Partagez | .
 

 Des baies et des mystères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Lun 5 Oct - 0:04


Une fois sorti de Bourg-limë, je m'assis à terre pendant un petit bout de temps. Je refusais de pleurer. Cependant, mes yeux étaient humides et je passais ma main dessus. Je souffrais beaucoup et le vent semblait devenir pus vif, souhaitant me fouetter pour me punir. Je décidais cependant de me relever. Mon salamèche était à mes côtés, et il n'était pas question que je me laisse abattre même si mon obsession était en train de me changer, de me tuer à petit feu. Je lançais un sourire à mon salamèche qui me répondit lui aussi par un petit cri de joie. Je devais me rendre à l'évidence : cette obsession faisait parti de moi. Je continuerais à lutter, mais… Je suis comme ça, un point c'est tout. Je décidais de continuer un peu mon chemin. La terre était rocailleuse et terreuse : trop pour que je m'approche du marais. Je restais paralysé une sconde : j'étais tellement bouleversé que je m'étais trompé de chemin et étais partis en direction de la Falaise. J'étais plutôt confiant, finalement. Je me savais capable d'aller en direction de la falaise. Non, pire encore : je devais aller à la falaise. Là-bas, les pokémons étaient puissant. Je devais en rajouter un à mon équipe. Il me semblait également que des baies poussaient là-bas, et il était plus que temps d'aller en chercher. Pourquoi nourrir mes pokémons avec de la nourriture industrielle si je pouvais trouver des baies ?

Le pied de la falaise était constitué exactement que le petit sentier qui y menait : le sol était terreux et rocheux, possédant un peu d'herbe verte et quelques fleurs. Cependant, on pouvait constater quand est-ce que l'on était au début de la falaise car le chemin commençait à monter graduellement. Tout en bas, avant même que la montée ne commence, se trouvait une belle structure : une belle petite ferme. S'étendait, au-delà de la ferme, des champs verts emplis d'herbes et de fleurs, plus que sur la falaise. L'herbe était présent dans la falaise mais il n'y avait que très peu de fleurs. Des apitrinis étaient visibles dans une partie de ces champs de fleurs, délimité par des barrières. Cela me faisait rire : les apitrinis pouvaient voler par dessus ! Seul la confiance les poussaient à rester ici. C'était pour donner l'impression aux acheteurs n'y connaissant rien en pokémon que la situation restait sous-contrôle. C'était donc de là que venait la merveilleuse odeur de sucré qui emplissait mes narines ! Dans des petites boîtes sur le côté, une étrange substance jaune et collante dégageait une odeur sucrée. Du miel !

Sans m'attarder d'avantage devant cette ferme, je décidais de continuer mon ascencion. Au bout d'un certain temps, le chemin devint presque abrupt, m'empêchant d'avancer facilement. Ce n'est qu'après une bonne demie-heure d'escalade que je parvins en haut de la falaise. Effectivement, des baies attendaient patiemment d'être cueillie. Il ne fallait cependant pas tomber, sinon, c'était la mort assurée ! Je pris mon courage à deux mains et un pied sur terre, un pied dans le vide, je tentais de saisir des baies. Puis des éclats de voix vinrent de derrière moi. Des choses que j'aurais préféré ne pas entendre.

Modération:
 
avatar
Lun 5 Oct - 0:04
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Qazea Sayou' a effectué l'action suivante : Destin

'Baie' :

Résultat :
avatar
Mar 6 Oct - 23:37
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
    Baie

Vous récupérez une baie Kiwan. Veuillez l'ajouter à votre inventaire.

    Scénario

Alors que vous vous échinez à attraper une seule et unique baie douteuse, vous entendez des éclats de voix derrière vous. Vous jetez un coup d'oeil par dessus votre épaule et vous apercevez une fille en deltaplane qui se fait attaquer par une horde de Goélises. Dans moins de 10 minutes, cette fille s'écrasera sur les rochers que vous venez de gravir en soulignant leur danger.
L'heure n'est peut-être pas à l'héroïsme car l'un des Goélises vous aperçoit et pousse un cri strident qui n'augure rien de bon.
Qu'allez-vous faire ?


avatar
Invité
Jeu 8 Oct - 15:04


Je me penchais, dangereusement. J’essayais de m'étirer, encore et encore. Puis je réussis à attirer vers moi une branche et à en prendre une unique baie. J'étais un peu déçu de n'en avoir qu'une mais au moins, j'avais un repas pour mon petit pokémon. Je m'éloignais rapidement du bord : j'avais peur de tomber. Bien trop peur. Je croyais pourtant ne as avoir peur du vide, mais ma vie était finalement plus précieuse pour moi qu'une fierté mal placée. Je soupirais donc d'aise une fois hors de danger. Seulement, ce soulagement ne dura pas très longtemps : des éclats de voix me parvinrent de derrière moi. Je fus surpris un premier temps : qui diable pouvait venir me déranger dans un endroit si calme ? Puis vint le stress : il s'agissait forcément de gens mal intentionné. Puis, me rendant compte que les paroles ressemblaient plus à des cris, je décidais enfin de faire volte-face et assistais à un spectacle assez perturbant.

Une jeune femme magnifique. Dans un deltaplane. Se faisant attaquer par une armée de goélises. Je fus subjugué par son infernale beauté. Elle possédait un teint pâle lui donnant un air angélique. Ses longs cheveux noirs lui tombaient en cascade jusqu'à son dos tandis que des formes sans nul doutes très généreuses attisaient les regards. Je me demandais que diable pouvait-elle bien avoir fait pour qu'un nombre si importants de goélises lui foncent dessus. Je réfléchissais. Que devais-je faire ? Est-ce que je devais tenter de la sauver ou bien devrais-je fuir ? Cependant, je pris trop de temps à réfléchir avant d'agir et avant que je ne fasse quoi que ce soit, un goélise m’aperçut et lança un cri strident.

J'avais peut-être trouvé une solution. Comme toute personne potentiellement dangereuse, je disposais d'un pistolet. Bien évidemment, je n'étais pas un assassin, non ! Je m'en servais uniquement comme moyen de dissuasion et de toute façon, je ne savais pas visé. Je vidais un chargeur dans les airs, espérant que cela ferait fuir les goélises -Tous les pokémons devaient avoir un instinct de survie, non ?- et salamèche rugissait, tentait de se montrer féroce pour donner un air encore plus apeurant à la scène. Les goélises allaient-ils fuir ou bien comprendre que c'était du bluff ?

Modération:
 
avatar
Sam 10 Oct - 19:31
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
    Scénario
Cela semble marcher, les pokémon se dispersent. Cependant l'un d'entre eux déchire "accidentellement" la voile Delta et la jeune femme commence à piquer vers le sol en tourbillonnant. Un rapide coup d'oeil en bas vous montre un attroupement de gens et de pokémon qui regardent dans sa direction.
Qu'allez-vous faire ?

PS : de toi à moi, si tu pouvais résumer concrètement ce que tu fais dans le cadre du scénario dans tes demandes de modé, ça serait cool. Ca m'évitera de devoir tout relire si plus tard y'a masse détails :)


avatar
Invité
Dim 11 Oct - 12:12


Des baies et des mystères !
10/10/2021

Les coups fusèrent au dessus de ma tête, et les sons des balles semblaient apeurer les goélises. J'allais réussir. J'allais sauver cette jeune femme. Les mouettes d'eau commençaient à planer de manière désorganisée, ayant peur. Certains commençaient déjà à partir et plus les minutes passaient, plus les goélands se dispersaient. J'étais ravi : mes coups de feu et les rugissements de mon salamèche avaient réussis à éloigner les goélises sufisamment. J'avais réussi à sauver une vie humaine. Je m'agenouillais pour caresser le pelage doux de mon salamèche et le félicitait. Je restais convaincu que mes balles avaient fait le plus gros du travail, mais salamèche était un ami fidèle qui avait essayé de m'aider. J'étais vraiment fier de lui et le remis dans sa pokéball.

Puis un autre cri encore plus haut-perché que les autres me fit relever la tête au ciel. Finalement, la jeune femme n'était peut-être pas complètement sorti d'affaires. C'était plutôt le contraire. Le dernier goélise, pour partir, avait traverser le voile Delta de la fille volante. Et donc il avait, bien évidemment, déchiré le voile. J'aurais dû me douter que rien n'étais jamais si simple. Je soupirais, me mettant à réfléchir rapidement. Que pouvais-je faire d'autre pour la sauver ?

Je reculais pour regarder le précipice de la falaise. Il était effectivement très profond et très rocailleux. Elle risquait de ne pas survivre à une telle chute. Je regardais de l'autre côté pour voir si il n'y avait pas quelque chose pouvant m'aider et constatais qu'il n'y avait rien qui aurait eu une telle utilité – cependant, une foule assez impressionnante commençait à se former au pied de la falaise. Etais-ce le bruit du pistolet qui les avaient intrigués ou bien avaient-ils tout simplement vu la jeune femme sur le point de s'écraser ? Qui qu'il en soit, je ne pouvais pas laisser faire un massacre devant autant de personnes et il était clair que je devais vite agir si je ne voulais pas que la jeune femme meure. J'étais démoralisée mais voir autant de gens me regarder me reboosta : peut-être allais-je pouvoir être reconnu pour une bonne action.

Je restais à l’observer pendant une petite minute pour deviner sa trajectoire. Elle allait passer plutôt près du bord et à ce moment là, j'essaierai de l'attirer vers moi. Je retournais à l'endroit ou j'avais cueilli une baie, attrapa la solide branche que j'avais tenu tout à l'heure. Ainsi, je pourrais tenter de l'attraper même si elle est plus loin.

Modération:
 

Code © N3m0


Dernière édition par Qazea Sayou le Dim 8 Nov - 15:32, édité 2 fois
avatar
Mar 13 Oct - 13:50
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
    Scénario
Alors qu'elle passe à côté de vous, vous parvenez à attraper l'extrémité de l'engin, mais vous manquez de tomber sous le poids de la jeune fille. Vous perdez pied, mais vous vous tenez à la branche, et vous avez réussi à arrêter la chute de la jeune fille.
Mais pas le temps de souffler : une ombre passe au dessus de vous et un Guerriaigle s'empare d'une barre en ferraille du deltaplane et commence à s'envoler avec toute la cargaison. Vous compris.
Qu'allez-vous faire ?


avatar
Invité
Mer 14 Oct - 16:45


Des baies et des mystères !
10/10/2021

J'attendais, accroché à la branche de l'arbre qui m'avait cédé ses baies. J'avais peur. Peur de ne pas réussir à rattraper la jeune femme. Peur de voir mourir quelqu'un devant mes yeux. J'attendis environ une dizaine de minutes avant de voir l'appareil delta chuter et la jeune femme se rapprocher dangereusement de la falaise. Je tendis mon bras pour tenter de l'attraper lorsqu'elle passa à côté de moi. La peur et l'adrénaline décuplait encore plus mon envie de réussir. Je ne pouvais décidément pas laisser mourir quelqu'un sans nullement réagir. Je réussis à attraper l'extrémité d'une des ailes du deltaplane. Je me sentis chuter, et j'eus peur que ce fut la fin. Le poids de la jeune femme et de l'appareil m'attiraient vers le bas. Puis je tentais le tout pour le tout et mis toute ma masse vers l'arrière à l'aide de mon bras restant. Si l'arbre était assez résistant, je resterais en vie. Sinon, il céderait et nous finirions tout les deux morts déchiquetés en bas du ravin. Cette pensée me fit frissonner et je mis mon plan à exécution. Je réussis après beaucoup d'efforts à remettre mes deux pieds sur la falaise. J'étais tiré d'affaire et j'avais enfin réussi à stopper la chute de la jeune femme. L'arbre c'était avérée assez robuste et puissant pour retenir notre poids ! Je soufflais un grand coup, fermant les yeux.

Puis je me sentis décoller ! Une nouvelle fois, mon coeur se mit à accéllerer, à atteindre une tension inimaginable. Je rouvris les yeux et regardais au dessus de moi : un Guerriaigle s'était embarré de la barre en fer du deltaplane et s'envolait en nous tenant ! Il comptait nous déposer dans son nid et éventuellement nous manger ! Je compris qu'il n'y avait plus grand espoir. Puis je réalisais que j'avais toujours en ma possétion un objet dans ma poche. Je pensais qu'il serait très compliqué d'atteindre des objets dans mon sac de voyage car si je lâchais le deltpalane, et bien, je ferais une chute libre. Il me restais donc deux objets à utiliser. Mon flingue ? Très mauvaise idée, sauf si je voulais abréger mes souffrances en faisant lâcher le deltaplane par le guerriaigle. Je sortis l'autre objet de ma poche en lâchant quelques secondes le deltaplane d'une main avant de coincer la barre sous mon bras. Je n'allais certainement pas mourir en tombant ! Je réfléchissais. Les pokémons étaient assez intelligent pour comprendre ce que l'on disait, et je supposais que l'arbre auquel on était accroché était son territoire. Je m'apprêtais alors à lui proposer un marché.

- Guerriraigle, écoute-moi ! J'esseyais seulement de sauver cette femme ! Je t'en prie ! Ecoute, si tu nous ramène là-bas, je te donne cette bai très juteuse et te promets de ne plus jamais venir sur ton territoire ! Marché conclus ?

J'espérais sincèrement que mon plan allait marché. Et si jamais il avait envie de viande, et bien… Je n'étais pas tiré d'affaire.

Modération:
 

Code © N3m0
avatar
Jeu 15 Oct - 23:36
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
    Scénario
Le Guerriaigle, contrairement à ce que vous pensez, se détourne de la montagne. Lors d'un instant de silence dans tout ce bazar, vous entendez une voix, qui semble provenir de l'attroupement au sol
- Bien, Guerriaigle, maintenant, amène-la moi !
Vous n'êtes pas entre les serres d'un pokémon sauvage mais d'un apprivoisé, et dont le dresseur ne semble pas aussi amical qu'un spectateur venu admirer des prouesses aériennes... Il semblerait qu'ils en aient après la jeune fille, désormais évanouie.
Qu'allez-vous faire ?


avatar
Invité
Dim 18 Oct - 17:02


Des baies et des mystères !
10/10/2021

Il fallait réagir vite, très vite, et j'en étais conscient. Puis j'étais réellement heureux d'avoir trouvé THE solution en sortant la baie de ma poche et en promettant au guerriaigle de ne plus jamais revenir sur son territoire. J'étais heureux car c'était la seule chose que je pouvais faire et la seule chose à faire. Puis ma joie se transforma rapidement en désespoir lorsque je me rendis compte que peu importe ce que je disais ou ce que j'offrais à notre agresseur pokémon, il ne changerait pas d'avis. Plus précisément, il ne m'écoutait pas du tout, semblant obéir à quelque chose de bien plus important que ses besoins primaires. Il ne m'écouta pas et se détourna de la montagne, allant dans le sens contraire et semblant légèrement descendre plus bas. Dans ce moment de silence, j'entendis une voix roque et grave donner un ordre depuis l'attroupement du sol. Un ordre ordonné à un guerriaigle. Puis là je me mis à réaliser que j'étais persuadé que le guerriaigle était un pokémon sauvage. C'était d'ailleurs le seul point qui mettait en danger mon plan. Et, malheureusement, il était dressé. Puis lorsque je fis attention à l'ordre, je jetais un regard devant moi.

J'en avais presque oublié la belle jeune femme que j'avais tantôt essayé de sauver. Pourquoi l'homme, au pied de la montagne, s'intéressait-il à elle ? Je ne savais pas quoi penser. Etais-ce un de ses proches qui se faisait du sang d'encre ou bien étais-ce un mafieux ? Même si j'éprouvais le besoin de voler, jamais je ne cautionnerai le meurtre ou d'autres crimes graves. J'avais assez réfléchi ainsi et j'étais sûr à présent de mes choix. Je ne laisserais pas la jeune femme dans les mains de cet homme si jamais il est maléfique. Une fois que le guerriaigle nous ai posé au sol, j'onterrogeai le jeune homme, bien décidé à ne pas laisser partir la jeune femme ainsi.

- Excusez-moi monsieur, connaissez-vous cette jeune fille ? Je viens de la sauver, comprenez que je ne veux pas la laisser repartir avec n'importe qui…

Et voilà. Le sort en étais jeté.

Modération:
 

Code © N3m0
avatar
Mar 20 Oct - 14:03
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
    Scénario
Votre interlocuteur vous écoute en ouvrant de grands yeux, et éclate de rire.


- Bwahahahaha, qu'est-ce que tu veux, Moucheron ? Retourne téter ta mère et laisse les grandes personnes discuter.


Pour appuyer sa demande, il siffle et une ombre plane au dessus de vous. Le Guerriaigle vous attaque.
Gueriagle ♂
lvl 50 - Normal/Vol

PV. 175 (+75)
ATQ. 198 (+75)
DEF. 150 (+75)
ATQ SPEC. 132 (+75)
DEF SPEC. 150 (+75)
VTS. 155 (+75)
Qu'allez-vous faire ?

Petite précision : dans ma tête, c'était un personnage d'âge avancé avec une bedaine rebondie. Pour pas donner d'incohérences avec ton RP, j'ai du adapter et mettre un sprite de jeune. Mais si tu pouvais éviter de donner des détails dont tu ne peux pas savoir, ça serait bien. J'ai rattrapé le coup avec le coup du Gueriaigle dressé, parce que c'était simple à reprendre, mais n'oublie pas que ce n'est pas toi qui gère le contexte du scénario :)


avatar
Invité
Mer 28 Oct - 14:28


Des baies et des mystères !
10/10/2021

J'étais on ne peut plus sérieux lorsque je parlais à mon interlocuteur, emporté par mon discours. Je venais de risquer ma vie pour cette jeune fille. Je ne laisserais personne lui faire du mal. Et puis, risquer un peu plus sa vie ou un peu moins, ça ne change pas grand-chose… Lorsqu'on est déjà autant dans la merde que moi, mieux vaut défendre ses convictions. Je pense, d'ailleurs, que c'est à ce moment là que j'ai compris que je n'étais pas sein d'esprit. Je m'étais toujours trouvé des excuses pour le vol ou le mal que j'ai fait, mais la réalité était tout autre et je le compris à ce moment. J'étais très gentil avec les personnes qui l'étaient avec moi. En revanche, j'aimais faire du mal au salauds dans le genre du gars qui se tenait devant moi. Cette conviction me gagna lorsqu'il se mit à ouvrir de grands yeux pour éclater de rire avant de me demander de dégager et de laisser les grandes personnes discuter.

Je réfléchis à un plan d'action tout en scrutant l'homme. Il s'agissait, visiblement, d'un scientifique. Assez jeune, il était d'un âge difficile à cerner, certainement entre vingt et trente ans. Sa blouse blanche entrouverte descendait jusqu'à ses pieds mais laissait voir un pantalon de ville en dessous. Il portait également des lunettes et des cheveux blonds ainsi qu'une sorte de couvre-chef qui recouvrait les côtés de sa tête. Il s'agissait de deux barres de couleurs bleues elle aussi. Je sortis une nouvelle fois le pistolet qui était attaché à ma ceinture avant de pointer l'homme devant moi avec. Je ne le supportais plus, c'était une conviction à présent. J'avais réussi à sauver cette jeune femme et ses intentions étaient visiblement mauvaise. Tant pis si je ne me faisais plus voir comme un héros auprès des personnes alentours. Je savais que j’œuvrais pour le bien. Je fixais l'homme d'un œil mauvais tout en lui donnant mes ordres.

- Bien… Je te conseille de rappeler ton pokémon si tu ne veux pas une balle entre les deux oreilles. Je crois que tu vas m'expliquer la situation et qu'ensuite, c'est toi qui va aller téter ta mère et laisser les grandes personnes entre elles.

La bombe était lancée, et elle n'allait pas tarder à exploser, tout simplement. Et ce qui était sûr, c'est que l'un de nous deux n'en sortiraient pas indemne.

Modération:
 

Hors-RP:
 
Code © N3m0
avatar
Mar 3 Nov - 3:15
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
    Scénario
L'intéressé explose d'un rire tonitruant qui résonne jusque dans la ville voisine et finit par darder son regard assassin sur vous. L'assistance entière provoque l'écho du rire de l'adversaire et vous vous retrouvez encerclé par ce capharnaüm de rires, de quolibets et de moqueries. La jeune fille, étant revenue à elle, vous lance un regard désespéré.

- La dernière fois qu'un avorton dans ton genre m'a parlé sur ce ton, il est allé retrouver ses ancêtres dans une faille souterraine. Toi, tu vas plutôt aller bouffer les poissons.

Il claque des doigts et votre arme se retrouve projetée à quelques mètres de votre position. Un Alakazam, que vous n'aviez pas vu parce que placé dans votre dos, s'est occupé de vous désarmer, tandis que le Guerriaigle vous fonce dessus et commence à vous lacérer le visage de ses serres et finit par agripper vos épaules et vous emmène vers la rivière alors que vous êtes à demi-conscient. Il vous lâche à une bonne cinquantaine de mètres de hauteur et vous tombez droit dans l'eau.

• Fin du "scénario dirigé"

HRP : La prochaine fois que tu demandes un scénario dirigé sur un forum POKEMON, joue à Pokémon et non pas à CS:GO, même si tu vas te faire péter la gueule. Ce que j'avais prévu de faire, c'était que le Guerriaigle aligne ton pokémon mais que la jeune fille, se réveillant, t'aide à chasser ces importuns en combats double. Mais t'as préféré croire que t'avais un "public" et que tu allais effrayer un mafieux (ou du moins un être doué de mauvaises intentions et accompagné d'un puissant Guerriaigle) avec un pistolet...

Ceci dit, désolé pour l'attente, j'avais juste oublié. Rien à voir avec la modération en elle-même.


avatar
Invité
Jeu 12 Nov - 18:38


Des baies et des mystères !
12/11/2021

Oh Qazea, pauvre Qazea… Si cher Qazea à mon cœur… J'observais la scène d'un air terrifié, apeuré. Je t'aimais tant depuis que tu m'avais recueilli, nous avions appris à nous connaître. Nous étions devenus amis et dorénavant, tu comptais plus pour moi qu'aucun autre. Je te fixe à présent, attendant la sentence. Je savais que tu t'attirerais des ennuis en parlant mal à l'homme aux airs savants. Je savais que tu décidais passer pour un homme bien, essayer de te racheter. Mais je compris, lorsque l’intéressé éclata d'un tonitruant rire qui résonna dans les ravins que tu étais finis. Je ressentis des centaines de coups de couteaux dans le cœur lorsque son regard assassin fut darder vers toi, désespérer et empli de peur, triste de ce qui t'attends. Car je savais que tu n'allais pas t'en sortir indemne.

Le scientifique t'informait qu'il avait tué déjà nombre de personnes comme toi et que tu allais bientôt mourir parmi les poissons. Mon petit cœur de salamandre se serra en entendant de tel propos mais, dans ma pokéball, je ne pouvais rien faire. Je fus triste. J'aurais préféré être à l'extérieur, t'aider à te battre. Pourquoi ne m'avais-tu pas choisis comme partenaire, plutôt que cet objet bruyant et mortel ? Seulement, tu n'avais pas vu l'Alakazam caché derrière ce mécréant. Moi, de mes petits yeux de salamèche, je l'avais apperçu. J'étais d'ailleurs surpris de voir que tu étais si naïf. Croyais-tu qu'il n'avait qu'un seul pokémon ? Bien sûr que non. Même moi, en tant que salamèche, n'aurait rien pu faire. Mais pire, aussitôt le guerriaigle fonçais vers toi avant de te lacérer de coups de griffes, de te faire voler et te relâcher dans la rivière. Tu réussis, avec bien du mal, à rejoindre la côte et à t'en sortir. Je perçus la rage qu'il y avait en toi, mais tu ne pouvais rien y faire. Ils étaient partis.

Tu pris du temps à te remettre de tes blessures, repoussant encore un peu plus ton voyage. Mais cela me rendait heureux car tu jouais beaucoup plus avec moi que si nous voyagions. Puis nous repartîmes sur la falaise quand tu fus guéris, près d'une quinzaine de jours après. Tu voulais que je combatte des pokémons pour devenir plus fort. Tu voulais pouvoir sauver des personnes, être plus fort. Tu me laissais gambader pour m'échauffer et je tentais d'attraper des baies qui étaient tombés au sol pendant que tu t'asseyais pour éviter de rouvrir tes blessures, encore douloureuses. Tu me donnais aussi quelques bonbons. Ty avais l'air de penser que ça me renforçerait.

Modération:
 
Code © N3m0


Dernière édition par Qazea Sayou le Ven 20 Nov - 21:39, édité 2 fois
avatar
Jeu 12 Nov - 18:38
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Qazea Sayou' a effectué l'action suivante : Destin

#1 'Baie' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Pokemon' :

#2 Résultat : 13

--------------------------------

#3 'Shiny' :

#3 Résultat :
avatar
Ven 20 Nov - 22:04
PNJ MJ

Messages : 2505

Voir le profil de l'utilisateur
Des baies au sol attirent l'attention d'un Cadoizo qui sort des fourrés pour venir grignoter. Qu'allez-vous faire ? Attaquer ou fuir ?
Cadoizo ♂
lvl 5 - glace|vol

PV. 23
ATQ. 28
DEF. 22
ATQ SPEC. 32
DEF SPEC. 22
VTS. 37


avatar
Invité
Sam 21 Nov - 19:44


J'ai été sage, je veux un beau cado
10/10/2021

La montée de la falaise trois semaines après le malheureux événement qui eut lieu au même endroit s'était avérée bien plus compliqué que prévu. Les blessures que m'avait infligé le rapace de l'homme qui m'avait attaqué avaient subis une complication, infectant les plaies. Peut-être que l'homme ne lavait jamais ses pokémons et que les serres du Guerriaigle étaient pleines de bactéries qui m'étaient rentrés dans la peau. La principale douleur que je gardais était au niveau des côtes, les griffures aux joues se révélant superficielles.

- Si seulement je savais conduire, je n'aurais pas besoin de parcourir tout Alcea à pied ! Pensais-je vers la fin de ma montée.

J'avais joué quelque peu avec mon salamèche, le laissant profiter de la vie, jouer. Il me ramena même quelques baies kiwan qui étaient tombés au sol la dernière fois, alors que je m'accrochais à l'arbre pour sauver la jeune femme. Je me demandais bien d'ailleurs ce qu'elle pouvait devenir. Je caressais le poil soyeux de mon salamèche - après tout, il faut bien savoir lâcher prise et décompresser à un moment- lorsque j'entendis un bruit sur le côté qui me fit détourner le regard de mon monstre de poche.

Je vis des herbes bouger au loin, au sein des nombreux buissons présent au sommet de cette falaise. Mon coeur se mit à battre à cent kilomètre par heure, mon pouls accéléra et l'adrénaline monta. Qu'étais-ce ? Un pokémon ? Un honnête citoyen ? Un mafieux ? Je ne savais pas, mais j'étais prêt à en découdre, prêt à entraîner mon cher et tendre salamèche. Ce fut un pokémon rouge et jaune qui sortit des fourrés pour aller piocher quelques baies.

- Un Cadoizo … Souflais-je.

J'en avais déjà entendu parler dans les livres. Il s'agissait d'un pokémon en rapport avec une vieille tradition dans diverses contrées éloignées : Noël. La seule attaqu connue de ce pokémon était l'attaque cadeau, qui pouvait infliger soit des dégâts soit soigner en fonction du cadeau que lançait le petit oiseau. J'observais ses faits et gestes et conclus qu'il était assez expérimenté. J'avais une chance de gagner.

- Braizer, fonce sur lui avec ton attaque griffe, s'il te plaît.

Et le salamèche obéit.

Modération:
 
Code © N3m0
avatar
Sam 21 Nov - 23:12
PNJ MJ

Messages : 2505

Voir le profil de l'utilisateur
Salamèche ♂
lvl 5 - feu

PV. 20 - 43 = KO
ATQ. 26
DEF. 21
ATQ SPEC. 30
DEF SPEC. 25
VTS. 32
Cadoizo ♂
lvl 5 - glace|vol

PV. 23
ATQ. 28
DEF. 22
ATQ SPEC. 32
DEF SPEC. 22
VTS. 37
Cadoizo est le Pokemon le plus rapide.

Combat
Cadoizo utilise Cadeau.
Salamèche perd 43 PV.

Salamèche est KO.
Salamèche perd 2 points de bonheur.

Cadoizo s'enfuit.

Récapitulatif calculs
Cadeau de Cadoizo : 28 x 80 / 21 / 2.5 = 42.66...


Contenu sponsorisé


 

Des baies et des mystères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Horse Liberty -- La terre des Mystères
» Ta vie a un secret, mon âme a des mystères |Élodie de Froulay|
» Arrosage des baies
» Liste des baies
» Département des Mystères

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Carton 2015
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook