Partagez | .
 

 Ce qui ne tue pas nous rend plus forts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Ven 9 Oct - 1:28




Quatre mois. C'était le temps que j'avais passé à traverser de nouveau la région tout en entraînant mon équipe, perfectionnant les combinaisons que j'avais trouvées avec l'aide de mes compagnons de toujours. Il fallait dire qu'il y avait énormément de travail puisque j'avais sans cesse des idées, plus ou moins réalisables, je devais l'avouer... Nous avions fini par revenir dans la forêt de Lumna qui était peuplée principalement de Pokémon souris électriques. D'ailleurs, Sechi n'arrêtait de s'agiter dans tous les sens sans que j'en comprenne la raison. Ce fut Futeki qui fit le traducteur pour m'expliquer qu'il recevait l'électricité dégagée par les Pokémon sauvages et qu'il communiquait donc avec eux pour savoir s'ils pouvaient s'amuser ensemble. Je rigolai un bon coup avant de me reprendre pour afficher un air sérieux et expliquer à Sechi que les autres Pokémon ne voudraient sans doute pas nous approcher puisque j'étais présent. La plupart du temps, la présence d'humains les repoussait et même avec toutes les explications du monde, il n'y avait que les curieux et les intrépides qui venaient à la rencontre d'êtres humains sans avoir d'information avant de se lancer. Je savais pourtant que mon Galvaran avait besoin de décharger très souvent l'électricité qu'il avait en surplus dans son corps. Il était tellement énergique qu'il en produisait plus que la moyenne, ce qui expliquait pourquoi il aimait jouer avec ses éclairs, bien que ce soit dangereux pour les autres, notamment Kouteki qui n'allait pas apprécier du tout un tel geste.

Au bout d'un moment, nous finîmes par débarquer dans une clairière spacieuse et Sanai en profita pour signaler que son estomac était vide et qu'il demandait à être rempli. Avec l'aide de tout le monde, le nécessaire pour préparer le repas fut rapidement en place et je demandai aux plus jeunes d'aller chercher les baies qu'ils voulaient pour l'accompagnement. Dans une telle forêt, ils devraient avoir le choix et je ne m'inquiétais pas pour leur sécurité puisque Futeki les surveillait de très près à l'aide de ses facultés. En parlant d'auras, cela me rappelait qu'il fallait que je revoie Cyrille pour en discuter et en savoir plus sur sa méthode de voir les auras. En effet, il avait été capable de voir les nôtres, à Futeki et moi, si bien qu'il avait compris qu'une connexion était établie entre nous. J'avais été obligé de lui révéler tout ce qui me concernait après que mon starter ait accepté suite à un affrontement direct contre lui. Si je pouvais en apprendre un peu plus, je pourrais peut-être comprendre mon propre don et tenter de voir les auras de tous les êtres qui m'entouraient, exactement comme les Riolu et Lucario. Dans un sens, cela devrait être possible, d'un autre côté, j'espérais que cela n'arrive jamais. Comprendre les émotions de Futeki était déjà assez difficile, j'allais sûrement exploser si je tentais de faire la même chose avec tout le monde, mon cerveau n'était probablement pas équipé pour supporter autant d'informations mystiques. Parfois, il valait mieux se contenter de ce que l'on avait au lieu de trop en vouloir.

Une fois les gourmands revenus, nous pûmes déguster notre repas sans être dérangé par la faune locale, sous les rayons du soleil qui passaient à travers les feuillages élevés. Une petite brise fraîche soufflait, rappelant que l'automne était bel et bien arrivé et qu'il fallait se méfier du temps qui pouvait changer à tout moment. C'était tellement agréable que je pris la décision de nous reposer un peu une fois repus et tout notre petit groupe plongea dans un doux sommeil. Sanai était blottie contre moi et la chaleur qu'elle dégageait était très agréable, Atsui avait fait de même de l'autre côté pendant que Kouteki et Sechi dormaient l'un contre l'autre et que Futeki s'était allongé un peu plus loin. Je sortais Zurui uniquement lorsque je savais que Sanai n'était pas en vue, en train de jouer avec Kouteki. Sa peur du feu était loin d'être réglée et je ne pouvais pas prendre le risque de le laisser sortir s'il attaquait une nouvelle fois la lézarde de feu. Mais ce n'était plus le moment d'y penser, j'étais dans un état somnolent, à deux doigts de tomber dans le monde de Cresselia.
avatar
Ven 9 Oct - 1:28
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Hiroi Hassan' a effectué l'action suivante : Destin

'Baie' :

Résultat :


avatar
Ven 9 Oct - 16:05
PNJ MJ

Messages : 2505

Voir le profil de l'utilisateur
Une bande d'enfant se baladant dans la forêt, aperçoivent votre Salamèche. Seule. Manifestement vous n'êtes pas dans le coin.

Le plus petit pointe la bestiole tout en s'adressant à un garçon un peu plus grand que lui, qui doit manifestement être le chef de la bande :




Enfant 1 : « He regarde Timmy ! Ce Pokemon ! »




Un énorme gamin ajoute :




Enfant 2 : « Je ne l'ai jamais vu dans le coin... »




Tandis qu'un binoclard s'exclame :




Enfant 3 : « Il doit être rare ! »




Pour qu'enfin le chef de la bande déclare :




Timmy : « Attrapons-le ! »




Qu'allez-vous faire ?




Dernière édition par Maître du Jeu le Jeu 22 Oct - 18:27, édité 2 fois
avatar
Invité
Sam 10 Oct - 13:59




En fin de compte, le sommeil les avait tous gagnés et ils s'étaient endormis profondément tous regroupés, comme pour se protéger des possibles dangers qui les guettaient. Au bout d'un moment, l'une d'eux remua et émergea de sa sieste digestive, il s'agissait de Sanai, la Salamèche. Elle se rendit compte qu'elle était la seule à être levée et elle décida de retrouver l'endroit où ils avaient trouvé les baies puisqu'elle avait encore faim. Bien évidemment, elle se perdit, mais elle ne s'en rendit même pas compte, persuadée qu'elle était sur le bon chemin et qu'elle finirait par trouver ce qu'elle cherchait. La forêt était bien silencieuse, aucun bruit ne semblait perturber le calme qui régnait dans ce lieu, mis à part le vent qui soufflait par moments, même les Pokémon sauvages s'étaient tus, à moins qu'ils se soient enfuis pour une raison quelconque. En réalité, ils avaient tous perçu la présence d'humains tout proche et ces derniers finirent par tomber sur la lézarde.

Quatre enfants s'étaient figés devant Sanai qui en avait fait de même en les observant longuement. Il y en avait un petit, un plutôt bien portant, un qui portait des lunettes et le dernier, le plus grand de la bande. Le premier d'entre eux la pointa du doigt, enclenchant le dialogue avec les autres, mais elle ne comprenait pas vraiment ce qu'ils disaient. Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien lui vouloir ? S'étaient-ils perdus dans la forêt ? Voulaient-ils jouer avec elle ? Elle serait ravie de le faire, mais toute seule, ce n'était pas très amusant, avec Kouteki c'était bien mieux. Alors que les enfants semblaient avoir décidé quoi faire d'elle, elle tourna les talons et revint sur ses pas tout en s'assurant que les enfants la suivaient pour les mener vers son dresseur et ses amis. Si jamais ils se mettaient à accélérer le pas, elle pourrait en faire de même, mais elle ne voulait pas qu'ils la perdent de vue, il fallait qu'ils la suivent après tout.

* * * * *

Pendant ce temps, dans la clairière, le jeune coordinateur se réveilla et s'étira longuement tandis que son starter émergeait également. Ses yeux bleus balayèrent la zone pour vérifier que rien ne manquait, son sac était toujours là, l'aura réconfortante de son Lucario également et ses Pokémon dormaient encore profondément. Ils étaient si calmes et adorables ainsi, c'était à se demander comment certains pouvaient être aussi actifs lorsqu'ils étaient éveillés. Néanmoins...

Où est Sanai ? … Futeki, dis-moi qu'elle est dans le coin !

Craignant pour sa Salamèche, il avait déjà les larmes aux yeux en se tournant vers le Pokémon Aura qui recouvra immédiatement ses yeux d'une lueur bleutée, signe qu'il avait recours à la vision des auras pour repérer les environs et, à force de le voir faire le tour sans s'arrêter sur un point précis, Hiroi en déduisit qu'elle restait introuvable. Il réveilla les autres un peu hâtivement au goût de certains, mais ils se reprirent vivement en connaissant la situation. Le jeune homme semblait perdu et ne savait pas quoi faire avant que Futeki plante férocement son regard dans le sien, ce qui eut le don de le calmer progressivement. Il réfléchit à ce qui aurait pu arriver. Soit quelqu'un s'était emparé d'elle, soit elle était partie de son propre gré. Sachant que les autres étaient toujours présents et qu'aucune de ses affaires n'avait été volée, il comprit donc qu'elle avait décidé d'elle-même de se balader. Sauf que la forêt n'était pas un endroit sûr, il fallait absolument qu'il la retrouve dans les plus brefs délais avant que quelque chose lui arrive.

Il faut se séparer pour couvrir une large zone, je peux m'occuper d'une direction seul avec les auras.
Tu as raison. Atsui, Sechi, partez ensemble de ce côté, profite de la hauteur ma belle, tu auras plus de chances de la repérer. Kouteki, tu viens avec moi, on va dans la dernière direction. Si vous ne trouvez rien, revenez ici et soyez prudents surtout.

Ses Pokémon acquiescèrent et chacun partit explorer une partie de la forêt avec un sérieux nécessité pour une telle recherche. Sanai n'était pas encore assez responsable pour juger elle-même ce qui l'entourait, elle ne comprendrait sûrement pas si jamais elle était dans une mauvaise posture. Il fallait absolument qu'ils la retrouvent au plus vite.


Modération:
 
avatar
Sam 10 Oct - 16:14
PNJ MJ

Messages : 2505

Voir le profil de l'utilisateur


Timmy : « Il s'enfuit ! Bougez-vous les mecs ! »




A l'ordre de leur chef, la bande de gamin cours après la salamandre. C'est arrivé à la clairière que le "bien portant" se jette sur elle pour l'attraper.




Enfant 2 : « Je te tiens ! »






Enfant 3 : « He ! Tiens-lui la gueule, elle va te cramer sinon ! »




Sous le conseil du binoclard, le gamin maintient la gueule du Salamèche fermé.

Qu'allez-vous faire ?




Dernière édition par Maître du Jeu le Jeu 22 Oct - 18:29, édité 1 fois
avatar
Invité
Sam 10 Oct - 18:45




Tout allait bien dans le meilleur des mondes. C'était exactement ce qu'était en train de penser Sanai en trottinant droit vers la clairière où devait normalement se trouver son dresseur ainsi que tous ses amis. Elle était partie pour aller déguster ces délicieuses baies qu'elle avait trouvées à l'aide de Kouteki avant le repas et elle avait fini par tomber sur plusieurs enfants qui semblaient perdus dans le forêt. Heureuse de pouvoir leur rendre service et de pouvoir jouer avec eux, la lézarde de feu avait décidé de revenir sur ses pas et elle ne voulait pas se faire attraper aussi rapidement. Tout simplement parce que ses nouveaux amis s'étaient lancés à sa poursuite et qu'elle les esquivait avec un grand sourire jusqu'à atteindre la clairière où elle ne vit plus personne. Sous le moment, elle se stoppa net dans sa course et l'un des enfants parvint à lui bondir dessus. Néanmoins, elle était tellement paniquée de ne plus voir son dresseur à l'endroit où elle l'avait quitté qu'elle se débattait pour faire comprendre à l'enfant qu'elle voulait arrêter le jeu. Avant qu'il parvienne à lui fermer la gueule, elle poussa un fort rugissement plaintif dans l'espoir que les enfants la laissent retrouver son dresseur.

* * * * *

Hiroi se sentait très mal à l'aise. Depuis qu'il avait rencontré Sanai, il savait qu'elle avait quelques problèmes de compréhension de la vie qui l'entourait. Au début, elle ne disait jamais rien, elle observait tout le monde en silence, puis elle s'était rapprochée de Kouteki qui lui avait permis de se lier aux autres, de comprendre comment s'amuser et utiliser ses attaques. Le jeune homme pensait alors qu'il l'avait trop couvée, sans lui apprendre les dangers de la vie et il le regrettait à présent. Tous ses sens étaient aux aguets, il comptait surtout voir le rougeoiement de la flamme de son Pokémon disparu traverser la faible obscurité de la forêt qui ne reflétait que du vert. En vain... Il n'y avait rien du tout aux alentours et Kouteki n'avait pas l'air d'obtenir de meilleurs résultats que lui, mais cela ne les empêchait pas de poursuivre les recherches. Ils ne pouvaient pas se permettre d'échouer, ils le savaient et c'était pour cela qu'ils donnaient leur maximum pour tenter d'apercevoir ne serait-ce qu'un signe de son passage.

Soudainement, Kouteki souleva sa tête et la tourna frénétiquement tout autour de lui. Il venait d'entendre un bruit familier à ses oreilles. Il n'était pas certain de lui, mais quelque chose lui disait qu'il s'agissait de la voix de Sanai. Son dresseur l'observait étrangement, comme pour lui demander ce qui lui arrivait. Ses grands yeux bleus reflétaient particulièrement bien la détresse qu'il avait en lui, Futeki avait raison en disant qu'il ne pouvait pas mentir, son regard le trahissait automatiquement. Il ne voulait pas lui donner de faux espoirs, mais il fallait qu'il vérifie si la voix qu'il venait d'entendre était bien celle de Sanai. Il fit signe à Hiroi de le suivre et l'espoir put renaître sur son faciès. Kouteki courut le plus rapidement possible vers l'endroit où la voix semblait provenir selon lui et il se rendit rapidement compte que c'était la clairière dans laquelle ils s'étaient tous reposés. Ce qui signifiait qu'une seule chose : Sanai était revenue et avait des ennuis à présent. Étant responsable d'elle lorsque leur dresseur était occupé, il marquait un point d'honneur à protéger les plus jeunes, à savoir Sechi et Sanai, même si le premier était moins supportable. Il avait échoué une fois dans sa surveillance, il ne pouvait pas réitérer cette erreur en ce qui concernait sa protection. Kouteki fonçait à une telle allure qu'il arriva avant Hiroi, qui suivit tout de même de près et il put voir Sanai aux mains d'une bande de gamins tandis qu'elle était en train de pleurer.

Que... Qu'est-ce que vous faites à mon Pokémon ? Relâchez-la... c'est encore qu'une enfant.

Malgré le fait qu'il voulait que sa voix soit plus assurée et puissante, il ne parvenait pas à oublier la peur qu'il avait des gens qui lui étaient inconnus. Toutefois, il ne reculait pas. Sanai avait besoin de lui, le jeune coordinateur devait lutter contre sa peur et affronter le regard de ces gamins pour récupérer son Pokémon. Il aurait été voulu que Futeki soit à ses côtés, mais il n'avait pas le choix et il n'était pas seul, Kouteki était présent comme il le faisait remarquer. Hiroi espérait juste que ces enfants seraient compréhensifs et qu'ils laisseraient Sanai tranquille.


Modération:
 
avatar
Dim 11 Oct - 21:36
PNJ MJ

Messages : 2505

Voir le profil de l'utilisateur


Enfant 2 : « He ! Arrêtes de gigoter ! »




Le gamin tente de contrôler la salamandre tandis que vous intervenez. Le plus petit se tourne vers le plus grand.




Enfant 1 : « Qu'est-ce qu'on fait Timmy ? Apparemment il n'est pas sauvage. »




Le binoclard remonte ses lunettes en vous toisant.




Enfant 3 : « TON Pokemon ? Nous l'avons trouvé tout seul au beau milieu de la forêt, qu'est-ce qui nous dis que c'est réellement le tien ? »




Le bien portant renchéri




Enfant 2 : « Ouais, on l'a trouvé et attrapé, il est à nous maintenant ! »




Ils ne semblent pas enclins à vous le rendre manifestement...

Qu'allez-vous faire ?




Dernière édition par Maître du Jeu le Jeu 22 Oct - 18:33, édité 2 fois
avatar
Invité
Lun 12 Oct - 11:58




Sanai ne comprenait vraiment plus rien à la situation. Elle était juste partie manger des baies en attendant que les autres se lèvent avant de tomber sur une bande d'enfants perdus qui voulaient jouer avec elle. Elle était parvenue à revenir sur ses pas pour retrouver la clairière dans laquelle ils avaient fait une pause, mais il n'y avait plus personne. Cette révélation lui avait causé un choc, soit elle s'était trompée de chemin et elle était maintenant perdue, soit Hiroi était parti en l'abandonnant, ce qu'elle ne voulait pas croire. Il s'était tellement bien occupé d'elle depuis leur rencontre au parc Safari, elle était craintive de nature et surtout insouciante, elle appréciait sa présence à ses côtés et refusait tout simplement d'entrer dans cette petite sphère rouge et blanche pour rester dans ses bras où elle se sentait en sécurité. Petit à petit, elle s'était ouverte à lui pour qu'il apprenne à la connaître réellement, certes, elle restait une enfant dans l'âme, mais il y avait une personne qu'elle avait décidé de prendre pour exemple : Kouteki. Ce Carapuce était brave, mature et même s'il paraissait jeune lui aussi, il avait une force insoupçonnée en lui, elle l'avait vu lors de son combat dans l'arène la dernière fois. Si seulement il pouvait être présent pour lui dire quoi faire en ce moment... À cet instant, des larmes coulèrent de ses yeux tandis qu'elle cessait de se débattre comme si elle avait compris que cela ne servait à rien. Puis, elle entendit du bruit et tourna la tête pour voir ce que c'était. Non... elle devait rêver... il... il était là. Elle était partagée entre le fait que cette apparition soit due à sa détresse et le fait qu'il était bien là et qu'il l'avait bien retrouvée. Lorsque Hiroi suivit quelques instants après, il n'y avait plus de doutes dans son esprit et elle recommença à se débattre pour les rejoindre même si l'enfant qui la tenait fermement lui intimait le contraire.

Même si son intervention manquait de conviction, elle se sentait tellement mieux maintenant qu'il était face à elle, elle pouvait se rassurer en se disant qu'elle avait eu raison de penser qu'il ne l'avait pas abandonnée intentionnellement. En fait, c'était de sa faute d'être partie seule, elle s'en rendait compte à présent. Les enfants semblaient surpris d'entendre une telle nouvelle et le plus jeune s'adressa au plus vieux pour savoir ce qu'il devait faire dans une telle situation. Après tout, vu qu'elle était déjà le Pokémon d'un autre dresseur, elle ne pouvait pas être capturée par un autre et la garder serait considérée comme un vol. Certes, Sanai ne savait rien de tout cela, mais elle espérait qu'ils allaient comprendre qu'ils ne pouvaient pas la garder. C'est alors que celui à lunettes prit la parole pour signaler qu'elle était seule lorsqu'ils l'avaient trouvé et qu'il n'y avait aucune preuve qu'elle soit bien son Pokémon. Ils avaient raison en plus... c'était de sa faute... Il fallait que Hiroi trouve le moyen de leur faire comprendre la vérité. Ce dernier semblait d'ailleurs choqué pour une raison qui lui échappait. Que lui arrivait-il ?

Le jeune coordinateur s'était contenté de signaler que Sanai était son Pokémon et qu'ils devaient la relâcher immédiatement s'ils ne voulaient pas avoir d'ennuis. Néanmoins, l'un d'eux semblait plus réfléchi que les autres et mit le doigt sur un point qui méritait une explication : si la salamandre était bien son Pokémon, pourquoi était-elle seule dans la forêt ? Mais ce n'était pas cette réflexion la pire, c'était celle que venait de lancer celui qui osait retenir de force Sanai, comme quoi il l'avait trouvée alors ils la garderaient. Le sang de Hiroi ne fit pas un tour qu'il serra les poings de colère. Il avait peur certes, il était paniqué à l'idée qu'il arrive malheur à Sanai certes, mais le fait que ces gamins lui interdisent de récupérer son Pokémon, c'était quelque chose qu'il ne supportait pas. Il avait des liens puissants avec chacun d'entre eux, des moments qu'ils avaient partagé aussi bons que mauvais. Cette bande de sales gamins n'avait en aucun cas le droit de garder son Pokémon sous prétexte que cette dernière avait décidé de faire un tour seule. Il respira profondément avant de planter son regard résolu dans celui de son interlocuteur.

Comme je l'ai dit, c'est une femelle, elle s'appelle Sanai et elle est partie seule pendant que nous dormions. Si mes paroles ne suffisent pas, je vous rappelle, ou vous apprend, que le Pokémon d'un dresseur ne peut entrer que dans la Pokéball qui l'a capturé.

Sur ces mots, le jeune homme aux yeux bleus prit à sa ceinture la Pokéball correspondant à Sanai, prêt à l'utiliser sur cette dernière pour la récupérer de force s'il le fallait. Il était gentil de les laisser poser leurs questions parce qu'ils avaient des doutes sur ses déclarations, mais si jamais ils ne voulaient rien entendre, alors il utiliserait des moyens plus radicaux. En même temps, Kouteki s'était mis en position de combat, en tentant d'avoir l'air menaçant afin que les enfants comprennent qu'ils ne plaisantaient pas et que Sanai allait leur revenir, qu'ils le veuillent ou non. Maintenant, la balle était dans leur camp, Hiroi ne voulait pas en arriver à de telles extrémités, mais ses Pokémon étaient tout pour lui alors il donnerait le maximum.


Modération:
 
avatar
Mar 13 Oct - 18:18
PNJ MJ

Messages : 2505

Voir le profil de l'utilisateur
Le plus petit se tourne à nouveau vers son chef.




Enfant 1 : « Et s'il disait vrai Timmy ? Nous n'avons même pas de pokéball pour essayer de l'attraper... »




Le dénommé Timmy vous lance des regards méprisants tout en répondant au gamin.




Timmy : « Qu'est-ce qu'on s'en fout ! »






Enfant 1 : « Mai- »






Timmy : « J'ai dis : QU'EST-CE QU'ON S'EN FOUT ! »




Il tourne la tête vers le bien portant.




Timmy : « Retient-le bien. »




L'autre s'exécute et ressert son emprise sur la salamandre, ses gros bras vous empêche de l'atteindre avec le rayon de votre pokéball. Timmy se retourne vers vous, et lève la tête tout en vous lançant un regard dédaigneux.




Timmy : « Tu veux ta bestiole ? Et bien viens donc la chercher. »




Il sort une pokéball contenant son Pokemon, un Vortente.


Vortente ♂
lvl 17 - plante

PV. 67 (+30)
ATQ. 84 (+34)
DEF. 70 (+34)
ATQ SPEC. 55 (+10)
DEF SPEC. 70 (+34)
VTS. 51 (+28)

Qu'allez-vous faire ?

HRP : Finalement j'ai pensé qu'un combat modéré serait plus rapide et plus pratique pour toi étant donné que j'ai adapté le type de Pokemon au déroulement de ton scénario. x3 En plus ça te fera gagner de l'xp en plus (même si carapuce est K.O).




Dernière édition par Maître du Jeu le Jeu 22 Oct - 18:36, édité 1 fois
avatar
Invité
Mer 14 Oct - 15:41




En faisant cette remarque, Hiroi était certain que les enfants allaient reconnaître leurs torts et libérer Sanai de leur emprise, ou au moins, lui laisser la possibilité de vérifier ses dires et de récupérer la salamandre dans sa Pokéball. Le plus petit, et sans doute le plus jeune d'entre eux, laissa planer le doute comme quoi le jeune coordinateur avait probablement raison et il avoua même qu'ils n'avaient aucun moyen de vérifier puisqu'ils n'avaient pas de moyens de capture. C'était la faille que Hiroi voulait trouver, en faisant cela, ils les avaient obligés à déclarer qu'ils n'avaient rien pour lui enlever sa lézarde enflammée et qu'ils ne pouvaient que la lui rendre. Alors que ses épaules s'abaissèrent puisqu'il chassait la tension de son corps, le plus grand de la bande s'exclama brutalement qu'il s'en fichait royalement. Il ordonna même au geôlier de resserrer son étreinte sur sa prisonnière ce que Hiroi n'appréciait absolument pas. Le petit chef qui lui faisait face le défia en duel avec Sanai comme enjeu. Il sortit un Pokémon que le jeune homme aux cheveux bleus n'avait jamais vu, mais sa colère dépassait tellement ses limites qu'il ne prit même pas la peine de sortir son Pokédex pour savoir de quelle espèce il s'agissait. De toute façon, il n'avait que son Carapuce à ses côtés, ce qui n'allait pas être simple, vu la constitution de son adversaire, il était très certainement de type Plante.

Dans le même temps, Kouteki observait toute la scène avec beaucoup d'attention, il était prêt à se lancer sur ces abominables gamins pour lui montrer de quel bois il se chauffait. Il fixait Sanai qui avait les larmes aux yeux, totalement dépassé par les événements et la rage qu'il ressentait ne faisait que s'intensifier, à l'instar de son dresseur. Peu importe comment cette histoire allait finir, il leur ferait payer cela. Ce n'étaient que des gamins ! Ils n'étaient même pas encore à l'âge adulte et ils se permettaient de se croire tout permis. Il y avait des limites qu'il ne fallait pas franchir et Kouteki était déterminé à leur faire comprendre la leçon. Alors qu'il pensait que son dresseur avait enfin obtenu gain de cause, celui qui s'imposait comme le chef sortit un Pokémon pour les défier afin qu'ils puissent ensuite récupérer Sanai. Il jeta un coup d’œil à son dresseur qui avait tout perdu de son expression habituelle, ses traits étaient tirés par la colère et la frustration de ne pouvoir rien faire. Lui qui était d'habitude si calme et attentionné, il montrait à son partenaire du moment qu'il pouvait céder à la colère. Après tout, c'était compréhensif, Hiroi les avait toujours protégés, il prenait soin d'eux, les nourrissait, les choyait, les laissait faire ce qu'ils voulaient entre les combats et les concours. Le voir dans cet état était plus que surprenant. Mais ce n'était pas le moment d'être étonné, il fallait qu'il se concentre sur son adversaire.


Modération:
 
avatar
Jeu 15 Oct - 18:27
PNJ MJ

Messages : 2505

Voir le profil de l'utilisateur
Le petit panique, il s'accroche à la veste de son aîné.



Enfant 1 : « Mais qu'est-ce que tu fais Timmy ?! Rends lui son Pokemon ! »






Timmy : « Rah mais lâches-moi ! D'où tu me donnes des ordres minus ! »




Le poussant violemment, le gamin tombe à terre, des larmes commençant à perler le bords de ses yeux. Il déguerpit en courant.




Timmy : « C'est ça ! Casses-toi poule mouillée ! Pfeuh ! Aller Vortente ! Écrases ce minable ! »




Le binoclard remonte ses lunettes un sourire narquois aux lèvres.




Enfant 3 : « Héhé ! Selon la table des types, il n'a aucune chance ! Surtout que statistiquement les Pokemon à leur premier stade d'évolution, sont moins puissant que- »






Timmy : « Rah, la ferme, j'ai pas besoin de ton exposé pour savoir que je vais le laminer ! »




Le bien portant ricane à sa remarque, tandis que l'autre fait la moue.

Carapuce ♂
lvl 15 - eau

PV : 47 - 82 = K.O
ATT : 24
DEF : 43
ATT SPEC : 55
DEF SPEC : 42
VIT : 47
Vortente ♂
lvl 17 - plante

PV. 67
ATQ. 84
DEF. 70
ATQ SPEC. 55
DEF SPEC. 70
VTS. 51
Vortente est le Pokemon le plus rapide.

Combat
Vortente utilise Fouet Lianes.
Carapuce perd 82 PV.
Carapuce est K.O
Il perd 2 points de bonheur.

Récapitulatif calculs
Fouet Liannes de Vortente : 35 x 84 / 43 / 2.5 x 1.5 x 2 = 82.04...





Timmy : « Hahaha ! C'est pire que ce que je croyais ! Ta petite merde n'a même pas eus le temps de se défendre ! »




Chaque chose en son temps, l'évolution sera pour le prochain tour ;)




Dernière édition par Maître du Jeu le Jeu 22 Oct - 18:40, édité 2 fois
avatar
Invité
Sam 17 Oct - 18:37




Allons-y Kouteki ! Sanai nous attend.

Hiroi n'était pas dans son état habituel. Lui qui avait l'habitude de rester à l'écart à cause de sa peur maladive, il était prêt à se dresser face à ce gamin arrogant pour récupérer son Pokémon. En réalité, même si la peur était présente, le besoin de protéger ses compagnons était tellement plus puissant qu'il emportait tout sur son passage : la raison, la peur, la colère... Voyant que cette histoire allait tourner en combat, le plus petit s'affola et tenta de faire retrouver la raison du chef, mais il fit face à un refus clair et brutal, si bien qu'il en tomba au sol et préféra partir plutôt que d'être mêlé à tout ceci. À cette vision, le jeune homme aux yeux bleus eut un pincement au cœur. Il aurait voulu réconforter ce petit bonhomme en le remerciant d'avoir tenté de lui rendre son Pokémon même s'il n'était pas assez fort pour faire face aux plus âgés que lui. Il avait tout de même essayé, ce que Hiroi n'avait pas souvent fait lorsqu'il avait son âge et il se disait qu'il n'était pas trop tard pour en faire de même. Ce fut au tour de celui avec les lunettes de prendre la parole et de vouloir étaler sa science en rappelant que Kouteki n'avait aucune chance contre le dénommé Vortente. D'après ce qu'il disait, le jeune coordinateur comprit rapidement qu'il avait eu raison à propos du type de son adversaire. Vortente était donc de type plante et comme Kouteki était de type eau, il partait avec un énorme désavantage, de plus, il semblerait que ce soit un Pokémon évolué alors que son partenaire ne l'était pas encore. Tout semblait signifier qu'il allait perdre le combat s'il se fiait aux statistiques comme le faisait cet enfant. Néanmoins, et Hiroi le savait, tout n'était pas dans les chiffres, il y avait de nombreux paramètres à ajouter dans un combat : la réactivité, les stratégies employées, l'expérience de chaque Pokémon. Même en partant perdant, il pouvait toujours jouer là-dessus pour renverser la situation.

Leur adversaire n'avait pas attendu qu'ils fassent le premier mouvement et il s'était lancé dans une attaque Etreinte. Aussitôt, Hiroi n'eut aucun mal à réagir et faisant rétracter Kouteki dans sa carapace et ainsi augmenter sa défense. Le Pokémon plante essayait de forcer, mais il ne parvenait pas à son opposant à sortir de sa défense et il finit par se prendre un jet d'eau en pleine figure, ce qui le fit lâcher et son prisonnier put retrouver sa liberté avant de foncer tête baissée sur lui. Toutefois, ce n'était pas une feinte de ce genre qui allait le perturber et Vortente usa de ses lianes pour  empêcher l'avancée de la mini-tortue. Cette dernière était obligée de rester sur la défensive, incapable de trouver le bon moment pour attaquer. Finalement, ce fut Hiroi qui lui ordonna de lancer une attaque Surf pour être certain de l'atteindre sans craindre une potentielle contre-attaque. Sanai observait le combat comme elle le pouvait et elle ne pouvait pas s'empêcher de penser que Kouteki était vraiment doué, c'était un modèle à ses yeux, elle devrait être plus attentive aux entraînements pour être capable de faire comme lui. Alors que l'immense vague était en train de se former, le gamin arrogant commençait à se demander comment il serait capable de ne pas finir trempé et son Pokémon trouva la solution sans lui. Pour maintenir la cohésion de la vague, Kouteki était obligé de rester dessus si bien qu'en utilisant ses lianes pour l'attraper, il put le déloger, faire disparaître la vague et infliger de sérieux dégâts à son adversaire avant de le relancer vers son dresseur. Le coordinateur se précipita vers lui pour vérifier qu'il allait bien, il avait encaissé de sérieux coups et il peinait à se relever même s'il donnait tout ce qu'il avait pour se redresser et poursuivre l'affrontement. Hiroi savait qu'il ne pourrait plus rien faire, même avec toute la volonté du monde, et il le prit dans ses bras avant de lancer un regard vers Sanai, toujours bloqué par le plus imposant. Il déposa son Pokémon confortablement sur le sol avant de se lever avec une nouvelle lueur dans son regard. Il se plaça face à Vortente, sans aucune hésitation, et s'adressa au gamin arrogant.

Rends-moi immédiatement ma Salamèche !

Sans se préoccuper du Vortente, ni du fait qu'il pouvait se faire attaquer par ce dernier, Hiroi fonça droit sur Sanai dans le but de la récupérer. Il devait tout essayer, il ne pouvait pas l'abandonner, quitte à se prendre lui-même des coups pour y parvenir. Et puis, il espérait également que ses autres Pokémon reviennent à temps pour lui venir en aide. Futeki devrait être le premier à revenir, le lien qu'il avait avec lui l'avertirait qu'il était en danger et qu'il devait revenir au plus vite. Du moins... c'était l'espoir qu'il gardait au fond de lui.


Modération:
 
avatar
Dim 18 Oct - 22:52
PNJ MJ

Messages : 2505

Voir le profil de l'utilisateur


Timmy : « Pfeuh. »




Le gamin se contente simplement de souffler de manière méprisante.




Timmy : « Débarrasse-moi de ce minable. »




Immédiatement, Vortente s’interpose, vous repoussant en vous balançant de violents coups de lianes.

C'est alors que...




Enfant 2 : « Aaaah ! Qu'est-ce qu'il ce passe ?! »




L'énorme gamin s’exclame, la salamandre qu'il tenait entre ses mains se mit soudainement à briller. Par peur, il le lâche, Sanai brille alors de plus belle. Tous sont éblouie par la lumière.




Enfant 3 : « Woooouah ! Il évolue ! »




S'exclame le binoclard.


Et en effet votre Salamèche monte au niveau 17 ! Vous avez 10 points à répartir dans ses statistiques.

Veuillez retirer un Super Bonbon de votre inventaire (42 ► 41).


Vous voyez votre Salamèche maintenant libre semblant changer progressivement de forme dans une blancheur éclatante... Sous la stupeur de tous, la lumière se dissipe peu à peu vous dévoilant sa nouvelle apparence...

Reptincel ♀ alias Sanai
lvl 17 - feu

PV. 49 (+20)
ATQ. 52 (+20)
DEF. 44 (+15)
ATQ SPEC. 60 (+20)
DEF SPEC. 48 (+15)
VTS. 60 (+20)
Expérience : 0/7
Bonheur : 15/100
Attaques :
Rugissement (normal)
Griffe (normal)
Flammèche (feu)
Brouillard (normal)
Draco-Rage (dragon)





Timmy : « Grrr ! Si tu crois que ça va m’arrêter ! Je l'ai trouvé ! Et changement de forme ou non, il sera à moi ! »




Il renvoie son Vortente à la charge !

Vortente ♂
lvl 17 - plante

PV. 67 (+30)
ATQ. 84 (+34)
DEF. 70 (+34)
ATQ SPEC. 55 (+10)
DEF SPEC. 70 (+34)
VTS. 51 (+28)

Qu'allez-vous faire ?




Dernière édition par Maître du Jeu le Jeu 22 Oct - 18:44, édité 2 fois
avatar
Invité
Lun 19 Oct - 12:57




Qu'est-ce qui lui avait pris ? Non mais sérieusement ? Comment avait-il pu avoir l'idée aussi idiote de foncer sur un Pokémon alors qu'il ne possédait aucun moyen pour se défendre ? Le fait de voir Sanai prisonnière aux mains de ces gamins et Kouteki complètement vaincu par ce Vortente lui avait donné des ailes, des ailes de courage et de volonté pour récupérer son Pokémon. Toutefois, il n'avait pas les capacités physiques de Cyrille, il ne pouvait pas combattre un Pokémon à mains nues et encore moins lui faire face. Pourtant, il sentait qu'il devait le faire... parce qu'il ne pouvait pas abandonner ses compagnons... parce qu'il ne pouvait pas les laisser combattre seul alors qu'ils le protégeaient sans cesse... parce que c'était le devoir d'un dresseur envers ses Pokémon. Pour toutes ces raisons, Hiroi avait chargé dans la direction de Sanai avec l'espoir insensé qu'il pourrait la libérer. Il n'avait même pas parcouru la moitié du chemin que le Pokémon plante s'était mis en travers de sa route et avait lancé ses lianes dans sa direction. Le choc avait été encore plus violent qu'il ne l'avait pensé ; les lianes s'étaient chargées de le repousser en visant son estomac et il finit par rouler sur plusieurs mètres tout en se sentant la zone touchée. Il se retint de rendre son précédent repas et se tourna difficilement vers Sanai pour repartir, même s'il devait ramper pour ce faire.

Sa... Sanai... j'arrive...

Pendant ce temps, la Salamèche ne pouvait qu'observer la scène sans bouger la moindre griffe, elle ne pouvait même pas se servir de ses crocs ou de ses flammes puisque son geôlier la tenait fermement. Elle avait vu Kouteki combattre de toutes ses forces, bien qu'il soit plus sur la défensive, avant d'être finalement vaincu, elle avait vu Hiroi exécuter une tentative désespérée de la retrouver avant de se faire renvoyer comme une vulgaire poupée de chiffon. Tout était de sa faute... Si elle avait été plus sérieuse, elle n'aurait jamais quitté le campement, elle ne se serait jamais aventurée seule dans la forêt alors qu'elle était emplie de dangers, elle n'aurait jamais rencontré cette bande de gamins sauvages qui voulait la capturer. De plus, Kouteki et son dresseur n'auraient jamais eu à devoir endurer de telles souffrances en faisant tout pour la récupérer. Alors qu'elle croisait les yeux bleus de celui qui l'avait toujours choyée, les larmes coulèrent sans qu'elle puisse les retenir et une sensation étrange était en train de naître au fond d'elle. Elle avait peur, non, elle était même terrorisée, par ces gamins, par ce qu'ils pouvaient lui faire, par ce qu'ils pouvaient faire à son dresseur. C'en était assez ! Elle en avait marre d'avoir peur, elle voulait être capable de se défendre elle-même sans devoir compter sur les autres. Une lumière la recouvra et le bien portant la lâcha immédiatement, sans doute par surprise de ce qui arrivait. Elle sentit un feu d'une puissance incroyable parcourir la moindre parcelle de son corps, elle était en train de grandir, la flamme de sa queue gagna en ampleur, ses membres devinrent plus robustes. Lorsque la lumière s'éteignit enfin, un regard noir était dardé sur le gamin au Vortente alors que tout le monde l'observait avec étonnement : elle avait évolué et elle allait lui faire payer ce qu'elle venait de vivre.


Modération:
 
avatar
Lun 19 Oct - 20:35
PNJ MJ

Messages : 2505

Voir le profil de l'utilisateur
« UWAAAAH ! »

Les deux gamins détallent ne laissant que Timmy sur place.



Timmy : « Pff... Cette bande de minables. »




Reptincel ♀
lvl 17 - feu

PV : 50 - 40 = 10
ATT : 53
DEF : 50
ATT SPEC : 60
DEF SPEC : 50
VIT : 60
Vortente ♂
lvl 17 - plante

PV. 67 - 41 = 26
ATQ. 84
DEF. 70
ATQ SPEC. 55
DEF SPEC. 70
VTS. 51
Reptincel est le Pokemon le plus rapide.

Combat
Reptincel utilise Flammèche.
Vortente perd 41 PV.

Vortente utilise Morsure.
Reptincel perd 40 PV.

Récapitulatif calculs
Flammèche de Salamèche : 40 x 60 / 70 / 2.5 x 1.5 x 2 = 41.14...
Morsure de Vortente : 60 x 84 / 50 / 2.5 = 40.32




Timmy : « Je ne me laisserais pas battre ! Et je prouverais enfin que je peux avoir mon propre Pokemon ! »





Dernière édition par Maître du Jeu le Jeu 22 Oct - 18:45, édité 1 fois
avatar
Invité
Mar 20 Oct - 0:49




Allongé sur le sol, Hiroi resta incrédule devant le spectacle qu'il avait sous les yeux. Sa fragile et si petite Sanai était en train d'irradier d'une lumière dont l'intensité semblait approcher celle du Soleil, repoussant ainsi le gamin qui la retenait depuis le début. Elle prit plusieurs centimètres d'un seul coup, la flamme de sa queue gagnait en volume et finalement, il put constater de lui-même ce qui lui arrivait : elle avait évolué ! Il n'en revenait pas, elle qui était sans doute le Pokémon le plus faible de son équipe venait de se hisser parmi les plus grands en évoluant. Le fait d'être malmenée et de l'avoir vu ainsi maltraité avait dû lui causer un traumatisme qui avait permis son évolution. Par contre, le regard qu'elle lança juste après sur le gamin responsable de toute cette histoire laissait penser qu'elle n'était plus aussi adorable qu'elle l'était par le passé. C'était un regard dur, presque bestial et même Hiroi eut la chair de poule en le croisant, même si cela avait duré qu'un seul instant. Terrifié par ce nouvel adversaire, les deux autres prirent leurs jambes à leur cou sous le regard acide de leur chef. Sanai s'avançait en direction du dénommé Timmy et le coordinateur comprit immédiatement ce qu'elle voulait faire, mais lorsqu'il voulut parler, la douleur qu'il ressentait fut plus forte et étouffa ses mots. Il ne pouvait qu'observer le déroulement de la suite des événements qui allait forcément mal finir par le gamin voulait à tout prix mettre la main sur Sanai et prononçait des mots qui mirent la puce à l'oreille de Hiroi. Il parvint à ravaler sa douleur pour s'exclamer :

Quoi ? Ce n'est pas ton Pokémon ?! Sanai, arrêtes-toi !

Rage. Flammes. Douleur. Brasier. Sanai ne savait plus ce qu'elle pensait, elle avait vécu un enfer aux mains de cette bande de gamins insouciants. Elle avait vu son meilleur ami, pourtant si prodigieux au combat, se faire battre par le Pokémon aux lianes, elle avait vu son dresseur qui avait toujours pris soin d'elle depuis leur rencontre se faire mettre à terre de la même manière. Elle ne pouvait plus en supporter davantage. Désormais, ses actes seront dictés par les flammes qui la consumaient de l'intérieur, ce brasier si infernal qui lui donnait tant de puissance. La lézarde voulait à tout prix se jeter sur le gamin qui l'avait mise dans cet état et elle n'allait pas se faire prier. Alors qu'elle était résolue à sa nouvelle tâche, le Vortente se plaça devant elle et sa vision eut comme conséquence de la mettre hors d'elle.


Modération:
 
avatar
Jeu 22 Oct - 18:20
PNJ MJ

Messages : 2505

Voir le profil de l'utilisateur
Reptincel ♀
lvl 17 - feu

PV : 50|10
ATT : 53
DEF : 50
ATT SPEC : 60
DEF SPEC : 50
VIT : 60
Vortente ♂
lvl 17 - plante

PV. 67|26 - 40 = K.O
ATQ. 84
DEF. 70
ATQ SPEC. 55
DEF SPEC. 70
VTS. 51
Reptincel est le Pokemon le plus rapide.

Combat
Reptincel utilise Flammèche.
Vortente perd 40 PV.
Vortente est K.O.

Expériences
Reptincel remporte 2 combat ! (4|7) Il gagne également 15 points bonheurs !
Lucario remporte 1 combat ! (2.5|9)
Prismillon remporte 1 combat ! (2|7)
Polichombr remporte 1 combat ! (3.5|7)
Galvaran remporte 1 combat ! (3.5|7)
Carapuce remporte 1 combat ! (5.5|7)

Récapitulatif calculs
Draco-Rage de Reptincel : 40


Vortente utilise ses dernières forces pour protéger la petite teigne. Mais rien à faire, votre reptincel repousse la plante. Mais avant que le reptile n'atteigne sa cible, un jet d'eau le percute brutalement.

Reptincel est K.O.



Homme : « Timmy !!! »




L'homme dur d'un homme retentit. Un couple arrive vers vous accompagné d'un musteflott, vous reconnaissez caché derrière une jeune femme, l'enfant de tout à l'heure, le plus jeune, qui c'était enfui plus tôt. Le plus vieux lui lance un regard noir.



Timmy : « Tu joues les cafteurs maintenant ? »




Le petit sursaute, se cachant de plus bel accroché à la jambe de sa mère. Son père intervient en le fusillant du regard.



Homme : « Et il a eu parfaitement raison ! Me voler mon Pokemon ! Venir ici en mettant en danger tes amis et ton petit frère ! On t'a pourtant dit un nombre incalculable de fois que cette forêt est dangereuse ! Et en plus de tout, tu agresses un voyageur ?! »



L'homme s'approche de son Vortente, passe sa main sur sa tête avant de le rappeler et de revenir à son fils.

Pendant le sermon, la jeune femme vient rapidement vers vous.



Femme : « Vous êtes blessés ?! Laissez-moi m'occuper de vous, j'ai emmené ce qu'il faut ! Théo, laisses-moi soigner ce jeune homme. »



Elle sort sa trousse de secours et comment à soigner vos blessures.



Femme : « Théo nous a tout raconté, nous sommes désolés pour tous les ennuis que vous ont causés nos fils et leurs amis. Soyez sûr que les parents des autres enfants seront mise au courant. Ils seront tous sermonnés et punis comme il se doit ! ... Attention je vais désinfecter, ça va piquer un petit peu. Théo ? Tu n'as rien à dire ? »





Théo : « J-J-Je suis désolée. »




La jeune femme applique les derniers soins tandis que son mari vient vers vous en tenant Timmy fermement par le poignet.



Homme : « Je suis terriblement désolé, j'ai élevé mon Vortente pour qu'il protège les enfants, par les temps qui court... Mais il semble qu'il ne fasse pas la différence de qui est en tort ou non... »





Timmy : « Il est nul ton Vortente de toute façon ! Il s'est fait battre comme un minable ! »






Homme : « Et tu te dis capable d'élever ton propre Pokemon ?! Commence déjà par les respecter ! Vorty à tout donné pour vous protéger ! Tu es loin d'être prêt ! Et il se peut que si tu continues sur ce chemin-là, Théo sera capable à élever le sien bien avant toi ! Franchement qui t'as mis ces idées pareil dans la tête ! »



Revoilà le sermon qui est reparti...

    Fin du scénario dirigé
Reptincel monte au niveau 19 ! Vous avez 20 points à répartir dans ses statistiques.
Carapuce monte au niveau 16 ! Vous avez 10 points à répartir dans ses statistiques. Il apprend Morsure !

Lucario remporte 1 combat ! (3.5|9)
Prismillon remporte 1 combat ! (3|7)
Polichombr remporte 1 combat ! (4.5|7)
Galvaran remporte 1 combat ! (4.5|7)

    Scénario
La jeune femme pose son regard sur vos Pokemon.



Femme : « Vos Pokemon ont également besoin de soin, je suis infirmière, vous pouvez venir chez nous pour que je puisse m'en occuper si vous le voulez, c'est la moindre des choses... »



Accepter ? Refuser ?

[Je n'ai pas activé l'évolution de Carapuce, je me suis dis que tu voulais peut-être déterminer le moment ou il évoluerait par le biais d'un super bonbon, si tu veux qu'il évolue malgré tout, tu me mp, je peux éditer..]


avatar
Invité
Ven 23 Oct - 1:40




Sanai se jeta sur le Vortente pour le griffer tandis qu'il se défendait avec ses lianes du mieux qu'il le pouvait. Voyant que cela ne servait à rien, elle cracha ses flammes pour le calciner jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un tas de cendres, puis elle reprit sa route vers le dénommé Timmy avant de sortir une douleur vive à l'épaule. Cette satanée de plante venait de planter ses crocs dans sa peau pour la blesser et l'empêcher de poursuivre son avancée. Cette fois-ci, elle ne lui ferait aucun cadeau. Il voulait se battre jusqu'au bout ? Et bien soit, elle respecterait ses volontés et en finirait avec lui s'il le fallait pour accomplir sa vengeance. Elle parvint à l'attraper avant de le repousser tout en envoyant un coup de queue flamboyant qui semblait avoir fait son petit effet. Nullement satisfaite, elle chargea dans sa gueule une sphère qui semblait faite d'un feu bien plus vif que d'habitude et elle l'envoya sur le Vortente. L'attaque explosa au contact de la cible et provoqua une onde de choc stupéfiante. Hiroi n'en revenait pas... En évoluant, Sanai avait maîtrisé l'attaque Draco-rage, une offensive de type dragon qui avait la faculté d'infliger toujours les mêmes dégâts. Mais cela avait une autre importance à ses yeux, sa salamandre était devenue en partie un dragon et la rage qu'elle éprouvait venait de lui servir à maîtriser cet arcane. Malgré tout, le Vortente voulait protéger son dresseur et utilisait ses dernières forces pour faire barrage. Alors que Sanai s'apprêtait à frapper de nouveau, un jet d'eau d'origine inconnue la frappe et la met à terre. L'attaque, trop efficace, avait eu raison d'elle et Hiroi tentait tant bien que mal de se lever pour voir ce qui se passait.

Le responsable de cette offensive aquatique était un Musteflott qui semblait être le Pokémon d'un homme qui était accompagné par une femme et... le plus petit de la bande ! Qu'est-ce que tout cela pouvait bien signifier ? Un peu perdu, le coordinateur aux yeux bleus était en train d'observer le dialogue entre le dénommé Timmy et l'homme qui semblait être son père. Pendant ce temps, la femme et le jeune enfant le rejoignirent tout en expliquant légèrement la situation. Le gamin effronté et le jeune qu'il avait en face de lui étaient frères et le couple était tout simplement leurs parents, sans compter que Vortente semblait appartenir au père et non au fils aîné. Ne pouvant rien faire d'autre que ramper, Hiroi se laissa faire tout en se retenant de reculer vivement puisque la femme était trop proche de lui. Le courage qui l'avait poussé à se jeter sur le Pokémon plante s'était totalement évaporé et il était redevenu le pauvre petit peureux de la vie de tous les jours... Le plus jeune s'excusa de son comportement et le coordinateur aurait bien voulu lui dire qu'il n'avait rien fait de mal mais il fut interrompu par un gémissement qu'il poussa lorsque la mère approcha sa blessure. Il fallait avouer qu'il avait deux magnifiques bleus encore violacés sur l'estomac maintenant, il allait avoir du mal à se plier durant les prochains jours, c'était certain. Le père revint alors vers le petit groupe tout en tenant fermement son aîné et s'excusa de son comportement tout en expliquant que son Pokémon ne devait que défendre ses enfants, même s'il n'avait pas très bien compris ce qu'il devait faire pour le coup.

Ce... ce n'est rien. Enfin si, mais je vous assure que ça ira... je vais m'en remettre. Votre Pokémon a préféré agir avant tout, je ne peux pas lui en vouloir.

Hiroi se gardait bien de dire que toute sa rancune allait contre le maudit gamin qui voulait grandir trop vite alors que même son petit frère semblait plus mature que lui, néanmoins, il ne dit rien pour ne pas blesser les parents. Après tout, le père était bien désolé par tout ceci, la mère venait de le soigner et lui avait signalé que toute cette histoire allait remonter jusqu'aux oreilles de tous les parents qui prendront les mesures qui s'appliqueront. Le coordinateur lança alors un regard attristé vers Sanai, elle avait subi tous les traumatismes dans cette histoire, cela lui avait permis d'évoluer, mais à quel prix ? D'après ce qu'il avait pu observer, elle avait changé du tout au tout. Était-ce  dû à la situation ou serait-elle toujours ainsi à présent ? Hiroi redoutait cette réponse au fond de lui, il ne voulait pas que ses partenaires changent, même si l'évolution faisait partie de leur développement. La mère des deux enfants avait dû capter son regard puisqu'elle proposa de s'occuper également de ses Pokémon pour se faire pardonner du comportement de ses enfants puisqu'elle était infirmière. Alors qu'il allait répondre, un bruit attira son attention et le jeune homme reconnut immédiatement l'aura de Futeki en tournant la tête. Ce dernier le vit blessé ainsi que Kouteki et Sanai, puis il vint à ses côtés à toute vitesse avec un comportement qui montrait qu'il allait chasser les autres de son espace vital.

Futeki, non ! Calmes-toi s'il-te-plaît.
Qu'est-ce qui s'est passé ? Pourquoi tu...
Je t'expliquerai tout plus tard, aides-moi juste à me relever.

Le Pokémon Aura acquiesça avant de lui tendre une patte pour l'aider à se remettre sur ses jambes sans qu'il ait à plier son corps, ce qui lui aurait valu des douleurs supplémentaires. Soutenu par son starter, Hiroi put attraper ses Pokéballs pour faire rentrer les deux blessés dans leurs Pokéballs tandis que les deux derniers de l'équipe étaient en train de revenir. Atsui vint se frotter contre sa joue et Sechi resta derrière lui puisqu'il ne comprenait pas pourquoi il y avait autant de monde subitement, un regard du loup bleu le força à rester tranquille en attendant la suite.

Je serai plus rassuré s'ils obtiennent des soins rapidement, mais je ne voudrais pas vous déranger...


Modération:
 
avatar
Ven 23 Oct - 19:07
PNJ MJ

Messages : 2505

Voir le profil de l'utilisateur
La petite famille semble surprit par l'arrivée de la petite troupe. Néanmoins, la mère vous sourit.



Femme : «    Comme je l'ai dis, c'est la moindre des choses, avec tout les ennuis que l'on vous a causé... Et puis le reste de ton équipe à l'air fatigué également. Venez, notre maison n'est pas très loin en voiture. Au fait, je suis Joyce, et voici mon mari Warren, et enfin mes fils Timmy et Théo. »



On vous emmène dans une petite maison de la banlieue à Talma, pour poursuivre le scénario, il vous faudra ouvrir un topic ici et en faire la demande.


Contenu sponsorisé


 

Ce qui ne tue pas nous rend plus forts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» " Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort ! " Ouais bah à ce stade là, j'suis hulk ! - ALIX
» [0216] La solitude nous rend plus fort. [NOCTALI]
» [En cours]Reprendre ce qui a été pris [Rang A]
» Freya ― Je crois que tout ce qui ne nous tue pas nous rend simplement plus...bizarre.
» (m) evan peters ☩ Qui nous rend fou... Nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook