Partagez | .
 

 Un cadeau parfait ! [Akane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Jeu 10 Mar - 14:57
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Un cadeau parfait ! ❞
07.03.2022 ; après-midi

Te voilà désormais sur la route 5, en direction de la Ferme des Mitch. Que vas-tu faire là-bas ? Il y a deux-trois jours de cela, Freya est tombé sur le site internet de la ferme et, y a découvert un Pokemon qui t'intéresse, un Gruikui chromatique. Malgré ce qu'il t'es arrivé avec le Passerouge, tu souhaites tout de même retenter l'expérience en achetant ce Pokemon qui coûte une petite fortune mais, pourquoi vouloir l'acheter ? A quoi te servira-t-il ? En réalité, il s'agit là d'un cadeau, un cadeau d'anniversaire en retard pour ton grand frère, Ezéchiel. Le mois dernier, l'homme fêta son anniversaire, anniversaire que tu as presque oublié à force de rester enfermé dans la secte. N'ayant pas pu t'occuper de cela avant, tu décides de lui offrir son cadeau avec un peu de retard et, tu espères que celui-ci lui plaira !

Ainsi, tu arrives devant la ferme et descend du taxi après avoir payé l'homme. Observant le lieu, tu souris avant de t'en approcher, Asashi et Tomo te suivant. Face à toutes ces nouvelles odeurs, la Mentali ne cesse de laisser traîner sa truffe ci et là, curieuse. Avançant sur le petit chemin, un homme vient vers toi et te salua. Tu te présentas en lui expliquant les raisons de ta venue et il te reconnu. Tu l'avais contacté avant de venir pour être sûr que le Gruikui sera toujours disponible et le réserver. Ainsi, tu suivis l'homme jusqu'à l'enclos des Gruikui. Immédiatement, tu repères celui qui t'intéressait.

- Il est magnifique ! Je vous le prend !
❝ Modération ❞
• Ferme des Mitchs : Achat du Gruikui ♀ chromatique
• Akane répondra après le MJ

Merci
Code © N3m0




Dernière édition par Zoldern Nozomi K. le Sam 12 Mar - 12:12, édité 1 fois
avatar
Jeu 10 Mar - 17:26
PNJ MJ

Messages : 2502

Voir le profil de l'utilisateur
Vous décidez d'acheter un Gruikui, votre choix s'est porté sur celui chromatique ! Celui-ci vous coûte 10.000 P$ !
Gruikui pourra se battre à partir du 13 mars ! (date irl) Ses statistiques vous seront données à ce moment-là dans l'un de vos RP qui sera daté du 13 mars ou plus tard !
Prenez soin de lui !


Gruikui ♀ chromatique


avatar
Invité
Ven 11 Mar - 20:05


Promenons nous dans les champs

 
07/03/2022 Après-midi
 
Cela faisait 4 jours que nous étions parties de chez nous. Le retour nous prendrait encore deux jours et nous n'aurions pas assez de vivres pour nous sustenter. La rationnement allait devoir être nécessaire. Alors il ne fallait pas perdre de temps. Et c'est ainsi que j'avais décidé de me lever assez tôt. Mais c'était loupé, lorsque j'ouvris les yeux et que je regardai ma montre, il était déjà midi ! Kitsune sortit de la couverture avec mollesse, je la regardai un peu dépitée. Cette randonnée n'allait quand même pas virer au cauchemar si ? Ainsi je rangeai rapidement mes affaires, boucla mon sac à dos et me mis en marche. Ma compagne de toujours m'accompagnai, la petite goupix au pelage gris commençait à fatiguer, elle avait faim et n'était pas en très grande forme. Après dix minutes de marche je m'arrêtais et me baissa à son niveau.
- Aller viens ma puce, tu vas t'écrouler sinon. J'ouvris mes bras et elle vint s'y blottir avec réconfort. Je repris alors le rythme, bien consciente que bientôt je n'en pourrai plus, Kitsune dans les bras, une nuit agitée et un séjour sans confort. J'étais épuisée, je n'étais plus présentable. Mes cheveux étaient décoiffés, mon teint terne, des cernes violettes apparaissaient sous mes yeux. En clair, si je croisai quelqu'un il aurait peur de voir une femme zombifiée. J'espérais ne pas croiser quelqu'un sur la route.

Une douce chaleur enveloppait mes bras, la petite goupix et son corps brûlant me réchauffait, m'évitant de claquer des dents. Ma veste sur mes épaules ne me protégeait de rien. En effet suite à plusieurs rencontres avec des pokemons le jour précédent, les incendies provoqués par Kitsune et que j'avais tenté d'étouffer avaient laissé de larges trous dans le tissu. La fatigue refroidissait également mon corps. Mes muscles endoloris, mes articulations douloureuses et l'absence d'une alimentation régulière s'ajoutait à ce pannel. Mais j'aurai tout fait pour elle. Pour qu'elle soit en sécurité, ainsi je m'obligeais à la porter pour la soulager, malgré la sensation de brûlure que j'avais dans les muscles.

Au détour d'un chemin une odeur peu ragoûtante emplit mes narines. La curiosité me poussa à aller voir. C'était une ferme, une grande ferme avec plusieurs bâtiments et enclos. Je me demandais s'il ne vendait pas de nourriture, un petit bout de pain et du jambon, ça se faisait non ? Alors j'empruntais l'allée, je puisai mes dernières forces pour atteindre l'homme et la femme que je voyais au loin. *J'y suis presque !* Et la lumière s'éteignit. Ma vue se brouilla et mon cerveau s'arrêta net, mes jambes ployèrent sous mon poids, je tombai. Kitsune eût à peine le temps de sauter de mes bras. Le dernier souvenir que je retins, c'était le hurlement terrifié de la petite goupix ...
avatar
Sam 12 Mar - 12:13
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Un cadeau parfait ! ❞
07.03.2022 ; après-midi

Ce Gruikui était une petite merveille, magnifique, bien plus que sur la photo que tu as vu sur internet. Non, ce Pokemon aux gênes chromatiques est vraiment superbe et semble en très bonne santé, ce qui te donna davantage plus l'envie de le prendre ! Ezéchiel devrait aimer ce cadeau, tu en es persuadé ! L'homme entra dans l'enclos pour récupérer le bébé Pokemon de quelques jours avant de te l'apporter. Tu le pris dans tes bras et, souris à ce bébé cochon qui t'observe avec des yeux intrigués. Grognant de plaisir tandis que tu commences à le câliner, le bébé Gruikui se montre rapidement affectueux. Comment ne pas céder face à cette petite boule ? Toi en tout cas, tu n'y arrives pas. Sentant la patte de Asashi gratter doucement ta jambe, tu t'accroupis avec le bébé Pokemon afin de lui montrer. La Mentali huma la Gruikui avant de remuer la queue et lui donne un petit coup de museau qui fit réagir le bébé à son tour de façon positif. Souriant, tu te redresses doucement pour suivre l'homme afin de terminer la transaction.

Lorsque tu eu terminés avec toutes les formalités, tu étais en train de saluer l'homme lorsque Asashi s'affola. Tournant la tête, tu remarques alors une jeune femme s'approcher mais, celle-ci ne semblait pas en meilleur forme et, lorsqu'elle s'effondra au sol, le fermier et toi même vous précipitez vers elle tandis que le Pokemon gris que tenait la jeune femme dans les bras se met à hurler. Déposant la Gruikui au sol en demandant à Asashi de veiller sur elle, tu t'accroupis vers la jeune femme.

- Mademoiselle réveillez-vous ! Monsieur, il faut qu'on l'aide !

Dis-tu en tournant la tête vers le propriétaire des lieux avant que vous ne transportez la jeune femme. La Mentali s'approche de la Goupix aux couleurs étranges pour lui faire comprendre que tu comptais t'occuper de sa dresseuse, elle invita également la Goupix à venir.

A l'intérieur de la petite maison de campagne, vous aviez installer la jeune femme, allongé, sur le canapé tandis que le propriétaire s'en est aller ailleurs le temps que tu veilles sur elle. Assise sur une chaise près d'elle, la petite Gruikui sur tes genoux, tu veilles un bon moment sur la jeune femme tandis que Asashi s'occupait de la Goupix chromatique. Au bout d'un moment, il te semble voir les paupières de la jeune femme commencer à bouger, est-elle en train de se réveiller ?

- Hey … Comment te sens-tu ?
❝ Modération ❞
• Relationnel
Code © N3m0


avatar
Invité
Sam 12 Mar - 14:00


Promenons nous dans les champs

 
07/03/2022 Après-midi
 
Akane est par terre, elle s'est écorché les mains et les coudes, je continue de glapir pour alerter les deux personnes plus loin sur le chemin. Ils accourent presque en même temps, courant comme des dératés jusqu'à ta dresseuse. Un peu prise de court je me place juste devant elle et montre les crocs. Personne ne doit lui faire de mal, personne ! Un des pokemons de la dresseuse m'indique que tout va bien se passer mais la méfiance que j'ai envers les étrangers est bien présente. Cependant je laisse faire les humains, épiant leurs moindres gestes avant de leur accorder une confiance totale. Ils soulèvent le corps d'Akane et la porte jusqu'à la maison du fermier. Arrivés là-bas ils la déposent délicatement sur le canapé. La dresseuse reste au chevet de ma "maman" et l'homme s'en va. Peut-être va-t-il chercher de quoi l'aider ? Quoi qu'il en soit je ne peux m'empêcher de garder un contact physique permanent avec ma dresseuse. Après avoir fait connaissance avec la mentali de l'autre dresseuse, je monte sur le canapé et me blottit dans son cou. Ses cheveux me chatouillent la truffe, mais je n'en avais que faire. Pourvu qu'elle se réveille !

La sensation désagréable d'une barre de fer dans mon cerveau, le sentiment de ne plus avoir été présente quelques instants, je me réveillai. La douleur qui irradiait mon crâne était très forte trop forte. Je sentis peu à peu mes mains et mes coudes, une douleur telle une brûlure m'indiquait que je m'étais blessée. Mes paupières oscillèrent, j'entrouvris les yeux et la lumière s'immisça partout dans ma tête, m'arrachant un petit grognement étouffé. Alors je la sentis contre moi, Kitsune. Son doux poil contre mon cou, elle tressaillait, un flot de larmes coula de mes yeux. Je ne l'avais pas perdue, personne ne s'en était emparé ! Immédiatement je la touchai, la caressai doucement, mes gestes étaient emplis d'amour et de bonheur de la retrouver. Elle aussi éructait de  joie elle aussi et me le fit comprendre par des léchouilles insistantes sur mon visage. J'ouvris alors un peu plus les yeux et me redressa doucement. J'avais pris Kitsune dans mes bras et une voix retentit. Je ne l'avais pas perçu la première fois, alors je tournai la tête vers elle.
- Hey … Comment te sens-tu ?
- Secouée je dirai ... Je m'appelle Akane, c'est toi qui a pris soin de Kitsune ? demandai-je, émue presque aux larmes.

Je perçus ses mouvements, aussitôt le soulagement pris chaque parcelle de mon corps. La joie monta en flèche dans mon petit corps et je trépignai, frottant mon museau et ma tête sur son cou comme pourrait le faire un petit chiot content. Mes queues remuaient sans cesse et quand elle ouvrit les yeux et me toucha, je poussai un cri, ne pouvant retenir toutes les émotions qui me traversaient. Alors je lui léchai abondamment le visage, prouvant encore une fois mon amour et ma dévotion à cet être qui faisait parti intégrante de ma vie. Ses bras m'enserrèrent et les deux femmes parlèrent. Mes petits grognements de plaisir s'échappaient sans cesse et je ne pouvais pas les réfréner ...
avatar
Sam 12 Mar - 15:52
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Un cadeau parfait ! ❞
07.03.2022 ; après-midi

Tu souris en observant le spectacle qui a lieu face à toi, la Goupix, heureuse de retrouver sa maîtresse et, celle-ci, tout aussi ému d'avoir son Pokemon à ses côtés. Tu ignores ce qui leur est arrivé mais, chose sûr, elles allaient bien et cela te rassura. Le bébé Gruikui observait la scène, couché sur tes genoux, Asashi posant ses deux pattes avant sur le canapé pour pouvoir se redresser et mieux voir également, sa queue balançant tranquillement derrière elle. Doucement, tu hoches la tête à la question de la jeune femme répondant au nom de Akane.

- Kitsune elle se nomme ? C'est un nom adorable ! C'est surtout Asashi qui a veillait sur elle et s'est assuré de la rassurer pendant que tu étais évanoui. Je me nomme Nozomi.

Finis-tu par dire après avoir présenter la jeune Mentali. Les présentations faites, la petite Gruikui semblait se sentir délaisser et émit un petit grognement pour montrer sa présence. Rigolant, tu caresses le petit Pokemon chromatique qui ferma les yeux en grognant de plaisir. Ton regard se pose de nouveau sur la jeune femme.

- Le propriétaire de la ferme est aller préparer un petit remontant. On a pu entendre le ventre de ta Goupix protester, j'imagine que vous mourrez de faim, non ?

Il est vrai qu'elles n'ont pas bonne mine. Akane est pâle, très pâte et, tu doutes que cela soit son teint naturel, du moins, pas à cette extrême là. N'ayant aucunes blessures, si ce n'est ses mains et ses coudes écorchés, probablement dû au moment où elle est tombé, rien de tout cela semble être la cause de son malaise alors, tu ne voyais là que la faim et peut-être même la fatigue. Le fermier est partie préparer de quoi sustenter cette visiteuse mais, également, chercher de quoi la soigner. Cela te rappel ta première rencontre avec Rudy, lorsque tu n'étais encore qu'une apprentie à l'élevage de la vieille femme. Le temps a tellement avancé, tant de chose se sont produites également, trop de chose même … Ton regard se voilà soudainement alors que tu baisses les yeux et, immédiatement, tu senties ton lien spirituel avec Tomo se resserrer alors que le spectre apparu à tes côtés. Tu souris en voyant le Branette puis tourne la tête vers Akane.

- Je te présente Tomo, il s'agit de mon premier compagnon. Je l'ai depuis que je suis toute petite.

Si ce n'est même au berceau mais, à ce moment-là, il ne s'agissait que d'une poupée inanimé que tu transportais partout avec toi jusqu'au jour ou finalement, la poupée de chiffon prenne vie après plusieurs rêves passés. Depuis les derniers événements dramatiques, Tomo est redevenu très proche de toi et, depuis son évolution, votre lien semble bien plus présent et stable qu'autrefois. Tu ignores la cause de tout ceci mais, le savoir là te rassurait …

Le spectre salua Akane ainsi que Kitsune avant de disparaître aussi vite qu'il est apparu. Tomo n'a jamais aimé se montrer trop aux autres, préférant rester discret, caché à tes côtés … Puis, le fermier revient vers vous, un plateau dans les mains ainsi qu'une petite trousse de soin posé dessus. Déposant le plateau sur la table basse, tu vis les deux boissons chaudes qui semblent être du thé et, deux assiettes avec des sandwichs dedans. Redressant la tête vers l'homme, tu le remercie avant qu'il ne te laisse continuer de t'occuper de Akane. Le pauvre avait encore fort à faire dans sa ferme et, c'est pour cela que tu lui avais proposé de t'occuper de la jeune femme. Attrapant la trousse de soin après avoir déposer le bébé Gruikui au sol, prit directement en charge par Asashi, tu poses la trousse sur tes genoux.

- Montres moi tes blessures, je vais m'en occuper, après ça tu pourras manger. D'ailleurs, si ce n'est pas trop indiscret, qu'est-ce qu'il vous ai arrivés ?
❝ Modération ❞
• Relationnel
Code © N3m0


avatar
Invité
Sam 12 Mar - 17:13


Requinquons nous !

 
07/03/2022 Après-midi
 
Alors que Kitsune émettait ses petits bruits de contentement, je caressais tranquillement son pelage gris cendré et écoutais par la même occasion la jeune femme. Elle me présenta sa très jolie mentali portant le nom de Asashi et se présenta elle-même. Nozomi. Je n'avais jamais entendu parler d'elle mais son attitude était engageante. Elle était très jolie, un visage aux traits fins, une peau claire et fine, deux yeux marrons et une magnifique chevelure raide brune. Elle portait une écharpe d'un rouge éclatant. La matière de celle-ci était très intéressante et semblait douce. A côté d'elle, je me sentais vraiment sale et négligée. Ma veste trouée et brûlée, les cheveux en bataille, des cernes sombres sous les yeux et le teint blafard. Rien de bien engageant n'est-ce pas ? Et pourtant elle s'était occupée de moi comme l'aurait fait une infirmière ou un de mes proches. J'esquissai un sourire et embrassai le front de la petite goupix qui répliqua par une léchouille. Je remarquai alors le petit gruikui chromatique sur les genoux de Nozomi. Il grogna lorsqu'elle oublia de le présenter mais fût vite calmé par cette dernière qui lui caressa la tête. Je regardai alors chacun de ses pokemons, ils avaient l'air en excellente santé et heureux. Elle m'expliqua par la suite que le propriétaire de la ferme était parti nous préparer quelque chose à manger, mon ventre répondit à cela par un grognement affamé et celui de Kitsune répondit presque en même temps.
- Oui nous avons très faim, je n'avais pas prévu de rester si longtemps loin de chez nous. D'un seul coup quelque chose apparut juste à côté de la jeune femme.
- Bonjour Tomo, je suis Akane. dis-je respectueusement. Puis je continuai, en m'adressant à la femme devant moi :
- Tu as vraiment de beaux pokemons Nozomi ! dis-je avec respect. Le branette me salua, salut que je rendis poliment. Il disparut rapidement. Mes lèvres s'étirèrent alors que la petite goupix sauta du canapé pour aller jouer avec la mentali. Le fermier revint avec un plateau, une petite trousse de soin, deux thés bien chauds et deux assiettes avec un sandwich en leur centre. Je remerciai chaudement mon bienfaiteur. La belle jeune femme me proposa de panser mes blessures. J'enlevai ma veste et lui tendis mes bras. Je jetai un coup d’œil rapide à mon tatouage de démolosse sur mon bras droit, il était intact.*Ouf !*
- D'ailleurs, si ce n'est pas trop indiscret, qu'est-ce qu'il vous ai arrivés ?
- Nous étions en randonnée de plusieurs jours. Je pensais trouver des baies pour nous sustenter mais je crois que les pokemons insectes et les oiseaux se sont fait un plaisir de passer avant nous. répondis-je un peu gênée.


avatar
Dim 13 Mar - 15:09
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Un cadeau parfait ! ❞
07.03.2022 ; après-midi

Tu souris face à son compliment. De beaux Pokemon ? Oui, on peut dire cela. En plus d'être beau ils sont de précieux amis à tes yeux, des compagnons dont tu ne souhaites pas te séparer et, c'est pour cela que de devoir tenir Harau en retrait t'est tant difficile. Passant alors aux soins de la jeune femme une fois le plateau présent, tu essayes de savoir ce qu'il lui est arrivé exactement tout en prenant sa main, ton regard se posant sur son tatouage avant de commencer à nettoyer, soigner et panser sa blessure. Tu écoutes sa petite histoire. Il est vrai que partir en randonnée sans avoir les vivres nécessaires pour survivre longtemps peut être très problématique. Dans ton cas, tu ne possèdes pas ce problème, Honoo te servant de monture, tu peux rejoindre plus rapidement une ville que si tu étais à pied. Bien sûr tu ne vas pas aussi vite qu'une voiture mais, tu as plus de chance d'attendre l'endroit que tu souhaites sans que tes réserves ne soient à sec.

- Tu devrais favoriser la nourriture sec ou en sachet où tu as juste à rajouter de l'eau chaude. Même si ce n'est pas forcément terrible à long terme, c'est plus facile à transporter en grande quantité, ce n'est pas plus cher et, si tu as avec toi un réchaud et un récipient. C'est plus encombrant ça mais au moins, tu seras sûr d'avoir de la nourriture pour un moment et qui se conserve !

Lui dis-tu avec un sourire. Lorsque l'on souhaite faire de la randonnée ou du camping, mieux vaut des sachets de nourriture à mettre dans de l'eau, ou quelques conserves. Au moins avec ça, tu es sûr de ne pas craindre de ne plus rien avoir et, d'ailleurs, tu transportes toujours des petits sachet de soupe ou de nouille sur toi lorsque tu sais que tu as du chemin à faire et que tu décides de le faire à pied ou à dos de Ponyta.

Après avoir terminé de panser sa main et bras droit, tu t'occupes du côté gauche, nettoyant avec douceur ses plaies avant de les désinfecter et y mettre une bande ou pansement. Tout en t'appliquant dans ton travail, Asashi t'observe attentivement tandis que le Gruikui chromatique fait connaissance avec la Goupix de Akane, semblant vouloir jouer avec elle.

- Ton tatouage est magnifique au fait, tu aimes les Demolosse ?

Cette question n'en est pas réellement une au final étant donné qu'elle ne se serait jamais fait tatouer un tel Pokemon si elle ne l'appréciait pas. Non en fait, il s'agit plus d'une affirmation et, l'idée que cette jeune femme aime aussi les Demolosse te fait sourire. Est-elle autant passionné que toi de ce Pokemon ?

- Les Malosse et les Demolosse sont vraiment de superbe Pokemon ! Dur de caractère mais, quand on sait les éduqués, ils deviennent aussi obéissant et loyaux qu'un Caninos. J'aimerais pouvoir spécialiser mon élevage dans les Malosse. Je possède deux Malosse et un Demolosse.

A la mention du Demolosse, ton regard s'assombrit momentanément avant que tu ne te reprennes. Tu ne dois pas laisser tes émotions prendre le dessus, non, Harau va bien, même si il n'est plus comme autrefois, Harau reste Harau ...

❝ Modération ❞
• Relationnel
Code © N3m0


avatar
Invité
Lun 11 Avr - 16:56


Les soins, le goûter !

 
07/03/2022 Après-midi
 
La jeune femme sourit à mon commentaire. Elle était radieuse, néanmoins son expression se renfrogna un petit instant. Elle avait du penser à quelque chose qui la contrariait. Elle me donna quelques conseils pour mes prochaines expéditions. Des aliments en sachet ? Humpf oui pourquoi pas. Si j'avais eu le temps de faire les courses, j'y aurai pensé, mais le déménagement avait tellement mis mes nerfs à vifs que tout ce que j'avais voulu c'était d'être libre de tout, et par conséquent nous étions en mauvaise posture. Cette expérience m'aura appris à contrôler mes pulsions, et peut-être éviter de foncer tête baissée dans tout ce que j'entreprendrais par la suite.
- Il est vrai que je n'ai pas pensé une seconde à ça. C'est pas une mauvaise idée, merci, j'y penserai la prochaine fois.
Je lui souris en retour alors qu'elle pansait mes mains. Elle y mettait beaucoup de soin et cette attention me toucha. C'était mignon. Kitsune gigota sur mes genoux, l'odeur de la nourriture faisait hurler son petit estomac. J'éis un claquement de langue et elle se calma instantanément. Je lui avais appris à rester tranquille, à m'écouter quand il était nécessaire de le faire. La petite goupix avait eu du mal au départ, mais désormais c'était chose acquise. Je baissai mes genoux pour qu'elle puisse descendre sans risquer de se blesser. Aussitôt elle sauta par terre et alla renifler le petit Gruikui de Nozomi. Alors que l'autre dresseuse passait au soin de mon bras droit elle vit mon tatouage de démolosse. Une petite étincelle dans ses prunelles s'alluma.
- En effet, ces pokemons me fascinent, tant par leur beauté que par leur prestance. J'aimerai en adopter un lorsque Kitsune sera assez grande dans sa tête pour supporter l'idée que je me consacre à un autre qu'elle. Je gloussai alors que la petite bête me fusilla du regard. Je ne sais pas si elle avait saisi l'intégralité de mes paroles, mais les mots "autre pokemon" lui faisait toujours cet effet là. Nozomi ajouta qu'elle possédait un élevage et me fit part de son projet d'élever des petits malosses. L'idée m'enchanta !
- Je serai vraiment ravie d'adopter un des tiens. Je vois très bien que tes pokémons sont heureux avec toi, je serai honorée de venir dans ton élevage et de prendre un malosse.
Je lui souris une fois de plus, d'un vrai sourire d'enfant, béat d'admiration. Une fois encore son visage s'assombrit, la mention de Démolosse ou de Malosse la mettait mal à l'aise. J'étais curieuse, mais extrêmement polie. Je changeai donc de sujet:
- J'aimerai moi aussi monter mon propre élevage. Pour le moment, je n'ai pas les moyens mais c'est un rêve d'enfant que j'aimerai réaliser.
J'observai sa réaction avec attention. Si jamais elle pouvait me donner des conseils ou quoi que ce soit, je serai preneuse. Et puis un contact de plus, ça ne fait de mal à personne !


avatar
Lun 11 Avr - 22:27
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Un cadeau parfait ! ❞
07.03.2022 ; après-midi

Tomber sur une autre dresseuse aimant les Malosse et Demolosse, voilà de quoi te réjouir, toi qui trouve ces canidés des plus exceptionnel ! Relevant la tête une fois les soins pratiquement terminé, tu souris à la jeune femme. Elle souhaite adopter un de tes portées à venir, ce qui te fit sourire. Évidemment, tu ne peux refuser qui que ce soit d'acheter un des Pokemon de ton élevage mais, il est vrai que tu as toujours peur de savoir où ils vont atterrir, s'ils seront bien traité ou non. En regardant Akane, tu as bien vu qu'il s'agissait d'une bonne personne et, lui vendre un de tes petits Malosse ne te dérangeait nullement.

- Oh j'en serais ravi ! Je te passerais une de mes cartes après. Il y a l'adresse et mes coordonnés dessus si jamais tu souhaites me joindre. Je suis sûr que tu t'en occuperas à merveille !

Lorsqu'elle t'annonce ensuite qu'elle souhaite être éleveuse aussi, cela te confirma la chose. Quel éleveur abuserait de Pokemon ? Oh il y en a, tu le sais mais, tu préfères ne pas y penser mais, tôt ou tard, ceux-là seront punis … Enfin, mieux vaut ne pas penser à ce genre de chose de suite, tu ne crois pas ? Depuis tout à l'heure, les émotions se succèdent sur ton visage. Concernant Harau notamment. Tu ne dois pas laisser tes sentiments prendre le dessus, non, tu dois être plus forte qu'eux alors, sois forte !

- C'est un joli rêve. J'avoue ne pas avoir nourrit celui-ci depuis que je suis enfant. J'aimais les Pokemon et m'occupaient souvent d'eux, dans la famille d'accueil où je me trouvais. Je gardais autant les pleins jeunes que moi qui se trouvaient dans la même situation que moi que les Pokemon. J'ai tout de suite adorait m'occuper d'eux mais, ce n'est que il y a hm … Un peu plus d'un an maintenant, que j'ai été passionné par l'élevage. J'ai rencontré une vieille femme adorable avec qui j'ai longuement discuté et qui était éleveuse. Elle m'a raconté son métier et m'a proposé de venir la voir. Finalement j'ai craqué et j'ai accepté d'être son apprentie. C'est vraiment un super métier ! Voir tous ces Pokemon s'épanouir, voir ces nouvelles petites frimousses naître, c'est un réel plaisir.

Tu n'as pas raconté toute la vérité concernant ton enfance mais, en même temps, certaines choses ne peuvent être dites, avoué … Non, tu ne peux révélé cette part de toi comme ça sans savoir qui est réellement la personne face à toi et, même si Akane est des plus adorable de ce que tu peux voir, qui sait si elle n'est pas une de ces disciples de Arceus ? Mystère mais, c'est en faisant connaissance avec elle que tu en sauras davantage …

- Enfin en tout cas, je te souhaite bonne chance pour avoir ton propre élevage ! Je ne suis pas experte, je compte m'inscrire dans quelques stages pour m'améliorer mais si je peux t'aider, ça sera avec plaisir !

Tu termines le bandage de la jeune femme avant de tout ranger et de faire face à la table basse, un large sourire aux lèvres.

- Si on mangeait un bout maintenant ?

Après cette invitation, tu attrapes le thé que l'homme vous avez ramené et bu une gorgée en prenant garde à ne pas te brûler avant d'attraper un sandwich. Mordant dedans, tu savoures ce petit casse croûte avant que ton regard ne se porte vers la petite Gruikui en train de faire connaissance avec la magnifique Goupix de la jeune femme, l'invitant à jouer avec elle en se roulant sur le dos, gigotant ses petits sabots dans tous les sens.

❝ Modération ❞
• Relationnel
Code © N3m0


Contenu sponsorisé


 

Un cadeau parfait ! [Akane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un dîner presque parfait
» Un Monde Parfait
» Un dîner presque parfait
» parfait par joelle
» "Un dîner presque parfait" [pv Kanoë]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook