Partagez | .
 

 « Pam pam pam ! Voici Kiko qui vient à la rescousse ! ♪ »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Lun 26 Oct - 15:41



Informations du dresseur
• Nom : Momoiro
• Prénom : Kiko
• Sexe : Féminin
• Date de naissance : 05/12/2002 18 ans
• Lieu de naissance : Hyarma, Alcea
• Lieu de résidence : Hyarma
• Orientation sexuelle : Pansexuelle
• Métier : Coordinateur visant à devenir Actrice et Star Pokémon
    Caractère :
Si l'on veut décrire Kiko, il serait bon de commencer par son trait principal. Sa naïveté légendaire. Parce que cette demoiselle ne doute jamais de ce qu'on lui dit, elle va croire, sourire et y aller. Ainsi, il est très facile de lui jouer un sale tour, elle ne le comprendra que bien plus tard. Une enfant qui n'a pas assez grandi et continue de répéter cette même erreur.

La raison de cette crédulité est très simple. Kiko veut croire en les autres, en leurs paroles et leurs choix. Elle veut faire confiance tout simplement aux autres et veut penser que le monde peut devenir plus doux, plus heureux. Les gifles qu'elle se prend ne l'empêchent pas de continuer dans sa voie, elle a choisi son but et ne le lâche pas. Elle veut avoir confiance en l'homme et aux pokémons. Croire en toutes ses petites choses qui paraissent idiotes aux yeux des autres.

Stupidité. C'est ce qu'elle entend souvent. Détermination, c'est sa façon de voir sa vie. Courageuse à souhait, elle n'abandonnera jamais et se relèvera toujours pour continuer sa route comme si rien n'était arrivé. Cela peut en surprendre beaucoup, d'observer son comportement pourtant simplet. Un sourire omniprésent sur son doux visage d'enfant, un sourire toujours réel et non hypocrite. Cela compte beaucoup à ses yeux.

La sincérité l'anime depuis toujours, elle ne ment pas. Elle est toujours franche, dans ses sentiments ou dans ses actes. C'est dans ses principes de continuer de dire la vérité, d'être vraie et non une fausse poupée de porcelaine. Elle peut paraître méchante parfois, cependant en l'observant de plus près, on se rend compte qu'elle n'en a pas l'intention. Avec sa bouille, on ne peut pas croire qu'elle le fasse exprès. Un air si angélique qu'on devine bien qu'elle ne ment pas, qu'elle ne se cache pas.

Kiko, c'est aussi une enfant très extravertie. Elle va vers les autres, ses amies en particuliers. Le sourire aux lèvres, elle entraîne tout le monde avec elle. Inconnus ou non, à ses côtés on s'amuse toujours même si c'est de manière stupide ou totalement improvisée. Elle est une boule d'énergie, une pile électrique qui courra toujours sur de longues distances sans se fatiguer. Avec le sourire en plus ! Sportive, énergique, Kiko est très rapide à la course et adore faire le cochon pendue aux arbres. C'est un de ses passes temps, parmi tant d'autres.

Même si la demoiselle court beaucoup et paraît inépuisable, il lui arrive de tomber... Parce que son corps ne tient pas son propre rythme et elle finit, haletante et en sueur, sur l'herbe. Ses jambes la tirent un peu, elle s'endort sur place, dans la nature. Pas très prudente, trop naïve pour le comprendre, elle peut passer une après-midi dans l'herbe, à dormir. Désespérante, elle a besoin de quelqu'un pour lui rappeler que c'est dangereux. Suite à cela, elle dira « Je ferais attention ! » et oubliera le lendemain cette leçon de morale...

Irréfléchie, elle fonce dans le tas face aux hordes de pokémon et se rend compte après qu'elle aurait dû attendre. Cette situation se répète souvent parce que Kiko a des idées plus ou moins folles. Comme vouloir monter sur le dos d'un pokémon sauvage et s'amuser avec lui sans savoir les risques. Alors, elle se fait poursuivre et s'enfuit en courant et en rigolant, désespérant encore une fois ses connaissances.

La pudeur est une notion qu'elle ignore totalement. Cela la fait juste pencher sa tête sur le côté d'un air interrogateur. Etre nue ne l'a jamais choqué, elle pense que c'est naturel. Ainsi, en été dormir sans pyjamas est fréquent, comme être en sous-vêtements lorsqu'elle n'a pas de maillot de bain. Maintenant qu'elle est plus âgée, elle y fait un peu plus attention même si elle l'oublie vite...

On la prend pour une gamine ignorante du vrai danger mais elle sait lire entre les lignes et comprend parfaitement les choses. Elle sait lorsqu'elle fait vraiment une énorme gaffe et lorsque ce n'est pas le cas. Elle sait quand on se moque vraiment d'elle ou non, qu'on la prend pour une cruche... Lui rire au nez, c'est une erreur parce que son regard s'assombrira et elle ne vous prêtera plus d'attention. Comme si vous aviez disparu. Néanmoins, si on est un peu plus fin, elle n'y verra que du feu.

Lorsque Kiko en vint aux concours, elle devient très sérieuse. Son sourire devient encore plus lumineux qu'on l'a renommé « Gira gira no Kiko » signifiant qu'elle étincelle. Elle sait parfaitement confectionner ses tenues, danser avec ses pokémons et combiner ses attaques. Ce n'est qu'une débutante mais elle apprend vite de ses erreurs et progresse très rapidement. Parce que Kiko veut vite atteindre les sommets.
    Physique :
• Taille : Sa taille doit être à 1m67, sa corpulence semble être légèrement en dessous de la moyenne -faut bien rentrer dans les robes surtout avec sa poitrine!-.
• Teint : Une peau rosée, douce au vue du métier qu'elle veut pratiquer. Elle en prend grand soin malgré sa naïveté.
• Cheveux : De longs cheveux noirs, descendant jusqu'à ses cuisses. Souvent attachés en deux queues hautes, ils arriveraient à ses mollets, détachés.
• Yeux : Roses, brillants de gaieté et d'enthousiasme.
• Particularité :
- Kiko elle adore la nourriture surtout les gâteaux !
- Kiko elle n'est pas très bonne dresseuse mais elle adore son métier !
- Kiko elle va faire de son mieux pour gagner des rubans
- Kiko adore les vêtements à volants car ça se soulève comme les vagues !
- Kiko elle aime les pokémons et ne cessera jamais de les protéger !
- Kiko elle parle toujours à la troisième personne... du moins souvent !
- Kiko est une trouillarde concernant les pokémons de type spectre, elle s'en ira en courant à toute vitesse !
- Kiko a un tatouage sur son omoplate. Contrairement à ce qu'on pense, c'est pour cacher une ancienne blessure et non faire jolie.
- Kiko possède un grelot avec un ruban rouge comme un bracelet. Cela lui permet de retrouver son pokémon en cas de problème.
    Histoire :
Kiko naquit un cinq décembre, six années après son frère. En plein hiver, dans les bras de sa mère. Son premier réflexe fut de sourire puis d'éternuer très doucement. C'est ainsi que commença sa petite vie, dans Hyarma. Fille de deux Ranger, la maison était souvent vide parce que ses parents étaient très occupés et voyageaient énormément. Ainsi, ce fut son frère qui prenait soin d'elle et c'était suffisant à son bonheur. Oh bien sûr, elle lui faisait vivre un vrai enfer. Elle se déplaçait sur ses quatre pattes partout dans la maison, touchait à tout, manquait de recevoir des objets à force de foncer dans les meubles... Ce n'était pas marrant tous les jours mais son frère n'avait jamais cessé d'être gentil avec elle.

La première chose qu'elle dit fut son prénom « Ryuu..Ryuu...» et non ceux de ses parents. Ils ne passaient pas beaucoup. A chaque fois qu'ils venaient, Kiko se cachait derrière les jambes de son frère et les regardait. Elle n'arrivait pas à savoir qui ils étaient, après qu'ils lui dirent, elle se dirigea vers eux et sourit. Elle ne lâchait pas la main de son frère mais acceptait ces nouvelles personnes dans sa vie. Ryuu lui lisait toujours des livres, il l'aidait aussi à écrire lorsqu'elle eut ses trois ans. Elle s'en sortait bien, il la félicitait et elle rigolait doucement en étant satisfaite. Puis ils sortaient dehors pour s'amuser.

Kiko ne pouvait pas faire grand chose mais les quelques pokémons qui étaient dans les environs étaient calmes. Ils s'amusaient avec elle et son frère. Tranquillement, sans être dérangé, sans vraiment qu'un événement ne gâche le tableau. Certes, ses parents n'étaient pas là mais aucun manque ne se faisait ressentir. Elle n'était pas seule et c'était la seule chose qui comptait à ses yeux, être avec Ryuu. Des pokémons plantes leur donnaient parfois des baies, ils mangeaient ensemble, tout était paisible.

De ses trois ans à ses huit ans, la situation ne changea pas vraiment. Ils pouvaient partir plus loin avec les pokémons, dans les herbes et jouaient à des choses plus compliquées, au football, à cache-cache, chat perché... Kiko était une bonne acrobate et son frère bien que moins présent était toujours avec elle. Il faisait des études pour se consacrer à un avenir d'éleveur, ainsi il partait plus loin pour étudier les pokémons... Sa soeur le suivait et apprenait en même temps que lui, les secrets des pokémons. Tranquillement, paisiblement. Nourri grâce à l'argent envoyée par ses parents, chérie par son frère. Rien ne semblait pouvoir la briser, pourtant, il y a toujours une épine enfoncée, quelque part...

La jeune fille trottinait dans le bois, sifflotant paisiblement un air mélodieux tandis que sa robe flottait lorsqu'elle tournait en rond. Ses cheveux onyx étaient accrochés en deux couettes hautes et ses yeux avaient la particularité d'aborder une couleur rose. La joie pétillait de tout son être, aujourd'hui jour de ses 12 ans, elle n'allait pas en pleurer, le monde lui souriait ! Le soleil présent, les pokémons des alentours qui n'attaquaient pas, trop gentils pour cela. Du moins, à son âge elle le supposait. Un bruissement de pas se fit entendre derrière elle, elle n'y fit pas attention il s'agissait simplement de lui. Ryuu, son aîné de plusieurs années possédant des cheveux bruns ébouriffés sous sa visière rouge. Habillé simplement d'un tee-shirt blanc et d'un pantacourt en jean. Ils étaient seulement deux, Kiko l'avait désiré, qu'il l'emmène ici et qu'ils se promènent ensemble.

« - Ryuu quand partirons-nous ensemble à l'aventure ? Les pokémons sont si amusants !
- Tu me l'as déjà demandé une dizaine de fois depuis qu'on marche... Il faut au moins attendre encore quatre a..-
- J'espère pouvoir attraper Victini, Zekrom, Reshiram, Kyurem... »

En même temps qu'elle énonçait les noms des pokémons des légendes de la région d'Unys, elle levait ses yeux au ciel, marchant à reculons. C'est dans les livres qu'elle les avait appris. S'en suivit les noms d'autres pokémons de légende, qu'elle avait vu. Ryuu souriait simplement, elle ne changeait pas, considérant les difficultés comme faciles. Il observa le chemin, les arbres s'arrêtaient brusquement, haussant un sourcil, il observa derrière sa soeur et ses yeux s'écarquillèrent d'eux-même. Pétrifié par l'horreur qui allait se dérouler, brusquement il s'élança vers elle en tendant son bras.

« - Kiko ne bouge plus ! Cria t-il, angoissé.
- Eh.. ? »

Trop tard, un pas pour qu'elle ne sente le sol s’affaisser sous ses pieds. La falaise, ils s'étaient trop éloignés du centre de la forêt, et finalement rapprochés de l'endroit le plus risqué. Son corps basculait vers le bas, maudite gravité qui allait s'éprendre de sa vie. Elle avait réagit tout de même pour tendre sa main vers le bras du brun qui attrapait son avant-bras, le tenant fermement mais ce dernier glissait. Ryuu avait réussi à s'arrêter pour ne pas être emporté avec elle dans la chute cependant sa prise ne tenait pas, de son avant-bras il était à présent en train de serrer son poignet. Un cri sortit de la bouche de la jeune fillette qui n'avait aucun appui pour ses pieds. Sous elle se trouvait le vide puis une nouvelle forêt dense. Tomber de cette hauteur lui coûterait très chère. D'une pression sur sa main, elle voulait se tenir mieux mais tout deux avaient leurs paumes moites. Kiko commençait à craindre le pire, douze ans, ce n'était pas un âge auquel les enfants possédaient une force titanesque.

« Ne t'in..quiète pas Kiko, je te sauverais..»

En disant cela, un sourire réconfortant apparut sur son visage. D'habitude, cela suffisait à la soulager et la faire rire de nouveau mais cette fois c'était impossible. La situation l'obligeait à avoir peur, personne ne les sauverait... Sa main glissait petit à petit, des perles de sueur se distinguaient facilement sur le visage de son frère qui luttait contre ses courbatures dans son bras. C'était très mauvais, bientôt il ne tenait plus que deux de ses doigts et lorsqu'il tenta de resserrer sa prise, trop tard. Il l'avait lâché et elle tombait vers les arbres en contrebas. Alors que Ryuu tapait du pied sur le sol, il sortit sa pokéball et la jeta au sol. L'air refroidissait dû à cela. Un long tracé de glace qui menait jusqu'en bas apparut face à ses yeux déterminés. Il jeta un œil à la silhouette du Sorbébé qu'il venait d'appeler, le rangea dans sa pokéball puis descendit sur le toboggan.

« - Merci Sorbébé ! »

Son air sérieux le reprit, il descendait rapidement manquant de perdre équilibre à cause de cette pente raide. Il sauta quand il arriva en bas, roulant plusieurs fois au sol avant de se redresser. Il tournait sa tête plusieurs fois de droite à gauche pour trouver la silhouette qu'il cherchait. A quelques mètres, elle y était, allongée sur le sol. Une nouvelle course pour qu'il ne tombe sur ses genoux, regardant son visage. Elle ne semblait pas morte, son cœur battait toujours mais ses jambes étaient salement amochées tout comme son bras. En levant sa tête, il remarqua un nuage de Doudouvet qui semblait inquiet. Il comprit tout de suite que grâce à leur attaque 'Cotogarde' ils avaient ralentit sa chute. Un sourire aux lèvres, il les observait.

« Vous avez fait ce que je n'ai pas su faire, merci. Maintenant elle est en sécurité je vais la sortir d'ici. »

Les pokémons s'envolèrent, portés par le vent tandis que Ryuu portait le corps de sa précieuse soeur pour l'amener dans la ville. Il était empli de remords mais en même temps soulagé, de savoir qu'elle n'était pas gravement blessée, enfin il l'espérait... [...]

Kiko cligna des yeux plusieurs fois avant d'apercevoir le plafond blanc de sa chambre d'hôpital. Elle se releva lentement, entendant des murmures dans la pièce, sûrement à son propos. Elle s'adossa au mur derrière elle, observant une à une les personnes dans la pièce. Sa mère soupira de soulagement, laissant des larmes perlaient aux creux de ses yeux, Ryuu s'était relevé de sa chaise en souriant, heureux qu'elle soit enfin éveillée. Cependant, il n'eut pas le temps de lui parler qu'une adulte entrait dans la pièce. Elle portait une longue blouse blanche et ses cheveux châtains étaient coiffés en un chignon. Elle s'approcha de la malade qui venait d'immerger et ne comprenait pas qui elle était.

« - Alors Docteur ?
- Eh bien... Elle va devoir faire de la rééducation pour ses jambes quand à son épaule, elle va garder des séquelles...»

S'en suivit un dialogue totalement incompréhensible pour notre petite demoiselle qui clignait des yeux sans vraiment comprendre ce qu'il s'était passé. Elle s'était vite évanouie et avait oublié les événements, sûrement à cause du choc. Son frère détournait le regard, ses mains se serrant sur son pantalon. Il avait le visage dans l'ombre de ses cheveux, semblant perdu. Sa mère entraîna le docteur à l'extérieur, sachant que ce qu'il allait dire serait compliqué. Pour lui et pour elle. Une fois seuls, Kiko sourit joyeusement à son frère, ce dernier face à ce sourire se mordit les lèvres, c'était difficile. Vraiment.

« - Ryuu je vais bien..!
- Tu mens...
- Non, je vais bien ! Compléta d'elle d'un sourire.
- Comment pourrais-tu aller bien ? Tu vas mal »

Suite à ses mots, le sourire de la cadette se dissipa lentement, laissant place à une moue qui confirma les doutes de son frère. Lorsqu'une larme commença à dévaler de sa joue, il avait envie de l'essuyer mais ne bougea pas. Comment aurait-il pu ? Il contredirait son but. Elle passa sa main sur sa joue pour récupérer un autre sourire, beaucoup moins convaincant.

« - Oublions cela ? Dans quelques mois je sortirais !
- Ce... C'était ma faute. Je n'ai rien pu faire pour t'aider Kiko, maman va revenir à la maison jusqu'à ce que tu ailles mieux.
- Et toi..? »

C'était la question qu'il aurait préféré éviter, cependant sa soeur n'était pas aussi stupide. Elle devait se douter que le retour de sa mère signifierait un départ, son départ. Un silence s'était mis à planer dans la pièce, interrompu par l'aîné qui se leva de sa chaise pour se diriger vers la porte. Il s'arrêta pour finir la discussion en essayant de mesurer ses mots.

« Je pars pour devenir éleveur. Pour accomplir mon rêve. Toi aussi, réfléchis-y »

Kiko écarquilla doucement ses prunelles, séparée de son frère ? Vraiment ? Elle avait toujours été collée à ses baskets et il annonçait son départ. Avant qu'il ne ferme la porte derrière lui, elle avait soufflé dans un rire un « Bonne chance ». Ses larmes coulaient le long de ses joues mais elle maintenait son sourire, même face à sa mère elle continuait de rire bêtement. Ce dénouement changea sa façon de voir les choses. Certes, sa mère était revenue pour elle et la chérissait énormément mais son frère lui manquait.

Les premiers mois, Kiko restait au lit, dans l'hôpital. Elle ne pouvait pas en sortir et devait passer ses journées assise ou allongée, à lire, regarder la télévision ou le ciel. C'était vraiment pénible. Aussi, dès qu'on l'autorisa à se lever pour faire sa rééducation, elle se pressa de marcher. Maladroitement et douloureusement, elle posait son pied puis l'autre pour se réhabituer. Elle avait des béquilles et est tombée plusieurs fois au début. Courir lorsque nos jambes ont oublié, c'est pas si facile. Kiko restait assise sur un banc, près de l'hôpital où sa mère la retrouvait. Elle rentrait toujours le plus tard possible pour ne pas revoir le blanc trop déprimant de sa chambre.

Ce fut ici qu'elle rencontra son futur compagnon, Kit Kat. {à voir en-dessous du coup}. Ses journées devenaient de plus en plus amusantes, suivie d'un ami pokémon qui courait dans tous les sens, elle revivait. Il lui permit de ne plus se sentir seule. Il lui fit aussi découvrir un monde qu'elle ignorait, ce petit pokémon dansait toujours, sautillant dans les airs, tournant sur lui-même en brillant de mille feux. Aux yeux de Kiko. Elle a fait de gros efforts pour réussir à marcher rapidement. Quant à son épaule, la trace a été masquée par un simple petit dessin qu'elle avait demandé au docteur. Pour cacher ses douleurs en quelque sorte.

L'année défila ainsi, Kiko fêta ses treize ans avec sa mère, Kit Kat et...c'est tout. Son frère devait travailler dur, elle ne regrettait pas qu'il soit parti, elle espérait juste qu'il aille bien. Comme Kit Kat dansait, Kiko s'est mise à danser avec lui, au début un vrai pied, elle a réussi à suivre ses mouvements et s'amusait beaucoup ainsi. Sa mère lui a alors fait part de ce métier, alliant beauté et grâce. Etre coordinateur. La demoiselle a lu des livres sur ce domaine et elle a vite été tentée, bien que jeune elle savait que c'était ça, son objectif !

A démarré une suite de tâches plus ou moins compliquées. Allant de la cuisine à la couture, Kiko s'est essayée à tout et s'aidait de bouquins. Sa mère devait souvent reprendre les choses avec elle pour être sûre que sa fille ne casse rien. En pâtisserie, Kit Kat a dû goûter à tout, des choses horribles qui s'amélioraient pour devenir délicieuses. Mais au début, il avait souvent envie de vomir. Les efforts payent, le temps passe et à ses quatorze ans, elle a commencé à voyager. Entant qu'apprentie, elle s'est promenée dans la région pour découvrir un peu l'extérieur. Accompagnée d'un coordinateur plus compétent, elle prenait conseil auprès de lui et s'améliorait à ses côtés.

Attention, elle n'allait pas plus loin que la ville d'après, sa mère était tout de même inquiète de laisser son enfant partir. Cependant en la voyant si radieuse, elle ne put l'empêcher d'aller plus loin, tant qu'elles gardaient contact. Le petit voyage de Kiko débutait, elle avait réussi à fabriquer un ruban à grelots pour son pokémon et il lui allait à ravir. Grâce à son argent de poche, elle put acheter un pokédex et des pokéballs ainsi que quelques potions. Elle ramassait des baies en chemin et les cuisinait pour son pokémon et elle. Leurs goûts étant différents, Kit Kat avait souvent la gorge en feu, ne supportant pas les épices...

Les années ont défilé, elle eut enfin l'âge lui permettant de se nommer coordinatrice et dès lors, elle se mit en tête de participer pour gagner des rubans. Elle a encore du chemin à parcourir mais elle reste confiante, motivée et pleine d'entrain. N'empêche, il faudrait qu'elle capture un deuxième pokémon, un jour.

Informations du Pokemon
• Pokemon : Evoli
• Surnom : Kit Kat
• Sexe : Féminin
• Particularité : Kit Kat se promène toujours avec un ruban rouge auquel pend une petite clochette. Le son doux résonne lorsqu'elle danse et la rend encore plus mignonne. Ce ruban a été cousu par Kiko.
    Histoire :

Un beau jour, on rencontre tous cette personne avec qui on oublie tout, avec qui on s'amuse. C'est ce qui s'est passé entre Evoli et Kiko, devant l'hôpital de sa ville. L'humaine était triste, seule sur ce banc bien trop grand pour une seule personne. Il n'y avait aucune autre présence alors forcément, quand Evoli est sorti des herbes hautes, Kiko l'a tout de suite vu. Il s'est caché derrière un rocher et l'observait de là, elle faisait de même en souriant. Il n'a pas avancé donc Kiko s'est levée mais en faisant un pas maladroit, elle tomba au sol. La tête la première. Le pokémon était sortit de sa cachette et s'était approché d'elle en posant sa patte sur sa joue et en appuyant dessus.

La demoiselle s'est mise à rigoler et le Evoli a penché sa tête sur le côté sans comprendre. Elle s'est assise au sol, sur ses fesses et a passé sa main sur la fourrure du petit être pour le caresser doucement, il a comme ronronné et elle a de nouveau rit. Aussi simple que cela, fut leur rencontre. Kiko était assise sur le sol, Evoli comprenait plus ou moins qu'elle ne pouvait se soulever alors il dansait devant elle. Il courait en rond, sautillait puis faisait la même chose de l'autre côté. La demoiselle cueillait des fleurs pour faire une petite couronne comme remerciement pour ce spectacle. Elle l'applaudissait gaiement cependant à la fin de l'après-midi, une infirmière l'avait reconduit dans sa chambre.

Le lendemain, elle n'espérait pas le revoir, s'entraînant avec ses béquilles à marcher du mieux qu'elle le pouvait. Ce pokémon réapparaissait, tournant autour d'elle et semblant très joyeux. Il l'encourageait d'une certaine façon, à continuer. C'est ce qu'elle pensait et cela la motivait. Parfois, elle s'asseyait dans l'herbe et Evoli venait sur ses jambes pour dormir. Ils se ressemblaient beaucoup et se rapprochaient au fur et à mesure des jours.

Néanmoins, ce n'était pas le sien. Il avait un petit collier avec une adresse dessus. Aussi, dès que Kiko sortit de l'hôpital, elle s'y rendit. Un couple de retraités l'accueilli et fut soulagé de voir leur petit pokémon de retour... Kiko était heureuse pour eux, mais triste dans son coeur, de le perdre. Peut-être que sa tristesse se lisait de trop, car le vieil homme lui demanda si elle le voulait. Qu'eux ne pourraient le faire voyager ou concourir, qu'il s'ennuierait ici. Etonnée puis emplie de joie, elle accepta immédiatement, Kit Kat était tout aussi heureux. De plus, Kiko leur donnait des nouvelles de temps en temps, sur le pokémon pour qu'ils ne s'inquiètent pas de trop. Après quelques mois, ils lui dirent qu'elle n'avait plus à s'en faire.

Plus qu'un compagnon, Evoli empêchait Kiko d'être seule, il comblait le vide dans son coeur et en échange, elle le chérissait énormément. Même si elle ne l'avait pas attrapé, il était comme son partenaire. Voir un membre de sa famille, enjouée, très énergique et en même temps d'une grande douceur. C'est ainsi qu'on peut le décrire. Il avait aussi beaucoup de courage pour goûter les pâtisseries de sa future dresseuse. Il a bien failli mourir tellement c'était immonde. Maintenant, il les dévore en souriant.

Protecteur malgré son petit gabarit, Evoli est digne de confiance, agissant comme une petite mère. Néanmoins, il est aussi très curieux et se perd lorsqu'on le laisse aller n'importe où dans une forêt par exemple. C'est pour cela que Kiko lui a fait un petit ruban avec une clochette. En plus d'être mignon, Kiko peut le repérer très rapidement grâce à cela et le retrouver. Il a aussi eu un nom, Kit Kat. Original n'est ce pas ? Il l'adore, enfin c'est ce que Kiko croit tout en brossant sa fourrure. Elle a longtemps crut que c'était un mâle avant de se rendre compte de son erreur. Il préfère le rose au noir et adore les choses mignonnes. Elles font bien la paire ensemble.


Informations du Joueur
• Prénom/Surnom : Lorenzo
•  Âge : 18 ans
• Comment es-tu arrivé ici ? Partenariat Pokemon Rebirth
• Parrain : //
• Avatar :
Code:
<b>Love Live!</b> - <a href="http://www.zerochan.net/Yazawa+Nikoc">Yazawa Niko</a> ; <a href="http://www.pokereborn.net/u122">Kiko Momoiro</a>
• Une question ? : Je suis très ennuyeuse à force de tout changer dans mon personnage et je m'en excuse  (>_<)


Dernière édition par Kiko Sakurai le Mar 27 Oct - 17:54, édité 32 fois
avatar
Lun 26 Oct - 15:42
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Welcome !
Donc effectivement, tu ne peux prendre que les métiers présent sur le forum.
D'ailleurs c'est quoi coureur Pokemon ? °.°
Après il ne s'agit que de groupe afin d'avoir les bonus de celui-ci, rien n'empêche que ton personnage fasse autre chose également à côté et ai ses propres objectifs =)
Si tu as des questions n'hésites pas :D





avatar
Invité
Lun 26 Oct - 15:50


Merci beaucoup de cette réponse rapide ! (^^)
Les coureurs pokémons sont ceux qui utilisent des pokémons comme Galopa, Cabriolaine, Rhinocorne pendant des courses diverses, soit dans des forêts ou dans des carrières. Du coup si je peux le faire, je vais réfléchir ! Car il y a beaucoup de personnages que je peux faire mais il faut que je vois les groupes qui sont vides pour les compléter (:))
avatar
Lun 26 Oct - 15:52
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Tu peux mettre ça comme étant un loisir du coup =) Ca e te rapportera rien en soit mais ça garde le but de ton personnage.





avatar
Invité
Lun 26 Oct - 15:56


Finalement, comme il y a beaucoup de dresseur, je vais faire une coordinatrice (:))
Excusez-moi de changer comme ça mais je vais privilégier un groupe vide (>_<)
avatar
Lun 26 Oct - 15:58
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Pas de souci t'inquiète pas :D Fais selon ce qui t'inspire !
Edit : J'en profite pour changer ton pseudo ;)







Dernière édition par Kawada Kazuo le Lun 26 Oct - 15:59, édité 1 fois
avatar
Lun 26 Oct - 15:59
Alcea

Messages : 1620

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue !
Ce serait bien sympa un personnage "jockey" ! =3
En tout cas je viendrai voir tes courses X3
Si tu cherches un métier du forum qui manque de membres, il y a les coordinateurs dont nous manquons cruellement, et je me dis que ça pourrait correspondre pas mal à un "coureur", puisque le coordinateur ne s'intéresse pas trop aux combats et plus au "show".
Voilà, c'était juste pour donner une idée ^^
Bonne continuation pour ta fiche, j'ai hâte de la lire ! o/

EDIT : Vous êtes trop rapides ! X,D



avatar
Lun 26 Oct - 16:07
Alcea

Messages : 402

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue ! o/


avatar
Invité
Lun 26 Oct - 16:10


Chalut et pienfenue o/
T'as une de ces patates toi °_°
J'espère que tu diffuseras ta bonne humeur au sein de la famille qui ronchonne toujours sur la box (et viens y souvent sinon je fouette !)
avatar
Lun 26 Oct - 16:20
Kawada Ranger

Messages : 1083

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue~ (^^)

Edit : Ooooh une coordinatrice ! J'exigerais un lien avec mon futur DC ! *3*




avatar
Lun 26 Oct - 16:47
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Je viens de voir mais, tu ne peux avoir qu'un seul Pokemon ;)
Et penses à indiquer l'année de naissance de ton personnage en prenant en compte que nous sommes en octobre 2021.





avatar
Invité
Lun 26 Oct - 16:48


Merci à vous pour l'accueil, j'essayerais de finir assez vite ma fiche (^^)


Ah mince, j'avais vu sur les autres fiches que certains avaient plusieurs pokémons (é_è)
avatar
Lun 26 Oct - 16:50
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur
C'est via les personnages prédéfinis ou des membres qui ont des doubles comptes et on acheté la possibilité d'avoir un second Pokemon, c'est pour ça (^.-)





avatar
Invité
Lun 26 Oct - 16:50


Je vais laisser les trois le temps de réfléchir auquel prendre alors (>_<)
avatar
Lun 26 Oct - 16:56
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Personnellement, je te conseillerais peut-être de garder le Evoli car, même si il est présent sur le forum, il est difficile à capturer, ce qui n'est pas le cas de Dedenne et pour Cabriolaine, il existe un élevage où tu peux en acheter avec parfois une attaque par reproduction.

En espérant que cela t'aide à faire ton choix ;)





avatar
Invité
Lun 26 Oct - 17:01


C'est ce que je pense aussi, mais Cabriolaine et le seul shiny que je veux vraiment avoir et je pense que l'avoir sera extrêmement compliqué n'est ce pas ? (é_è) Donc c'est surtout cela qui fait que je ne sois pas sûre, je vais continuer ma fiche et voir après...
avatar
Lun 26 Oct - 17:08
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Si tu es patiente, un Cabriolaine shiny verra peut-être le jour dans cette pension, c'est déjà arrivé (^o^)

Soi dit en passant, tu peux lancer un dé shiny pour ta présentation afin de savoir si oui ou non ton Pokemon le sera.







Dernière édition par Kawada Kazuo le Lun 26 Oct - 17:08, édité 1 fois
avatar
Lun 26 Oct - 17:08
Kawada Ranger

Messages : 1083

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Tu as possibilité de lancé ton dé shiny dès maintenant sur ta fiche ! (^.-)
Il faut également savoir qu'ici les shiny sont de la couleur que tu souhaites.




avatar
Invité
Lun 26 Oct - 17:11


Je vais lancer le dé même si je pense suivre le conseil de Kazuo, étant donné que j'avais déjà commencé à réfléchir à tout cela (^.-)

Edit ; Au moins j'ai eu ce que je voulais (^o^)


Dernière édition par Kiko Sakurai le Lun 26 Oct - 17:12, édité 1 fois
avatar
Lun 26 Oct - 17:11
PNJ Destiné

Messages : 18443

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Kiko Sakurai' a effectué l'action suivante : Destin

'Shiny' :

Résultat :
avatar
Invité
Mar 27 Oct - 10:15


J'ai fini ma présentation, j'espère que ça ira (^o^)
avatar
Mar 27 Oct - 16:51
Fondateur

Messages : 10710

Voir le profil de l'utilisateur
Hellow ! Je vais malheureusement devoir te demander quelques corrections avant de pouvoir te valider.

- Tout d'abord l'année de naissance ! Nous somme en 2021, donc normalement Kiko est née en 2002.
- Ensuite attention aux Pokemon sauvages ! Je sais que dans l'anime ils sont majoritairement gentils et amicaux, mais il faut savoir qu'ici on se détache complètement de l'univers de l'animé voire même des jeux. Ici les pokemon sauvages sont, comme leur noms l'indiquent, sauvages. Ils sont la plupart du temps craintifs et ne se mêlent pas vraiment aux humains. Bon comme l'histoire se déroule à Alcea et que les Pokemon et le humains s'y entendent bien contrairement à la région voisine, il est possible que certains se montrent sociables, mais attention à ne pas en faire trop. (:))
- J'en viens ensuite à ton Evoli, il est difficile à croire qu'un Evoli sauvage traîne en ville comme ça, ce sont des Pokemon que l'on trouve généralement dans la forêt, et comme je le dis plus haut, il est rare que les Pokemon sauvage se mêle aux humains.

Wala wala ! Donc histoire que tu n'ai pas trop de changement à faire, voici ce que je te propose ! (^^)
- Un dresseur qui passait par là à aidé Ryuu pour sauver sa petite sœur avec l'aide de ses Pokemon. En gros ce serait la même scène sauf que les Pokemon ne serait pas sauvage.
- L'Evoli est un Pokemon domestique d'un patient d'un hopital (une personne âgé par exemple) qui voyant comment Kiko s'entend bien avec, décide de lui céder.
Voilà ce son juste des ébauches d'idée histoire que tu n'ai pas à revoir toute ton histoire, mais tu peux évidemment faire comme bon te semble ! (^^)


avatar
Invité
Mar 27 Oct - 17:55


J'ai changé le nécessaire je crois :(&gt;_&lt;):
avatar
Mar 27 Oct - 18:17
Fondateur

Messages : 10710

Voir le profil de l'utilisateur
Niquel ! Je me suis juste permis de changer l'année de naissance afin que cela corresponde à l'année du forum ! (^.-)



Information : Penses à te faire recenser ici : www

Bonus : Tu reçois un pack de 10 Super Bonbon dans ta T-Card.


Contenu sponsorisé


 

« Pam pam pam ! Voici Kiko qui vient à la rescousse ! ♪ »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Devine d'où vient cette image?
» Guillaume vient chercher Nathalie Estève.
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» Mark Henry vient parler
» L amour vient toujours au moment ou on ne l attend pas (PV Coeur de Nuit)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Carton 2015
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook