'aide de ses Pokémons pour y parvenir. En tout cas il était tout sale, son manteau sur l'arrière était recouvert de terre sèche qu'il pu un peu nettoyer en frottant. Le poils de Kaline avait viré au marron pour elle aussi. Zut. Le soir même ils auraient mérité un bon bain tous les deux, enfin s'ils parvenaient à regagner le centre Pokémon avant la nuit et ça c'était loin d'être gagné. Ce qu'il avait de mieux à faire c'était de longer la pente pour espérer trouver une zone moins escarpé afin de pouvoir remonter. Il n'y avait rien d'autre à faire pour le moment. La seule chance qu'il avait eu dans l'histoire, c'était de ne pas s'être fait mal. Ses vêtements avaient bien amortis sa descente, il n'avait aucun bleu, aucune égratignures et encore moins de jambes cassées. Il allait donc pouvoir se débrouiller tout seul. Il se serait mal vu appeler les secours, la honte quoi, surtout pour un Ranger de son niveau. Alors qu'il avançait le long de la grande bute, il tomba nez à nez avec une souris jaune, comme celle du dresseur Borgne: Un pikachu. C'était plutôt comique ça comme situation. Haneko regarda autour de lui au cas où le dresseur n'était pas là, mais non, rien. Il s'agissait donc bel et bien d'un Pikachu sauvage. Et pourquoi pas le capturer, juste pour le fun?

Modération, merci:
 
avatar
Lun 9 Fév - 10:14
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Rappel :
> J'ai compté le Chococoeur donné à Caninos, il a donc bien récupéré des PV et il gagne 15 points de bonheur.
> Peu importe le niveau de ton équipe, le Multi-exp est déclenché pour tous les Pokémon lorsque le Pokémon qui a combattu a moins de deux niveaux d'écart avec le Pokémon adverse. C'était bien le cas ici, donc tous tes Pokémon récupèrent le demi-point d'expérience.

Caninos ♂
lvl 15 - Feu

PV. 45 | 38 - 29 = 9
ATQ. 51
DEF. 40
ATQ SPEC. 52
DEF SPEC. 41
VTS. 42
Pikachu ♀
lvl 20 - Electrique

PV. 43 - 27 = 16
ATQ. 53
DEF. 45
ATQ SPEC. 50
DEF SPEC. 50
VTS. 70
Pikachu est le Pokemon le plus rapide.

Combat
Pikachu utilise Eclair.
Caninos perd 29 PV.
Caninos utilise Morsure.
Pikachu perd 27 PV.
Capture
La probabilité de capturer le pokémon est de 99.84% ! La capture réussit. Veuillez retirer une balle de votre inventaire.

Pikachu ♀
lvl 20 - Electrique

PV. 43 (+25)
ATQ. 53 (+25)
DEF. 45 (+25)
ATQ SPEC. 50 (+25)
DEF SPEC. 50 (+25)
VTS. 70 (+25)
Expérience : 0/9
Bonheur : 0/100
Attaques :
Eclair (électrique)
Mimi-queue (normal)
Rugissement (normal)
Camaraderie (normal)
Vive-attaque (normal)
Cage-Eclair (électrique)
Boule Elek (électrique)
Récapitulatif calcule
Eclair de Pikachu : 50 x 40 / 41 / 2.5 x 1.5 = 29
Morsure de Caninos : 51 x 60 / 45 / 2.5 = 27


avatar
Invité
Lun 9 Fév - 12:18


Haneko décida de faire appel à Caninos pour la seconde fois. Après tout le chien c'était très bien débrouiller contre le chat et pouvait faire le poids face à une souris. Chien, chat, souris ... comique non? Le triste sort de la chaine alimentaire, ou du moins un ordre décroissant du dominant. Pikachu emmagasina aussitôt de l'énergie dans ses jours rouges en voyant Caninos approcher. Il lança alors une attaque éclair. Caninos eut un couinement, mais ça avait l'air d'aller quand même. Il fit un bond en avant et mordit la queue de Pikachu, l'obligeant à se coucher sur le sol en la tordant sur le côté. En quelque sorte on aurait pu prendre cela pour une prise de combat au sol. Haneko en profita pour lancer une Pokeball de bon niveau. Pikachu fut enfermé à l'intérieur et n'en ressortit pas. Haneko venait donc de capturer un Pikachu. Kaline semblait folle de joie à cette idée, à croire qu'elle allait faire des infidélité au Pikachu du dresseur borgne. Pas cool pour lui. Visiblement Pyroli vouait une véritable passion pour cette espèce de Pokémon, c'était très étrange. Mais soit. Haneko haussa les épaules et rangea la Pokeball.

La journée avait été plutôt satisfaisante, bien qu'il fut encore tôt et qu'il avait matière à faire encore quelques entrainement. Mais pour le moment, tout ce que voulait Haneko, s'était se sortir de ce fichu terrain. Il continua de longer la bute mais il n'y avait toujours pas de zone plus accessible. Qu'il le veuille ou non il allait devoir essayer de grimper là haut. Il s'approcha donc de ce terrain d'escalade et poussa sur ses mollets pour prendre de l'élan. Il entoura de ses bras le premier tronc qui était à sa portée et tendit la main en arrière pour aider Kaline à la rejoindre. Ça s'annonçait compliqué. Au final la distance à grimper avait l'air beaucoup plus longue que ce qu'il avait imaginé.

- Un coup de main?

Levant la tête vers le sommet de la bute, il aperçu un homme de sa corpulence, la trentaine et emmitouflé dans un manteau sombre avec un bonnet de la même couleur sur la tête. Il avait un sac de randonné à bout de bras. Un explorateur peut-être. En tout cas il tombait bien celui là

- C'est pas de refus.

L'inconnu lui tendit une corde. Il attacha l'extrémité à un arbre. Haneko tira dessus pour vérifier que ça tenait bien et entama sa montée. En pouvant s'accrocher c'était beaucoup plus facile de monter, mais ça demandait un effort aux bras et aux jambes. Une fois en haut, il remercia l'homme. Ce dernier observait Haneko sans dire le moindre mot, un léger sourire sur le visage. On aurait cru voir un psychopathe. Ce type là était pas net, Haneko en aurait mit sa main au feu.

Modération, merci:
 
avatar
Mar 10 Fév - 19:59
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
L'homme sort une photo, il vous fixe, regarde la photo, vous fixe à nouveau, aucun doute vous êtes bien la personne qu'il recherche.

« Et bien jeune maître nous avons fini par vous retrouver finalement, même dans un endroit pareil, il ne vous sera pas possible d’échapper à M. Urakami, mais cela je ne vous l’apprend pas. »

Il fit alors un geste de la main, aussi tôt quatre autres hommes habillés de façon semblable à lui sortent de leur cachette et vous encerclent.

« Ne m’en veuillez pas, cela n’a strictement rien de personnel, mais les ordres sont les ordres voyez-vous. Personne ne s’oppose à M. Urakami. »

Vous voilà dans de beau drap… Qu’allez-vous faire ?


avatar
Invité
Mer 11 Fév - 9:20


Haneko avait rarement été aussi convaincu que quelque chose de mal allait arriver. Son instinct avait activé des alarmes silencieuses de partout dans son cerveau. Les poils de sa nuque s’était hérissés subitement pour confirmer cette impression de malaise. Quelque chose se trama. Haneko aurait très bien pu bouger maintenant qu’il était sortit de son trou, mais une force mystérieuse le clouait sur place. La peur. Oui il était terrifié de tout son être. Son ventre se contractait sous la pression lui causant une douleur subite, comme une crampe au creux de l’estomac. Il fixait l’inconnu avec beaucoup de méfiance, d’autant plus que ce dernier venait de sortir une photo de sa poche et la contemplait avec un sourire malsain.

« Et bien jeune maître nous avons fini par vous retrouver finalement, même dans un endroit pareil, il ne vous sera pas possible d’échapper à M. Urakami, mais cela je ne vous l’apprend pas. »

C’était un cauchemar, ça ne pouvait être que ça. D’une minute à l’autre il allait se réveiller dans un centre Pokémon quelconque et rien de tout cela ne serait jamais arrivé. 1 ….2 …. 3…. Merde. 1….2….3 …. Rien. Ce n’était pas un mauvais rêve, c’était bien la réalité et il allait devoir y faire face.
Cela faisait déjà plusieurs mois qu’il redoutait ce moment, depuis son arrivé à Alcéa pour tout dire. Maintenant c’était officiel, les agents de son père l’avaient retrouvé. D’un claquement de doigts, l’agent de main du chef de famille Urakami fit apparaitre quatre autres agents de sa trempe. Là, il était mal barré.

« Ne m’en veuillez pas, cela n’a strictement rien de personnel, mais les ordres sont les ordres voyez-vous. Personne ne s’oppose à M. Urakami. »


« Ouai c’est ça cause toujours » Haneko n’avait toujours rien répondu à cet individu mais il n’e pensait pas moins. Kaline s’était caché et recroquevillé près des mollets de son dresseur. Cette scène elle n’y avait jamais assisté de ses yeux, mais Haneko lui en avait souvent parlé : de ce jour où les agents de son père étaient venu lui prendre tous ses Pokémons. Cette fois-ci son père n’avait visiblement aucune envie de respecter la loi et d’échafauder des plans tordus pour arriver à ses fins. De toute façon il n’avait pas la police à sa botte ici, impossible de rejouer le même plan qu’à Kantô. Non, c’était un passage à tabac qui l’attendait, ça ne faisait aucun doute.  Sa toute première pensée fut pour Kaline, il devait tout faire pour la protéger, lui servir de bouclier tant qu’à faire. Mais il n’y avait pas qu’elle, y avait aussi tous ses autres Pokémons. Doucement, style de rien, il décrocha dans son dos la sacoche qui contenant ses Pokeballs. Kaline avait subtilement levé la tête pour voir ce qu’il faisait et aussitôt, elle comprit. Elle se serra plus fort contre la jambe de son dresseur pour lui montrer son désaccord avec ce plan. Mais Haneko ne lui laissait pas le choix. Il devait tout faire pour sauver son équipe, quitte à donner sa vie.

- Kaline sauve toi !

Il avait lâché aussitôt sa petite sacoche que Kaline attrapa dans sa gueule. Les larmes aux yeux, la chienne prit la fuite en emportant avec elle le reste des Pokeballs. Au loin elle aperçu Haneko se jeter à bras le corps sur le premier type qui était apparu, enchainant les coups de poings pour le retenir.
Ce fut de trop pour Kaline qui n’eut pas le cœur d’abandonner son maitre de la sorte, d’autant plus que les autres types comptaient bien la poursuivre. Elle savait qu’elle ne courait pas assez vite pour leur échapper. N’ayant qu’un seul espoir, elle appuya avec son nez sur tous les boutons des Pokeballs. Spirit, Caninos, Typhon, Reptincel et le loup firent leurs apparitions, un peu choqués. Ils regardèrent Kaline avec étonnement, ne comprenant pas ce qui se passait. Reptincel fut le premier à bouger, lui, il avait été là lors de la première rafle, lorsqu’il n’était encore qu’un Salameche. On ne lui enlèverait pas son dresseur une seconde fois ! Reptincel poussa un cri terrifiant, dans le but de rassembler l’équipe. Il fut vite imité par Kaline par un aboiement. L’équipe était rassemblée en un bloc et avançait avec une fureur dans le regard en direction des agents. Plus loin, Haneko n’avait rien vu de la scène et continuait de se battre, priant pour que ses Pokémons s’en sortent indemne.

Modération, merci:
 
avatar
Mer 11 Fév - 23:13
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Votre reptincel est assez rapide pour donner une belle éraflure à un des agents tan dis que vous vous battez avec l'un deux. Malheureusement, l'ennemi est bien trop nombreux et puissant. Ils sortent à leur tour leurs Pokemon, des Nidoking, Tyranocif et autres géants qui ne semble avoir aucun mal à immobiliser vos Pokemon.

Un des hommes vous attrape par derrière, vous retenant en vous agrippant par les épaules. Le "chef" regarde vos pokemon avec dédain.

« Que ces Pokemon sont aussi mal poli que leur dresseur, nous ne sommes là seulement pour discuter non ? Messieurs et si vous appreniez la politesse au jeune maître ? »

Une des hommes s'approche de vous tandis que vous êtes immobilisé par un autre, aussitôt il enchaîne les coups alternant entre le visage et le ventre. Après quelques minutes le leader lui fait signe d’arrêter et semble fixer Câline.

« Dis moi... Ce n'est pas le fameux Evoli que tu as emmené ici avec toi de Kanto ? Oh s'il-te-plait ne commence pas à sombrer, je te laisse une petite chance de t'en sortir et si on faisait un petit duel pokémon... Oh comme c'est dommage il semble que seule ta petite Pyroli peut combattre... Ce sera un combat d'une manche qu'en dis tu ? »

L'homme vous fixe avec un rictus malsain, en effet il semble que tout vos pokemon soit à présent K.O, seule la petite Pyroli fut seulement immobilisé par un énorme Nidoking.

Le leader du groupe vous défie. Qu'allez-vous faire ? Accepter ? Refuser ? Autre chose ?

Note :
- Seule Câline est apte à combattre
- Evidemment, l'homme est d'un tout autre niveau, les chances de victoire sont quasis nulles


avatar
Invité
Jeu 12 Fév - 11:27


Haneko se débâtait comme un diable, rendant coup pour coup. Ses poings étaient extrêmement douloureux a force de frapper le visage de l’agent. Mais ce dernier ne se laissait pas faire et avait entreprit de l’étrangler. Il faut dire que c’était là sa seule défense vu que le Ranger était littéralement couché sur lui. Son élan les avait fait basculer tous les deux en arrière. Haneko suffoquait et fut très vite en arrière par la capuche de son manteau, difficile à dire, tout se passait très vite. Deux agents le tenaient désormais fermement, chacun par un bras, l’empêchant de bouger. Haneko se débâtait comme un diable, mais impossible de se défaire de leur emprise.

« Que ces Pokemon sont aussi mal poli que leur dresseur, nous ne sommes là seulement pour discuter non ? Messieurs et si vous appreniez la politesse au jeune maître ? »

Pokémons ? Quels Pokémons ? Haneko tourna la tête sur le côté et vit à quelques mètres de là toute son équipe faisant face au dernier agent. Ils avaient tous envie de se battre pour protéger leur dresseur. Et merde, Haneko avait pourtant bien ordonné à Kaline de fuir ! Elle allait y rester et les autres aussi, bordel de merde ! Haneko se sentait totalement frustré, en colère et désespéré, un grand mélange de tout ça qui le faisait virer au rouge tomate.
A peine avait-il eu le temps de voir le front qu’organisait ses Pokémons que Haneko reçu un violent coup de poing au visage, lui entaillant l’arcade sourcilière. Puis se fut le tour de son nez et de sa lèvre. Les coups s’enchainèrent sans que Haneko puisse se défendre. Après un dernier coup de poing dans le creux de l’estomac il se plia en deux. Si les deux agents ne l’avaient pas retenu il se serait écroulé. Il était comme un poids mort, ensanglanté, avec probablement un nez et des côtes cassés. Ses jambes ne le portaient plus, il ne restait debout que très maladroitement.

En voyant le premier coup partir, Kaline voulu bondir en avant pour aller le rejoindre mais plusieurs Pokémons firent leurs apparitions, de vrais colosses. La chienne s’arrêta net dans un dérapage et recula de plusieurs pas pour rejoindre les autres, elle n’avait guère le choix. Les larmes aux yeux, elle était forcée d’assister à ce passage à tabac. Reptincel et tous les Pokémons d’Haneko bouillonnaient de rage, mais ils étaient bien conscients qu’ils ne pouvaient rien faire. Mais soudain, voyant Haneko flancher, Reptincel s’élança, bientôt suivit des autres à part Kaline qui était en pleure. Malheureusement le Nikoking, quasiment à lui leur se débarrassa d’eux d’un simple coup de patte. Caninos et Typhon s’écrasèrent contre un arbre, inconscient. Spirit fut cloué au sol et le loup écrasé. Quant-à Reptincel il fut projeté dans les airs et s’écrasa un peu plus loin. Kaline s’élança la dernière en voyant ce triste spectacle, elle se savait perdu mais elle devait se battre pour l’honneur. Nidoking l’arrêta d’un simple geste et la bloqua contre lui. Elle aussi était piégée. En voyant cela avec le seul œil ouvert qui lui restait, Haneko se sentit partir. Un bref vertige mais la voix de l’agent en chef le ramena à la réalité.

« Dis moi... Ce n'est pas le fameux Evoli que tu as emmené ici avec toi de Kanto ? Oh s'il-te-plait ne commence pas à sombrer, je te laisse une petite chance de t'en sortir et si on faisait un petit duel pokémon... Oh comme c'est dommage il semble que seule ta petite Pyroli peut combattre... Ce sera un combat d'une manche qu'en dis tu ? »

Haneko fut obligé de cracher un jet de sang par terre, manquant de s’étouffer. Un combat ? C’était hors de question. Kaline y laisserait sa vie.

- Va te faire foutre ! Dis moi plutôt ce que vous voulez.

Il avait parlé de discuter quelques minutes auparavant non ? Ca valait peut-être le coup de ne pas trop se brusquer, d’autant plus qu’il n’était plus en état de faire grand-chose. Il ne tenait plus debout, seul Kaline pouvait encore le défendre, mais certainement pas contre ces colosses. Elle n’arrivait même pas à se libérer de Nidoking, alors l’affronter … même pas la peine ! Relevant la tête difficilement, il lança un regard de méprit à l’agent devant lui.

Modération, merci:
 
avatar
Ven 13 Fév - 11:14
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Suite à votre refus, le sourire de l'homme s'efface de son visage, à la place s'installe un regard méprisant. Il s'accroupie, vous regarde de haut et vous attrape par le col pour vous obliger à vous mettre à sa hauteur, du moins un peu en dessous.

« On m'a ordonné de prendre toute ta petite équipe avec moi. Ce fut plus rapide que je l'avais imaginé, je pensais que ce serais plus amusant. »

Terminé les politesses, il avait arreté de vous vouvoyez soudainement. Il vous relâche brutalement, vous balançant limite par terre avant de se relever. Il reprit alors son sourire "angélique" en examinant ses chaussures pleines de terres comme s'il prévoyait déjà de les laver plus tard...

« Nous n'avons eus aucun mal à te trouver, bien sûr, il a fallut attendre que tu reforges ton petit groupe. »

Il vous regarde à nouveau, enfonçant ses mains dans les poches de son pantalon.

« Tu ne peux pas faire grand chose pour nous arrêter. Aller dis-moi, que compte tu faire ? Ce serait trop ennuyeux de partir comme ça... »

L'agent fait la moue. Alors qu'allez-vous faire ?


avatar
Invité
Ven 13 Fév - 12:58


Haneko était à bout de force et il ne voyait vraiment pas comment s’en sortir. En étais-ce fini de lui ? On allait surement le mettre ko et l’emener loin d’ici pour le mettre face à face avec son pseudo paternel. Ce dernier se ferait surement une joie de l’humilier en public avant de l’obliger à se soumettre à son pouvoir. Il ne pouvait pas laisser faire ça. L’agent en chef le prit par le col avant de le balancer par terre, obligeant les deux autres à s’écarter pour ne pas se prendre un coup. Haneko rampait désormais lamentablement sur le sol, son nez pissait le sang et sa vu se brouillait. Plus loin devant lui, il aperçu Kaline, toujours en proie de ce Nidoking. La faire combattre n’était vraiment pas raisonnable. Haneko se sentait totalement perdu et il était terrifié. Ca allait mal finir il en était certain. Ses autres Pokémons commençaient à remuer lentement, dans l’espoir de se lever mais ils étaient encore loin du compte. Ils avaient tous besoin de soin d’urgences.

« Tu ne peux pas faire grand chose pour nous arrêter. Aller dis-moi, que compte tu faire ? Ce serait trop ennuyeux de partir comme ça... »

C’était sur il fallait faire quelque chose. Le Ranger était toujours allongé sur le ventre et n’ayant plus aucun espoir, il attrapa discrètement son téléphone dans sa poche et envoya un message très bref au dresseur borgne. « Lumna, sos ». Il savait que Kenshirô était dans le secteur vu qu’il l’avait croisé à Talma. Il lui avait d’ailleurs donné ce cochon grincheux. Il espérait que le dresseur en question était toujours dans les parages et que si oui, il le trouverait. C’était désormais son seul espoir, il était incapable de bouger. Haneko n’aimait pas du tout l’idée d’impliquer Kenshirô dans toute cette histoire, il le mettait en danger ainsi que ses Pokémons. Mais pour lui avoir parlé à plusieurs reprises il savait que le borgne n’était pas un enfant de cœur et savait se battre. Roulant sur le côté, ne sachant faire que ça en fait, Haneko lança un regard noir à l’agent qu’il avait pour interlocuteur principal. Il fallait gagner du temps maintenant, pour laisser Kenshirô le rejoindre s’il en avait l’occasion. S’il ne venait pas, Haneko ne voyait vraiment pas comment s’en sortir. Et encore, le borgne serait-il suffisant pour l’aider ? Haneko toussa légèrement et prit la parole, mais sa voix était lointaine.

- Tu veux te battre c’est ça ? Si j’accepte de combattre contre toi, alors tu devras utiliser un Pokémon du niveau de Kaline et non pas un de ses colosses. C’est trop facile d’écraser les plus petits que soit, on en tire aucune gloire « nouveau étranglement  dans la voix ». A moins que tu ais peur de te mettre à ma hauteur ?


Bon ok là il prenait un gros risque. L’agent pourrait très mal prendre cette provocation mais Haneko ne voyait pas quoi faire d’autre. Kaline pouvait se battre mais pas contre un monstre. Si Haneko avait réussit à toucher au vif l’orgueil de l’agent, alors il avait une minuscule chance de s’en sortir.

Modération, merci:
 
avatar
Sam 14 Fév - 20:24
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
L'homme vous fixe, suite à vos paroles il s'accroupit à nouveau en face de vous et vous pince la joue comme on le ferait à un gamin.

« Tu demandes le fair-play hein ? Comme c'est mignon... Dans quel monde crois-tu vivre . C'est bien avec ce genre de mentalité que tu t'es retrouvé dans cette situation, je comprends mieux pourquoi M. Urakami cherche à te réveiller... Très bien. Je vais te montrer la réalité. »

L'agent se relève et d'un geste, ordonne à ses hommes de vous relever. Tandis que l'un vous soutient tout en vous immobilisant, l'autre vous attrape par les cheveux pour vous forcer à regarder votre Pyroli entravée par le colosse.

Le leader vous regarde, un sourire sadique apparaissant progressivement sur son visage, il fixe le Nidoking qui fixe également son "maître" en retour, pas un mot, un simple hochement tête fit comprendre à son Pokemon ce qu'il avait à faire. D'une puissante attaque Mitra-poing, le Pokemon envoya valdinguer la petite Pyroli sans défense, mais ayant apprit à ne pas s’arrêter à un simple K.O, à peine la chienne s'était-elle prit l'arbre de plein fouet, que le Perceur lui tira des attaques Dard-Venin semblant sans fins. Difficile de dire si elle allait survivre à un tel assaut...

Qu'allez-vous faire ?


avatar
Invité
Lun 16 Fév - 9:27


Ne voulant pas perdre la face, Haneko tenta de se redresser mais c’était peine perdue. Il n’avait plus aucune force dans ses bras ou ses jambes. Plus aucune force nulle part en fait. Son œil était toujours fermé et surement très gonflé. Quand à ses nombreuses coupures, bleus et côtés cassés … ce n’était guère mieux. Etrangement pourtant il ne parvenait même plus à sentir la douleur, comme si son esprit quittait peu à peu son corps. Il planait, mais il parvenait toujours à se rendre compte de ce qui se passait autour de lui. L’agent se mit à se hauteur et lui pinça la joue. Haneko ne sentait toujours rien, mais ça ne l’inquiétait pas. Il se moquait pas mal de ce qu’il pouvait lui arriver. Tout ce qui comptait à ses yeux, c’était de sauver ses Pokémons. Soudain, Haneko se sentit soulever dans les airs. Deux l’homme l’avaient attrapé par le bras pour le remettre de bout. A plusieurs reprises le Ranger se laissa retomber, étant au sens propre un poids mort pour les agents.

Regroupant les dernières forces qui lui restaient, Haneko souleva sa tête pour regarder sa Kaline adorée. Elle était toujours entre les griffes de ce Nidoking. Sans aucun avertissement, le colosse lança une attaque Mitra-poing sur la chienne qui vola sur plusieurs mètres. Sa course fut arrêtée brutalement par le tronc d’un arbre. Haneko avait la bouche ouverte, hurlant en silence. Plus aucun son ne pouvait sortir sa bouche à présent, il étouffait. Kaline était loin, mais le ranger cru entendre ses os se briser sous le choc. Il pleurait. Mais ne s’en rendait pas compte mais les larmes coulaient à flots, se mêlant au sang qui commençait déjà à sécher sur son visage tuméfié. Il retomba au sol sans que les agents ne puissent faire quoi que ce soit. A genoux, il ne pouvait que regarder Kaline se faire frapper encore et encore. Elle ne criait pas. Etait-elle seulement en vie ? Si Haneko avait eu une arme à feu, il aurait tué de sang froid ces agents et leurs Pokémons avec. Sa folie meurtrière n’aurait eut aucune limite pour sauver sa chienne. Et tant pis pour l’éthique des Ranger ou même la prison. A ce moment là il n’en avait plus rien à foutre.

Modération, merci:
 
avatar
Sam 21 Fév - 14:46
Alcea

Messages : 1618

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
PERSONNAGES PRÉSENTS - 26.12.2020
Kenshîro (dresseur) - Duncan (Pikachu ♂)
Côtelette (Gruikui ♂) - Calice (Aflamanoir ♀)



SUR LE CHEMIN DE WILMA. - Forêt Lumna (route 11)

Duncan était inquiet. Fixant son dresseur avec la plus grande attention, ses longues oreilles tendues en avant, le Pikachu avait abandonné sa moue boudeuse pour afficher un air anxieux que son maître partageait.
La journée n'avait pas très bien débutée. La veille, Kenshîro s'était trompé d'itinéraire, et ils avaient finalement quitté la forêt en direction de Domuraille. Lorsque le borgne s'en était rendu compte, il était trop tard pour faire demi-tour et espérer arriver à Wilma avant la nuit. Ils avaient donc passé la soirée et dormi dans une auberge de la route 11, au grand désarrois du rongeur qui espérait depuis si longtemps voir la ville des combattants.
C'était de retour à Lumna, sur le chemin qu'ils auraient dû emprunter auparavant, que le borgne avait reçu un message alarmant de la part d'Haneko Urakami, le ranger qu'ils avaient croisé à plusieurs reprises. Un message bref et explicite. Un SOS.
Préoccupé pour le jeune homme ainsi que pour sa Pyroli, pour laquelle il éprouvait une certaine affection, Duncan attendait que son maître décide de la marche à suivre.

"Quel imbécile !" grogna finalement Kenshîro. "Lumna est immense, comment veut-il que je le retrouve sans avoir plus d'indications ?"

Venant de qui que ce soit, ce genre de message n'aurait pas particulièrement touché le borgne. Mais du peu qu'il pouvait se targuer de connaître Haneko, la chose était réellement inquiétante. Pourquoi le contacter, lui ? le ranger n'avait pas vraiment l'air du genre à faire des blagues téléphoniques, encore moins à se reposer sur l'aide de quelqu'un, surtout pas d'un presque inconnu. Sa situation devait être critique, et le dresseur ne savait pas par où commencer. Alerter les autorités serait ridicule. Les appeler pour leur dire que peut-être un ranger était en danger quelque part dans la forêt de Lumna... il passerait pour un idiot. Et c'était sans compter le fait que le jeune homme n'avait aucune envie d'attirer l'attention des rangers sur lui.
Une idée lui traversa soudain l'esprit. Rangeant son holokit à la hâte, Kenshîro attrapa la Pokeball de Côtelette et fit sortir le petit cochon. Le Gruikui se matérialisa à ses pieds, secouant la tête en faisant claquer ses oreilles l'une contre l'autre, avant de lancer un regard noir à son dresseur. Le borgne n'était cependant pas décidé à rentrer dans son jeu aujourd'hui. Secouant la main comme pour chasser un moucheron importun en voyant l'air belliqueux du Pokemon porcin, il s'accroupit devant lui et lui tendit sous le nez sa propre sphère bicolore. Côtelette, étonné par le geste, renifla l'objet avec prudence, tandis que le borgne lui annonçait qu'il venait de recevoir un message de détresse de son ancien propriétaire.

"Tu dois te souvenir de son odeur, n'est-ce pas ? Peut-être même qu'elle est encore présente sur cette Pokeball. Tu dois le retrouver Côtelette, il est quelque part dans cette forêt."

Le ton autoritaire du garçon n'impressionna pas le petit cochon, mais, ayant vécu toute sa vie aux côtés des humains, il n'eut aucun mal à comprendre ce que Kenshîro lui expliquait. Ses yeux noirs parurent s'assombrir encore d'avantage lorsqu'il releva le museau sur son dresseur. Le Gruikui n'éprouvait aucune affection pour ces deux hommes. Absolument aucune. Pourtant... son instinct lui criait que quelque chose était en train de se passer. Quelque chose qui ne lui plairait pas du tout.
Avec un grognement méchant, Côtelette se mit soudain en mouvement, son groin remuant en captant tout un tas d'odeurs. Il ne lui fallut que quelques secondes pour trouver celle qu'il cherchait. Ses naseaux crachèrent quelques étincelles rougeoyantes avec satisfaction, et il s'élança dans la direction de la forêt profonde, vers l'est de Lumna.

Le borgne sauta sur ses pieds. Duncan et lui coururent à la poursuite du Gruikui qui galopait entre les arbres, s'arrêtant parfois un instant pour humer l'air en grognant. Lorsqu'enfin le cochon ralentit, en alerte, sa peau fine frissonnant par à-coups, Kenshîro et son Pikachu comprirent qu'ils approchaient. Des éclats de voix leurs parvinrent finalement, et le petit groupe avança avec prudence jusqu'au large tronc d'un arbre centenaire.
Se dissimulant derrière celui-ci, le borgne jeta un coup d’œil discret dans la clairière au milieu de laquelle se tenaient les cinq hommes en manteau noir. Au milieu des brigands gisait le corps malmené du ranger, et un peu plus loin, les silhouettes inanimées de ses Pokemon. Un énorme Nidoking tenait fermement Kaline, seule rescapée du massacre qui semblait s'être produit un peu avant leur arrivée.

Kenshîro serra les dents, sentant peur et colère bouillonner dans son estomac comme la lave d'un volcan prêt à exploser. Comment Haneko avait-il osé le mettre dans une pareille situation ?! Il ne pouvait plus se détourner à présent, pas après avoir été témoin d'une pareille agression ! Il ne savait pas pourquoi ni comment ces hommes s'en étaient pris au ranger, mais il ne pouvait pas les laisser aller plus loin. Ce serait comme... être complice d'un meurtre !
Sentant quelques perles de sueur couler sur son front, le borgne se mit à réfléchir à toute hâte, cherchant une solution, une façon de s'en sortir sans mettre sa vie en danger. Voyant Côtelette gratter le sol de son sabot avec fureur, le dresseur s'empressa de le retenir en l'agrippant par une oreille. Hors de question de se lancer comme ça, directement dans une bataille perdue d'avance ! Ces hommes avaient des Pokemon puissants avec eux, il fallait faire preuve de bon sens !
C'est à cet instant que le Nidoking, exécutant la basse besogne que son maître lui ordonna silencieusement, lâcha Kaline pour envoyer son poing fracasser les os de la pauvre chienne. La Pyroli percuta un arbre avec violence, avant de recevoir une pluie de dards que le monstre lui cracha férocement, sans sembler vouloir s'arrêter.
Kenshîro n'eut pas le temps de réagir, malgré sa sensation poignante d'une catastrophe imminente. Duncan s'était hérissé brusquement, ses yeux pourpres roulant avec colère. Sans attendre, il plongea une patte dans le sac de son maître, posé à ses côtés, en sortit une baie Oran qu'il prit en gueule, et s’élança vers le Nidoking, ses joues crépitantes comme une prise court-circuitée. Le rongeur bondit hors des fourrés, silencieux et vif comme l'éclair. Ne laissant pas l'occasion aux agresseur de réagir, le petit être sauta sur le dos du colosse cornu, son poids plume le rendant à peine perceptible sur sa carapace robuste.
Toute l'action avait duré moins de deux secondes. Duncan avait escaladé le géant grâce à sa course folle et, atterrissant sur la tête du monstre encore occupé à cracher ses aiguilles, fit éclater la baie au-dessus de ses yeux avant de lui enfoncer ses petites griffes inondées de jus sous les paupières. À peine avait-il fait ce geste, profitant du doux rugissement du Nidoking, que le Pikachu sauta au sol, s'éloignant rapidement de la bête pour se maintenir hors de portée de sa colère en continuant néanmoins de le fixer férocement, dos voûté, poil hérissé.

Kenshîro ne pouvait pas attendre plus longtemps. Appelant Calice à ses côtés en jurant tout bas, le jeune homme sortit de la végétation, une main sur la poignée de son sabre, l'autre tenant son holokit ouvert, l'air tranquille et suffisant, encerclé de ses deux Pokemon Feu qui, malgré le peu d'amour qu'ils portaient à leur maître, semblaient parfaitement d'accord pour retourner toute leur hargne vers ces hommes méprisables.

"Que voilà une histoire fort intéressante !" dit le borgne d'un ton amusé, fixant tour à tour les cinq hommes sans paraître effrayé. "Voilà près d'un quart d'heure que les rangers de Talma écoutent vos propos." ajouta-t-il en leur montrant son holokit. "Ils ne devraient plus tarder à présent. Et croyez-moi, avec le bal des familles fondatrices qui arrive dans quelques jours, ils sont nombreux, et bien remontés ! Alors, apprendre qu'une bande de petits voyous s'en prend à l'un d'entre eux..."

Le dresseur secoua la tête en faisant claquer sa langue d'un air désolé.
Sa façade condescendante était une réussite totale, masquant même les tremblements subtils de ses membres. Kenshîro priait pour que son stratagème réussisse, sinon, il était foutu. Il ne regardait pas Haneko, il ne devait surtout pas le regarder. La vision du jeune homme maltraité lui ferait entrevoir ce qu'il risquait, et la bonne assurance du borgne s'effondrerait aussitôt. Il n'avait plus qu'à prier. Prier pour que ces hommes se laissent intimider. Prier pour que Duncan ait mis ce Nidoking hors d'usage avant qu'ils se fassent tous massacrer...


Demande de modération :
Actions :
 





Dernière édition par Kenshîro Kiriyama le Lun 23 Fév - 14:44, édité 1 fois
avatar
Sam 21 Fév - 21:19
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Le nidoking pousse un énorme rugissement après s'être pris la baie oran dans les yeux, il s'agite, casse tous les arbres sur son passage en se débattant contre le vide. Kaline tombe à terre, inerte, mais vous pouvez tout le même remarquer une respiration faible et sifflante si vous y faite attention. Elle est en vie, du moins, pour le moment. L'homme claque la langue tournant la tête vers le fauteur de troubles tandis que les agents braques leur arme contre celui-ci par réflexe. Écoutant vos paroles, l'homme leur fait signe de les baisser, il pousse alors un soupire déçu.

« Fuuuuh... Je suppose que l'on a pas trop le choix hein ? Très bien. Nous allons nous retirer. Pour l'instant. Je pense que nous en avons assez fait pour le moment. Et, bien. Soignez-vous bien jeune maître. A bientôt. »

Sur ces mots, chacun rappelle leur Pokemon dont le Nidoking qui continuait de tout casser, manquant plusieurs fois d'écraser vos Pokemon. Ils s'éloignent jusqu'à la route...

Fin du scénario.

Récapitulatif & Gains


    Haneko
Toute l'équipe d'Haneko est K.O.

Pyroli obtient le succès "Ce qui ne tue pas rend plus fort"! Elle monte au niveau 11 ! Vous avez 10 points à répartir dans ses statistiques. Mais elle perd 3 points de bonheur.

Reptincel remporte 1 combat ! (7.5|11) Mais il perd 3 points de bonheur.
Ponyta remporte 1 combat ! (6.5|7) Mais il perd 3 points de bonheur.
Caninos remporte 1 combat ! (5.5|7) Mais il perd 3 points de bonheur.
Feunard remporte 1 combat ! (6.5|7) Mais il perd 3 points de bonheur.
Grahyena remporte 1 combat ! (3.5|7) Mais il perd 3 points de bonheur.

    Kenshiro
Pikachu obtient le succès "Superpoke"! Il remporte un slip rouge et monte au niveau 24 ! Vous avez 10 points à répartir dans ses statistiques.

Gruikui remporte 1 combat ! (3|3) Pokemon monte au niveau 6 ! Vous avez 10 points à répartir dans ses statistiques. Il gagne également 15 points bonheurs !
Aflamanoir remporte 1 combat ! (5|7) Il gagne également 15 points bonheurs !


avatar
Invité
Dim 22 Fév - 20:57


C’était la fin pour Kaline et pour lui-même, il en était persuadé maintenant. Il était seul et perdu en pleine forêt, personne ne viendrait à son aide, il avait été fou de l’espérer. De son seul œil valide, il tentait de regarder malgré lui la fin de l’existence de sa chienne. Il continuait de pleurer, de rage principalement, ne pouvant rien faire pour sa Pyroli. Elle allait mourir. Tout ce qu’il espérait c’était qu’elle ait déjà perdu connaissance, afin qu’elle ne souffre plus. Elle ne criait plus, ça devait être le cas. D’une seconde à l’autre son cœur cesserait définitivement de battre, un organe de trop serait touché, lui déclenchant une hémorragie mortelle. Ce n’était qu’une question de secondes, oui.

Puis soudain un cri assourdissant. Haneko ne se rendit pas compte immédiatement de ce qui se passait. Nidoking était devenu dingue, mais au moins il avait lâché Kaline. Il était furieux et ne répondait plus à son pseudo maitre. Haneko aperçu alors une boule jaune, proche de Pyroli. C’était un Pikachu. Mais pas n’importe quel Pikachu.

Duncan.

Kenshirô avait répondu à son appel à l’aide. Il avait réussit à le trouver dans cette immense forêt et il lui portait secours sans hésiter. Le Ranger n’en revenait pas. A vrai dire il avait envoyé ce sms car il était désespéré, mais il n’aurait pas cru que le borgne vienne, encore moins aussi vite. Le jeune Urakami ne s’aperçu pas du geste de Pikachu, mais de toute évidence c’était lui qui avait déstabilisé Nidoking. Désormais le colosse s’acharnait sur les arbres autour de lui. Kenshirô profita de ce remue-ménage pour sortir de sa cachette. Un quart d’heure ? Cela faisait vraiment un quart d’heure qu’il était là ? Impossible. Il n’aurait pas pu arriver si vite et encore moins regarder tout ce spectacle sans intervenir avant, à moins d’être barjo. Quoi que peut-être qu’il l’était vraiment, barjo. Mais bon, niveau timing ça avait du mal à coller quand même. Haneko gardait les yeux fixés sur lui mais le regard était à sens unique. Il bluffait. Haneko en aurait mit sa main au feu. Il jeta un coup d’œil aux cinq hommes de son père, espérant que eux ne s’en rendrait pas compte.

Victoire et soulagement.

Le chef fit signe aux autres de ranger leurs armes et firent revenir les Pokémons dans leurs sphères respectives. Ils jetèrent un dernier regard dédaigneux à Haneko, lança une ultime menace par l’occasion, puis s’éloignèrent. C’était difficile à croire, mais c’était terminé, du moins pour l’instant. Haneko était en vie, il espérait que c’était le cas pour ses Pokémons. Il se força à ramper jusqu’à eux, laissant un peu de sang ici et là sur le sol derrière lui. Qu’importe. Il s’assura que chacun de ses Pokémons allaient bien. Tous étaient en vie. Il ne restait plus qu’à savoir pour Kaline. Elle était la plus éloignée de tous et Haneko eut bien du mal à l’atteindre, alors que Duncan veillait déjà sur elle. Elle respirait très faiblement, de grosses ecchymoses dessinaient déjà sous son pelage. Elle saignait à plusieurs endroit, dont à la tête et au nez principalement. Il fallait la faire soigner et vite !! Dans un ultime effort, il se mit à genoux, ne pouvant guère faire plus seul. Il fit revenir ses Pokémons dans leurs Pokeball, y comprit sa chienne. Leur état serait stabilisé durant un peu de temps, assez il l’espérait pour rejoindre la ville.  Regardant Kennshirô Haneko soupira. Il ignorait à quoi il ressemblait mais ça ne devait pas être beau à voir, il se sentait gonflé de partout, surtout au visage et eu ventre.

- Merci d’être venu j’avoue que je n’y croyais pas.

Il était difficile de comprendre ce qu’il disait, sa mâchoire avait prit des coups elle aussi. Il continuait de pleurer sans pouvoir s’arrêter mais il s’en fichait. Son corps faisait ce qu’il voulait, mais sa volonté propre était revenue.

- Aide-moi à rejoindre le bord de la forêt, on fera venir une ambulance. Je te raconterais l’histoire en chemin si je ne claque pas en route.

Oui Kenshirô venait de gagner le droit de connaitre le lourd secret de la vie du Ranger. Il le considérait à présent comme un ami, un vrai. Le genre d’mai qui se lance à l’aveugle pour vous sauver la vie, au risque d’y laisser la sienne. Il avait mal jugé le borgne dès le premier jour. C’était quelqu’un de bien. Il lui tendit la main, lui signifiant qu’il voulait un coup de main pour se lever. Il espérait pouvoir tenir debout. Il s’aperçu alors de la présence de l’aflamanoir et du cochon têtu qu’il avait connu. Il ne les avait même pas vu avant, lamentable, ses réflexes n’étaient pas au rendez-vous. Mais il fallait tenir, tenir pour rejoindre la ville en ambulance pour sauver son équipe.

Information:
 
avatar
Mar 24 Fév - 11:30
Alcea

Messages : 1618

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
PERSONNAGES PRÉSENTS - 26.12.2020
Kenshîro (dresseur) - Duncan (Pikachu ♂)
Côtelette (Gruikui ♂) - Calice (Aflamanoir ♀)



SUR LE CHEMIN DE WILMA. - Forêt Lumna (route 11)

Un terrible sentiment de panique naquit au creux de ses entrailles lorsque quatre des bandits, imperturbables, levèrent leurs armes dans sa direction. Il ne s'agissait pas, comme son sabre, d'armes de dissuasion, dont l'emploie premier était le duel dans les règles de l'art. Non. Les armes qui le fixaient à présent de leur œil sombre et sans fond avaient été dégainée pour donner la mort.
Ces quelques secondes de battements parurent une éternité. Seul le rugissement du Nidoking en furie, saccageant les arbres qui l'entouraient, flottait sur la clairière. Le sourire supérieur de Kenshîro n'avait pas quitté son visage, mais sous sa peau pâle on pouvait deviner les muscles tendus, figés, prêts à recevoir leur sentence. Pour son plus grand soulagement, l'homme qui semblait être le chef leva soudain la main, ordonnant par ce geste à ses hommes de ranger leurs pistolets. Les truands s’exécutèrent, bien qu'à contrecœur, et commencèrent à rappeler leurs Pokemon, menaçant le borgne de leurs regards sombres et frustrés. Ils n'avaient pas été au bout de leur contrat, et cela les rendait plus dangereux que jamais, le dresseur n'en avait aucun doute.
"Par les Dieux, Haneko... Dans quelle histoire m'as-tu entraîné !" songea le borgne avec rage en voyant les hommes reculer. Il ne fallait pas être un génie pour deviner que chacun d'eux profitait de ce face à face pour graver son apparence, son visage dans leur mémoire. Quels que soient les problèmes du ranger, à présent, il s'y trouvait aussi, les deux pieds dedans.

"Fuuuuh... Je suppose que l'on a pas trop le choix hein ?" siffla finalement le chef des hommes aux manteaux sombres. "Très bien. Nous allons nous retirer. Pour l'instant. Je pense que nous en avons assez fait pour le moment. Et bien. Soignez-vous bien jeune maître. À bientôt."

Ses dernières paroles s'adressaient sans équivoque à Haneko, ce qui fit tiquer le borgne. "Jeune maître" ? Le ranger lui avait donc caché qu'il était lui aussi de noble ascendance... Mais qu'importe en cet instant. Tout ce qu'il souhaitait, c'était de voir ces hommes partir.
Les cris de rage du Nidoking s'évanouirent lorsque le monstre disparut dans sa pokéball. Le chef des truands lança un dernier regard méprisant au ranger étalé dans la poussière. Puis, ignorant royalement le borgne, se détourna tranquillement pour disparaître dans la forêt, rapidement suivi de ses hommes. Kenshîro attendit une bonne vingtaine de secondes avant de relâcher la tension douloureuse qui tendait chacun de ses muscles. Il osa enfin poser les yeux sur Haneko, mais le ranger s'était traîné jusqu'à ses compagnons inanimés, vérifiant certainement l'état de chacun d'entre eux. Le borgne voulut le rejoindre, mais il dut changer ses plans lorsque Côtelette, maudissant la couardise des humains, tenta brusquement de s'élancer à la poursuite des agresseurs.
Kenshîro se jeta sur lui, grognant en se bagarrant quelques instants avec le cochon qui se débattait entre ses mains, grattant la poussière et crachant quelques minuscules flammèches. Lorsqu'enfin il le souleva de terre, le petit animal se calma, mais sa respiration était encore rapide, et il ne manqua pas de lancer un regard courroucé à son dresseur. Le jeune homme lui répondit de même, et le cala sous son bras pour revenir à la scène qui se déroulait derrière lui. Remarquant que son Aflamanoir commençait à lorgner vicieusement sur le corps traînant d'Haneko, son maître s'empressa de la rappeler. Calice avait la fâcheuse habitude d'attaquer tous ceux qu'elle jugeait faibles...

S'approchant enfin du ranger qui s'était agenouillé près de Kaline après avoir rappelé ses autres Pokemon, le borgne constata l'étendue des dégâts.
Duncan s'était précipité au chevet de la Pyroli dès que le Nidoking avait disparu. Désespéré, le rongeur avait tenté de lui faire boire un peu du jus de baie Oran qu'il avait sur les pattes, mais les blessures de la chienne étaient trop importantes pour que cela suffise à lui faire ouvrir les yeux. Il s'était donc contenté de lui caresser doucement la tête en attendant l'arrivé d'Haneko. Quand ce dernier la rappela dans sa pokéball pour la stabiliser, le Pikachu leva un regard de détresse sur son dresseur. Il fallait se dépêcher, sauver Kaline et ses compagnons, semblait-il vouloir dire.
Kenshîro fronça légèrement les sourcils. Pourquoi le traducteur ne se mettait-il pas en route ? Était-il détraqué ? Oubliant ce léger incident, le borgne baissa finalement son œil unique sur la silhouette blessée, désemparée d'Haneko. Il frissonna, et ne put empêcher une grimace dégoûtée de venir barrer son visage en observant les contusions qui défiguraient le ranger. Le sang était omniprésent, humide sur ses vêtements, et des larmes intarissables coulaient encore sur son visage épuisé.

"Merci d’être venu j’avoue que je n’y croyais pas." soupira le garçon de sa voix éraillée.

Un sentiment étrange fit frissonner le dresseur, sans qu'il comprenne vraiment à quoi cela était dû. Si Duncan ne s'était pas élancé... aurait-il eu le courage d'intervenir ? Il ne savait quoi dire, ni quoi faire. Haneko était dans un état atroce, et la colère que Kenshîro avait pu ressentir à son égard en voyant dans quelle situation il l'avait entraîné s'était évaporée au détriment d'une désagréable sensation de pitié, de honte et de détresse.

"Aide-moi à rejoindre le bord de la forêt" demanda finalement le ranger en lui tendant une main, incapable de se remettre seul sur ses pieds. "On fera venir une ambulance. Je te raconterais l’histoire en chemin si je ne claque pas en route."

Faisant fi du changement de ton du garçon qui s'était mis à le tutoyer, le borgne le contempla quelques secondes avec un semblant de mépris, avant de se pencher pour l'aider à se relever, venant se placer sous une épaule du ranger pour l'aider à marcher. Le sang encore chaud d'Haneko tâcha ses vêtements, et le dresseur serra les dents.

"Tu n'es pas obligé." grogna-t-il enfin. "Mais je dois bien t'avouer qu'étant donné la gravité de ton état et le fait que tu m'ais forcé à me montrer à ces fous dangereux, j'apprécierais de savoir à qui je pourrai avoir affaire."

Son ton dur et plein de reproches sonna désagréablement à ses propres oreilles. Côtelette, toujours logé sous son bras du côté opposé du ranger lui donna un coup de sabot dans les côtes, qui le fit grogner de douleur. Le Gruikui regardait résolument ailleurs, bien décidé à ne pas croiser le regard de son ancien propriétaire, mais les manières de son nouveau maître lui plaisaient décidément toujours aussi peu. Duncan, quant à lui, marchait un peu en avant, dirigeant le duo d'humains vers les chemins les plus praticables.

"Excuse-moi..." souffla Kenshîro après plusieurs secondes, les mots paraissant lui blesser la langue en franchissant la barrière de ses lèvres. "Alors... comme ça, tu es d'une famille noble ?"

Son ton était toujours un peu dur, mais le dresseur s'était enfin calmé. Il avançait d'un pas assuré, malgré le poids que représentait Haneko, ralentissant parfois quand ce dernier avait du mal à suivre. À chaque instant, même s'il l'écoutait, le borgne tâchait de fuir son regard. L'état du ranger lui rappelait trop sa propre faiblesse le jour où il avait été agressé. À l'exception du fait que personne n'était venu à son aide...




avatar
Invité
Mar 24 Fév - 13:54


Rapidement, le ranger pu se remettre debout. La bonne nouvelle c’était que ses jambes n’étaient pas cassées, au moins il pouvait toujours se débrouiller pour se trainer, mais son ventre lui faisait atrocement mal, il n’osait pas ouvrir mon manteau pour voir les dégâts. Une telle vision pourrait le faire tourner de l’œil plus vite que prévu. Kenshirô était venu à son aide et sans lui la jeune homme serait surement toujours au sol à ramper quelque part. Le sang continuait de couler à certain endroit, notamment la tête, mais globalement les plaies se refermaient très vite. Haneko avait la chance d’être jeune et non hémophile. Mais il savait que la sortie de la forêt n’était pas proche et dans son état il n’avancerait pas très vite. Aucun de ses Pokémons n’était en état de le porter non plus. Dommage, Spirit aurait parfaitement fait l’affaire, mais bon. S’appuyant sur l’épaule de son ami pour se stabilisé, il regarda autour de lui. Sa vision était un peu flou, mais suffisamment clair pour se déplacer.

Kenshirô en tout cas n’était vraiment pas de bonne humeur, Haneko ne pouvait guère le lui reprocher. Il avait raison. En envoyant son sms, il avait mit le dresseur borgne et ses Pokémons en grave danger. Il aurait fait autrement s’il avait eu le choix. Kenshirô semblait regretter ce qu’il venait de dire mais ça n’avait pas d’importance. Pour Haneko il méritait même une paire de gifle en plus pour avoir fait ça à cet homme. Désormais Kenshirô serait une cible de son père, tout comme lui, un peu moins quand même surement. Mais bon, c’était trop tard de toute façon pour les regrets. Maintenant il n’avait plus le choix en tout cas, son identité de fils de bourge était découverte, alors autant raconter toute la vérité. N’étant pas encore en état d’avancer, il en profita pour parler.

- Crois-moi, si j’avais eu une autre solution JAMAIS je ne t’aurais fait venir. Mais tu étais mon seul espoir, je me doutais que tu étais encore dans le secteur, du moins j’ai prié pour. J’aurais pu crever, je m’en fiche, mais pas ma Kaline, c’est pour elle que je t’ai fait venir. Pour elle et pour les autres. En leur nom, je te dis merci. Tu les as sauvés d’une mort atroce.

S’appuyant sur sa jambe droite puis gauche, il incita Kenshirô à avancer en même temps que lui pour garder son équilibre. A chaque pas il sentait ses os bruler à l’intérieur de son corps, c’était atroce. Mais il fallait garder conscience et continuer de marcher. Duncan ouvrait la marche, il avait du avoir très peur pour la chienne lui aussi. Haneko s’essoufflait vite et du faire des pauses à plusieurs reprises. Arriverait-il seulement vivant à l’hôpital ? Toussant et crachant encore du sang, il se força à poursuivre son récit. Quitte à mourir, autant laisser son histoire vivante à travers le temps.

- Ces hommes, ce sont une infime partie des agents de mon père. C’est un homme riche, puissant et surtout très dominateur. Il y a des années j’ai refusé qu’il se mêle de ma carrière et qu’il se serve de moi comme d’un nouveau pion politique au sein des Rangers. Autant dire qu’il n’a pas apprécié.


Il failli perdre l’équilibre mais se reprit rapidement, manquant malgré tout de perdre connaissance.

- Avant, j’étais Ranger à Kantô. Mon père pour se venger a monté un complot contre moi, m’accusant de maltraitance envers mes Pokémons. Ils m’ont tous étés repris, tous sauf Kaline qui n’était pas présente ce jour là. J’ai décidé dé fuir cette région et de recommencer ma vie à zéro ici pour mettre ma chienne en sécurité. Il m’a suivit, je m’en doutais un peu et ce n’était qu’une question de temps avant qu’il me localise. Il voudra m’anéantir pour ne pas lui avoir obéit. J’espérais être devenu assez fort pour le combattre, mais visiblement non.

Il marqua un temps d’arrêt, la fatigue devenait importante.

- Je suis désolé de t’avoir entrainé là dedans. Mais rassure toi, je ne pense pas qu’ils te chercheront directement. Par contre si tu les croise pas coïncidence … je ne réponds de rien. Vraiment désolé pour toute cette merde, je n’avais pas le choix.


Haneko se répétait un peu et devenait confus. Il était grand temps de quitter cette forêt sous peine de le voir s’écrouler pour de bon.
avatar
Jeu 26 Fév - 22:50
Alcea

Messages : 1618

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
PERSONNAGES PRÉSENTS - 26.12.2020
Kenshîro (dresseur) - Duncan (Pikachu ♂)
Côtelette (Gruikui ♂)



SUR LE CHEMIN DE WILMA. - Forêt Lumna (route 11)

Kenshîro écouta en silence toute l'histoire d'Haneko. Le ranger parlait lentement, coupant parfois son récit sous le coup de la douleur, quand il trébuchait, ou que le souffle venait à lui manquer. Tout cela inquiétait le dresseur, qui espérait que le garçon ne soit pas trop gravement blessé. Que se passerait-il s'ils ne parvenaient pas à la route à temps ? Si Haneko succombait à ses blessures ? Le borgne avait déjà entendu dire qu'il ne fallait pas bouger la victime d'un accident, au risque d'aggraver son état. N'était-ce pas ce qu'il était en train de faire ?
Grimaçant en voyant le ranger cracher un aggloméra sanglant, le fils Kiriyama jeta un coup d’œil à son Pikachu. Duncan galopait devant eux, disparaissant dans les fourrés, avant de revenir pour les guider. Par chance, ils avaient déjà exploré à plusieurs reprises ce coin de la forêt, et si Kenshîro était incapable de se repérer, ce n'était pas le cas du rongeur qui reconnaissait les odeurs et la végétation de ce lieu.

"Je suis désolé de t’avoir entraîné là dedans." conclut Haneko, répétant ses excuses une fois encore. "Mais rassure toi, je ne pense pas qu’ils te chercheront directement. Par contre si tu les croises pas coïncidence… je ne réponds de rien. Vraiment désolé pour toute cette merde, je n’avais pas le choix."

Le borgne grogna.

"Inutile de t'excuser. Je suis venu, et je me suis montré en toutes connaissances de cause. De toute façon, au point où j'en suis dans les ennuis..."

Kenshîro soupira, avançant encore de quelques pas avant de s'arrêter pour laisser le temps au ranger de reprendre un peu son souffle. Ils n'y arriveraient jamais ainsi...
Lâchant Côtelette qui atterrit sur le sol en trottinant, ravi d'être enfin libéré de cette étreinte, le dresseur vint se placer devant son compagnon humain, attrapant son autre bras pour le passer par-dessus son épaule, pliant les genoux pour permettre au blessé de se laisser aller sur son dos.

"Ce n'est plus le moment de traîner." gronda-t-il en attrapant, non sans mal, les jambes d'Haneko pour le porter enfin sur son dos.

Par chance, le garçon de Kantô n'était pas bien lourd, et les marches quotidiennes de Kenshîro l'avaient suffisamment endurci pour ne pas faire de ce poids un fardeau trop important. Sa tenue de voyage n'entravant pas ses mouvements, il ne lui fut pas difficile de reprendre la route en portant le ranger, quoi que ce dernier en dise. Cependant, lorsqu'il tendit son sac à Côtelette pour que ce dernier le porte, le dresseur fut confronté à un mur de désapprobation. Le Gruikui détourna la tête, bien décidé à ne pas servir de mule, avant de partir au trot à la suite de Duncan pour éviter toute remarque de la part de son maître.
Kenshîro jura tout bas et glissa le sac sur une épaule, sans lâcher le jeune homme blessé. Reprenant la marche en silence, il attendit plusieurs minutes avant de demander :

"Et que compte-tu faire maintenant ?"

De son point de vue, il n'y avait pas d'autre moyen que de riposter. Haneko ne pourrait quitter son statut de proie que lorsqu'il se transformerait en chasseur, cela tombait sous le sens.
Duncan revint bientôt en poussant un cri de souris excité. La route n'était plus très loin, enfin ! Kenshîro en profita pour fouiller dans sa poche, sortant son holokit en grimaçant. Ce mouvement lui avait permis de sentir la zone chaude et humide qui s'était étendue sur son dos, le sang du ranger qui imprégnait ses vêtements...
Sans plus attendre, le dresseur appela l'hôpital de Talma, réclamant une ambulance de toute urgence. Quelques minutes plus tard, il apercevaient enfin le large chemin qui traversait Lumna.




avatar
Invité
Ven 27 Fév - 11:54


Plus le temps passait et plus Haneko se sentait défaillir. Son corps lui faisait à présent défaut, il ne sentait plus grand-chose à part une étrange sensation de froid. Il n’avait pas peur, plus maintenant qu’il savait ses Pokémons vivants. Il savait aussi que s’il n’arrivait pas à l’hôpital, Kenshirô prendrait soin de ses Pokémons. Il ne lui avait pas demandé et encore moins évoqué comme simple hypothèse, mais il en était convaincu. S’il venait à mourir dans les minutes à venir, ses Pokémons iraient à Kenshirô, au seul véritable ami digne de confiance qu’il avait dans cette région. Les pensées du Ranger divaguaient d’une idée à l’autre. Il imaginait Kaline vivant heureuse près de son Duncan adoré. La souris protègerait pour toujours la chienne, elle y serait en sécurité. Les yeux du Ranger s’étaient fermés sans qu’il le veuille. Il fut réveillé par le borgne qui faisait des mouvements incompréhensibles. Haneko l’observait à mi yeux, enfin avec un seul œil en plus, autant dire qu’il n’y voyait pas grand-chose.

- Qu’est-ce que tu fou…


Haneko ne se rendait pas compte que Kenshirô essayait de le hisser sur son dos et Haneko ne faisait pas grand-chose pour l’aider, il perdait peu à peu conscience. Il savait que dans son état la dernière des choses à faire, était de dormir. Il prendrait le risque de ne jamais se réveiller, mais là tout de suite, il s’en foutait et c’était plus fort que lui. Une fois encore, Kenshirô le ramena dans le monde réel en lui parlant. Le Ranger se rendit alors compte qu’il était perché, tel un sac à patate, sur le dos de Kenshirô. Lamentable, mais c’était surement la seule chose à faire.
Qu’allait-il faire ? Cette question l’obligea à garder les yeux ouverts un instant de plus. C’était une très bonne question. Kaline n’était plus en sécurité à présent à Alcéa, il devait la cacher et rapidement. Quant-à son père, il comptait bien lui faire payer ce qu’il avait fait à ses Pokémons, pour la seconde fois. Il allait trop loin et ça ne pouvait plus durer. Depuis des années Haneko vivait dans la peur et ne cessait de se cacher. C’était terminé.

- Je vais envoyer Kaline loin d’Alcéa, là où ils ne la trouveront pas. Ensuite je m’occuperais personnellement d’eux. C’est la dernière fois qu’ils font du mal à mes Pokémons, j’en fais le serment.

A chaque pas que faisait le dresseur, Haneko sentait une pression monstre s’exercer sur ses côtés, pour la simple raison qu’elles étaient directement en contact avec le dos du dresseur, autant dire que ce n’était pas agréable du tout. Mais chaque nouveau coup qu’il recevait lui permettait de garder un contact avec le monde, de ne pas sombrer dans les ténèbres, définitivement. Il ne su dire combien de temps il passa sur le dos de son ami, mais quand il aperçu enfin la route et la lumière, il reprit soudainement espoir. Il allait peut-être s’en sortir finalement.

- Ça ira déposa moi là.


L’ambulance avait été appelée et ne tarderait probablement pas à arriver espérons le assez tôt pour sauver Haneko et les siens. Appuyé contre le tronc d’un arbre il soupirait, de fatigue principalement. Il avait bien morflé et n’avait qu’une hâte, pouvoir faire soigner son équipe et se reposer enfin. Sa convalescence serait longue, il en était certain.

- Je te suis redevable à présent.

Haneko n’avait pas oublié la mission que Kensirô lui avait confiée. Il devait avouer qu’il n’avait absolument aucune poste pour le moment. Le tueur de Domuraille était toujours en liberté et avait échappé à la surveillance du jeune homme. Où se cachait-il ? Mystère. Il fallait avouer qu’il n’avait pas énormément d’information sur lui à part sa description physique. Il ne connaissait rien de son passé, d’un lieu où il avait vécu à part Domuraille peut-être. Bref rien de très concret. Mais Haneko n’oubliait pas le mal que cet homme avait fait à son ami. Cette mission prenait encore plus de valeur après ce que le borgne avait fait pour lui.

Au loin la sirène retentissait déjà.
avatar
Sam 28 Fév - 11:41
Alcea

Messages : 1618

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
PERSONNAGES PRÉSENTS - 26.12.2020
Kenshîro (dresseur) - Duncan (Pikachu ♂)
Côtelette (Gruikui ♂)



SUR LE CHEMIN DE WILMA. - Forêt Lumna (route 11)

"Ça ira, dépose-moi là."

Kenshîro obéit. La route s'étendait devant eux, baignée de la lumière étonnamment puissante d'un soleil luttant contre l'hiver. Le dresseur déposa précautionneusement Haneko contre un tronc d'arbre, au bord du chemin, prit soin de l'installer convenablement pour qu'il ne risque pas de tomber en faisant un faux mouvement, et déposa les affaires qu'il avait pu récupérer à ses côtés.
Duncan et Côtelette observaient la scène, l'un inquiet, l'autre méprisant. Voyant que le borgne s'éloignait un instant pour vérifier la route et s'assurer que l'ambulance n'arrivait pas, le Pikachu en profita pour prendre un air déterminé en s'approchant du blessé. D'un geste de la patte, il désigna les pokéball du ranger, contenant ses compagnons malmenés. Puis il hocha la tête plusieurs fois. Tout irait bien, semblait-il dire. Il devait faire confiance à son équipe, elle se remettrait, et ils s'en sortiraient. Le rongeur aurait voulu faire plus. Réconforter Haneko. Mieux encore, il aurait voulu arriver plus tôt, pouvoir épargner à Kaline l'horrible traitement qu'elle avait subi. les actions de ces hommes l'avait révolté, et Duncan, s'il ne pouvait, ni ne souhaitait l'exprimer, espérait secrètement que Kenshîro et lui retomberait un jour sur l'un d'entre eux. Il lui ferait payer, oh oui ! Payer au centuple ce qu'ils avaient fait à la gentille Pyroli, ses compagnons et son dresseur. La poursuite de vengeance du borgne lui paraissait soudain moins incompréhensible...

Le fils Kiriyama revint enfin près du blessé, soupirant en s'agenouillant près de lui, poussant un gémissement écœuré, tout bas, en sentant son vêtement lui coller à la poitrine à cause du sang à moitié coagulé qui s'était déjà refroidi. Il n'avait pas le choix, il lui faudrait brûler ces vêtements.

"L'ambulance ne va pas tarder" soupira-t-il. "Ils ne doivent pas me voir, je ne peux pas me retrouver mêlé à cette histoire, tu comprends ? Mais Duncan va rester ici pour veiller sur toi jusqu'à ce qu'ils soient là."

Il adressa un signe de tête à son Pikachu, et ce dernier acquiesça.

"Je te suis redevable à présent" souffla Haneko, visiblement épuisé.

"On verra ça plus tard" grogna le borgne. "Commence par te remettre sur pieds. Et tu as plutôt intérêt à me donner rapidement de tes nouvelles."

Hors de question que son intervention ait été faite dans le vent ! Le ranger devait s'en sortir, c'était une obligation !
Au loin, la sirène d'une voiture de soins, reconnaissable entre mille, se fit entendre. Kenshîro vérifia rapidement qu'Haneko était bien installé (du moins autant que cela soit possible...) avant de détaller en emportant un Côtelette furibond qui ne supportait plus que son maître le cale ainsi sous son bras sans prévenir.
Duncan resta aux côtés du ranger à demi conscient jusqu'à ce que les ambulanciers s'arrêtent, bondissant de leur camionnette pour emporter le jeune homme. Le rongeur regarda le véhicule partir vers Talma, puis disparut dans la forêt pour retrouver son dresseur.


Demande de modération :
Sujet clos.
Merci à Haneko et aux modérateurs ! [<3]



Contenu sponsorisé


 

Au détour d'un chemin, le spectre de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» ALEKSANDRA & GASPARD Ҩ « au détour d'un chemin. »
» Spectre
» Au détour d'un chemin # Prio Nuage de Rêve #
» Liste d'ouvrages disponibles (non exhaustive)
» Passe ton chemin ou fait demi-tour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook