Partagez | .
 

 Une Evoli curieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Mer 27 Mai - 9:19



Deux oreilles, une queue, trois éléments blancs et marrons qui font la fierté d’une petite Evoli de la forêt de Tavas, pokémon rare et souvent recherché par les humains, la petite, comme tous ces congénères, avait vite appris les vertus de la dissimulation, elle était même l’une des meilleures de la forêt.
Ses journées se résumait souvent à le recherche de baies et la collecte de branches pour rendre son terrier plus agréable, mais la petite n’appartenait à aucun groupe pour une raison toute particulière, sa curiosité lui attirait très souvent des ennuis.
Un petit piment dans la vie de tous les jours pour elle, qui risquait souvent sa fourrure à aller dérober quelques baies dans les nids des terribles Roucarnages, curieuse et téméraire, elle ne reculait jamais devant sa soif de découverte et d’aventure.

Ce jour n’était pas spécial, le « soleil », comme l’appelait les humains qu’elle avait observé,  s’était levé comme toujours, énorme boule de feu qui réchauffait ses poils et donnait un lustre nouveau à sa fourrure, elle était allée cueillir quelques baies dont une tirée, comme souvent, du nid du Roucarnage qui domine son coin de forêt.
Elle avait ramené sa récolte du jour à son terrier quand un autre Evoli, plus âgé, vint lui dire qu’il fallait se cacher, un humain se dirigeait droit dans sa direction. La petite avait en effet construit son terrier dans l’un des passages possibles pour rejoindre la ville de la forêt, Tavas, elle avait choisi cet endroit pour deux raisons : le lieu était peu fréquenté par les prédateurs, et elle pouvait y observer les humains, quand un passait.

En temps normale on ne venait jamais la prévenir, ce qui signifiait que l’humain était dangereux, soit qu’il dégageait quelque chose d’étrange qui laissait présager des ennuis. Elle régissait toujours pareil, quel que soit la situation, après avoir dissimulé son terrier elle grimpait à l’arbre le plus proche, se dissimulait dans les feuilles et attendait le passage de l’humain.

Après une heure ou deux l’objet de sa curiosité apparu enfin, petit par rapport à ceux qu’elle avait vu l’humain ne portait rien qui puisse intéresser un pokémon  dans cette forêt.
Mais un détail lui parut sortir de l’ordinaire, le garçon avait entouré son bras d’un étrange tissu blanc qui le recouvrait presque entièrement, elle sentit ses poils se hérisser lorsque l’humain se rapprocha, ce tissus dissimulait quelque chose de malsain, tout du moins c’était son impression, ce qui expliquait la panique de celui qui était venu l’avertir.
Cependant elle n’allait pas se démonter pour si peu, l’humain ne l’avait pas remarquée, elle allait donc pouvoir continuer son observation, se tournant vers Capumain elle lui fit signe qu’elle allait suivre le garçon, lui avait clairement décidé qu’il ne suivrait pas le mouvement cette fois-ci.
A ces yeux, la majeure partie des pokémons de la forêt, excepté les plus forts, étaient tous des pleutres, à commencer par les autres Evolis qui se cachaient au moindre son signalant un humain.

Elle suivit donc l’humain en restant la plus discrète possible, elle le vit alors sortir une de ces sphères colorées dans lesquels elle savait que les « dresseurs », comme ils se présentaient, plaçaient leur pokémons, elle ne savait pas si cela pouvait être affreux ou agréable, mais bien que la curiosité la tente toujours d’interroger un pokémon domestique, le risque lui parait, même à elle, bien trop grand.
Elle observa donc l’éclair blanc jaillir et dévoiler un genre d’oiseau cracheur de feu rouge et jaune sans ailes, un pokémon qu’elle n’avait jamais vu dans son coin de forêt, l’oiseau piaillait au moins aussi fort qu’un Roucoups en colère et s’agitait en tous sens jusqu’à ce que l’humain se baisse à son niveau pose sa main sur la crête jaune et lui parle un peu, l’oiseau se calma immédiatement, et ils reprirent leur marche.
La petite Evoli était estomaquée, elle n’avait jamais vu un humain parlé à un pokémon de cette manière, elles les auraient presque dit égaux, elle décida de poursuivre son observation, le soleil déclinait et elle savait qu’ils ne tarderaient pas à s’arrêter pour manger, se serait pour elle l’occasion de les observer de plus près. Et elle avait raison, quelques minutes plus tard les deux compères s’arrêtèrent, l’humain se mit immédiatement à faire à manger pendant que l’oiseau semblait s’entrainer, crachant des flammèches et donnant des coups de griffes dans le vide, la jeune Evoli voyait cela pour la première fois, les deux êtres si différents s’entendaient, ils mangeaient maintenant ensemble, riant de concert, si elle avait osé s’approcher elle l’aurait fait, mais elle ne voulait pas risquer sa fourrure sur un coup de tête.

Elle les observa encore un long moment, ils gesticulèrent ensemble, côte à côte d’abord, puis fasse à fasse, elle n’avait jamais vu un humain combattre ainsi, elle aurait juré que le garçon pourrait frapper aussi fort qu’un pokémon, mais la nuit commençait à se faire trop épaisse, si elle restait elle risquait de ne pas pouvoir rentrer à son terrier, et elle ne comptait pas rester dehors dans le froid et exposée juste parce que sa curiosité a pris le pas sur son jugement.
Regardant une dernière fois les deux étranges comparses elle s’en retourne dans son terrier pour vivre le lendemain, une journée comme elle en a vécu et en vivra tant d’autre.
 

Une Evoli curieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kitsu le Evoli!
» Curieuse, mais...[liiiibre]
» Un petit Evoli!
» [résolu]Recherche Evoli!
» Evoli a echanger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook