Partagez | .
 

 Une visite imprévu ... pv. rudy rhodes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Mar 21 Avr - 15:10
Secte Distorsion

Messages : 1889

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Reprenons l'apprentissage ❞
10.03.2021 ; après-midi

Te voilà de retour à l'élevage Rakuen depuis hier. Tu avais tellement hâte de retrouver la vieille femme à ce moment-là, tu lui as tout expliqué de ton périple, de ta capturer de Hent'ai, le Metamorph que tu as attrapée au safari, comme elle te l'avait indiqué. Tu lui parles de tes autres rencontres et, lui présente même tes nouveaux compagnons. Désormais, ceux-là profite de la liberté des divers enclos de l'élevage, un vrai paradis pour eux qui ne manquent de rien. Profitant du lit douillet de la chambre que t'a offert la vieille femme, tu te réveils vers les neuf heures, Saki venant se frotter à toi tout en ronronnant. Tu as énormément manqué à la Chacripan qui t'avait directement sauté dessus en te voyant de retour, non sans que Pashmina descende rapidement de sur toi pour éviter que le félin ne la voit. Après tout, Saki reste un félin et Pashmina un rongeur, même si Saki n'a aucune raison de s'en prendre à la petite Dedenne, mieux vaut être prudent !

Ouvrant doucement les yeux, tu poses doucement sa main sur la féline et ferme les yeux tout en se frottant. Un léger sourire naquit sur ton visage avant que tu ne te redresses doucement et t'étire avant de bailler. Le chant des oiseaux se faisaient entendre à l'extérieur et, le soleil est au rendez-vous, autant dire que la journée va être radieuse ! Quittant ton lit, tu attrapes de quoi te vêtir avant d'aller dans la salle de bain pour une bonne toilette.

Après une bonne douche et un bon petit-déjeuné, tu as retrouvée la vieille femme en train de s'occuper d'une portée de bébés Pokemon qu'elle a eut en ton absence, à ton plus grand regret. Aujourd'hui, la vieille femme souhaite te former dans l'art de différente méthode de soin, vous rendant jusqu'à l'accueil de l'élevage, elle te ramène deux livres, l'un traitant de la médecine moderne et, l'autre, de la naturopathie. La vieille femme est plus pour la seconde méthode de soin mais, apparemment, mieux vaut connaître un minimum les deux. Tu t'installes alors dans l'un des fauteuils de la petite zone qui sert de « salle d'attente » et te met à feuilleter l'un des deux livres.

Tu passas toute la mâtinée et, une partie de l'après-midi à étudier ces différents arts avant d'arrêter, commençant à avoir un sacré mal de crâne. Rangeant les bouquins dans un coin, tu sortis un moment prendre l'air, prenant une grande inspiration avant d'évacuer toute l'air inspiré. Tu te mis à faire un peu le tour de la propriétés, allant voir comment se porte tes Pokemon. Honoo se reposait dans l'un des enclos, d'autres de tes Pokemon se trouvant dans ce même enclos à vaquer à leurs occupations. Tu te mis ensuite à chercher Tomo, où peut-il bien se trouver ? Tu ne réussis pas à le trouver et, finit par retourner à l'intérieur de la maison. La nuit ne tarderait pas à décliner et, la vieille femme a peut-être besoin de ton aide ...

❝ Modération ❞
Blblbl
Code © N3m0


avatar
Invité
Mer 22 Avr - 15:07



10/03/2021
Une nouvelle rencontre …

Rudy avait marché toute la journée sans avoir la moindre idée de sa destination, la seule chose qui le faisait avancé était la détermination de Roucoups à vouloir le guider vers ce lieu inconnu et sans laisser le choix au dresseur d'accepter ou non de faire le voyage. L'oiseau savait que son dresseur avait besoin de soins et savait également que seuls des humains pouvaient s'occuper de lui, ce qui lui avait donné l'idée de mener le groupe vers une structure humaine que sa vue perçante et une bonne altitude de vol lui avaient permis de remarquer dans la plaine. Rudy n'avait dans tous les cas aucune raison de refuser, il n'avait pas d'itinéraire et pouvait passer plusieurs semaines à visiter les plaines si l'envie lui prenait, en plus de cela il était blessé et n'était tout simplement pas suffisamment en forme pour s'opposer à tous ses amis, et compagnons de route, sur la direction à suivre. Il ne comprit la nature de sa destination qu'une fois en vue du bâtiment, ce qui le fit sourire légèrement et le poussa à remercier son Roucoups d'une petite caresse sur le sommet du crâne alors qu'il volait encore, il aurait voulu deviner plus rapidement les pensées de ses pokémons mais était tout de même heureux de voir ce qu'ils faisaient pour lui.

Le groupe se permit une petite minute de pause en découvrant le secret de Roucoups mais se remit en route rapidement, tous étaient épuisés de leur voyage mais sentaient leurs forces revenir en sachant que leur destination se trouvait à tout juste une dizaine de minutes de marche. La petite Chinchidou avait depuis longtemps dépassée ses limites et ne pouvait même pas tenir sur ses petites pattes car elles refusaient de supporter son poids, mais cela n'était pas réellement un problème car elle avait depuis longtemps l'habitude de finir les voyages dans les bras de son dresseur ou sur le dos d'Ecrémeuh. De son coté, la vachette était bien plus endurante mais manquait cruellement d’entraînements et à cause de cela les journée de marche représentaient de véritables épreuves d'endurance et, dans un certain sens, de volonté, après tout elle était épuisée mais refusait de retourner dans sa pokéball. Malgré cela, celui qui ressentait le plus de difficulté à continuer la marche et à suivre le groupe restait Rudy, le jeune homme n'avait jamais reçu d’entraînements pour les longs voyages et était bien loin des grands aventuriers. En plus de cela, sa blessure à la main n'aidait pas vraiment, le simple fait d'être blessé pouvait être épuisant mais quand en plus de la perte de sang il fallait lutter contre la douleur pour ne pas inquiéter tout le monde, cela devenait presque aussi éprouvant que le voyage lui-même. Le jeune homme savait bien que si les choses étaient trop graves, la solution était facile à trouver car avec un simple appel à sa maman et moins d'une minute d'attente il pouvait voir rappliquer sa famille à coup de Téléportation pour l'emmener à l’hôpital, mais il avait fait le choix de se lancer dans ce voyage seul et devait se débrouiller seul.

Malheureusement pour Rudy, terminer le voyage était un tout petit peu au-dessus de ses capacités, il n'avait eu aucun mal à rejoindre les clôtures entourant l’élevage et avait fini par atteinte le sentier menant à la porte d'entrée de la propriété mais il fit une chute alors qu'il était encore à deux ou trois centaines de mètres de la porte. Tomber ne représentait pas un problème en lui-même, après tout il ne pouvait pas se blesser plus qu'il ne l'était déjà, malheureusement dans un réflexe lié à son mouvement de chute il mit ses deux mains en avant pour amortir le choc, ce qui était justement la source du problème. La blessure à sa main se mit de nouveau à saigner, le contact avec le sol et surtout la violence de celui-ci avait eu pour effet de rouvrir la plaie et de faire couler de nouveau le sang. Il se posa quelques secondes sur le bord du chemin mais au moment où il voulut se relever pour reprendre la route, il remarqua que Roucoups et Chichi avaient décidés de prendre la voie des airs pour s'élancer à toute vitesse en direction des bâtiments …
avatar
Ven 24 Avr - 21:30
Secte Distorsion

Messages : 1889

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Venir en aide ❞
10.03.2021 ; début soirée

Occupé en cuisine à aider la vieille femme, tu t'occupes d'éplucher les légumes tandis qu'elle faisait mijoter une mixture qui te donnait l'eau à la bouche. C'est étrange comme cette scène peut être si … apaisante pour toi, si familiale. Toi qui n'a jamais vécu chose pareil, toi qui vit cela pour la première fois, tu as l'impression d'être dans un monde complètement différent, un monde où tu aurais cru ne jamais avoir ta place mais, as-tu seulement ta place ici, en ce monde tel qu'il est ? Tu te le demandes, jour après jour, songeant à ce qu'aurait pu être ta vie si cela avait était une autre personne que le vieux Prêtre qui t'ai trouvé. Non … Tu le sais, si ce jour-là il ne t'avait pas trouvé, tu serais morte, gelé ou dévoré par un prédateur. Tu chasses ces pensées idiotes, jamais tu n'aurais pu avoir une autre vie à moins que tes géniteurs ne t'abandonnent pas au berceau, près d'une rivière alors que tu étais sans défense, seulement une poupée de chiffon comme « gardien ». Quoique … Le savaient-ils ? Savaient-ils que cette petite poupée prendrait un jour vie ? Que Tomo verrait réellement le jour ? L'ont-ils laissés là justement pour prendre soin de toi le moment venu ? Est-ce parce que tu es spécial ? Tant de questions s'imposent à ton esprit, toi qui pensais t'être débarrassé de tout cela, toi qui pensais ne plus chercher à savoir le pourquoi de cet abandon …

Le fil de tes pensées fut interrompu lorsque les aboiements et grondements de Harau te tire de tes mélancoliques pensées. Laissant tout ce que tu es en train de faire, tu allas voir ce qui alerte ainsi ton molosse. La vieille femme te regarde un instant avant de reprendre sa cuisine, te laissant gérer le reste.

Quittant la cuisine et, passant par l'immense salon qui sert également de salle à manger, tu te rend jusqu'à la porte d'entrée et l'ouvre, glissant ta tête hors de l'encadrement de la porte pour voir ce qu'il se passe. Rapidement, ton regard se pose sur le Malosse, en position d'attaque, sa crête dorsale hérissé et, ses babines retroussaient. Il tient en respect deux Pokemon, un oiseau que tu identifies comme étant un Roucoups, la version évolué du petit Roucool que tu possèdes et, un tout autre Pokemon que tu ne connais guère. Que faisaient-ils ici ? Tu sortis complètement de la maison pour te rendre jusqu'à ton Pokemon, Tomo te rejoignant rapidement. Malgré son invisibilité, tu pouvais sentir sa présence à tes côtés.

- Eux avoir besoin d'aide. Maître pas bien.

Tu tournes la tête vers l'endroit où se trouve le spectre invisible puis, pose ton regard sur les deux Pokemon et rappel Harau à tes côtés.

- Très bien, menez moi à votre maître.

Tu suivis les deux Pokemon, le Malosse sur tes talons, Tomo te suivant également. Rapidement, te vis la silhouette d'un jeune homme se dessiner sur ton chemin. Des cheveux noir, un visage enfantin, pour sûr, il est bien plus jeune que toi, sûrement de trois ou quatre année. Il ne semble pas aller bien effectivement, que lui est-il arrivé ? A-t-il fait une mauvaise rencontre ? Après tout ces derniers temps, Alcea semble être la cible de brigand en tout genre.

- Hey, tu as bien ? Tes Pokemon sont venu me chercher, que t'arrive-t-il ?

Tu l'observes de tes grands yeux foncés et constate que l'une de ses mains est en sang.

- Oh tu es blessé ! Il faut soigner ça !
❝ Modération ❞
Blblbl
Code © N3m0


avatar
Invité
Mar 28 Avr - 22:42



10/03/2021
… Un peu d'aide.

Rudy prit quelques secondes pour essayer de lutter contre la douleur de sa main et la fatigue de la journée, ce qui représentait déjà beaucoup d'efforts à fournir et surtout beaucoup de forces perdues, après cette courte pause il décida de se relever pour avancer lui aussi en direction de la maison. Il se releva doucement, il n'avait pas la force d'en faire autrement et devait être heureux de réussir à se lever, en prenant appui sur la barrière et en se faisant aider pas Ecrémeuh il réussit à se remettre debout sans avoir eu besoin d'utiliser sa main blessée et donc sans avoir pris le risque de s'infliger une violente douleur ou une blessure plus sérieuse encore. Le jeune homme regarda tour à tour la plaie de sa main puis ses jambes, qui ne semblaient pas vouloir supporter son poids plus longtemps, se demandant lequel de ses deux problèmes était le plus handicapant et surtout lequel des deux allait l'achever. Sa blessure était assez moche mais rien de réellement dangereux et ses jambes avaient juste un peu de mal après une journée entière de voyage, en somme il n'avait pas beaucoup à craindre de l'un ou de l'autre mais la combinaison des deux était vraiment un handicap de taille. Rudy savait bien qu'il pouvait faire confiance à ses deux camarades partit chercher de l'aide et que la seule chose qu'on pouvait lui demander était de rester à se reposer en attendant leur retour, mais au fond de lui il voulait faire son maximum pour s'approcher un peu plus, ne serait-ce que de quelques mètres, pour économiser cela à ses amis mais aussi montrer qu'il n'est pas en si mauvais état que ce qu'ils pouvaient sembler.

Pendant le même temps, Chichi et Roucoups étaient tenus à distance de la maison par un Malosse qui se faisait le devoir de défendre la propriété en éloignant les indésirables et toute personne voulant s'approcher un peu trop prêt. Ce dernier avait le poil hérissé et grognait pour intimider les deux intrus, ce qui marchait relativement bien pour la petite Chinchidou mais bien moins pour son camarade ailé. Pendant un bref instant l'idée de calmer le chien de garde traversa l'esprit du rapace, mais il n'en fit rien car cela serait un problème de taille pour trouver l'aide recherchée mais en plus rien ne lui garantissait la victoire et encore moins une victoire facile lui permettant de retourner rapidement vers son dresseur. L'esprit combatif de l'oiseau s'échauffa un temps, il n'aimait vraiment pas se faire tenir à distance de cette façon, mais la situation se calma quand la dresseuse du Malosse ouvrit la porte pour découvrir les raisons qui poussaient son pokémon à grogner de la sorte. Après quelques petites secondes la jeune femme approcha du groupe de pokémons, faisant cesser tout grognement et toutes envies de combats inutiles, puis sans même demander la raison de leur présence elle invita Chichi et Roucoups à la guider vers leur dresseur. En seulement quelques secondes elle avait réussi à deviner les motivations derrière leur venue, ce qui était le signe d'une grande compréhension des pokémons ou d'un don incroyable pour comprendre leurs pensées, à moins que cela ne cache un autre secret.

Rudy marchait quand il aperçut Chichi et Roucoups revenir en compagnie d'une jeune femme et d'un autre pokémon, la jeune fille semblait avoir presque le même âge que lui, avec probablement quelques années de plus pour sortir ainsi à la rencontre d'un inconnu avec pour seule compagnie un Malosse très bien dressé. Elle avait également une longue écharpe, ce qui fit sourire le jeune homme car il avait enfin le sentiment de ne plus être la seule personne en Alcéa à porter une écharpe en toutes circonstances et tout au long de l'année. Roucoups fit un petit tour pour s'installer sur l'une des barrières, après sa journée entière de vol et la petite course en direction de la maison, surtout avec Chichi sur le dos, il avait besoin de repos. De son coté, la petite peluche était déjà descendue et attendait de savoir si la fille à l'écharpe était en mesure de soigner Rudy ou non, ce qui était tout de même la raison pour laquelle ils étaient venus. Avant même que le jeune homme n'ai prononcé le moindre mot, que ce soit pour se présenter ou expliquer la situation, la jeune fille lui demanda ce qui lui était arrivé.

« Hey, tu as bien ? Tes Pokémon sont venu me chercher, que t'arrive-t-il ? Puis, une petite seconde plus tard. Oh tu es blessé ! Il faut soigner ça !»

En entendant sa voix et sa façon de parler, le jeune homme se mit à sourire légèrement, la douleur à la main était encore très présente et plus encore depuis qu'il avait retiré l'écharpe qui lui servait normalement de bandage mais sans pouvoir expliquer pourquoi il se sentait en bonne compagnie avec elle. Il se passa la main derrière la tête le temps de trouver ses mots, ce qui lui donnait l'air un peu plus enfantin et surtout un peu idiot, puis lui répondit aussi gentiment que possible.

« J'ai fait une mauvaise rencontre avec un Doduo … »

En prononçant ces mots il leva légèrement la main gauche pour montrer la plaie, il ne faisait aucun doute que la jeune fille avait déjà remarqué la main pleine de sang mais c'était toujours bien de le mettre en évidence, puis cela voulait aussi dire que c'était là sa seule blessure. Il reprit, légèrement hésitant car sa timidité lui revenait doucement.

« Je sais bien que je dois soigner ma blessure mais … j'en suis parfaitement incapable et je n'ai rien pour le faire. Je suis désolé de demander ça mais, vous pouvez m'aider ? »

La question du jeune garçon était d'une idiotie sans nom, si jamais elle n'était pas là pour l'aider la jeune fille n'aurait jamais pris la peine de faire tout le trajet jusqu'à lui et se serait contenté de lâcher son Malosse après lui pour le faire partir aussi rapidement qu'il était arrivé, voire même bien plus rapidement.
avatar
Ven 1 Mai - 15:55
Secte Distorsion

Messages : 1889

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Suis moi ❞
10.03.2021 ; début soirée

Le jeune homme t'explique en gros ce qu'il lui est arrivé, une fâcheuse rencontre avec un Doduo, tu comprends mieux l'état déplorable de sa main. La vieille femme t'ayant mit en garde contre ces oiseaux à deux ou trois têtes car, ceux-là peuvent se montrer très agressif. Tu n'en as pas encore croisé, enfin, si, la toute première fois que tu as quitté Domuraille et, en compagnie de lui, Idai, ton ami, enfin, ami … As-tu seulement le droit de te considérer comme étant son ami, étant donné que tu l'as lâchement abandonné ? Cette simple pensée ramène dans ton esprit de triste pensée, il faudra que tôt ou tard tu le contacte et, lui explique le pourquoi de ce si long silence …

L'adolescent demande si tu peux l'aider, tu lui souris en hochant la tête.

- Bien sûr, suis moi, j'ai tout ce qu'il faut à l'intérieur. Tu as besoin d'aide pour marcher ? Tu peux t'appuyer sur moi si tu veux.

Sur ces mots, tu diriges le petit groupe en direction de la maison où tu vivais désormais. Peux-tu dire que tu es chez toi ici ? Oui, la vieille femme te l'a bien fait comprendre, tu es ici chez toi et, cette idée avait réveillé en toi des sentiments que tu n'avais jamais eu jusqu'à maintenant. Toi qui a vécu dans un sanctuaire toute ta vie, dans de petites chambres ou dans une immense pièce où d'autres personnes dormaient, avoir une vraie maison est nouveau pour toi et, si au début tu n'étais pas à l'aise, désormais, tu te sentais bien.

Harau marchait à tes côtés sans rien dire, la tête bien haute, à l’affût du moindre bruit qui n'a rien à voir avec ceux de vos pas ou, une odeur qui n'appartient pas à cette du groupe. Tomo te suivait toujours également, invisible, tu le savais se trouvait en train d'ouvrir la marche. Depuis quelques temps, malgré qu'il soit redevenu lui-même, le petit spectre reste bien souvent invisible, surtout lorsque d'autres personnes se trouvent là. De la timidité ? Non, pourtant il n'a jamais été timide alors, quoi ? Bien des mystères entoure ta poupée de chiffon mais, tu espères un jour savoir pourquoi il agit ainsi.

Une fois ayant franchis le seuil de la maison, la vieille femme vint à votre rencontre et tu expliques la situation, elle hoche doucement la tête et vous invite à aller dans le salon le temps qu'elle aille chercher sa trousse de premier secours. Tu guides le brun jusqu'au salon, l'incitant à s'asseoir sur le grand canapé en velours noir, doit quoi éviter les traces trop apparente si jamais un Pokemon se décide à grimper dessus malgré qu'ils ne soient pas autorisé à cela. Tu t'assis à côté du jeune homme alors que Harau se couche à tes pieds, ne te quittant pas d'un millimètre, te surveille-t-il ? Se méfie-t-il de l'adolescent ? Fort probablement, enfin, depuis que tu as passée un temps fou à essayer de revoir son éducation, le molosse est beaucoup plus calme et t'écoute mieux qu'avant.

- Au fait, je me nomme Nozomi, et toi ?

Lui demandes-tu en lui souriant, te rendant compte que tu ne t'étais même pas présenté.

❝ Modération ❞
Blblbl
Code © N3m0


avatar
Invité
Dim 10 Mai - 0:25



10/03/2021
Une rencontre sanglante pour une douce soirée.

Rudy avait réussi à trouver quelqu'un de capable de l'aider pour la plaie ouverte qu'il avait à la main, le hasard voulait que ce soit une jeune fille, particulièrement gentille, ce qui lui assurait non seulement des soins mais aussi occasion de passer quelques instants en agréable compagnie. Se faire soigner était une chose mais rencontrer quelqu'un qui accepte de le faire sans aucune hésitation et qui semble avoir seulement quelques petites années de plus en est une autre, avec un peu de chance l'inconnue infirmière pourrait devenir une amie ou au minimum partager un peu de son expérience de dresseuse. Le jeune homme lui expliqua rapidement la raison de sa venue et l'origine de sa blessure, sa rencontre avec l'oiseau à deux têtes du début de journée, avant de finalement demander si elle voulait bien lui venir en aide. La question reçut pour simple réponse un petit sourire et un hochement de tête, visiblement elle acceptait de s'occuper de lui. Sans hésiter une seconde la fille l'invita à la suivre jusqu'à la maison, proposant même à l'aider à marcher, pour pouvoir le soigner convenablement et dans de bonnes conditions. Le jeune homme déclina la proposition de s'appuyer sur elle mais accepta volontiers de la suivre, il se sentait étrangement en confiance et sentait qu'il pouvait sans crainte se laisser guider.

Sur le chemin les séparant de la maison, Rudy remarqua sans peine que le Malosse restait étrangement méfiant, plus encore que Roucoups, ce qui était à la fois particulièrement rassurant mais également très effrayant. Il n'était pas nécessaire de se montrer prudent dans un endroit sans le moindre danger et parfaitement paisible, ce qui signifiait que certaines choses lui échappaient ou que cela relevait simplement de sa nature de toujours rester attentif. Le jeune homme laissa rapidement tomber ses interrogations à ce sujet, il avait beaucoup à faire pour résister à la douleur et s'assurer de ce que faisaient ses propres pokémons pour s'occuper de ceux de la dresseuse, puis cela ne le regardait pas. Sur toute la distance qui les séparait de la maison, aucun des deux dresseurs ne prit l'initiative d'ouvrir le dialogue et un petit silence s'installa sur le groupe ponctué uniquement des bruits de pas et de battements d'ailes. Le silence ne se prisa qu'au moment de passer le seuil de la maison, la fille à l'écharpe informa une vieille femme de la situation avant de guider Rudy en direction d'un salon et plus particulièrement d'un grand canapé de velours noir. Il s'installa dessus, toujours en suivant les indications qui lui étaient données, rapidement rejoins par la jeune fille et le Malosse qui refusait de s'écarter de sa dresseuse et préférait se coucher à ses pieds. En attendant l'arrivée de la trousse de soin, elle décida de rompre la glace en faisant naître un début de dialogue entre eux.

« Au fait, je me nomme Nozomi, et toi ? »

Ce n'était rien de plus que la base de la politesse, mais étrangement aucun des deux n'avait prit soin de donner son nom ou de demander à l'autre le sien, maintenant cela était chose faîte. Le jeune homme commença à sourire, ce qui n'était pas chose aisée avec une douleur presque continue qui aimait se rappeler à lui aussi intensément que possible, il ne s'était pas trompé.

« Nozomi ? Moi c'est Rudy et … Lançant un petit regard à sa Chinchidou qui venait de monter sur le canapé pour se rapprocher encore un peu de lui … et elle c'est mon amie, elle s'appelle Chichi. »

Les présentations n'étaient que le premier pas pour une véritable discussion et de véritables présentations, malheureusement la situation n'était pas la plus adaptée pour faire connaissance et essayer de se faire de nouveaux amis, même si l'idée en elle-même était intéressante. Le jeune homme repris donc, essayant d'en savoir un peu plus sur sa sauveuse et future infirmière.

« C'est super grand chez toi, enfin c'est certainement nécessaire pour faire vivre une pension isolée au milieu des plaines. D'ailleurs, merci de m'avoir fait entrer et de bien vouloir me soigner, c'est vraiment gentil de ta part de t'occuper d'un inconnu comme ça, merci beaucoup Nozomi. »

Rudy ne voulait pas poser trop de questions, bien qu'il ait un peu moins de mal qu'à l'accoutumée à cause de son sentiment de confiance il n'en restait pas moins le garçon timide avec de grandes difficultés à se lier aux autres.


Dernière édition par Rudy Rhodes le Sam 23 Mai - 15:04, édité 1 fois
avatar
Dim 10 Mai - 19:33
Secte Distorsion

Messages : 1889

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Faisons connaissance ❞
10.03.2021 ; début soirée

En attendant que la vieille femme revienne avec la trousse de premier secoure, tu as décidé de briser le silence afin de faire plus ample connaissance avec le jeune homme. Il se présenta à son tour et, présenta ensuite le petit Pokemon qui venait de grimper sur le canapé. Tu souris en l'observant, ce petit Pokemon est vraiment adorable avec ses grandes oreilles et il semble aussi doux.

- Enchanté Chichi. Le grognon à mes pieds c'est Harau. Il ne faut pas se fier aux apparences, loin des regards c'est un vrai nounours !

Un petit rire s'échappe en te rappelant à quel point le molosse détestait les démonstrations d'affection en public ou restait de marbre face à tes caresses et, maintenant, il ne cesse de t'en réclamer, comme quoi on peut changer au fil du temps … Ignorant complètement votre conversation, la tête posé sur ses pattes, le chien ténébreux ferma les yeux pour dormir mais, tu sais pertinemment qu'il ne dormira pas complètement, il ne le fait jamais, toujours sur le qui-vive, tu n'as encore jamais eu l'occasion de le voir endormis profondément. Pointant ensuite un point au-dessus de ton épaule tu repris les présentations.

- Et lui c'est Tomo, il me suit comme mon ombre depuis ma naissance.

A ces mots, le petit Polichombr apparut petit à petit avec un grand sourire en direction des inconnus. Toujours ravis qu'on lui donne de l'importance, le spectre se rapprocha de toi et frotta sa petite tête de poupée de chiffon contre ta joue. Lui caressant la tête, il vint se positionner ensuivre vers la Chinchidou pendant que tu reportes ton attention sur le dénommé Rudy mais, pas longtemps, la vieille femme arriva dans le salon et te tend la trousse de soin, s'excusant de ne pas pouvoir rester avec vous mais, elle doit surveiller le dîner. Elle propose par la même occasion à Rudy de rester souper ce soir avant de s'éclipser dans la cuisine. Après avoir appuyé les paroles de la vieille femme, tu ouvres la petite boîte et fouille à l'intérieur pour en sortir ce dont tu as besoin tout en écoutant le jeune homme.

- Oh ce n'est pas chez moi. Anya m'a prit comme apprentie et m'a employé pour l'aider dans sa pension vu qu'elle est seule. Pour que je n'ai pas besoin de faire constamment l'aller-retour entre Domuraille et ici, elle me loue une chambre ici. Puis tu sais, tu n'as pas à me remercier pour ça, c'est normal !

Normal pour toi, peut-être enfin … Qu'est-ce qui est normal ou non ? Toi même tu l'ignores, toi même tu te contredis parfois mais, cela n'est pas de ta faute non, tout dépend des situations. Si un être ne croyant aucunement en ton Dieu ou, le refoulant, serait en train d'agoniser, tu le laisserais et même l'achèverait dans un rituel pour lui permettre de se laver de ses pêcher et renaître parmi les élus. Oui, tu fonctionnes dans ce sens là mais, concernant Rudy, tu ignores où se trouve sa foi, si elle est auprès de la Croix d'Or et de leur soi-disant Dieu tout puissant, Arceus, si elle est pour le Dieu sombre, Giratina, il se peut aussi qu'il ne soit ni pour l'un ni pour l'autre mais, tu ne peux te permettre de lui poser directement la question, pas comme ça de but en blanc, pas alors que Anya se trouve là …

Nettoyant la main du jeune homme avec de l'eau que t'as apporté la vieille femme, tu désinfectes la plaie avec de l'alcool en y allant doucement. Faisant cela comme si tu l'avais toujours fait, tu restas silencieuse un petit moment avant d'attraper un nouveau coton pour finir de retirer le sang séché autour. Tout en continuant les soins, tu questionnas Rudy afin d'en savoir un peu plus sur lui ...

- Tu viens faire quoi par ici ? Tu vis dans le coin ?
❝ Modération ❞
Blblbl
Code © N3m0


avatar
Invité
Sam 30 Mai - 15:51



10/03/2021
Une invitation qui ne se refuse pas.

Pour occuper son infortuné invité le temps que la propriétaire des lieux ne passe la porte du salon, et pour une simple question de politesse, la Nozomi se présenta rapidement avant de laisser au jeune homme faire de même. Rudy répondit en se présentant à son tour, ce qui ne signifiait rien de plus que donner son prénom, et profita de l'occasion pour présenter sa camarade de toujours, qui venait tout juste de le rejoindre sur le canapé. Chichi fit un petit signe de la patte en direction de la jeune fille qui lui rendit un sourire en retour avant de commencer à son tour les présentations de deux de ses compagnons. Elle commença par son Malosse qui se tenait à ses pieds, avec la tête posée sur les pattes avant, puis elle enchaîna avec un autre pokémon qui s'appelait Tomo. Pendant un petit moment le jeune homme se demanda de qui elle pouvait parler, mais avant même qu'il ne puisse faire la moindre remarque le petit Polichombr apparut, il s'était rendu invisible et se décidait enfin à se montrer aux visiteurs. Le spectre, après un petit moment de tendresse avec sa dresseuse, s'approcha de la Chinchidou pour laisser leurs dresseurs reprendre leur discussion. Rudy fit un petit signe de main aux deux pokémons pour les saluer convenablement, surtout le dernier qui semblait ne pas être vraiment à son aise en présence d'inconnus.

La vieille dame entra dans la pièce pour donner à Nozomi la trousse de soin qu'elle attendait avant de repartir rapidement en cuisine, elle aurait voulu rester mais devait s'occuper du dîner qu'elle préparait. Juste avant de sortir du salon, elle proposa à Rudy de rester pour partager avec eux un bon petit repas, propos appuyés par la jeune infirmière improvisée qui semblait ne pas être contre l'idée d'avoir de la compagnie pour le repas. Le jeune homme ne savait pas quoi répondre, mais ses yeux brillants à l'idée d'avoir un délicieux repas préparé avec soin par une véritable cuisinière avaient toutes les chances de trahir son envie de rester, bonne cuisine et bonne compagnie ne pouvaient que lui faire plaisir. Après quelques petites secondes, le temps de laisser son esprit oublier la nourriture et les bonnes odeurs de cuisine qui lui embrumaient les pensées, il répondit à l'invitation avec un grand sourire.

« Je peux vraiment rester pour le dîner . Je voudrais vraiment pas abuser et je sais que je demande déjà vraiment beaucoup en arrivant comme ça pour ma main, mais en vérité je dirais pas non car ça doit bien faire deux ou trois semaines que j'ai pas mangé un véritable repas. Par contre, il va falloir que j’aille chercher mes deux autres pokémons car je peux pas les laisser m'attendre devant la porte alors que je mange un repas, pas sans leur demander en tout cas … Après une petite seconde d'hésitation, le temps de se rendre compte qu'il parlait un peu trop pour rien dire … Enfin, merci de l'invitation et j'accepte bien volontiers si cela tient toujours le moment venu et que toi aussi tu veux que je reste, après tout on est chez toi aussi. »

Rudy n'avait pas vraiment l'habitude de ce genre de proposition, c'était même la toute première fois de sa vie que des inconnus décident de l'inviter à l'improviste à partager avec eux un dîner, ce qui était à la fois très plaisant mais aussi légèrement effrayant. L'idée de rester lui faisait peur car il savait que sa timidité allait finir par revenir et qu'avec sa chance du jour cela avait toutes les chances d'arriver au beau milieu du repas, probablement au pire moment possible. Nozomi commença à sortir le nécessaire de la trousse de soin pour commencer sa transformation en infirmière et s'occuper de la main de son nouveau patient. Elle profita de l'occasion pour lui répondre

« Oh ce n'est pas chez moi. Anya m'a prit comme apprentie et m'a employé pour l'aider dans sa pension vu qu'elle est seule. Pour que je n'ai pas besoin de faire constamment l'aller-retour entre Domuraille et ici, elle me loue une chambre ici. Puis tu sais, tu n'as pas à me remercier pour ça, c'est normal ! »

Rudy se sentait idiot, lui qui pensait que sa jeune sauveuse était chez elle alors qu'elle ne faisait que vivre ici pour apprendre un peu de la propriétaire des lieux, ce n'était vraiment pas très fin de sa part et il s'en voulait presque de son erreur. Il ne savait vraiment plus quoi dire, par peur de faire une nouvelle erreur ou de dire une chose qui risquait de blesser, car après tout il ne savait presque rien de la jeune fille et sans connaître son histoire il avait toutes les chances de dire une chose avec bien plus de sens que ce qu'il ne pouvait imaginer. Après quelques secondes, Nozomi commença à s'occuper du blessé en lui nettoyant la plaie avec un peu d'eau puis avec un peu d'alcool pour désinfecter la plaie, qui après une journée entière en avait bien besoin. Le jeune homme resta silencieux, respectant le travail de sa nouvelle camarade et surtout ce qu'il pensait être sa volonté de ne pas parler, ce qui lui permit de remarquer que les mouvements de sa soigneuse semblaient bien naturels. Il se doutait bien que cela cachait quelques secrets mais ce n'était à lui d'aborder le sujet et surtout pas lors d'une première rencontre, certaines choses devaient rester des secrets qu'on ne partage que si on le veut vraiment et jamais en se faisant questionner. Au moment de nettoyer le reste de sang autour de la plaie, avec un petit morceau de coton, la jeune fille recommença à questionner Rudy, ce qui lui apporta la preuve qu'il se faisait des films en pensant qu'elle ne voulait plus lui parler.

« Tu viens faire quoi par ici ? Tu vis dans le coin ? »

« Ce que je viens faire par ici ? Heu … En réalité j'étais juste de passage dans les plaines pour me rendre à l'Est et rejoindre le Nord de la région au plus vite. Je viens de Bourg-Limë et comme je suis devenu dresseur depuis peu de temps j'ai décidé de découvrir le monde avant de m'attaquer aux arènes et à la Ligue, rien de bien passionnant j'en ai peur. Donc pour répondre à ta question, je suis juste un pauvre voyageur égaré, voilà ce qui m'a conduit ici, par contre, je peux me permettre de te retourner la question ? Tu es ici car la Dame t'a choisie comme apprentie et qu'elle te loue une chambre, mais tu dois bien avoir une raison de venir à cet élevage plutôt qu'un autre plus proche de chez toi ou plus important, je me trompe ou quelque chose de spécial te retiens ici ? »


La question restait parfaitement simple mais ce n'était pas très facile de poser des questions juste à une inconnue qui s'occupe de soigner une blessure, surtout pour une personne timide. Rudy écouta attentivement la réponse avant de reprendre avec une autre question qui lui semblait bien plus intéressante pour découvrir plus en détail sa camarade et infirmière du moment.

« Nozomi ? Je peux te demander les raisons qui te poussent à devenir éleveuse ? Moi je sais que je suis devenu dresseur car je veux découvrir le monde, rencontrer beaucoup de personnes et de pokémons et un jour réussir à défaire la Ligue avant de marquer mon nom aux côtés des plus grands dresseurs. En somme, des rencontres, des pokémons et un rêve d'enfance m'ont poussées à devenir dresseur et à voyager, mais je me demande ce qui t'a donné l'envie de te lancer sur cette voie. Tu n'es pas obligée de répondre bien entendu, je suis juste curieux et même si j'ai une petite idée de la réponse j'aimerais en être sur et certain. »

Rudy avait réussi à s'éviter de parler de son amour des pokémons et du fait qu'il n'était pas le seul dans son équipe à avoir pour objectif de se mesurer à l'élite d'Alcéa, il n'était pas non plus le premier de sa famille. Cela lui permit de reporter son attention sur son interlocutrice au moment de lui demander ses motivations, il se doutait bien qu'une personne aussi douce et gentille avait toutes les raisons d'éviter les combats et de devenir éleveuse mais il ne connaissait encore presque rien d'elle et pouvait avoir des surprises.
avatar
Jeu 2 Juil - 22:19
Secte Distorsion

Messages : 1889

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Des voies différentes ❞
10.03.2021 ; début soirée

La main de ton patient désormais propre, tu attrapes une bande dans la petite trousse de soin et l'ajuste avant de commencer à lui bander sa plaie. Tout en écoutant sa réponse à ta question, les yeux rivés sur la main blessé du jeune homme, essaye de faire en sorte que sa main soit bien maintenu pas, qu'elle ne soit pas pour autant trop compressé. Enregistrant les informations qu'il était en train de te donner, tu finis par redresser la tête une fois le bandage correctement attaché.

- Eh bien, Anya est la seule éleveuse que je connaisse et ce n'est pas si loin que ça de Domuraille, l'autre élevage du coin est à quelques kilomètre d'ici. Quand Anya m'a proposé cette offre je n'ai pas pu refuser, elle a été si gentille avec moi lors de notre première rencontre et ses paroles m'ont touchés, voilà pourquoi je suis venu travailler ici puis, je me sens un peu compressé à Domuraille je dois avouer.

Tu lui souris, un léger petit rire sortant d'entre tes lèvres, il est vrai que Domuraille est imposante, même si tu y as grandit tu préfères te trouver hors de ses murs ou, à la rigueur, dans les profondeurs de la secte. Cette ville est superficiel, tant de ragots et de mensonges y circulent, non, tu ne trouves rien d'attirant dans cette ville, tu préfères t'en tenir loin même si tu sais que tu ne vas pas avoir d'autre choix que de t'y rendre prochainement.

Te concentrant de nouveau sur les ustensiles que tu as utilisé, tu te met à tout bien ranger dans la petite trousse de soin avant de faire signe au jeune homme que tu avais terminé et qu'il peut enfin bouger sa main enfin … Bien sûr, en faisant attention. Déposant la petite trousse de soin sur la table basse, Rudy en profite pour te poser de nouvelles questions, visiblement intrigué par ton choix de voie. D'ailleurs, bonne question … Pourquoi cette voie ? Pourquoi avoir voulu devenir éleveuse ? Toi qui n'a pourtant pas été destiné à cela, toi qui est censé être dans une voie bien plus sombre, pourquoi avoir décidé cela malgré ton attache à tes croyances ? Le changement, l'innovation, tu as besoin devoir autre chose, de faire autre chose, de vivre comme tu l'entends mais, bien sûr, tu n'oublie pas qui tu sers, qui est ton véritable maître, tu lui restes loyal tout en menant une double vie mais, cette double vie, ne peut-elle pas t'aider dans ta destiné ? Probablement … Réfléchissant un instant, tu poses ton regard sur le jeune homme avant de lui sourie.

- Je n'ai pas de vrai raison en fait, du moins, elles ne sont pas comme les tiennes. Je n'ai jamais rêvé d'être éleveuse enfant, je n'y pensais même pas et je ne pensais pas tout court à ce que je pourrais faire plus tard. J'ai grandit parmi plusieurs enfants orphelins, je me suis occupé d'eux mais, également des Pokemon de ceux qui veillaient sur nous. J'ai quitté Domuraille car j'avais besoin de voir autre chose que ce qu'il se trouve entre ces immenses murailles, je n'avais aucun but rien. C'est à Noël que j'ai rencontré Anya, elle était seule et je lui ai tenu compagnie et elle m'a beaucoup parlé de son travail, je me suis dis que ça pourrait me plaire du coup, me voilà !

Ce n'était pas plus compliqué que cela enfin de compte, cela peut même paraître idiot en fait, surtout face aux explications que le dresseur t'a donné quant à son choix. La vieille femme arriva soudainement dans le salon, demandant ta présence pour l'aider à mettre la table, hochant la tête tu te redresses et pose ton regard sur Rudy.

- Tu devrais aller récupérer tes compagnons dehors, ils doivent avoir soif en plus, je vais leur mettre de quoi boire.

Sur ces mots, tu suis Anya jusqu'à la cuisine pour récupérer ce dont tu as besoin puis, une fois la table mise, tu attrapes une grosse gamelle que tu utilises pour tes Pokemon et la remplit d'eau avant de la déposer sur le sol, dans le salon. De son côté la vieille femme finit d'amener toutes les denrées avant de vous appeler, toi et ton nouvel ami. Tu t'installes alors que Harau passe sous la table pour se coucher à tes pieds, Tomo se ruant sur la gamelle de nourriture pour Pokemon que la vieille femme a déposé pour tout le monde. Il est grand temps pour vous de vous remplir l'estomac.

❝ Modération ❞
Blblbl
Code © N3m0


Contenu sponsorisé


 

Une visite imprévu ... pv. rudy rhodes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP] Visite imprévue
» Une visite imprévue • Katherine & Stefan.
» Visite imprévue - Feat Ana
» Visite imprévue (Groupe 01 / Event 03)partie 01
» Une visite pas si imprévue [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook