Partagez | .
 

 Echec et Mat (Hiroi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Sam 9 Mai - 17:37


[03/04/2021 Fin d'après-midi, dans les rues de Loima]
 
Bien des choses peuvent se passer sur un mois de temps. Contre toute attente, Haneko pensait être sur la piste des sbires de son père, ceux qui le mènerait jusqu’à lui. Le Ranger en avait assez d’être la proie, désormais il voulait être le chasseur. Sa mission était simple et personnelle : retrouver son père, le battre ne duel Pokémon pour l’affaiblir, le détruire. Sur ce dernier point Haneko ne savait pas encore trop ce qu’il voulait vraiment : anéantir son empire ou le tuer ? La deuxième option était certes la plus simple mais aussi la plus risquée. Haneko risquerait la prison à perpétuité, du moins si on le retrouvait. Haneko était un Ranger, un membre des forces de l’ordre, il savait que sans indice on ne remonterait pas jusqu’à lui. Enfin si, il serait évident que ça serait lui le coupable vu son histoire, mais sans preuve, on ne pourrait pas l’arrêter et encore moins l’incarcérer. Dans tous les cas, Haneko s’était lancé dans une vendetta personnelle et plus rien ne l’arrêterait.

Plusieurs mois auparavant, Haneko avait eu le loisir de se faire passer à tabac par des sbires de son père, dont un en particulier, au nord de Domuraille, en pleine forêt. Il avait eut de la chance que son drôle d’ami Kenshirô soit dans les parages pour venir lui sauver la vie. Depuis, après deux mois de convalescence, Haneko cherchait des traces de ces agents. Connaissant leur boss, il était évident qu’ils n’étaient pas là QUE pour Haneko. Son père était avide d’argent et de pouvoir, il contrôlait quasiment la totalité de Céladopole à Kantô. L’idée d’étendre son pouvoir au delà de la mer devait l’attirer. Aussi, Haneko avait fouillé durant un mois les bases de données d’Alcéa et s’était aperçu que de nombreuses boutiques avaient étés rachetées au nord-ouest d’Alcéa. La zone touristique autour de la vieille ville ensevelie faisait partie de ce lot, mais aussi d’autres villes plus petites comme Loima, où Haneko se trouvait actuellement. Son père n’était pas un idiot, s’attaquer à de grosses villes comme Domuraille ou Hopa était précipité, il se serait fait jeté, même avec tout le fric du monde. Alcéa était sous tension depuis la hausse du crime, le contexte n’était pas favorable pour une domination du monde façon Urakami.

Enfin bref, Haneko était ici pour trouver des réponses et savoir où son paternel pouvait se cacher. Le Ranger était parti interroger tous les gérants de boutiques récemment achetés. Tous confirmait ne pas avoir vu le nouveau propriétaire en personne. Il avait eut affaire à deux hommes habillés en noir, comme des gardes du corps. C’était le comportement typique de son paternel ça, envoyer ses « chiens » faire le sale boulot. La dernière boutique achetée en date était à Loima, elle vendait quelques articles de Pokémons et son chiffre d’affaire était plutôt bon. Son père étendait encore sa fortune, à croire qu’il n’en avait jamais assez. A chaque interrogatoire, Haneko se débrouillait pour donner une fausse identité, jamais la même. Il préférait être prudent.

En fin d’après-midi, il avait finit de faire le tour de cette petite ville, sur le dos de son Arcanin. Raichu marchait paisiblement à leurs côtés. Les regards se tournaient sur leur passage. Il fallait avouer que Arcanin avait la classe, le chevaucher était un pur bonheur, s’accompagnant d’un sentiment de fierté et de force. Se promener sur son dos n’était rien à voir avec Spirit le cheval de feu. Arcanin était beaucoup plus massif et sa crinière plus touffue. Haneko reprenait doucement la direction du centre Pokémon de la ville afin d’y passer la soirée et surement la nuit. Il avait le sentiment qu’il était sur la bonne piste, que doucement, il gagnait du terrain sur la progression du chef de famille. Bientôt il devinerait même le prochain coup joué. C’était comme une partie d’échec, sauf qu’à ce jeu là, perdre n’était pas autorisé, sous peine de mort.


[04/04/2021 Nuit, 2h43, Centre Pokémon de Loima
Dortoir des dresseurs de passage]


La soirée n’avait pas été très palpitante. Après un repas sommaire fournis par le centre Pokémon de la ville, Haneko était parti s’enfermé dans sa petit chambre, mise à disposition par le même établissement pour les dresseurs de passage. D’ordinaire plusieurs dresseurs s’entassaient dans ces chambres, avec des lits superposés. Mais pour une fois il était seul, sans doute parce que Loima n’était pas si fréquentée que cela. Le Ranger avait passé la soirée à lire avant de s’endormir profondément, Raichu à ses côtés. La souris avait gagné sa place dans cette équipe pourtant très fermée et soudée.

La nuit fut sans rêve et Haneko aurait pu dormir ainsi jusqu’au lendemain matin si un claquement de porte brutal ne l’avait pas réveillé. Bondissant de son lit, il alluma la lumière et fut suivit de Raichu qui vérifiait que le sac à dos et les Pokeballs étaient toujours là : c’était le cas. Haneko couru en caleçon jusqu’à la porte de sa chambre, l’ouvrit et regarda dans le couloir. Rien. Pourtant il était certain que quelqu’un s’était introduit dans la pièce. Il avait envie de fouiller le centre mais il savait que c’était déjà trop tard, l’individu devait déjà être loin et il ne voulait pas le suivre à l’aveugle, au risque de se jeter dans un piège. Laissant la porte de sa chambre ouverte, il se dirigea vers Raichu pour le rassurer et fut alors surprit de voir un bout de papier chiffonné par terre. Il n’était pas à lui. Haneko se baissa donc pour le ramasser, étant persuadé qu’il avait été laissé là volontairement. Les quelques mots qui étaient écrits confirmaient son hypothèse.


Note sur le bout de papier chiffoné a écrit:
« Je te conseille vivement d’arrêter de me suivre, sous peine de voir des êtres chers disparaitre à cause de toi. »


   
Une menace, il était habitué depuis le temps. Cela aurait certainement due l’inquiéter mais il n’en fut rien, bien au contraire. Désormais il était certain d’être sur la bonne piste. Son père avait peur, sinon jamais il n’aurait envoyé un tel mot. Un léger sourire se dessina sur le visage du dresseur alors que Raichu levait les yeux vers lui, l’air inquiet. Le Ranger rassura son Pokémon d’une caresse.

- On approche Raichu.

Haneko se redressa, il espérait que le claquement de porte n’avait pas réveillé tout le centre Pokémon, mais il était clair que les chambres voisines avaient due l’entendre et même tremblées.




Sans Modération pour ce tour:
 


Dernière édition par Urakami Haneko le Ven 5 Juin - 12:29, édité 3 fois
avatar
Invité
Lun 11 Mai - 17:25



La veille, j'avais fait la rencontre de Seiko, une jeune chercheuse très sympathique avec qui je m'étais très bien entendu. Le courant était tellement bien passé entre nous deux qu'elle avait décide de me faire don d'un Carapuce qui avait fini par être surnommé Kouteki. Il était vraiment adorable, toujours prêt à me venir en aide dès que j'en avais besoin, il arrivait même à calmer Sanai lorsque j'étais trop occupé pour la garder dans mes bras et réprimandait Sechi lorsqu'il s'entraînait avec ses éclairs sans aucune surveillance. Il était un peu le grand frère des nouveaux et je devais avouer que Seiko avait raison lorsqu'elle m'avait assuré qu'il aimait rendre service, il ne faisait que cela avec moi. J'avais passé la journée à l'observer faire naturellement pour mieux le comprendre et je me rendais compte que, malgré son manque d'expérience en combat, il avait une grande maturité pour un Pokémon de départ. Je n'arrivais pas à comprendre pourquoi son dresseur d'origine l'avait redonné alors qu'il était si serviable, c'était une question à laquelle je n'aurais probablement jamais de réponses.

Le jour suivant, aujourd'hui donc, j'avais décidé de prendre ma revanche sur le marais et de m'entraîner en son sein. Les choses étaient bien différentes qu'à l'époque, à présent, je pouvais compter sur plusieurs de mes compagnons et chacun donnait le meilleur de lui-même pour repousser les Pokémon de la zone un peu trop dangereux et téméraires à mon goût. Futeki n'avait plus besoin de faire tout le travail, les autres savaient aussi parfaitement bien se battre, ce qui me rassurait un peu, ce n'était pas parce qu'ils s'entraînaient pour les concours qu'ils n'étaient pas puissants. Au contraire, ils tiraient leurs forces de leurs entraînements avec moi et cela me faisait chaud au cœur de constater que j'avais pris de bonnes décisions. J'aurais bien voulu poursuivre un peu plus, mais le temps ne me le permettait pas, la nuit allait finir par tomber. Alors qu'il prenait la direction du centre Pokémon, Futeki l'arrêta d'un geste. Il avait repéré quelque chose. Je tendis l'oreille pour tenter de percevoir le moindre son et je finis par entendre une sorte de rugissement plaintif. Sans même voir si Futeki était d'accord puisque je le connaissais par cœur, je me précipitais vers une direction que je pensais être la bonne avant d'être corrigé par le loup bleu dont les yeux étaient auréolés, signe qu'il utilisait sa vision d'auras pour repérer notre destination.

Nous tombâmes sur un Héricendre qui était attaché à un arbre, tout en criant de désespoir. Un dresseur avait dû abandonner ce pauvre Pokémon ici et il ne pouvait pas faire autrement que de hurler pour tenter de le faire revenir. Le voir ainsi me déchirait le cœur, si bien que je m'approchais pour le détacher, mais le petit animal ne l'entendait pas de cette oreille. Je n'avais qu'un pas dans sa direction qu'il souffla des flammèches dans ma direction et je dus littéralement tomber sur le côté pour éviter de les réceptionner. À grands coups de mots réconfortants et d'essais infructueux, je finis par l'approcher suffisamment pour le libérer et ce n'était qu'une fois proche de lui que je remarquais les traces qu'il avait sur le corps. Des cicatrices, des bleus, des blessures plus ou moins fraîches... Avait-il combattu contre des Pokémon sauvages des environs ? Je n'en savais rien, mais une fois libre, il voulut s'échapper et tomba ventre à terre, totalement épuisé de ses efforts. Je n'avais pas d'autre choix que de le ramener au centre Pokémon pour qu'on s'occupe de lui. J'arrivais en ville assez tard, la nuit était déjà tombée, mais cela ne m'empêchait pas de tout expliquer ce qui venait de m'arriver pour que les infirmiers aient le plus d'informations possibles. Après un repas plutôt rapide vu que je n'avais pas très faim, je repartis dans ma chambre en constatant qu'une d'entre elles était finalement occupée par quelqu'un d'autre que moi. J'espérais juste que ce n'était pas quelqu'un de bruyant...

La nuit avait été agitée de mon côté, je ne savais pas pourquoi, mais j'avais un mauvais pressentiment et je dormais à moitié en réalité. Soudainement, un claquement se fit entendre et je me réveillais en sursaut, précédé par Futeki. Je jetais un coup d'œil à l'heure pour me rendre compte qu'il n'était même pas trois heures du matin. Je voulais rejoindre mon lit mais l'attitude de Futeki n'allait pas, il se passait quelque chose. J'ouvris la porte et il se précipita à l'extérieur, tous ses sens en alerte et je le suivais tout en étant à moitié endormi. Il finit par s'arrêter devant une porte ouverte tout en regardant quelque chose de manière très suspecte. Tenant à peine debout, je finis par le rattraper juste devant la chambre ouverte, sans me rendre compte qu'elle l'était d'ailleurs.

Futeki... qu'est-ce qui se passe ?
Réveilles-toi, on est pas seuls !

Ne comprenant pas, ce qu'il voulait dire, je me frottais les yeux avant de remarquer que la porte à côté de nous était ouverte et qu'il y avait un jeune homme qui était en train de nous observer, accompagné d'une Raichu. Il avait les cheveux d'un noir sombre qui avait parfaitement avec les traits de son visage, tout en lui semblait signifier qu'il ne voulait pas être approché. Pire que tout, il était juste en sous-vêtements, tout comme je l'étais puisque j'avais trop chaud si je dormais autrement et que je n'avais pas pensé à m'habiller en suivant mon starter précipitamment. Tout la lave montait au cœur d'un volcan, je sentais la gêne monter en moi et mon visage devenait de plus en plus rouge au fur et à mesure que je plongeais ma tête dans mes épaules dans l'espoir de passer inaperçu, bien que cela ne servait plus à rien maintenant.

J-J-Je suis dé-dé-désolé ! M-M-Mon Pokémon a en-en-entendu du bruit a-a-alors on est venus et je... je... je...

Je ne pensais pas que je pouvais bégayer autant en une seule phrase, mais entre ma peur des gens qui avait pris le dessus, plus la gêne que je ressentais de voir un inconnu en caleçon alors que j'étais habillé de la même manière. J'étais un train de me dissimuler du mieux que je pouvais derrière Futeki qui ne comprenait pas pourquoi je réagissais autant dans cette situation. J'avais atteint un stade très élevé de ma peur et je ne savais pas si j'allais être capable d'assurer la conversation si jamais cet homme l'engageait. Je n'osais même plus orienter mon regard vers lui et le silence était juste insoutenable, sans Futeki, j'aurais déjà regagné ma chambre en courant.

Informations:
 
avatar
Invité
Lun 11 Mai - 19:54


 

[04/04/2021 Nuit, 2h45, Centre Pokémon de Loima
Dortoir des dresseurs de passage]

Pour le moment le Ranger ne pouvait pas s’empêcher de relire le message qui lui était adressé. Ainsi donc son père le menaçait de faire disparaitre des êtres chers. Il oubliait de mentionner son fils dans la liste des gens à supprimer. Haneko était sous tension, près à exploser au moindre bruit menaçant. Maintenant au moins il avait la confirmation qu’il était sur la bonne piste en interrogeant les gérants des boutiques récemment achetées. Son père n’aimait pas du tout être prit en filature de la sorte et il lui faisait savoir. Ca devait lui faire drôle de savoir que les rôles s’étaient inversés désormais. Le chasseur était bel et bien Haneko. Marre de vivre dans la peur et la fuite. Pendant des années il avait fuis le « cocon » familial puis il était devenu à moitié un fugitif en quittant le Kantô pour venir ici. On l’avait retrouvé et laissé pour mort. A cause de son père Kaline était loin de lui. Mais bientôt il la retrouverait. Dès qu’il se serait débarrassé de son père. Il n’était plus loin du but.

Seul au milieu de sa chambre, enfin en compagnie de Raichu bien sure, Haneko scrutait ce message. Il hésitait sur la marche à suivre. Poursuivre celui qui avait laissé ce message était aussi risqué qu’intéressant. Capturer le pseudo facteur lui permettrait de l’interroger selon ses méthodes personnelles. Il retrouverait plus rapidement la trace de son paternel. Mais bon soyons honnête, les chances que son sbire lâche le morceau étaient minces. Encore fallait-il le retrouver déjà ! Mais tout cela pouvait aussi être un piège. Il fallait pourtant prendre une décision car les minutes passaient !

Fouiller le centre Pokémon. S’assurer qu’il n’était plus dans le bâtiment : oui c’était ce qu’il allait faire. Connaissant les méthodes de la famille Urakami, il craignait que le sbire n’ait pas que pour seule mission de délivrer ce message. Haneko doutait qu’un mal puisse arriver au centre Pokémon, mais il préférait rester prudent quant-à ce genre de question. Redressant la tête, il s’aperçu alors qu’il y avait quelqu’un devant la porte de sa chambre.
Sa surprise ne dura qu’un dixième de secondes, à peine perceptible. C’était le temps qu’il lui avait fallu pour se rendre compte que l’individu devant sa chambre n’était qu’un dresseur et non un des hommes de mains de son père.
Gardant le silence, il scruta de ses yeux sombres le garçon devant lui, accompagné de son Lucario. Il avait l’air pommé, chétif … faible. C’était peut-être méchant, mais sur le coup, dans l’état d’esprit où il se trouvait, c’était tout ce qu’Haneko parvenait à penser de lui. Pardonnez-lui. Le silence qui suivit la tentative de prise de parole du garçon aux yeux bleus fut …. Comment dire …. Interminable. Haneko était doué pour ça. Haneko jugeait le personnage à qui il avait affaire et son radar d’alerte descendit d’un cran. Rien à craindre avec celui-là. Machinalement, sans siller du regard, il chiffonna de nouveau le bout de papier pour l’enfouir au creux de sa main.

- Ce n’est rien.

Ouiii !!! Il disait enfin quelque chose !! Mais c’était surtout parce que le garçon lui faisait un peu pitié, là à moitié nu devant sa porte. Haneko assumait pleinement son corps, mais ça n’avait pas l’air d’être le cas du dresseur qui se cachait à moitié derrière son compagnon de route.
Haneko, comme à son habitude, ne s’occupa pas du nouveau venu et enfila aussitôt son jean ainsi qu’un t-shirt. Il prit aussi son sac contenant ses Pokeballs. Il allait fouiller ce centre Pokémon pour vérifier que le sbire était bien parti. Laisser ses Pokémons ici s’il était encore là était trop risqué, même si logiquement le facteur aurait déjà volé ses Pokeballs si c’était ce qu’il voulait. Prenant l’une d’elle, il fit alors apparaitre Arcanin à côté de lui, si bien que la taille de la pièce semblât se réduire. Il lui fit renifler le creux de sa main, en tournant le dos au garçon qui ne semblait pas avoir bougé. Le chien aboya faiblement pour indiqué qu’il avait comprit. Il sortit ensuite de la chambre, passant devant le dresseur et son Pokémon sans y prêter attention. Haneko lui emboita le pas.

- Pardon

Et il était poli en plus ! Un petit mot pour indiqué au dresseur de se décaler. Haneko s’éloignait déjà dans le couloir, suivant son gros chien touffu. Qu’allait faire le garçon resté seul dans le couloir ? Là tout de suite, Haneko s’en moquait. Il devait juste veiller à la sécurité du centre et de ses occupants.



Sans Modération pour ce tour:
 
avatar
Invité
Mar 12 Mai - 8:46



Comment en étais-je arrivé là ?! Tout simplement parce que quelqu'un avait été trop bruyant durant la nuit, ce qui nous avait tous les deux réveillés afin de voir ce qui se passait. Futeki avait fini par s'arrêter devant la porte du deuxième dresseur qui occupait une chambre du centre Pokémon sans que j'en comprenne la raison. Aucun doute qu'il avait repéré quelque chose avec sa vision des auras qui était nettement supérieure à la mienne. Le problème étant que cet inconnu, tout comme lui, s'était mis à l'aise pour dormir paisiblement, autrement dit, nous étions tous les deux en sous-vêtements. S'il ne donnait pas l'impression d'être mal à l'aise d'être vu ainsi, ce n'était pas du tout la même chose pour moi, j'étais tout simplement pétrifié par la honte. Mon corps n'avait rien de très attrayant, j'étais juste un gamin normal qui ne faisait pas de sport de tout, bien que les entraînements de Futeki fassent leur petit effet tout de même. Néanmoins, j'avais honte d'être vu aussi peu vêtu et c'était pour cela que je me dissimulais du mieux que je pouvais derrière le loup bleu qui ne comprenait rien à la situation tandis que je bégayais des excuses pour justifier notre irruption devant sa chambre. D'ailleurs, pourquoi avait-il sa chambre ouverte et la lumière allumée ? Avait-il un rapport avec la porte qui avait claqué quelques instants plus tôt ? Était-il le responsable ? Mon intuition me disait que non, mais j'aimerais bien avoir les réponses à mes questions...

Tu te poses enfin les bonnes questions, il était temps !

J'avais envie de lui répondre sèchement que la situation était très désagréable pour moi, mais si je le faisais, l'homme aux cheveux sombres se douterait de quelque chose et je ne voulais pas qu'il découvre que je pouvais discuter avec mon Pokémon. Ce dernier finit par déclarer que ce n'était rien. Le tout avait été fait d'une voix monotone, comme s'il se fichait totalement de la situation, ce qui devait être le cas en réalité puisqu'il commença à s'habiller sans même m'adresser un seul regard. Il se saisit de l'une de ses Pokéballs pour faire apparaître un Arcanin et mon âme d'enfant se réveilla immédiatement. Après tout, il avait déjà un Raichu femelle à ses côtés, je pouvais le deviner en voyant le bout de sa queue, le seul point qui différait entre les mâles et les femelles. La souris électrique au stade final ressemblait à une grosse peluche, même si elle pouvait générer une quantité impressionnante d'électricité. Mais en plus, cet homme avait un Arcanin ! Rien que de voir son poil soyeux et épais me donnait envie de me jeter dedans et je devais me forcer pour ne pas répondre à mes attentes. Le Pokémon canin renifla la main de son maître avant d'aboyer, comme s'il avait repéré une piste olfactive qu'il devait suivre. Les informations commencèrent à former un schéma dans mon esprit : quelqu'un était venu dans sa chambre tout en déposant quelque chose, ce qui avait sûrement laisser une trace qu'Arcanin pouvait pister et maintenant, l'inconnu devait vouloir le retrouver pour une raison qui dépassait mes connaissances. Cette manière de procéder me rappelait les Rangers que je voyais à la télévision et je me demandais s'il n'en était pas un vu sa manière d'agir. Le trio nous passa devant et l'homme s'excusa poliment sans même m'expliquer ce qui se passait.

Vas t'habiller. Quelque chose ne va pas et son aura ne me dit rien de bon.

Je ne discutais même pas les ordres de Futeki, lorsqu'il était ainsi, je savais qu'il était très sérieux et qu'il ne voulait pas se montrer autoritaire mais que la situation l'exigeait. Sans réfléchir, je revins dans ma chambre pour récupérer mes affaires de la veille avant de fermer la porte à clef. Je me demandais si Sanai allait se réveiller pendant que je n'étais pas là, mais d'un autre côté, les nouveaux-nés étaient connus pour être de gros dormeurs, elle n'allait pas se réveiller avant un moment. De plus, je pouvais compter sur Kouteki qui sortirait de sa Pokéball au moindre souci. Malgré sa petit taille, il savait parfaitement bien se débrouiller et sa maturité m'étonnait toujours autant. Je retrouvais Futeki un peu plus loin et je le suivais le plus silencieusement possible puisqu'il prenait en filature l'homme qui était parti avant nous. Le loup bleu n'avait pas besoin de lumière, il se repérait grâce aux auras et il me suffisait de suivre la sienne pour ne pas rencontrer un obstacle sur notre route. Si cet homme voulait poursuivre quelqu'un, il fallait avouer qu'il avait le Pokémon qu'il fallait avec Arcanin, mais j'avais également un excellent pisteur qui ne se laisserait pas avoir par une fausse olfactive si jamais le poursuivi tentait de faire ainsi. Ma curiosité me poussait à aller jusqu'au bout des choses, maintenant, il me suffisait de le suivre pour avoir le fin mot de l'histoire. Après tout, moi aussi je n'avais pas apprécié d'être réveillé en plein milieu de la nuit !

Informations:
 
avatar
Invité
Mar 12 Mai - 10:48


 

[04/04/2021 Nuit, 2h57, Centre Pokémon de Loima
Quelque part dans les couloirs, salle de soin]

Le Ranger venait d’entrer en action. Il progressait dans le noir, distinguant juste les  éléments nécessaires pour ne pas se prendre un mur en pleine face. Ici et là il y avait des systèmes d’éclairage de nuit ce qui facilitait sa progression. Allumer la lumière principale indiquerait sa position, ce qui n’était vraiment pas le but. Vous voyez un chasseur en pleine nature avec une flèche rouge clignotante au dessus de sa tête pour le localiser vous ? Non ? Haneko non plus.

Arcanin semblait avoir trouvé une piste, même s’il s’arrêtait de temps en temps pour renifler la paroi d’un mur où le sbire avait du se frotter sur son passage. Il était à environ deux mètres devant son dresseur. Haneko distinguait clairement la forme massive de son chien de police. Même dans ces circonstances, il ne pouvait pas s’empêcher d’admirer ce Pokémon tout bonnement sublime, presque divin. S’il voyait l’homme de main, il lui bondirait certainement dessus et l’immobiliserait de ses crocs jusqu’à un nouvel ordre d’Haneko. Il était entrainé pour ça, ce n’était le chien du Ranger pour rien.
Alors qu’il continuait d’avancer, le jeune homme entendit un petit bruit derrière lui, pas très loin. Il se retourna et se rendit compte que le dresseur qu’il avait réveillé avait décidé de le suivre … super … il ne manquait plus que ça. Haneko lui aurait bien dit de foutre le camp de là s’il ne voulait pas finir avec une balle au milieu de la tête mais parler lui était impossible. Le silence était de rigueur. Grimaçant, il essaya de ne pas prêter attention au garçon, croisant les doigts pour que le méchant ne soit vraiment plus dans le secteur.

Haneko ne connaissait que trop bien la façon de faire de ces hommes. Ils étaient généralement armés, avec des ordres précis et ne faisait pas dans la dentelle. Le point de croix ? Très peu pour eux. Ces hommes étaient entrainés autant qu’un groupe de commando et très malins, sans pitié. Son père savait s’entourer des « bonnes » personnes.

Soudain une lumière s’alluma. Haneko se précipita en avant pour tirer sur la queue de son chien afin de l’arrêter. Ils se plaquèrent contre le mur, Haneko passa devant le chien pour regarder au coin du mur, ce qui se passait dans le couloir suivant, après le virage. C’était l’infirmier du centre Pokémon. Il se promenait tranquillement, terminant sans doute sa ronde du soir. Vérifiant qu’il n’y avait personne d’autre à part le membre du personnel médical, Haneko sortit de sa cachette et mit un doigt sur la bouche pour faire signe à l’infirmier de se la fermer. Ça tombait bien, ce dernier avait la bouche entre-ouverte, prêt surement à dire « mais qu’est ce que vous faites là ? ». Haneko s’avança vers lui avec prudence, gardant son doigt sur sa bouche et sortit de l’autre main son insigne de Ranger. L’infirmier ne comprenait pas tout mais il avait saisit le principal : un danger menaçait le centre Pokémon. Haneko lui fit un signe de tête pour lui dire de se pousser de là et continua d’avancer, son chien sur les talons.

Le groupe avait à peine dépassé la position de l’homme en blouse blanche qu’un cri se fit entendre. Celui d’une femme.

- Kathy !

Cette fois, plus le temps de se poser de questions. Haneko s’élança au galop dans la direction du cri féminin. Arcanin n’eut aucun problème à le doubler puis à le devancer, ouvrant les portes battantes des pièces sur son passage. Haneko sentait l’adrénaline monter en lui, d’autant plus que tout le monde avait décidé de le suivre, dont l’infirmier qui s’inquiétait pour sa collègue. Inutile de lui dire de rester en arrière, il n’aurait rien écouté de toute façon et surtout Haneko n’avait pas le temps pour ça.
Devant lui se dressait une double porte, dont le haut était vitré. Derrière, c’était la salle de soin, plutôt très grande. Au milieu de la pièce Haneko distinguait un homme en noir, debout, tenant dans ses bras ce qui semblait être un Héricendre. Le sang ne fit qu’un tour dans la tête du Ranger. Pour le coup il regrettait vraiment de ne pas être armé ! Arcanin était déjà de l’autre côté, Haneko entra à son tour dans la salle, au pas cette fois-ci. Il lançait un regard noir au facteur et ne pu s’empêcher de regarder Héricendre qui était plutôt mal en point. Il espérait que ce n’était pas le Sbire de son père qui l’avait mis dans un état pareil. Si tel était le cas, c’était un homme mort. Haneko le pensait sérieusement.

La porte s’ouvrit à nouveau derrière lui mais le Ranger n’y prêta pas attention. Il vit simplement l’infirmier passer en courant à côté de lui pour se diriger vers une femme par terre. Une infirmière rousse aux cheveux longs et démêlés. Elle semblait assommée et saignai un peu à la tempe. Le méchant de l’histoire avait sans doute due l’assommer avec son flingue. Flingue qu’il pointait désormais sur le corps du starter de Jotho.
Haneko serrait tellement la mâchoire qu’il s’en faisait limite mal. C’était la première prise d’otage à laquelle il avait affaire et en plus c’était personnel. En tout cas il fallait dénouer le problème rapidement. Le voyant faire un pas en avant, le Sbire prit la parole en renforçant le contact de l’arme avec Héricendre.

- Approche encore Urakami et je le bute t’entends ?!

Ayant peur pour la vie de ce petit Héricendre, déjà bien amoché, Haneko s’arrêta net et plaça son bras gauche sur le côté pour inciter Arcanin à en faire autant. Le chien n’avait pas sauté sur l’homme en noir à cause du Pokémon blessé. Il savait qu’il n’avait le droit d’attaquer les voleurs que seulement s’ils étaient seuls. Arcanin se mit à grogner férocement mais ne bougea pas.

- Ok … on sait tous les deux que tu n’es pas venu ici pour faire du mal aux Pokémons. Si tu es là c’est pour moi. Hors je suis là, devant toi. Lâche ce Héricendre et réglons ça entre nous, comme au bon vieux temps.

Si Haneko se permettait d’être si familier avec le preneur d’otage, c’était due au fait qu’il le connaissait, ou plutôt le reconnaissait. Il avait fait parti des cinq hommes qui l’avaient battu quasiment à mort dans la forêt. Haneko n’espérait donc aucune coopération de la part de son interlocuteur. Mais ce dernier était bloqué et il ne pourrait pas rester là indéfiniment. Le Ranger ne pensait pas non plus qu’il buterait tout le monde pour fuir. Ça serait laisser des traces et son chef ne l’accepterait pas. D’ailleurs s’il avait assommé la femme au lieu de la tuer, ce n’était pas pour rien. Son révolver n’avait donc pas beaucoup de valeur, les menacer avec ne servirait à rien. Il devait se douter qu’Haneko n’était plus à ça prêt pour arrêter son père. Le cerveau d’Haneko bouillonnait d’informations et de théories, suffisait juste de trouver la bonne pour sauver toute le monde.

Contre toute attente, le Sbire rangea son arme et sorti deux Pokeballs. Il gardait néanmoins toujours Héricendre contre lui, bien serré. Le petit Pokémon semblait avoir mal, poussant des gémissements plaintifs. Hélas Haneko ne pouvait rien faire pour lui, pour le moment du moins.

- T’as raison mon gars, on va régler ça comme on aurait du le faire avant Noël. T’as les couilles qui vont avec ton caractère j’espère.

Haneko fronça les sourcils et fit un signe de tête à son chien pour le faire positionner devant lui.

- Hey vous là bas, bougez les tables si vous voulez rester en vie cette nuit.

Haneko s’adressait à l’infirmier, qui cligna des yeux à plusieurs reprises avant d’enfin comprendre ce qu’on attendait de lui. Les tables et lits étaient tous sur roulettes, aucune difficulté à les déplacer. L’infirmier s’exécuta avant de retourner auprès de la femme. Haneko allait faire appel à un second Pokémon pour affronter son ennemi lorsqu’il s’aperçut que le dresseur qui le suivait venait de se positionner près de lui.
Raichu, qui avait suivit en silence Haneko jusque là, leva ses yeux vers le jeune dresseur, pas habituée à voir un tel comportement chez les humains.



Modération pour ce tour !!:
 
avatar
Invité
Mar 12 Mai - 16:09



Avancer dans l'obscurité avait plusieurs défauts, je n'étais pas capable de gérer mon équilibre comme je le désirais si bien que j'avais l'impression d'être bien plus bruyant que d'habitude. Je faisais en sorte de faire le moins de bruit possible pour éviter que l'homme aux cheveux sombres ne me repère alors que j'étais en train de le suivre pour savoir ce qui se passait. Le seul repère que j'avais était l'aura de Futeki que je voyais comme s'il était en plein jour. Cette expérience était tout bonnement nouvelle pour moi, je n'avais pas l'habitude de l'observer en pleine nuit et je devais avouer que c'était très étrange. Je distinguais juste son aura, autrement dit, sa silhouette, pourtant, je n'avais aucun mal à dessiner ses traits et à imaginer la tête qu'il était en train de faire : les sourcils légèrement froncés puisqu'il se concentrait pour ne pas perdre de vue notre objectif, les pattes antérieures reposant à peine sur le sol pour être tout à fait silencieux... Je le voyais comme en plein jour ! Je notais cette information dans un coin de mon esprit et je tentais de poursuivre notre avancée, mais je finis par faire trop de bruit et j'étais certain que l'homme nous avait repérés, ce que Futeki me certifia par la suite.

Une lumière finit par éclairer le couloir et le loup bleu m'assura qu'il s'agissait d'un infirmier du centre qui gardait le silence sous l'ordre muet de l'homme qui montra une plaque de Ranger. J'en étais sûr ! Heureusement que Futeki était avec moi, il pouvait me parler tout en restant silencieux puisqu'il communiquait par télépathie, cela me permettait de tout savoir en détails sur la scène sans même la voir. Un avantage considérable pour une filature... si j'étais Ranger, j'aurais été spécialisé dans ce domaine avec un tel partenaire. Un cri me sortit de mes pensées. Vu la sonorité, il s'agissait d'une femme et l'infirmier qui venait d'être trouvé me le confirmait en criant son nom par crainte qu'il lui soit arrivé quelque chose. Le Ranger s'était précipité vers la source du bruit, l'infirmier sur ses talons et son Arcanin devant puisqu'il n'avait aucun mal à les dépasser. Après un regard entendu, Futeki et moi suivions tout ce petit monde pour voir si nous pouvions donner un coup de main dans cette histoire qui prenait des proportions assez étranges à mes yeux. Une double porte était au bout du couloir, Arcanin y pénétra le premier, le Ranger mit un temps avant de le suivre tranquillement et l'infirmier suivit sans en avoir reçu l'ordre, sûrement parce qu'il s'inquiétait pour sa collègue.

Tu ne vas pas aimer ce que je discerne... Le Héricendre que nous avons amenés... il le tient en otage.

Futeki venait à peine de prononcer ces mots que j'entendis l'intrus parler sans retenue, comme quoi si jamais le Ranger du nom d'Urakami approchait, il allait buter le Pokémon de feu. Mon sang ne fit qu'un tour, le Pokémon que j'avais sauvé d'un abandon était à présent entre la vie et la mort à cause d'un intrus qui semblait avoir des comptes à régler avec le Ranger. Sans réfléchir, je bondissais pour me précipiter vers la double porte et tout faire pour le sauver de sa situation... ou du moins, c'était ce que j'avais prévu de faire. Le loup bleu était parvenu à me plaquer au sol pour m'empêcher de révéler ma présence. J'entendis alors le Ranger Urakami tenter de faire reprendre ses esprits à l'intrus en prétextant le fait qu'il était venu pour lui et que les Pokémon n'étaient pas son but. Cela ne servait à rien ! Il était en position de force, il allait se servir du pauvre Héricendre pour avoir tout ce qu'il voulait et l'homme aux cheveux sombres ne parviendrait à rien, mis à part mourir si c'était ce que l'intrus avait prévu. J'essayais de me débattre, mais la prise de Futeki était trop puissante pour que je puisse m'en sortir avec ma propre force.

Si tu continues comme ça, je t'assomme et je me débrouille seul ! … Voilà, c'est mieux. Il ne sait pas que nous sommes là, nous pouvons intervenir au moment que nous voulons alors ne gâches pas une telle occasion. Tu veux sauver ce Pokémon jusqu'au bout ? Alors patientes et montres ton courage quand le moment sera venu !

La menace de Futeki avait fait son effet, je m'étais stoppé et il n'y avait que ma respiration qui était déchaînée. Il avait raison, nous pourrions jouer sur un effet de surprise et ce n'était pas le moment d'intervenir. Je respirais lentement afin de reprendre pleinement mes esprits et lorsque mon aura montrait que j'étais bien plus calme, le loup bleu me rendit ma liberté et je pus me relever pour m'approcher de la double porte battante et entendre ce qui se disait encore. Un bruit caractéristique se fit entendre à deux reprises : l'ouverture d'une Pokéball. Ce qui signifiait que l'intrus avait sorti les siens pour en finir plus rapidement et j'apprenais par la même occasion qu'ils s'étaient déjà rencontrés avant et que l'intrus n'avait pas fini son travail la dernière fois qu'ils s'étaient croisés. J'entendis le Ranger donner l'ordre de pousser toutes les tables afin d'avoir le maximum de place pour le combat. Je ne voyais pas quels étaient les deux opposants, mais vu le changement d'aura de Futeki, ils ne devaient pas être faibles. J'échangeais un regard avec lui avant de hocher la tête, c'était le moment d'intervenir !

J'ai amené cet Héricendre pour qu'il soit sauvé, je ne laisserai pas un homme comme vous lui faire le moindre mal supplémentaire ! Tu me suis Futeki ?

Le loup bleu s'était placé devant moi, dans une position de combat qui lui était propre, prêt à s'élancer au premier geste de le part de nos adversaires ou au premier ordre que je donnerais. Il n'y avait aucune hésitation dans ma voix, ni dans mes gestes, contrairement à ma position tremblante d'il y avait quelques instants devant la chambre du Ranger, je me tenais droit comme un i et fixais l'intrus d'un regard mauvais. J'avais adopté la façon d'être de mon starter, toujours sûr de lui, et je comptais bien montrer à cet homme qu'il allait payer pour les menaces qu'il avait faites sur ce pauvre Héricendre.

Modération:
 
avatar
Sam 16 Mai - 22:20
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Le combat semble inévitable et cela arrange bien les choses pour le dresseur qui va pouvoir s'amuser, il met rapidement la main sur ses pokéball pour faire sortir un Séviper et un Dinoclier. Reste à savoir si vous pouvez lui faire lâcher le Héricendre ou s'il va réussir à vous vaincre tous les deux en même temps ...

Séviper ♂
lvl 25 -Poison

PV. 67 (+30)
ATQ. 90 (+40)
DEF. 50 (+20)
ATQ SPEC. 90 (+40)
DEF SPEC. 50 (+20)
VTS. 83 (+50)
Dinoclier ♀
lvl 11 - Roche|Acier

PV. 30 (+15)
ATQ. 31 (+10)
DEF. 79 (+20)
ATQ SPEC. 21 (+0)
DEF SPEC. 54 (+10)
VTS. 25 (+5)


avatar
Invité
Sam 16 Mai - 22:28


 

[04/04/2021 Nuit, 3h12, Centre Pokémon de Loima
Quelque part dans les couloirs, salle de soin]

La plaisanterie c’était terminé à présent. La vie d’un Pokémon sans défense et innocent était en jeu. Un revolver reposait contre son corps fragile et le seul moyen d’empêcher un massacre était de livrer un combat Pokémon. Haneko espérait prendre la bonne décision en utilisant ce stratagème. Arcanin en tout cas était prêt à en découdre et sortait les crocs, prêt à bondir sur le premier Pokémon qui apparaitrait, même si ce n’était pas sa faute à lui, mais à son dresseur. Comme bon nombre de Ranger, Haneko n’aimait pas se battre par plaisir mais uniquement par nécessité.
A côté de lui, le garçon avait fait son apparition, le Ranger ignorait depuis quand il était entré dans la pièce, mais il était là et prêt à l’aider. Le Ranger voulait à lui dire de reculer, que c’était dangereux, mais le garçon semblait trop déterminé pour entendre raison. A contre cœur, le Ranger le laissa donc faire, lui et son Lucario. Au moins ils auraient une chance en plus de vaincre le sbire de son père. Encore fallait-il que ce dernier ne se sente pas pris au piège dans un match non équitable.

De son côté Haneko ne pouvait pas s'empêcher de culpabiliser, au moins un minimum. Si cette prise d'otage avait lieu cette nuit, c'était de sa faute quelque part. C'était sa poursuite contre son père qui avait entrainé tout cela. En même temps, avait-il d'autre choix que de se défendre face à un individu pareil? Il en doutait fortement. Il était bien conscient qu'il y aurait des dégâts collatéraux dans cette guerre familiale. La preuve en était cette nuit là.

En tout cas face à lui et le petit curieux, il y avait un dinosaure et un gros serpent. Selon le Ranger, le Pokémon à venin était le plus dangereux, il fallait le neutraliser rapidement. Haneko savait que son chien policier maitrisait parfaitement ses attaques de type feu et que, si accident il y avait, un extincteur se trouvait dans la pièce. Mais bon, de préférence il voulait éviter de prendre le risque de mettre le feu à l'établissement. Il faudrait donc attaquer de front, au corps à corps. Dommage ce n'était pas du tout sa spécialité. Il faudrait pourtant faire avec. Le chien lui aussi semblait frustré de ne pas pouvoir bouger comme il le voulait dans cette salle où des Pokémons dormaient encore sans se rendre compte de la gravité de la situation. En tout cas, c'était maintenant qu'il fallait agir!


Modération pour ce tour !!:
 


Dernière édition par Urakami Haneko le Ven 22 Mai - 19:55, édité 1 fois
avatar
Invité
Lun 18 Mai - 13:05



Le Ranger n'avait rien dit par rapport au fait que j'étais intervenu dans ce combat, pourtant, il pouvait déjà compter sur deux Pokémon puisqu'il avait Arcanin et Raichu à ses côtés. Toutefois, je ne pouvais pas rester sur le banc à un tel moment. Cet Héricendre avait été abandonné par son dresseur, il s'était débattu pour parvenir à se libérer de ses liens, il m'avait repoussé lorsque j'avais voulu l'aider, il était prêt à tout pour retrouver son dresseur, je le sentais. Malgré ses blessures, il continuait à se battre et j'avais fini par réussir à le fatiguer afin de pouvoir l'emmener au centre Pokémon et éviter qu'il subisse à ses maux. En fin de compte, il était pris en otage par cet homme qui semblait vouloir régler ses comptes avec le Ranger Urakami à mes côtés. Ce dernier avait beau servir la loi, l'aura que Futeki avait capté de lui n'était pas de bon présage. Il était vrai que certaines personnes pouvaient dégager une aura malfaisante lorsqu'elles étaient déprimées ou continuellement malchanceuses, mais cela ne semblait pas être le cas de l'homme aux cheveux sombres. Le loup bleu m'avait averti de rester prudent, je ne pensais pas qu'il me ferait le moindre mal, mais les événements pourraient en révéler plus sur sa personnalité et je pourrais ne pas l'accepter. Futeki était toujours protecteur envers moi et j'aurais aimé pouvoir lire les auras comme lui afin d'être en garde dès le début et de me faire une idée des gens au premier regard. Mais ce n'était pas le moment de penser à cela, il fallait combattre à présent.

Nos adversaires étaient un Séviper et un Dinoclier, autrement dit, mon starter avait un avantage considérable sur le deuxième et était immunisé face au premier, je ne pouvais pas rêver mieux pour ce combat. Néanmoins, il fallait que je me méfie, je ne devais pas penser seulement aux types utilisés, il fallait que je fasse attention. Lors des combats de concours, les types étaient uniquement secondaires, il n'y avait qu'un seul détail qui comptait : la manipulation des attaques. Bien utilisées, même des attaques qui étaient censées faire peu de dégâts pouvaient devenir une marche importante vers la victoire. Je devais donc me concentrer sur tous les détails qui allaient être importants durant cet affrontement. Tout d'abord, la pièce ne permettait pas les acrobaties habituelles que j'utilisais, il me fallait donc aller droit devant et foncer tête baissée. Futeki allait adorer, mais ce n'était pas mon cas, si jamais notre adversaire se servait de notre force pour la retourner contre nous, le loup bleu finirait par heurter les autres Pokémon blessés de la pièce. Au final, j'avais un plan qui tenait plus ou moins la route et j'en fis part à mon partenaire à l'aide de la télépathie pour qu'il puisse recevoir toutes les informations sans que notre opposant le sache et s'en serve contre nous.

Modération:
 
avatar
Lun 18 Mai - 19:01
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Arcanin ♂
lvl 23 - Feu

PV. 97
ATQ. 76
DEF. 67
ATQ SPEC. 72
DEF SPEC. 66
VTS. 80|20
Lucario ♂
lvl 15 - Combat|Acier

PV : 60
ATT : 84
DEF : 50
ATT SPE : 58
DEF SPE : 50
VIT : 65
Séviper ♂
lvl 25 -Poison

PV. 67
ATQ. 90
DEF. 50
ATQ SPEC. 90
DEF SPEC. 50
VTS. 83  
Dinoclier ♀
lvl 11 - Roche|Acier

PV. 30
ATQ. 31
DEF. 79
ATQ SPEC. 21
DEF SPEC. 54
VTS. 25
Séviper est le Pokemon le plus rapide.

Combat
Dinoclier utilise Abri.
Dinoclier est Protégé.

Séviper utilise Regard Médusant sur Arcanin.
Arcanin est Paralysé.

Arcanin utilise Bélier sur Séviper.
Arcanin est Paralysé.

Lucarion utilise Forte-Paume sur Dinoclier .
l'attaque échoue.

Récapitulatif calcule
Regard Médusant de Séviper : 80 / 4 = 20


avatar
Invité
Mar 19 Mai - 8:50


 

[04/04/2021 Nuit, 3h15, Centre Pokémon de Loima
Quelque part dans les couloirs, salle de soin]

Des combats en double, Haneko n’avait pas eut l’occasion d’en livrer beaucoup, si ce n’est jamais en fait. Il avait bien réalisé des missions de groupe par le passé, mais l’occasion ne s’était jamais présenté de combattre plusieurs adversaires à la fois, malgré ses nombreuses années de carrière. C’était étrange mais cela ne l’impressionnait pas pour autant. Haneko restait droit comme un manche à balais tant il était frustré et en colère. Tous ses muscles s’étaient contractés dans son corps, si bien qu’il pouvait très bien se créer des courbatures sans même bouger un orteil !
A côté de lui le jeune dresseur était tout aussi imposant, malgré son aspect chétif qu’Haneko ne pouvait pas lui enlever. Il gardait un œil sur lui car il se sentait responsable de sa sécurité ainsi que de tous ceux qui se trouvaient dans le centre Pokémon cette nuit là. Plus loin, l’infirmier continuait de veiller sur sa collègue qui avait reprit connaissance et semblait apeurée par le combat qui se déroulait devant elle. Le Ranger devait l’admettre, lui non plus n’était pas à l’aise. Il ne gardait pas spécialement un bon souvenir de sa dernière rencontre avec l’individu en noir. Mais bon après tout cela devait arriver. C’était dans le but d’affronter son père qu’il s’était lancé à sa poursuite, alors tout ceci n’était qu’un passage obligatoire. Son seul regret était de ne pas être seul en cet instant.
Arcanin s’abaissa pendant ce temps là, soulevant son arrière train pour prendre de l’élan. Le chien était plutôt massif et manquait donc de vitesse par moment. Cela se confirma car le serpent en profita pour le paralyser de son regard. Et merde ! Le chien se mit à gémir et Haneko grimaça. Du côté du dresseur, pas mieux, le petit dinosaure s’abritait derrière un bouclier si bien qu’il était impossible de le toucher. Le Ranger n’aimait pas du tout ça. On ne lui laissait plus le choix. Son chien ne pouvait pas bouger et une attaque directe devenait soudain impossible. Il fallait donc se rabattre sur le plan B.

- Lance Flamme !


Arcanin avait bien compris ce que l’on attendait de lui. Il se redressa péniblement et inspira le plus d’air possible. Cette attaque il la connaissait depuis des mois déjà et la maitrisait à la perfection. Haneko jeta un nouveau regard aux médecins qui semblaient terrifiés. En cas de soucis, Haneko se jetterais sur l’extincteur mais vu que tout était métallique ou presque quasiment dans la pièce, cela ne l’inquiétait pas plus que ça. Et puis Arcanin savait viser.


Modération pour ce tour !!:
 


Dernière édition par Urakami Haneko le Ven 22 Mai - 19:55, édité 1 fois
avatar
Invité
Ven 22 Mai - 19:34



J'étais au côté du Ranger afin de mener un combat double pour vaincre l'intrus dans le centre Pokémon qui avait pris en otage le pauvre Héricendre que j'avais sauvé dans le marais. Futeki avait écouté mes directives et les avait même approuvées avant de se lancer pour les exécuter et faire en sorte d'être le plus efficace possible. Un combat en double... Je savais que les coordinateurs raffolaient de ce type d'affrontements afin de créer de nouvelles combinaisons entre plusieurs de leurs Pokémon, l'avantage était de pouvoir mélanger deux types différents pour en créer un nouveau et faire la surprise au public. Je n'avais jamais combattu de la sorte lors de ces événements, néanmoins, je l'avais une fois contre un duo de Pokémon sauvages en compagnie de Virgil. En ayant cette pensée, je me revis dans la forêt avec lui à mes côtés, combattant avec Futeki qui n'était qu'un Riolu à l'époque. Il avait tant grandi depuis. C'était la première que mon instinct de coordinateur s'était déclenché, propulsant le louveteau bleu devant une attaque afin d'en améliorer la sienne et de rendre le tout d'une beauté à couper le souffle. Je devais avouer que je n'avais pas compris ce qui m'avait traversé l'esprit à ce moment-là, mais la satisfaction que j'avais éprouvée après était sans contexte équivalente à celle d'une victoire lors d'un concours. Et Virgil qui m'avait félicité pour cette idée... Mes sentiments refirent surface en repensant à lui et je fus interrompu brutalement par une pensée plutôt agressive de Futeki :

Ce n'est pas le moment de rêvasser, l'ennemi se défend bien. Reste concentré !

Je jetais un coup d'œil aux quatre combattants et je me rendais compte du problème qu'il y avait. Dinoclier s'était tout simplement dissimulé derrière un abri bleuté pour esquiver le coup de Futeki alors qu'il avait attaqué dans son dos en se servant de sa rapidité. Malheureusement, de l'autre côté, le résultat était décevant pour nous : le Séviper était parvenu à paralyser du regard l'Arcanin du Ranger, le rendant ainsi incapable de se mouvoir comme il le désirerait. Ce qui signifiait qu'il allait forcément partir sur une approche à distance, donc à base de flammes, mais ses mouvements seraient trop lents pour atteindre le Séviper avant qu'il frappe, je pouvais toujours m'en occuper rapidement et laisser ensuite le petit dinosaure à l'Arcanin. Quoique... Qu'est-ce qu'il risquait le plus ? Une attaque de type Poison ou une de type Roche ? Bien évidemment la réponse était claire et c'était sûrement pour cette raison qu'il s'était protégé en attendant la paralysie venant de son camarade. Le plan de l'ennemi m'apparaissait plus clairement et je prévenais Futeki que nous ne changions rien au plan, c'était plus sûr ainsi. Dans le pire des cas, l'immunité du loup bleu face au poison allait se révéler très utile pour protéger le canidé enflammé si jamais son adversaire voulait en finir avec lui. J'espérais sincèrement qu'il allait être robuste pour tenir le coup, j'allais devoir me débarrasser de mon opposant au plus vite si je voulais éviter d'être un poids. Après tout, j'avais décidé de mon propre gré de me mêler à cette histoire, je ne pouvais pas me permettre de faire mauvaise impression maintenant.

Modération:
 
avatar
Sam 23 Mai - 11:23
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Arcanin ♂
lvl 23 - Feu

PV. 97
ATQ. 76
DEF. 67
ATQ SPEC. 72
DEF SPEC. 66
VTS. 80|20
Lucario ♂
lvl 15 - Combat|Acier

PV : 60 - 22 = 38
ATT : 84
DEF : 50
ATT SPE : 58
DEF SPE : 50
VIT : 65|16
Séviper ♂
lvl 25 -Poison

PV. 67
ATQ. 90
DEF. 50
ATQ SPEC. 90
DEF SPEC. 50
VTS. 83
Dinoclier ♀
lvl 11 - Roche|Acier

PV. 30
ATQ. 31
DEF. 79
ATQ SPEC. 21
DEF SPEC. 54
VTS. 25
Séviper est le Pokemon le plus rapide.

Combat
Dinoclier utilise Abri.
Dinoclier est Protégé.

Séviper utilise Léchouille sur Lucario.
Lucario perd 22 PV
Lucario est Paralysé.

Lucario utilise Poing Boost sur Dinoclier .
L'attaque échoue.

Arcanin utilise Lance Flamme sur Séviper.
Arcanin est Paralysé

Récapitulatif calcule
Léchouille de Séviper : 30 x 90 / 50 / 2.5 = 21.6
Léchouille de Séviper : 65 / 4 = 16.25




Dernière édition par Maître du Jeu le Sam 23 Mai - 22:25, édité 1 fois
avatar
Invité
Sam 23 Mai - 21:40


 

[04/04/2021 Nuit, 3h16, Centre Pokémon de Loima
Quelque part dans les couloirs, salle de soin]

C’était de la malchance, à moins que l’homme en noir soit réellement plus fort que lui, mais ça Haneko ne l’admettrait jamais. Jamais ! Il était remonté à bloc pour retrouver son père et le battre. Si là maintenant il se faisait écraser par juste son Sbire … ça s’annonçait compliqué pour le reste de sa vendetta. Voyant le match jouer en sa défaveur, le Ranger ne pouvait pas s’empêcher de repenser à sa confrontation avant le nouvel an avec ces fameux hommes de mains. Leurs Pokémons étaient monstrueux ce jour là. Haneko revoyait encore clairement le Nidoking régler à lui tout seul le compte de toute l’équipe du jeune homme mal coiffé. Il avait bien failli tuer Kaline ce jour là, c’était passé si près …
Haneko sentait la colère monter en lui, il ne se laisserait pas battre de la sorte, pas aussi facilement. Haneko serrait les poings mais cela ne changeait rien. Arcanin était paralysé plus que jamais, incapable de bouger la moindre patte et donc incapable d’attaquer, même pour ouvrir la gueule. C’était rageant.

- Saloperie de serpent.

Haneko ne le pensait pas vraiment bien sure. Ce n’était en rien la faute du Séviper tout ça, mais bien la faute de son dresseur voué aux forces du mal. Les Pokémons étaient des êtres innocents à la base, c’était là la vision du Ranger. S’ils venaient à faire du mal aux autres, la responsabilité en allait à leur propriétaire. C’était le cas cette nuit là. Mais le Ranger était si en rogne que ces mots étaient sortis de sa bouche sans qu’il ne puisse rien y faire. Raichu n’en pensait pas moins non plus, la grosse souris électrique lançait de petites étincelles et serrait les poings elle aussi, prête à attaquer si jamais ça empirait. Mais pour le moment le plus à plaindre était Lucario, il venait de subir une attaque du serpent et ça avait fait plutôt mal. Haneko ne souhaitait pas que le dresseur se met en danger avec ses Pokémons alors qu’il n’avait rien à voir la dedans au final.

- Si tu veux te retirer il n’est pas trop tard. Je vais lui régler son compte à celui là.

Haneko venait de s’adresser à son coéquipier improvisé mais ne cessait de fixer des yeux le héricendre qui recommençait doucement à se débattre. Cette tentative de fuite lui fallu une entrave plus forte dans les bras du sbire, lui causant une nouvelle douleur. Cette fois s’en était trop, Haneko allait le pulvériser cet homme.

- Bouge-toi Arcanin, lance flamme !

C’était extrêmement rare qu’Haneko ordonna à son Pokémon d’attaquer. D’ordinaire il les laissait utiliser les attaques de leur choix et livrer le match comme bon leur semblait. Mais plus maintenant, c’était devenu trop important pour laisser le hasard faire les choses. Haneko espérait que son incitation à la violence, car c’était bien de cela qu’il s’agissait maintenant, ferait son effet sur son chien policier.


Modération pour ce tour !!:
 
avatar
Invité
Dim 24 Mai - 14:26



Certaines tactiques utilisées par les Pokémon et leurs dresseurs étaient assez rageantes, il fallait l'avouer. Après avoir paralysé du regard l'Arcanin, le serpent s'était jeté sur Futeki qui n'avait rien vu venir et s'était fait lécher par son adversaire. En plus d'être dégoûtante, cette attaque avait comme effet secondaire d'être capable de paralyser la cible et c'était ce qui arrivait au loup bleu. Néanmoins, ce dernier était parvenu à se précipiter sur le Dinoclier pour le frapper avec un coup de poing chargé, toutefois, ce dernier s'arrêta une nouvelle fois sur la sphère bleutée qui le protégeait une fois de plus. Abri était une capacité très utile, elle permettait de bloquer entièrement toutes les attaques qui pourraient toucher le lanceur, pourtant, il était très risqué de compter sur elle tout au long du combat. Plus elle était utilisée, plus l'abri avait de chances de se briser sous le choc. C'était un risque à courir, mais j'étais persuadé que Futeki finirait par atteindre le Pokémon fossile, sans compter que le serpent ne pouvait pas lui faire d'énormes dégâts au vu de son type, même s'il s'acharnait sur lui. Le loup bleu était un dur à cuire et il n'était pas seul à lutter, je le soutenais mentalement à l'aide de notre lien d'aura et le chien enflammé partageait son handicap physique.

L'Arcanin n'avait aucun mal à attaquer sans recevoir des directives de son dresseur, ce qui m'étonnait un peu mais pas plus que cela. J'étais persuadé qu'il devait laisser ses Pokémon agir comme ils le désiraient et qu'il les reprenait si jamais la situation le nécessitait. D'ailleurs, le Ranger était en train de perdre patience, il s'énerva contre le serpent alors que le responsable était l'intrus du centre Pokémon, après tout, les Pokémon seuls n'agissaient pas souvent mal, les actions des humains les poussaient majoritairement à réagir. Je finis par entendre sa voix me dire que je pouvais toujours me retirer, qu'il n'était pas trop tard et qu'il allait se charger de tout. Sans doute l'aurais-je écouté à mes débuts, mais j'avais bien grandi et mon partenaire ne me pardonnerait jamais d'avoir quitté un combat. De plus, qu'allait-il faire à un seul Pokémon contre deux surtout s'il était paralysé, certes, la Raichu devait être prête à remplacer Futeki, mais je ne voulais plus fuir. Je voulais aller de l'avant, me prouver que la peur n'était pas un frein dans la vie, me forcer à aller contre mes appréhensions pour voir où se situaient mes réelles limites. Le petit Héricendre continuait de se débattre de temps en temps, mais le seul résultat qu'il avait obtenu était une emprise plus forte sur son corps blessé, ce qui avait le don de me mettre en rogne. L'aura de Futeki flamboyait de telle sorte que je compris qu'il était avec moi et, même si le Ranger ne l'entendait pas, il prononça exactement les mêmes mots que moi pour lui répondre.

Nous n'avons pas le droit d'abandonner ce combat, nous avons quelqu'un à sauver et nous irons jusqu'au bout !

Modération:
 
avatar
Dim 24 Mai - 23:38
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Arcanin ♂
lvl 23 - Feu

PV. 97 - 41 = 56
ATQ. 76
DEF. 67
ATQ SPEC. 72
DEF SPEC. 66
VTS. 80|20
Lucario ♂
lvl 15 - Combat|Acier

PV : 60 - 22 = 38
ATT : 84|126
DEF : 50
ATT SPE : 58
DEF SPE : 50
VIT : 65|16
Séviper ♂
lvl 25 -Poison

PV. 67
ATQ. 90
DEF. 50
ATQ SPEC. 90
DEF SPEC. 50
VTS. 83
Dinoclier ♀
lvl 11 - Roche|Acier

PV. 30 - 102 = KO
ATQ. 31
DEF. 79
ATQ SPEC. 21
DEF SPEC. 54
VTS. 25
Séviper est le Pokemon le plus rapide.

Combat
Séviper utilise Morsure sur Arcanin.
Arcanin perd 32 PV
Arcanin est Apeuré.

Dinoclier utilise Charge sur Arcanin.
Arcanin perd 9 PV.

Arcanin utilise Lance Flamme sur Séviper.
Arcanin est Apeuré

Lucario utilise Poing Boost sur Dinoclier .
Dinoclier perd 102 PV
Dinoclier est KO.

Récapitulatif calcule
Morsure de Séviper : 60 x 90 / 67 / 2.5 = 32.24
Charge de Dinoclier : 50 x 31 / 67 / 2.5 = 9.25
Poing Boost de Lucario : 40 x 84 / 79 / 2.5 x 1.5 x 4 = 102.08
Poing Boost de Lucario : 84 x 150 / 100 = 126


avatar
Invité
Lun 25 Mai - 9:12



[04/04/2021 Nuit, 3h20, Centre Pokémon de Loima
Quelque part dans les couloirs, salle de soin]

Les minutes passaient et rien ne changeait ou presque. Séviper régnait en maitre absolu sur le combat, dominant tous les Pokémons présent dans la pièce. Pour un Ranger, Haneko se faisait vraiment pas le poids, il en venait à regretter d’avoir fait appel à son chien pour ce combat, peut-être n’était-il pas encore prêt à affronter le côté obscur du passé de son dresseur malgré ses entrainements. Parce que bon pour le coup, Haneko et son chien passaient pour de grosses merdes face au Sbire. Et ça c’était sans compter Lucario qui, dans un ultime effort, parvint à se débarrasser du Dinosaure. Ce dernier de toute façon ne semblait pas savoir faire grand-chose d’autre que de ce défendre, le plus facile à éliminer. Mais face à Séviper, ça ne serait pas pareil loin de là. Séviper était désormais enroulé autour du chien qui ne pouvait absolument plus bouger, se tordant de douleur. Le serpent mordit sa proie au cou. Arcanin poussa un hurlement a vous déchirer les entrailles. Haneko sentait son intestin de tordre dans tous les sens. Il souffrait en harmonie avec son Pokémon, ne supportant absolument pas cette scène. Cela lui rappelait trop de mauvais souvenirs. La douleur au ventre se fit encore plus fort quand Arcanin fut obligé de se coucher au sol, ses pattes ne le portant plus. Les images défilaient dans l’esprit du Ranger, il revoyait le Nidoking, sa Kaline, lui au sol couvert de sang … toutes ces pensées s’emmêlait en lui. Il était de nouveau la victime mais ça ce n’était pas du tout acceptable. Il s’était juré de ne jamais revivre cette situation.

- Croc Feu ! Allez mon grand tu peux le faire.

C’était le moment où jamais de se relever pour attaquer. Séviper était toujours enroulé autour d’Arcanin, plaqué au sol et mordu au cou. S’il tournait la tête il pouvait lui aussi mordre son adversaire d’une puissante attaque. C’était la seule option en attendant que Lucario vienne potentiellement à son secours. Mais le renard lui aussi devait fatiguer.



Modération pour ce tour !!:
 
avatar
Invité
Lun 25 Mai - 14:42



Le sentiment que j'éprouvais était très étrange. Ce n'était pas la première fois que je ressentais ceci, mais je n'arrivais toujours pas à décrire cette sensation. La dernière fois, c'était arrivé lors de la finale du dernier concours que nous avions livré et le fait que cela se reproduisait me forçait à penser que je me rapprochais de plus en plus de Futeki sans même m'en rendre compte. En effet, j'avais l'impression que nos auras ne formaient qu'une, donnant ainsi l'impression de mêler nos émotions, nos pensées ainsi que nos douleurs, notre mental et nos actes. Il me semblait sentir mes muscles se contracter à cause de la paralysie dont ils étaient victimes alors que c'était mon starter qui était touché. Pourtant, la force d'aller de l'avant provenait de moi et avait permis à Futeki de se déplacer pour poursuivre ce combat malgré l'handicap qu'il possédait. J'avais répondu au Ranger, mais j'avais également entendu mes mots résonner dans mon esprit puisque le loup bleu les avait pensés en même temps que moi. Je ne pensais pas qu'il se rendait compte, mais il était en train de communiquer, non pas avec une seule personne, mais avec un duo. C'était indescriptible comme sensation.

Mais le match n'était pas terminé, loin de là, il fallait que je concentre toute mon attention sur nos adversaires. Ces derniers avaient décidé de se concentrer sur le chien flamboyant, si bien qu'il finit par être enserré et mordu par le serpent, mais aussi chargé par le petit être qui ne faisait que se protéger. Il avait chargé ? C'était le moment dans ce cas ! Accompagnant les gestes du loup bleu mentalement, je le vis bondir dans le dos du Dinoclier tout en chargeant son poing avant de l'abattre pour l'étaler contre le sol. Le choc avait été trop puissant pour lui, si bien qu'il finit par rester au sol sans pouvoir faire le moindre mouvement. J'avais de la peine pour lui, mais je ne pouvais pas me permettre de retenir mes coups face à quelqu'un qui menaçait de prendre une vie, une vie que j'avais décidé de sauver malgré le refus de cette dernière. Pendant ce temps, le chien et le serpent bataillaient l'un contre l'autre, enfin... le reptile avait largement le dessus, mais l'Arcanin tentait de l'empêcher de poursuivre ses Morsures qui devaient le vider de ses forces. Il fallait que je fasse quelque chose et je fis signe à Futeki dans leur direction tout en concentrant mes pensées sur l'avancée de mon starter. Si c'était ce qui me permettait de le faire avancer, il fallait que je donne tout ce que j'avais pour lui permettre d'en finir une bonne fois pour toutes avec ce bandit.

Modération:
 
avatar
Lun 25 Mai - 21:29
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Arcanin ♂
lvl 23 - Feu

PV. 97|56 - 40 = 16
ATQ. 76
DEF. 67
ATQ SPEC. 72
DEF SPEC. 66
VTS. 80|20
Lucario ♂
lvl 15 - Combat|Acier

PV : 60|38
ATT : 84|126
DEF : 50
ATT SPE : 58
DEF SPE : 50
VIT : 65|16
Séviper ♂
lvl 25 -Poison

PV. 67
ATQ. 90
DEF. 50
ATQ SPEC. 90
DEF SPEC. 50
VTS. 83
Dinoclier ♀
lvl 11 - Roche|Acier

PV.  KO
ATQ. 31
DEF. 79
ATQ SPEC. 21
DEF SPEC. 54
VTS. 25
Séviper est le Pokemon le plus rapide.

Combat
Lucario utilise Vive-attaque sur Séviper .
Lucario est Paralysé.

Séviper utilise Queue-Poison sur Arcanin.
Arcanin perd 40 PV.

Arcanin utilise Croc Feu sur Séviper.
Arcanin est Paralysé

Récapitulatif calcule
Queue-Poison de Séviper : 50 x 90 / 67 / 2.5 = 40.30


avatar
Invité
Mar 26 Mai - 8:16


 

[04/04/2021 Nuit, 3h21, Centre Pokémon de Loima
Quelque part dans les couloirs, salle de soin]

Cette fois c’était officiel, le Ranger et son coéquipier improvisé n’étaient vraiment pas en position de force. Arcanin restait cloué au sol et Lucario ne parvenait plus à bouger malgré ses efforts désespérés. Ainsi Séviper, toujours enroulé autour d’Arcanin tel un Boa constrictor, le fouetta de sa queue sur l’arrière train, provoquant un hurlement du chien qui résonna dans toute la pièce, réveillant les derniers Pokémons endormis. Ces derniers étaient les Pokémons les plus souffrants du centre Pokémon, dormant quasiment tout le temps pour récupérer. Mais avec tout ce remue-ménage, difficile de se reposer !
La situation devenait catastrophique pour le Ranger. Il ne pouvait pas laisser cet ignoble individu gagner, pas de la sorte. Malgré tout, même si le combat semblait être perdu, Haneko se rendait bien compte des progrès qu’il avait accomplit. Il y a quelques mois de cela, il n’avait même pas pu rivaliser avec ce genre de Pokémon. Aujourd’hui il était à leur niveau et bientôt, très bientôt oui il les surpasserait pour les vaincre. Haneko ne voulait pas se laisser dominer par cet homme et ses Pokémons. Rien au monde n’étoufferait sa soif de vengeance. Il ferait tout pour récupérer sa Kaline. Et pour ça il n’y avait pas trente-six solutions, il fallait éliminer la menace qui pesait sur eux. Autrement dit, se débarrasser de son père et de toute sa clique. Mais bon pour ce soir ce n’était pas encore tout à fait ça, d’autant plus qu’il jouait vraiment de malchance il fallait bien l’avouer. Sans cette paralysie persistante, Arcanin n’aurait fait qu’une bouchée de serpent grillé au barbecue de son adversaire. Oui, c’était vraiment jouer de malchance. Cette idée réconfortait Haneko qui avait une totale confiance en ses Pokémons même si parfois, son caractère un peu austère, le poussait à demander toujours plus des membres de son équipe.

- J’arrive, ne bouge pas.

Il s’adressait là à son chien. De toute façon il était évident que vu sa position actuelle et la constriction du serpent, le gros toutou ne risquait pas d’aller bien loin. Mais bon … Haneko sortir de son sac à dos une position. Et oui ce n’était pas pour rien qu’il avait embarqué ses affaires le Ranger. Scout toujours prêt comme on dit ! Trouvant l’objet de sa convoitise, il était prêt à s’approche du chien, malgré le danger que représentait Séviper afin de le soigner. Il ne pouvait pas le laisser souffrir ainsi.



Modération pour ce tour !!:
 
avatar
Invité
Mar 26 Mai - 18:03



Comment pouvait-on être aussi malchanceux ? Nos deux Pokémon étaient paralysés et nous ne pouvions rien faire pour les aider, nous ne pouvions qu'assister à leurs souffrances tout en espérant qu'ils parviendraient à se relever et frapper un grand coup. J'avais beau réfléchir, je n'avais rien sur moi qui pourrait soigner la paralysie des deux combattants, sans compter que si jamais j'avais eu un tel moyen, il serait resté dans mon sac qui se trouvait dans ma chambre. En clair, je n'aurais eu aucun moyen de les sauver. Tout autour de moi, je ne voyais que des Pokémon blessés qui finissaient par se réveiller à cause des bruits du combat, entre le choc des attaques et les cris de souffrance, il était impossible de ne pas se rendre compte qu'il y avait un problème. Et si l'infirmier avait un anti-paralysant proche de lui mais que je ne verrais pas ? Non, le couple était déjà pris entre deux feux, je n'avais pas le droit de le mêler encore plus à cette histoire, il devait rester à l'écart pour leur bien. Ce qui signifiait que j'allais devoir me débrouiller seul. J'avais beau ressentir les restrictions que subissaient Futeki dans mon corps, je ne pouvais pas alléger sa peine, juste le soutenir dans ses maux et faire en sorte qu'il poursuive le combat quoiqu'il arrive. Nous avions un possible futur ami à sauver des griffes d'un démon.

J'entendis alors le Ranger dire à son Pokémon qu'il arrivait. Me tournant brusquement vers lui, je remarquais qu'il avait un objet dans la min, sans doute un médicament pour que son Pokémon puisse continuer. Après tout, il avait subi plus d'attaques de la part du serpent que Futeki, il était dans un sale état et un petit remontant ne pouvait que lui faire du bien. Néanmoins, c'était du suicide de s'approcher autant d'un serpent venimeux dont le dresseur avait une dent contre lui, le Ranger allait y passer si jamais il passait à l'action. Je me concentrais de nouveau sur mon starter pour rétablir notre lien et je lui demandais de protéger Arcanin et son dresseur le temps que le traitement soit terminé. Je savais qu'il allait avoir du mal à le faire, mais sa volonté n'avait pas de limite à mes yeux, il pouvait surmonter toutes les épreuves et je serais toujours présent pour le soutenir dans sa démarche.

Modération:
 
[/quote]
avatar
Mar 26 Mai - 20:42
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Seulement une potion par tour, Arcanin ne regagne que 50 PV et non 100

Arcanin ♂
lvl 23 - Feu

PV. 97|16 + 50 = 66
ATQ. 76
DEF. 67
ATQ SPEC. 72
DEF SPEC. 66
VTS. 80|20
Lucario ♂
lvl 15 - Combat|Acier

PV : 60|38
ATT : 84|210
DEF : 50
ATT SPE : 58
DEF SPE : 50
VIT : 65|16
Séviper ♂
lvl 25 -Poison

PV. 67
ATQ. 90
DEF. 50
ATQ SPEC. 90
DEF SPEC. 50
VTS. 83
Dinoclier ♀
lvl 11 - Roche|Acier

PV.  KO
ATQ. 31
DEF. 79
ATQ SPEC. 21
DEF SPEC. 54
VTS. 25
Séviper est le Pokemon le plus rapide.

Combat
Lucario utilise Vive-attaque sur Séviper .
Lucario est Paralysé.

Séviper utilise Vantardise sur Lucario.
Lucario est Confus.

Arcanin est Soigné
Arcanon gagne 50 PV.

Récapitulatif calcule
Vantardise de Séviper : 84 x 250 / 100 = 210


avatar
Invité
Mer 27 Mai - 8:31



[04/04/2021 Nuit, 3h22, Centre Pokémon de Loima
Quelque part dans les couloirs, salle de soin]

Il fallait tenter le coup, son chien avait besoin de lui. Le chien est le plus fidèle compagnon d’un Ranger, il ne pouvait pas se permettre de l’abandonner à son triste sort, tant pis pour le danger encouru. Haneko comptait sur l’aide de son coéquipier pour faire diversion, sans trop savoir si c’était ce qu’il comptait faire réellement ou non. Mais ce n’était plus le moment d’hésiter, Arcanin poussait un nouveau aboiement désespéré. S’avançant avec prudence, il jeta un œil à Séviper qui semblait fixer du regard le Lucario qui tentait d’attaquer … en vain. Décidément ce serpent était diabolique, enfin ses attaques l’étaient en tout cas ! Séviper lâcha en tout cas ENFIN Arcanin pour s’occuper du loup bleu qui n’était plus vraiment en état de se défendre lui non plus. En plus d’être paralysé il souffrait de folie maintenant. Il fallait vraiment remettre Arcanin sur patte afin qu’il attaque. Dans le dos du serpent, Haneko ouvrit donc la gueule de son chien pour lui faire boire la potion en quatrième vitesse. Le gros toutou avait les yeux fermés et semblait souffrir atrocement. Le ranger espérait que la potion l’aiderait à reprendre le dessus. Il ne suffisait que de cinq secondes de mobilité pour remporter la victoire, juste cinq secondes, Haneko ne lui en demandait pas plus.
Ayant finit sa petite affaire, Haneko retourna à sa place et fut rassuré de voir son chien reprendre du poil de la bête et se redresser sur ses pattes en secouant la tête vigoureusement. C’était le moment d’attaquer. Il savait quel attaque allait choisir son Pokémon, il le sentait et ce choix lui convenait parfaitement. Il fallait en finir à présent.
Rapportant son attention sur le sbire il ne fut guère surprit de voir ce dernier sourire de toute ses dents. Enfin, ça ressemblait plus à un rictus, mais ça avait le don d’agacer le jeune homme. Ce salaud devait être aux anges de voir son Pokémon dominer le match de la sorte avec des attaques malsaines.

- Étrangement ça ne m’étonne pas de toi d’utiliser ces attaques obscures pour gagner. Tu aurais trop peur d’affronter mon Pokémon en pleine possession de ses capacités.

Visiblement il avait touché quelque chose au cœur car ce vilain rictus disparu aussitôt du visage de l’homme en noir. Il serrait les dents et ça redonnait du courage au Ranger. En même temps ça faisait aussi un peu diversion pour laisser à Arcanin l’occasion d’attaquer. Le serpent s’occupait désormais du loup alors c’était le moment d’en profiter. Il fallait sauver Héricendre, toujours prit en otage.


Modération pour ce tour !!:
 
avatar
Invité
Ven 29 Mai - 23:19



Futeki avait bien compris ce que je lui demandais de faire. Après tout, nous lisions dans l'esprit de l'autre, il était simple pour nous de communiquer silencieusement, néanmoins, il y avait toujours un problème de taille. Il était paralysé. Ses muscles s'engourdissaient de plus en plus et sa lutte pour la liberté de ses mouvements ne faisaient qu'accentuer la douleur qu'il ressentait déjà et que je ressentais en retour. Comment pouvait-il s'infliger autant de maux ? La réponse était pourtant évidente, nous nous étions jetés dans ce combat pour une seule raison : sauver Héricendre. S'il n'y avait pas eu le pauvre Pokémon pris en otage, sans doute aurais-je laissé le Ranger s'occuper de la situation, surtout qu'il devait savoir bien mieux que moi ce qu'il fallait faire et éviter de faire dans une telle situation. Alors qu'il avait du mal à se mouvoir, j'entendis Futeki grogner à l'encontre du serpent et je fus partagé entre le soulagement et l'inquiétude de voir Séviper s'avancer vers lui. Soulagement parce que le Ranger allait pouvoir soigner son Pokémon qui avait grand besoin d'aide. Inquiétude parce que le loup bleu était incapable de bouger pour esquiver ou contrer si jamais le serpent l'attaquait. Je fus surpris de voir notre seul adversaire encore debout tourner autour de mon starter tandis qu'il semblait lui susurrer des choses à l'oreille. Je compris que trop tard ce qu'il se passait, il était évident que Séviper cherchait à faire perdre le peu de contrôle que Futeki avait sur lui-même. Vantardise. Une redoutable attaque qui flattait son opposant pour booster sa puissance, en contrepartie, la cible était prise de folie et pouvait finir son opposant rapidement ou se blesser par sa propre force. En sentant son mental défaillir, Futeki coupa net le lien qu'il y avait entre nous et je fus légèrement déboussolé par la vivacité de l'acte avant de me reprendre pour m'inquiéter pour lui.

Non... Futeki, réponds-moi ! Tu ne peux pas m'exclure si tu as besoin de moi, laisses-moi combattre avec toi comme nous le faisons toujours. Futeki...

Je m'en fichais de voir Arcanin se relever plus ou moins un peu plus loin. Je m'en fichais que le Ranger et notre adversaire m'entendent. Je m'en fichais qu'ils puissent deviner le lien qui m'unissait au loup bleu et qu'ils comprennent le potentiel qu'il possédait. Je me fichais de tout à cet instant. La rupture du lien avec Futeki était peut-être nécessaire pour éviter que la folie m'atteigne à cause du fait que nous étions mentalement reliés. Pourtant, c'était trop dur de ne plus se sentir rattaché à lui. J'avais l'impression d'avoir perdu tout contact avec la réalité, que la gravité n'existait plus, ou du moins, que je n'avais plus mon repère habituel. Toute ma vie tournait autour de ce Pokémon, je me rendais compte maintenant à quel point ce lien que je chérissais avait autant d'importance pour moi. Ce Lucario était trop précieux pour moi. Il avait bousculé ma vie, l'avait changée même, il m'avait toujours poussé à avancer alors que je serais resté enfermé chez moi pour le restant de mes jours si je m'étais écouté. Je ne pouvais pas le laisser ainsi. Je m'avançais vers lui, ignorant les possibles remarques du Ranger, ignorant le danger que représentait Séviper, ignorant même le danger que pouvait représenter Futeki dans cet état. Je le voyais bien, son aura était toute chamboulée et il fallait que je l'aide d'une manière ou d'une autre. Je finis par être derrière lui à un mètre environ et je lui soufflais quelques mots tout en prenant le risque qu'il m'agresse dans sa folie.

Futeki, je sais que tu m'entends, j'ai confiance en toi. Tu vas garder le contrôle et finir ce combat en beauté, comme tu l'as toujours fait, n'est-ce pas mon ami ?

Modération:
 
avatar
Sam 30 Mai - 10:15
PNJ MJ

Messages : 2499

Voir le profil de l'utilisateur
Arcanin ♂
lvl 23 - Feu

PV. 97|66 - 7 = 59
ATQ. 76
DEF. 67
ATQ SPEC. 72
DEF SPEC. 66
VTS. 80|20
Lucario ♂
lvl 15 - Combat|Acier

PV : 60|38 - 8 = 30
ATT : 84|210
DEF : 50
ATT SPE : 58
DEF SPE : 50
VIT : 65|16
Séviper ♂
lvl 25 -Poison

PV. 67
ATQ. 90
DEF. 50
ATQ SPEC. 90
DEF SPEC. 50
VTS. 83
Dinoclier ♀
lvl 11 - Roche|Acier

PV.  KO
ATQ. 31
DEF. 79
ATQ SPEC. 21
DEF SPEC. 54
VTS. 25
Séviper est le Pokemon le plus rapide.

Combat
Lucario utilise Vive-Attaque sur Séviper.
Lucario est Confus.
Lucario perd 8 PV.

Séviper utilise Vantardise sur Arcanin.
Arcanin est Confus

Arcanin utilise Lance-Flamme sur Séviper.
Arcanin est Confus
Arcanin perd 7 PV.

Récapitulatif calcule
Vive-Attaque de Lucario : 40 x 210 / 50 / 2.5 / 4 / 2 = 8.4
Lance-Flamme de Arcanin : 90 x 72 / 66 / 2.5 x 1.5 / 2 / 4 = 7.36




Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 1 Juin - 11:46, édité 1 fois
Contenu sponsorisé


 

Echec et Mat (Hiroi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» PREVAL MEDAILLE D'OR AUX JEUX D'ECHEC D'HAITI ! 7x6 LA RUSE NE PASSERA PAS !
» Un Hurleur de feu apparaît... [Echec]
» Qui sont les vrais responsables de l'echec haitien?
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» 18 octobre , commémoration de la mort d'Anténor Firmin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook