Partagez | .
 

 En route pour les montagne [16/12/2020]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Lun 2 Fév - 23:45


Dans la fraicheur saisissante du mois de décembre, Helios marchait seul le long de la route à l'ouest de Talma pour rejoindre sa famille qui l'attendait à Tarme. Pourquoi à pied dans cette plaine glacée et en proie aux vents polaires qui lui fouettaient le visage. A vraie dire ce n'était que pour profiter du silence d'un frimât désertique, se complaire dans son élément : le froid, qu'il marchait ainsi ; il avait alors tous le loisir de réfléchir, de penser à ce dont il n'avait jamais vraiment temps. Cet amour du froid n'était d'ailleurs surement pas étranger à ses origines montagnardes.

Marchant avec décontraction, comme pour jouir de chaque instant passé sous cette météo arctique à se faire caresser pas le doux murmure de souffle venteux de décembre, son passé se mit à se rappeler à lui : sa famille, ses amies, sa vie et il tentait de se projeter vers son futur.

C'est à ce moment-là qu'il se mit à sourire jusqu'au oreille en s'imaginant plus tard : lui aimer des gens, il souhaitait pourtant simplement les élever, leur amour n'était qu'accessoire ; lui reconnut par ses pères ou encore lui fondant une famille, élevant ses enfants comme il aspirait à élever les hommes de tout horizons. Il se fit alors peur en se voyant comme un prophète montrant aux siens la voie à suivre : celle de la raison.

Ce que cela pouvait être amusant que de remarquer que la période des fêtes était propice à la rêverie et à la recherche de l'idéal. Même pour un esprit aussi cartésien que celui d'Helios, se retrouver face à cette période de joie et de partage l'amenait à user plus de ses émotions qu'à tout autres moments de l'année : "Surement un coup des neurones miroirs" se disait-il simplement pour ne pas admettre que même lui pouvait parfois céder à ses sentiments aux dépends de sa raison.

Pris dans sa torpeur méditative il n'avait même pas remarqué la venue d'un véhicule derrière lui, pas qu'il aurait pu le voir, mais le silence des plaines en Alcéa permettait d'entendre un véhicule à un kilomètre à la ronde.

Se retournant vers la voiture, tout feux allumé, Helios remarquer des appels. Intrigué il se mit sur le côté pour attendre qu'elle arrivâ à son niveau. Le véhicule s'immobilisa, la vitre se baissa et un visage se crispa, sûrement surpris par le froid.

Une jeune femme le regardait tous sourire. Elle avait des cheveux bleus outre-mer, plutôt original comme couleur, des yeux verts pétillant et un visage plutôt fin. Il y avait une aura chaleureuse autour d'elle, qui inspirait presque à elle seule la sympathie et qui semblait faire s'évanouir la rudesse de l'hiver en un instant.

Elle s'enquit alors d'initier la conversation :"Je peux vous déposer quelque part ?", sans trop réfléchir Helios répondit en toute honnêteté :
"_ Je vais à Tarme.
_ Et vous contez y aller à pied par ce temps.
_ Je comptais aller au pied de la montagne en marchant puis-je me serais arrangé avec quelqu'un pour monter.
_ Et si ce quelqu'un c'était moi ?
_ Vous allez à Tarme, vraiment ?
_ Vous n'êtes pas le seul à avoir de la famille là-bas, alors montez."


Hélios venait de dévoiler beaucoup, d'après lui, à une femme qu'il ne connaissait pas et ceux seulement parce qu'elle lui avait proposé son aide. Il ouvrit le coffre et enleva délicatement son sac de son dos pour le déposer dans le coffre, mais se retint un instant. Et si cette femme lui jouait un tour et allait partir en trombe dès l'instant où il aurait claqué la portière le laissant ainsi sans rien, comme nu au milieu du frimât glacé de l'hiver, sans ses outils, ni son holokit, ni même son pokémon. Se ressaisissant il reprit son sac avec lui et entra dans la voiture à la place de devant.

Une fois assuré du fait que si cette femme partait avec ses affaires il partirait avec elle -même si pour cela il aurait fallu qu'il s'accrochâ à la portière- Hélios s'attacha, son sac entre les jambes. Il regarda ensuite sa chauffeuse qui le scrutait d'un air amusé :
"_ Vous êtes toujours aussi méfiant ?
_ Avec les inconnus oui."
Croyant avoir été un peu trop sec il enchaîna aussitôt d'un :"Aussi sympathique me semblent-ils." ce à quoi elle répondit : "Espérons que vous puissiez me faire confiance avant la fin de ce voyage" elle sourit "Moi c'est Jade." Helios enchaîna : "J'espère aussi, moi c'est Helios."

"_ Vous préférez qu'on se vouvoie ou qu'on se tutoie ?
_Faites comme vous voulez, mais pour moi ça risque d'être difficile de vous vouvoyer, au début en tout cas.
_ Très bien pas de soucis, je vous tutoierais donc. Nous y allons ?
_ Quand vous voulez."


Et la voiture se mit en branle leur périple dans une Alcéa givré pouvait débuter. Que le hasard pouvait être surprenant. Et dire que Helios se réjouissait il y a encore cinq minutes d'être seul voilà qu'il appréciait à présent d'être accompagné.
 

En route pour les montagne [16/12/2020]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Allez hop, en route pour l'aventure ! ♪
» Le 09 juin... En route pour les plaquettes...
» En route pour les havres gris ...
» En route pour la gloire (sujet fini)
» [98/99] En Route pour le Loch Ness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook