Partagez | .
 

 Avant le départ [Lexa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Mer 6 Avr - 15:32
Famille Kawada

Messages : 2337

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

avant le départ
01.04.2022 - fin matiné
Plusieurs jours sont passés depuis que je suis ici. J'avoue prendre mon temps, entraînant mes Pokemon par la même occasion. Hagane devient difficile, son caractère têtu m'agace en fait, j'ignore pourquoi j'ai attrapé ce Pokemon mais, maintenant qu'elle est là, elle va devoir se rendre utile … Concernant Sora, bah … Toujorus aussi chiant celui-ci et, j'ai l'impression qu'il devient de plus en plus dissident et collant … Tsubasa progressait, comme d'habitude mais, je me questionne vis à vis de Kuroi … J'ai l'impression qu'il devient de plus en plus distant, qu'il me faire la gueule, est-ce parce qu'il ne peut plus être constamment avec moi ? Possible mais le traîner est bien moins pratique qu'autrefois lorsqu'il n'était qu'un Zorua. Il va falloir qu'il s'y fasse, c'est tout …

Aujourd'hui, j'ai décidé qu'il était grand temps pour moi de quitter Wilma. J'en ai assez de grand père et de cette ville pourrit. J'ignore où je vais aller mais, tant que je me barre d'ici. Préparant mes affaires, je laisse tomber un bout de papier sur mon futon. Me baissant, j'y découvre le numéro de Lexa. Réfléchissant un moment, je décide de l'appeler. Après tout, pourquoi ne pas la voir avant de partir ?

Je décide de lui donner rendez-vous dans un petit restaurant, cette fois-ci, c'est moi qui paierais. Le rendez-vous pris, je finis de préparer mes affaires avant d'aller faire un tour en attendant l'heure de rendez-vous. Me balaçant, Yoru toujours avec moi, nous nous promenons dans la ville jusqu'au moment où je sens l'une des mes PokeBall s'agiter. De la lumière rouge qui en sort, Sora fit son apparition en sautillant, tout content.

« Sora ! Qu'est-ce que tu fiches ?! Rentres dans ta PokeBall, tout de suite ! »

Je tente de le faire rentrer dedans mais, il esquive et prend la fuite. Saloperie ! Je lui cours après en l'appelant alors qu'il s'engouffre dans un magasin bien remplit. Je tente de l'attraper mais, il ne rend pas la chose facile. Bousculant les gens au passage, j'entends soudainement quelqu'un crier au vol en voyant Sora filer avec quelque chose en gueule. Mais quel con ! Je me frappe le front, me faisant plus discret cette fois-ci, cessant de l'appeler. Je rejoins la sortie pendant que tous s'affoler et réfléchis à un moyen de récupérer cet abruti de Pokemon.

Me cachant dans un coin, je fis appel à Tsubasa afin qu'il me retrouve Sora. Décidant d'attendre dans un coin, loin de toute cette agitation. Yoru réapparut devant moi, un sourire sur sa gueule, me tendant une liasse de billet. En voilà un qui a profité de l'agitation causé par Sora pour piquer de l'argent … Récupérant les billets, je les range dans ma poche avant que le hurlement de Tsubasa me fait lever la tête. L'aiglon revient avec, entre ses serres, Sora qui se débat, toujours quelque chose en gueule. Tsubasa me l'amène, je le prend dans mes bras avant de lui retirer de force ce qu'il a dans sa gueule pour y ranger. Maintenant que c'est là on va y garder hein ! Je lâche un soupir avant de regarder l'heure. Va pas falloir que je tarde à rejoindre le café restau où j'ai donné rendez-vous à Lexa …

Me rendant finalement là-bas, Sora dans mes bras, un sourire idée sur le visage, je pris place sur une table à l'extérieur. Maintenant, plus qu'à attendre que la miss débarque, en attendant, on va calmer un peu les ardeurs de ce Pokemon. Sora reste calme soudainement, je le fis alors rentrer dans sa PokeBall sans qu'il n'impose la moindre résistance. Au moins, c'est fait !
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !
• Vol argent + objet

Merci

Code © N3m0





avatar
Jeu 7 Avr - 10:22
PNJ MJ

Messages : 2502

Voir le profil de l'utilisateur
Vous volez 1 Super Potion ainsi que 200 P$


avatar
Invité
Jeu 7 Avr - 13:43


ft.
Kazuo Kawada
« Goodbye »
https://www.youtube.com/watch?v=n3nPiBai66M
1 Avril 2022  


Voilà plusieurs semaines que j'ai emmenagé à Wilma et maintenant je m'y ennuie à mourir. Cela fait quelques jours que mon père me harcèle, moi qui pensais être tranquille, parce que je me fais trop remarquée parait-il. Je soupire devant son énième appel de la matinée. Nous nous sommes disputés hier soir et je n'ai pas envie que cela continue de bon matin. Je soupire. A vrai dire j'aimerai simplement disparaître et me faire oublier  un peu. Qu'on oublie mon existence pour quelques temps et que je puisse dormir. Oui, l'ennui me donne envie de plonger sous ma couette dans le noir et de ne plus rien faire, arrêter de penser.

Je me mets dans mon fauteuil tentant de déjeuner, mais l'appétit ne vient pas. A vrai dire, cela fait quelques jours qu'il a disparu, avec mon envie d'exister. J'ai besoin de plus, tout ça, ne m'amuse plus du tout. J'entends la sonnerie de mon appareil pour la 10eme fois aujourd'hui, je soupire et m'apprête à hurler sur mon père, mais me ravise en voyant un numéro inconnu. Je décroche.

Mon sourire est revenu à la fin de cet appel. J'ai espéré cet échange plusieurs jours après notre rencontre, mais il n'est jamais venu et j'ai laissé tomber tout simplement. Parfois je pensais à lui une micro-seconde, mais ces pensées s'évaporaient aussi vite qu'elles arrivaient. Je lève les yeux sur l'horloge et part prendre une douche où Ivy me suit. Une fois séchée, habillée et coiffée je pars, jettant un dernier coup d'oeil à mon appartement avant de fermer derrière moi. La musique dans mes oreilles poursuit ma bonne humeur récemment acquise. Aujourd'hui sera une bonne journée.

J'arrive à l'angle du café et aperçoit une tête blonde familière attendre dehors, j'enlève mes écouteurs avant de le rejoindre. Quand j'arrive finalement à sa hauteur, je l'enlace un court instant pour le saluer puis prend place à ses côtés. Depuis quand suis-je si familière ?

» J'espère que je ne t'ai pas trop fait attendre. Ce coup de fil était... inattendu. Comment vas-tu ?

Je lui souris chaleureusement tandis qu'Ivy vient le saluer à son tour, frottant sa tête contre sa jambe. Je ne suis décidement pas la seule à qui il a fait bonne impression. Je jette une oeil attendrie à ma compagne avant de reporter mon attention sur Kazuo et prend la parole.

» Vu que j'ai cuisiné pour toi, je te laisse choisir en ce qui me concerne. Surprends-moi. Sinon, alors comme ça tu t'en vas ?

Je ne peux m'empêcher de sourire tristement, mais je suppose que c'est pour son bien et je comprends. Je commence aussi à étouffer dans cette ville, ça ne doit pas être facile pour lui. Je pose ma main sur la sienne et la caresse du pouce dans un geste amical. J'aimerai qu'il comprenne que je le soutien dans sa démarche, après tout Kazuo est mon premier vrai ami en quelque sorte. J'espère juste que nous resterons en contact.





Dernière édition par Lexa Owen le Sam 16 Avr - 19:24, édité 2 fois
avatar
Ven 8 Avr - 23:22
Famille Kawada

Messages : 2337

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

avant le départ
01.04.2022 - fin mâtiné
Attendant tranquillement, Lexa arriva finalement. Je me redresse pour la saluer mais, je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'elle me saute limite dessus pour m'enlacer. Lui rendant son accolade je la relâche pour m'asseoir de nouveau et elle en fit de même. Lorsque sa Evoli – Ivy je crois ? - vient se frotter contre ma jambe. Je tend la main vers elle et lui grattouille la tête avant de la laisser filer vers sa maîtresse. Finalement, mes yeux carmin se posent sur elle, la jolie miss près de moi, qui s'était adressé à moi tandis que je saluais sa boule de poil brune.

« Non t'inquiète, j'ai traîné un peu avant de venir. Çà va plutôt pas trop mal et toi depuis la dernière fois ? »

Allez savoir pourquoi, cette fille, elle a quelque chose qui fait que je l'aime bien. Sûrement parce qu'on se ressemble et parce qu'elle est pas chiante comme les autres pimbêches, quoique … Si elle est chiante mais pas dans le même domaine … Malgré mon statut elle a pas cherché à me harceler, elle a pas cherché à avoir mes faveurs, quoique, si ça se trouve, elle tentera après, lorsqu'on sera un peu plus ami, possible, qui sait comment réagit une femme après tout ? Ça reste toujours d'éternel mystère !

Yoru apparaît, saluant la demoiselle et son Pokemon d'une main avant de disparaître de nouveau. Les spectres doivent être timide ou alors, ils sont pas fan de soleil, je sais pas trop mais, déjà qu'il est du genre envahissant, de pas le voir tout le temps à côté de moi, à défaut de le ressentir, est plus supportable.

Je souris à la miss. Te surprendre ? Ça va être difficile, j'ai pas la tête à chercher ce qu'on peut manger alors, on va bien voir ce que nous propose ce café qui fait également snack. Si tu veux être surprise il faudra remettre ça à plus tard car, les restaurants ici, je ne les connais pas des masses et si tu veux un bon restau, t'as le choix chez les richous à Domuraille ou à la capital, Talma.

« On verra ce qu'ils ont à proposé comme plat du jour. Tu m'excuseras mais, j'ai pas très envie d'un restaurant de fou, peut-être une prochaine fois cela dit. »

Je passe ma main dans mes cheveux et, voyant qu'un serveur vient nous voir, je commande un truc à boire et demande ce qu'ils ont en plat du jour. Poulet curry, c'est cool ça et bon. On passe commande et, lorsque le serveur part, je reporte mon attention sur toi pour pouvoir répondre à ta question.

« Ouais du coup, je pars aujourd'hui. J'ai suffisamment squatté chez mon Grand Père comme ça et vu que c'est le chef du dojo, autant dire qu'il a un sacré caractère difficile et à la longue, ça devient dur, puis j'ai suffisamment entraîné mes Pokemon dans son dojo, j'ai besoin de voir ailleurs. »

Je sais pas encore où je vais aller mais bon, on verra bien, de toute manière, rien ne m'attend, je dois des comptes à personne, enfin … Je risque bien de choper encore quarante appels de Mère mais, qu'importe. J'ai juste besoin de bouger, d'aller où bon me semble, le reste, je m'en moque éperdument.

« Pourquoi, je vais te manquer ? »

Crois-tu que je n'ai pas repéré ce petit air triste sur ton visage ? Voyons on se connaît depuis peu, il ne faut pas dramatiser, des mecs tu en trouveras d'autre avec copiner après tout.
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Sam 9 Avr - 0:53


ft.
Kazuo Kawada
« Goodbye »
https://www.youtube.com/watch?v=czb_CZfWko8
1 Avril 2022  


» Hm, on fait aller.

Je suis contente qu'il m'ait rendu mon accolade et souris en le voyant caresser Ivy, mais j'aimerai ne pas parler de moi. Je rigole en voyant Yoru apparaître timidement, me saluer de la main et disparaître à nouveau. Je le salut de la main également. Je le trouve drôle comme pokémon, sa bouille est rigolote. Je reporte mon attention sur Kazuo et hausse les épaules lorsqu'il me dit ne pas avoir la tête à me surprendre. Ce n'est pas grave, l'invitation est déjà très bien en soit. Il passe sa main dans ses cheveux -j'aime beaucoup ce geste- et passe commande au serveur s'arrêtant à notre table. Nous reprenons la conversation après son départ. J'hausse un sourcil devant la question surprenante et cet espèce de sourire que je crois discerner au coin de ses lèvres.

» Oh mais voyons, Kazu-chéri, tu es l'essence même de ma vie depuis que je t'ai rencontré ! Comment pourrais-je me passer de cette adorable frimousse ?

Je pose ma tête sur ma main droite et fronce mon nez dans un sourire chaleureux. Le jeu ne s'arrête jamais et je ne louperai pour rien au monde une occasion de le taquiner. Je  pourrais passer des journées entières à faire ça, cela provoque une sensation très agréable en moi dont je n'ai pas l'habitude. Je sympathise rarement et en général ça me va très bien. Je me redresse pour me mettre droite sur ma chaise.

» Blague à part, me manquer je ne sais pas. Peut-être que tu m'as manqué les jours suivant notre rencontre. En fait j'ignore ce que provoque ce sentiment amicalement parlant. Mais, Wilma me semblera encore plus vide de sens et de surprise à l'idée que je ne pourrais plus te croiser par hasard au coin d'une rue, bien que je comprenne ce besoin d'ailleurs.

Mon regard se perd dans la foule. Partir loin de tout, cela doit être une sacrée aventure. Un soupire m'échappe alors que je me remémore les jours précédents. Ivy se frotte à ma jambe pour me ramener à la réalité au moment où le serveur nous sert nos plats. L'odeur est divine, emplissant mes poumons et réveillant mon estomac affamé. J'attrape ma fourchette pour piquer dedans et avaler une bouchée.

» Loin de moi l'envie d'être impolie, mais je suis curieuse. Où comptes-tu aller ? Et par quel moyen ? Je veux dire, je te vois mal parcourir mille et un kilomètre à pieds.


J'avale quelques bouchées en silence, mon estomac semble heureux d'avoir enfin quelque chose pour le combler. Un écho étrange sonne en moi, une question me brûle les lèvres mais je crois ne pas vouloir connaître la réponse en fait. Sans m'en rendre compte je fronce les sourcils et porte mon regard sur Kazuo entrain de manger lui aussi.

» Et moi, ne vais-je pas te manquer ?

Je lui fais un clin d’œil en tirant la langue, mi-moqueuse mi-sérieuse.  Je  n'attends pas une réponse positive, après tout on ne se connaît pas assez pour ça bien que nos passés soient similaires et se font écho l'un l'autre. Kazuo pourrait être mon moi masculin, mais peut-être que cet avis changerait si l'on se connaissait sur le long terme. Peut-être que tout changerait et qu'on se détesterait. Cette idée me fait doucement rire, il pourrait être drôle de voir où l'une de nos disputes nous conduirait. J'imagine une scène mélodramatique, violente et époustouflante mais cette petite rêverie s'arrête bien vite, il s'en va. Contrairement à ce qu'il dit, je doute qu'il y ait une prochaine fois. Mon holokit sonne dans mon sac et je rejette l'appel sans même répondre. Hors de question que l'on me pourrisse cette journée. Pas aujourd'hui, et surtout pas maintenant.





Dernière édition par Lexa Owen le Sam 16 Avr - 19:23, édité 1 fois
avatar
Lun 11 Avr - 22:24
Famille Kawada

Messages : 2337

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

avant le départ
01.04.2022 - midi
Je souris à tes propos, tu n'as décidément pas perdu ton ironie depuis notre première rencontre, j'aime ça, ça met un peu de piquant. Finalement tu te calmes pour reprendre un peu de sérieux. Je t'écoutes, ma main soutenant ma tête, accoudé à la table. Ouais ouais, je sais, c'est pas poli mais, on a jamais dit que je l'étais de toute manière alors, pas besoin de chialer ! Tiens donc, tu fais de nouveau dans les sentiments ? C'est drôle cet effet que j'ai surtout, toi même tu sembles quelque peu désorienté vis à vis de cela mais, j'avoue que tu ne me laisses pas indifférent non plus. Je sais pas, tu as ce quelque chose qui m'attire et m'intrigue. Oh attention, je ne parle pas d'attirance sentimental ou autre, du moins pas dans l'extrême, il ne faut pas déconner tout de même ! Mais oui, ma chère, tu m'intrigues et m'amuses et, j'avoue, je t'aime bien, même si on s'est peu parlé.

Ne sois pas triste par mon départ, je suis sur que tu trouveras un autre type dans mon genre pour me remplacer, quoique, je suis irremplaçable ! Ça fait très narcissique dit comme ça j'avoue … Enfin bref ! Place à la bouffe ! Ça sent délicieusement bon alors, autant manger tant que c'est chaud ! Je remercie le serveur en attrapant ma boisson pour boire une gorgée puis, commence à manger après un « bon appétit » lancé. Finalement tu continues, curieuse de savoir ce que je vais faire. Je souris à ta remarque. Oh si tu savais tout ce que j'ai du marcher avant de finalement m'acheter une moto ! C'était chiant, mais putain de chiant ! Maintenant c'est tranquille, je vais là où bon me semble rapidement. Après avoir terminé de mastiquer et d'avaler, je souris en plantant mon regard sur toi.

« Tu me crois si je te dis que j'ai longuement marché d'une ville à une autre ? Enfin bien souvent j'ai fais appel à un taxi mais, ça revient cher à force. Non j'ai fais l'acquisition d'une moto y'a plusieurs mois de ça, du coup je me déplace avec. Concernant l'endroit où je compte me rendre … J'avoue que je n'y ai pas réfléchit. Je vais sûrement rouler longtemps, probablement jusqu'à ce que la nuit tombe et m'arrêter dans la première ville croisé. »

Ouais, où vais-je aller cette fois-ci ? J'en sais foutrement rien je dois l'avouer … Je suis déjà aller sur l'île de Runya, à Tava, Loima, Tarme et évidemment Talma pour les badges. Je suis aller à Domuraille, quoi d'autres ? Merya évidemment. Non franchement je vois pas où je pourrais aller pour me divertir pour dire vrai. Je ne sais même plus dans quel endroit sont les autres arènes … Boarf on s'en fiche.

« Enfin voilà, j'ai pas de direction précise, je passerais peut-être à Talma récupérer quelques affaires à moi dans quelques jours. Bref, on verra bien. »

Je hausse les épaules, plantant ma fourchette dans un morceau de viande avant de le ramener à ma bouche pour y manger. Je suis pas quelqu'un qui a de grand plan en tête, non, je vis au jour le jour quand je le peux. Puis soudain, tu me fixes et me pose la question que je t'ai posé tout à l'heure. Vas-tu me manquer ? Ça serait mentir que ça ne soit pas le cas, après tout, tu es une fille distrayante, amusant et charmante, rare sont les fois où je sympathise de la sorte mais, je ne suis pas quelqu'un qui possède d'attache. Je n'aime pas rester au même endroit constamment.

« Hm, j'avoue que tu me manqueras, effectivement. Je n'ai pas réellement sympathisé avec quelqu'un depuis longtemps, surtout avec une fille. Mais bon, le devoir m'appelle ! »

Le devoir, tu parles, juste le besoin de bouger mais bon, rendons cela de façon plus classe ! Je termine finalement mon assiette, déposant les couverts dedans avant de terminer mon verre. Au moins ce repas était pas mauvais. Je m'étire un bon coup avant de te fixer.

« Aller, avoue, quelque chose ne va pas. T'as pas la même mine que la dernière fois. Tu esquives même un appel. Qu'est-ce qui t'arrive ? »

Je suis pas du genre psy, écouter les gens se plaindre c'est pas mon truc mais, pour cette fois, je veux bien faire un effort car après, on ne se reverra peut-être pas ou dans très longtemps.
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Mar 12 Avr - 20:07


「 I'm not ready to say good bye darling ; Theme's Song ; 01.04.2022 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />




Je rigole doucement, apportant ma main devant ma bouche pour camoufler mon rire. Oui, imaginer Kazuo marcher, râler parce que l'herbe est trop haute, le vent trop frais, etc etc me fait rire. Puis je l'imagine en blouson en cuir, cheveux au vent sur sa moto comme un biker et décroche un sourire. Le contraste est assez drôle, mais l'on doit se sentir étrangement libre sur une moto peu importe où l'on va. Je ne peux cacher le sourire semi idiot sur mon visage quand j'entends que je lui manquerais. J'aime bien cette idée, si on enlève le fait qu'il s'en aille de l'équation. Et puis finalement, cet appel...

» Oh... C'est mon père.

J
e soupire tristement. Est-ce vraiment le moment pour en parler ? Ai-je vraiment besoin de le faire ? Je sais comment je suis, si je commence je ne m'arrête pas. Tant qu'à faire, je vais vider mon sac.

» J'ai eu de très gros problèmes relationnels avec mon père. Je suis venue ici en espérant qu'il me lâche la grappe et fuir l'oppression comme tu le sais. Mais finalement, je l'ai constamment sur le dos, toujours à s'inquiéter, à râler quand une de mes "victimes" vient déposer une plainte, mais qu'ils n'ont qu'une description physique à donner et pas de nom. Donc on s'énerve, on monte en température et j'explose. J'ai l'impression de ne plus arriver à respirer donc... Disons simplement que j'évite de rendre cette journée encore plus triste.


Ce n'est que le plus gros de l'histoire, mais ce n'est pas plus mal. Je craque mes jointures nerveusement et m'allume une cigarette alors que le serveur débarasse nos assiettes. Entre deux aspirations de nicotine, je bois une gorgée de  thé glacé. Mon verre est à moitié vide et ma vessie un peu trop pleine. J'adore cette boisson, mais j'ai parfois l'impression qu'elle redescend directement.

» Excuses-moi, je m'absente une minute.

Je m'éclipse aux toilettes et me lave les mains en sortant. S'il y a bien quelque chose que je déteste, ceux sont les toilettes publiques. Lorsque je reviens, l'envie d'embêter le blondinet revient. Je plisse les yeux un sourire aux lèvres en m'approchant discrètement dans son dos. Je passe mes bras autour de ses épaules et approche ma bouche de son cou pendant que mes mains vont se balader sur son torse. Ma langue éffleure sa peau jusqu'à la jugulaire où je plante mes dents doucement, mais avec assez de force pour essayer de le faire tressailler. Je lâche prise au bout de quelques secondes pour revenir m'asseoir tout en riant aux éclats. Le regard des passants offusqués m'amuse d'autant plus. Non décidement, je ne laisserais personne me gâcher cette journée. Je repose mes éclats sur le jeune Kawada, sourire carnassier aux lèvres.

» Alors, ça fait 2 - 1 pour moi maintenant.

♥ ♥ ♥
avatar
Mer 13 Avr - 20:11
Famille Kawada

Messages : 2337

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

avant le départ
01.04.2022 - midi
Finalement, tu déballes ton sac, m'expliquant la situation avec ton père. Je t'écoute en sirotant mon verre sans rien dire. Ah, ce que je peux comprendre ton sentiment, je vis ça tellement de fois avec ma génitrice que je ne peux que compatir à ta détresse. En tout cas, visiblement, mon départ t'affecte plus que je ne l'aurais pensé, bah tu trouveras bien une occupation après moi ! Je ne dis rien, de toute manière, ça ne servirait à rien. Tu ne veux pas penser à tout ça et préfère profiter de l'instant présent alors, ça ne sert à rien que je rajoute quoique ce soit sur ton père ou ta situation quelconque. Finalement, tu t'excuses en te levant, te dirigeant en direction de l'intérieur du café. Je te laisse faire, t'attendant tranquillement en regardant mes mails sur l'application de mon holokit.

Après un court moment, des bras m'enlacent par derrière. N'ayant pas été pris par surprise, ayant ressentie l'agitation de Yoru dans mon esprit, je devine que c'est toi, qui d'autres ? Ta petite morsure me surprend toutefois, me faisant frissonner avant que tu ne me lâches pour aller t'asseoir à ta place. Je te fixe un sourire en coin. Tu veux jouer à ce petit jeu là ? Soit ! Terminant le contenu de mon verre avant de le poser, je m'assoie confortablement au fond de ma chaise en lâchant un soupir.

« Pour cette fois, je te l'accorde mais la prochaine fois, tu ne m'auras pas aussi facilement. »

Je souris avant de faire signe au serveur de m'apporter l'addition en commandant par la même occasion un autre verre de thé glacé pour toi et … Oh bah, un pour moi également tant qu'à faire. J'allais reprendre la parole lorsqu'une lumière rouge jaillisse de l'une de mes PokeBall se trouvant à ma ceinture. Sora, mon Kaiminus, venait de se libérer une fois de plus de sa sphère et, le voilà en train de sautiller d'un pied à un autre en s'exclamant joyeusement.

« Sora … Qu'est-ce que je t'ai dis tout à l'heure … ? »

Ce Kaiminus va finir par me rendre fou … Le caïman se calme en voyant que je n'étais pas seul, ses yeux vert observant la miss avant de s'approcher d'elle. Reniflant la jambe de Lexa, Sora s'exclama de nouveau en sautillant, cherchant à la solliciter pour une caresse. Je lâche un soupir, dépité avant que le serveur ne nous serve de nouveau. Lui passant ma carte bancaire, je laisse Kaiminus faire son petit cinéma tandis que je paye en remerciant le type.

« Excuses cet idiot. C'est Sora, un Kaiminus que j'ai chopé il y a deux mois je crois. Bref, il est pas des plus docile pour le moment et penses qu'à faire l'idiot. En tout cas, ce fut un plaisir de te voir avant de partir, je pense que je ne vais pas tarder, la route risque d'être longue. »

Ça m'enchante pas de te laisser miss, surtout que ça a l'air de t'affecter mais, faut bien que je parte après tout.
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Sam 16 Avr - 19:29


「 I'm not ready to say good bye darling ; Theme's Song 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />




Je souris en voyant la réaction du blondinet, qui me promet que la prochaine fois il ne se laissera pas avoir. D'accord, je penserai à passer au niveau supérieur alors car, je suis certaine que je peux te surprendre encore mon petit Kazuo. Soudainement un petit caïman bleu sort et me fait la fête, sautillant un peu partout. Je le porte sur mes genoux et lui caresse la tête dans l'espoir de calmer un peu ce trop plein d'énergie. Ivy grogne sous ma chaise, elle est plutôt jalouse, mais je sais qu'elle ne fera rien. J'aurais simplement droit à une petite bouderie pour quelques heures.

» T'es plutôt mignon toi.

J
e continue de caresser la tête du petit crocodile bleu en écoutant mon hôte présenter la bête et me faire tout le bla bla d'un adieu banal et affreusement dépressif. Je n'aime vraiment pas dire au revoir aux gens, surtout lorsque je m'amuse avec eux autant qu'avec lui. C'est justement pour ce genre de chose et de situation que je ne m'attache pas aux gens habituellement et que j'évite tout contact ayant pour conséquence une relation derrière. Le plaisir de la chaire est bien plus simple et plus appréciable, sans prise de tête.

» Et si je t'accompagnais ?

L
a question paraît audacieuse, mais au début elle sonnait différemment dans ma tête. Je me rends compte du soudain double sens que celle-ci peut avoir. J'hoche la tête de gauche à droite et tente de me rattraper aussi bien que possible.

» Enfin, je veux dire, aller chez ton grand-père ensemble pour aller chercher tes affaires et ta moto tout ça quoi ... Ca nous permettrait de passer encore quelques minutes ensemble. Et ça me ferait vraiment plaisir.

J
e souris chaleureusement, je compte bien m'imposer encore un peu, même si ce n'est que quelques secondes. Je repose Sora au sol, le poussant doucement vers son maître pour qu'il regagne sa place auprès de celui-ci. Je bois le dernier verre qu'il m'a offert d'un coup. La fraîcheur de celui-ci me fait du bien avant que je ne reporte mon regard sur le blondinet.


Voilà c'est fini.
avatar
Mer 20 Avr - 15:46
Famille Kawada

Messages : 2337

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

avant le départ
01.04.2022 - après-midi
Sora se laissa attraper par toi pour finir sur tes genoux. Visiblement content d'être là, il ferme les yeux en ouvrant légèrement la gueule, émettant par moment de petit grognement de contentement. Ivy ne semble nullement apprécier le fait que tu t'occupes de mon Pokemon et grogne, je souris à cela. Les Pokemon et leur jalousie … Heureusement que Kuroi n'est pas comme ça, il a toujours bien accepté les autres Pokemon, quoique en même temps, je n'ai jamais été vraiment tactile avec eux. Finalement, une question des plus étranges sort de ta bouche. M'accompagner ? Je hausse un sourcil, comment ça ? Que veux-tu dire ? Tu reprends, m'expliquant mieux ce que tu veux dire par là. J'hoche doucement la tête à tes paroles. Ok, ça me va, ça nous donnera l'occasion de parler un peu plus ouais.

Tu reposes Sora au sol, ce dernier vient vers moi en courant, les bras tendu vers moi. Je lâche un soupir et le saisis pour le poser sur mes genoux. Le reptile sautille en étant assit, s'exclamant, content. Je lui tapote la tête en lui demandant de se calmer. Il finit par se calmer, restant assit tranquillement mais, en chantonnant, enfin … Dans son langage de Pokemon quoi … J'attrape mon verre pour en boire une bonne gorgée avant de le reposer puis, mon regard carmin se pose sur toi.

« D'accord, tu pourras m'accompagner chez mon grand-père. J'ai pas grand chose à récupérer de toute manière, j'ai déjà tout préparer, faut juste que j'aille faire le plein. J'te déposerais chez toi après ça. »

Sois contente, tu seras la première à grimper avec moi sur ma moto, depuis que je l'ai j'ai encore transporté personne.

Après avoir terminé nos verres, payé et avoir réussi à faire rentrer Sora dans sa PokeBall, nous quittons le café pour marcher tranquillement jusqu'à chez Grand-Père. La maison de Grand-Père se trouve non loin de son dojo, si il n'est pas complètement collé à celui-ci. En passant à côté du grand bâtiment à l'allure traditionnel, on peut entendre du bruit provenant de l'intérieur, là où les combattants sont présents pour s'entraîner avec leur Pokemon. L'un des élèves passent, sortant du dojo et s'arrête avant de me saluer comme un combattant le ferait, pour ma part, je me contente de lui faire un signe de la main avant de la remettre dans ma poche, continuant de marcher. Finalement, je m'arrête devant la porte de la maison et me tourne vers toi.

« Tu peux entrer, Grand-Père doit être au dojo à cette heure-ci. »

J'ouvre la porte après l'avoir ouverte, te laissant passer en première. A l'intérieur, rien de bien extraordinaire, en fait, l'aspect est également dans un design asiatique traditionnel tout comme le dojo. Le décors simple, constitué principalement de bois si ce n'est que du bois. Avançant dans le couloir, je me rend dans la chambre d'ami où je logeais jusqu'à aujourd'hui et attrape mon sac sur le lit après avoir finit de ranger à l'intérieur mes dernières affaires.

« Bon, ça c'est fait, prête pour un petit tour de moto jusqu'à la station essence ? »

Je te souris avant de t'inviter à me suivre, avant toute chose, je pose mon sac dans l'entrée et file rapidement dans le salon en te faisant signe de rester ici. Fouillant, je me dirige vers une petite commode et ouvre les tiroirs, fouillant à l'intérieur. Je sais que Grand-Père laisse des choses à l'intérieur, chose dont il oublie toujours l'existence alors, autant en profiter, non ? Je saisis deux trois trucs et trouve la boite où il laisse son argent dans un autre tiroir, c'est qu'il n'est pas très fan de banque il faut l'avouer … Je saisis quelques billets puis range tout dans ma poche et referme avant de retourner dans le couloir où tu m'attends.

« C'est bon, filons. »

Grand-Père ne pensera pas à vérifier son argent de toute manière, enfin … J'espère puis, au pire, il m'en collera un. Je sors de la maison, te laissant sortir à ton tour avant de fermer à clé et, met la clé dans la boite au lettre avant de ranger mon sac sous le siège de la moto et l'enjambe. Je la prépare, la démarrant avant de te faire signe de t'installer derrière moi.

« J'ai pas d'autres casques donc prend le mien. »

Je te tend le casque et m'apprête à démarrer pour aller jusqu'à la station essence ...
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !
• Vol argent + objet
• Plein d'essence (actuellement 1|5)

Merci ♥

Code © N3m0





avatar
Invité
Mer 20 Avr - 17:19


「 I'm not ready to say good bye darling ; Theme's Song 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />




Finalement Kazuo accepte que je l'accompagne récupérer ses affaires. Je tapote dans mes mains doucement pour montrer mon enthousiasme. Je crois que tout prétexte est bon à prendre pour combler les trous de cette journée et m'évader... Nous marchons en silence, c'est assez bizarre puisque je sais que cela pourrait être notre dernière discussion, mais j'apprécie ce calme olympien qui règne en moi tandis que je marche à ses côtés, suivit d'Ivy qui est tout prêt.

Nous arrivons finalement à la demeure du grand-père Kawada, je m'attendais plutôt à rester dehors, mais mon blondinet préféré me propose de rentrer. Pourquoi pas ? Je découvrirai ainsi un peu de son univers. L'intérieur me plaît, j'ai toujours apprécié le bois, la décoration est simple et je scrute un peu partout pendant que Kazuo fait ses vas-et-viens jusqu'à moi. Nous ressortons et il me demande si je suis prête pour la petite virée en moto jusqu'à la station essence, mon coeur se met à battre la chamade.

Il range son sac sous le siège de l'engin et pendant ce temps j'essaie tant bien que mal de convaincre Ivy de rentrer dans sa ball. C'est peine perdue, la petite Evoli hait cela plus que tout au monde. Je décide alors de la faire grimper dans un sac à dos, où seule sa tête dépasse et la demoiselle semble ravie. Je soupire en me redressant tandis que le jeune Kawada me tend son casque. Je souris faiblement et l'enfile, un peu maladroitement. Je finis par l'attacher et grimpe sur la moto derrière lui avec Ivy sur le dos qui -dieu merci- ne remue pas le moins du monde. Je ne sais pas trop où agripper, mais mes mains vont naturellement autour des hanches de Kazu. Lorsqu'il démarre, je resserre finalement beaucoup plus mon étreinte, légèrement impressionnée. Au bout de quelques secondes je m'habitue finalement et laisse l'adrénaline monter en moi. J'aime beaucoup la sensation que cela provoque d'être sur cet engin. La station n'est pas bien loin et je descends une fois arrivé, posant le casque sur le siège et libérant Ivy du sac pour l'instant.

» Je reviens d'accord ?

J
e fais une signe de la main à Kazuo pendant qu'il rempli son essence. J'entre dans le magasin silencieusement, suivi de ma partenaire de crime. Je fouille un peu, scrute, fouine. Il n'y a rien d'intéressant finalement. Lorsque je me retourne brusquement, une barre de céréale à la main, je me cogne dans quelqu'un. Cette fois, contrairement à toutes les autres où cela m'arrive, ce n'est pas fait exprès mais, j'essaye néanmoins en me redressant de mettre la main dans sa poche. Un sale réflexe peut-être ? Je me dirige vers l'accueil pour payer mon dû et tombe finalement sur des petits bracelets sur le présentoir. Ils sont plutôt discret et fins, sans doute en petite cordelette ou laine je ne sais pas trop. Je jette un oeil à ma gauche, vérifiant de la présence de Kazuo dehors et paye finalement l'un des petits bracelet.

» Hey Kazu !

J
e m’approche de lui en trottinant légèrement avant d'attraper son poignet pour nouer le bracelet autour de celui-ci. Il est bleu, ma couleur préférée. C'est niais à souhait et c'est aussi la première fois que je fais ça, mais ça me fait plaisir de me dire que quelque part, je l'accompagnerai toujours d'une certaine manière. L'accompagner... Je relève les yeux vers lui.

» Comme ça, je suis sûre que tu ne vas pas m'oublier.  Il y aura toujours un petit bout de moi qui vadrouillera avec toi !

J
e lui souris et lui fais une bise sur la joue, pusi recule lorsque j'entends Ivy grogner en semblant tenir quelque chose dans sa bouche. Je la fais grimper immédiatement dans le sac, n'ayant pas vraiment de temps à perdre avec tout ça. Une fois tout fini, je remets le casque direction la maison. Mon ventre se serre tandis que je remonte derrière mon bandit de grand chemin et plus les traits sur le sol défilent, plus cetet sensation augmente. Je n'ai pas envie de rentrer. Une fois en bas de mon bâtiment, j'enlève le casque et contemple celui-ci. Je crois que Kazuo me parle, mais je suis durant un instant perdue dans mes pensées face à l'immense bloc de béton devant et l'inertie des gens qui m'entourent. Je ne peux pas vivre comme ça.

» Kazu ...

S
on nom n'est qu' à peine un souffle dans ma bouche, mes mains se serrent doucement sur le casque. Je fronce les sourcils un peu triste, mais toujours face au bâtiment. Devrais-je partir moi aussi ? Ou rester dans cette ville étouffante et vide de sens. Je dois me rendre à l'évidence ; Wilma n'est pas ce que j'attendais d'elle. Mon coeur bat si fort qu'il semble cogner dans mes tympans et mon crâne. Un bruit assourdissant qui me donnerait presque le tournis. Je secoue la tête pour reprendre mes esprits avant de faire volte-face au blondinet à présent devant moi.  Je prends une grande inspiration, je sens que ça va être long et gênant, mais impossible de faire marche arrière.

» Emmène-moi avec toi. N'importe où, au milieu de nul part, peu m'importe. J'ai vraiment besoin de partir, là, tout de suite. Je sens que sinon je vais péter un plomb et j'en ai pas vraiment envie. Je crois qu'en fait, ma seule envie maintenant c'est ramasser mes affaires et m'en aller le plus loin possible. Je t'ai dis que je voulais être maître de ma vie, mais la ici j'étouffe, faut que je me casse pour prendre l'air et... Je crois que j'ai envie d'être avec toi, aussi.


J
e reprends mon souffle et me rend compte que j'ai détourné le regard pour cette dernière phrase. Je crois au fond, ce jeune m'impressionne un tout petit peu. Ma respiration est légèrement saccadée, mélange du speech et de l'angoisse, l'excitation, l'attente de sa réponse. Mes mains sont dans mon dos, se triturant nerveusement l'une et l'autre, mais je sens qu'elles tremblent légèrement.


 /!\Tentative de vol d'argent et d'objet
avatar
Ven 22 Avr - 1:58
PNJ MJ

Messages : 2502

Voir le profil de l'utilisateur
Kazuo
    Vols
      Vous volez 300 P$ ainsi qu'un Bandeau.

    Plein
      Vous faites le plein, cela vous coûte 1.200 P$


Lexa
    Vols
      Vous volez 100 P$ et un ticket de caisse, dommage...


avatar
Ven 22 Avr - 23:11
Famille Kawada

Messages : 2337

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

avant le départ
01.04.2022 - après-midi
Nous arrivons à la station essence. Je te laisse descendre en première avant d'en faire de même, m'occupant du plein tandis que tu files dans la boutique présente. Je ne met pas longtemps à terminer de faire le plein, payant, je referme le réservoir et attend que tu reviennes. Tu m'interpelles, je te fais face avant que tu n'attrapes mon poignet droit pour y mettre quelque chose. Je hausse un sourcil sur le coup en te regardant faire. Un bracelet ? Je lève les yeux sur toi, te fixant d'un air intrigué. Alors je vais te manquer à ce point là ? J'ai presque envie de dire que c'est mignon comme geste mais, ça serait un peu comme me foutre de ta gueule, non ?

En vrai, j'ignore comment réagir à ton présent, c'est bien la première fois qu'une fille m'offre un truc pareil ou qu'une fille m'offre un truc tout court en fait. Je me frotte l'arrière de la nuque en lâchant un petit merci. Finalement, je remonte sur la moto, te passant le casque avant de reprendre la route, cette fois-ci, direction ton appartement.

Une fois arrivé devant, je m'arrête, te laissant descendre tout en restant sur ma moto.

« Et bien, il est temps de se dire au revoir. On se reverra bien assez vie ! »

Mais avant que je n'ai le temps de faire quoique ce soit, tu m'arrêtes. Je hausse un sourcil à tes paroles. T'amener avec moi ? Tu me sors ça d'un seul coup ? Décidément, tu es pleine de surprise miss. Je reste quelque peu con face à ta demande sans trop savoir quoi dire ou faire pour le coup. Je ne m'attendait vraiment pas à une tel demande, tu me prends au dépourvu totalement là. Enfin, en même temps, je peux comprendre ton sentiment et, ça serait égoïste de ma part de te laisser seule ici, non ? Je réfléchis un instant tandis que Yoru apparaît à mes côtés en se rapprochant.

« Aller Kazu', amenons-la avec nous, ça sera marrant ! Puis elle pourrait être utile ... »

Un large sourire s'affiche sur la gueule spectral du Spectrum. Je réfléchis encore un instant avant de lâcher un soupir.

« D'accord, tu peux venir. Mais je te laisse dix minutes pour récupérer tout ce dont tu as besoin. On passera acheter un casque par contre avant de partir. Aller, bouges toi maintenant sinon je pars sans toi. »

Je sais pas si c'est vraiment une bonne idée de l'accepter. Je sais pas ce que veut dire Yoru par être utile également mais, de tout manière, un peu de compagnie dans ma vadrouille ne me fera pas de mal … Ainsi, attendant que la miss préparer ses bagages, je l'attend en bas de son immeuble, sur ma moto et, lorsqu'elle fut enfin prête, je pris la direction de la station essence afin de voir si des casques se trouvent là-bas. J'en achète un à la taille de la tête de Lexa. J'ai beau être un petit con, je suis tout de même dans la légalité niveau conduite et, je tiens à ma sécurité et celle de ma nouvelle compagne de voyage, après tout, si on nous chope alors que l'un de nous n'a pas de casque, on risque de vraiment douiller et en cas d'accident, ça risque d'être pire … Bref, nous voici en route pour de nouvelle aventure ...
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !
• Direction Plaine Hehta en moto avec Lexa [5|5 > 4|5]
• Pas besoin d'attendre la rep de Lexa =)

Merci ♥

Code © N3m0





avatar
Lun 25 Avr - 11:35
PNJ MJ

Messages : 2502

Voir le profil de l'utilisateur
Vous roulez jusqu'à Merya. Utilisations restantes [4|5]
Bon voyage !


Contenu sponsorisé


 

Avant le départ [Lexa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rituels et Baptêmes
» L'arrivée avant le départ
» départ assis...
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» Vraie Raison du Départ de Batista

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook