Partagez | .
 

 Until I meet you [ft. Zoldern Nozomi K.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Jeu 12 Mai - 0:04
Alcea

Messages : 291

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur




11 mai 2022

Le soleil rayonne dans le ciel, la journée semble déjà bien avancé. Il est presque 16h, tu t'es décidé de sortir faire un tour, plus précisément une petite visite à Nozomi. Tu es un peu nerveux à vrai dire, tu ignores si elle a beaucoups changé ces derniers temps. Dans le mail que tu avais reçu quelques jours plus tôt elle t'avait écrit qu'elle avait des choses à te dire, est-ce quelque chose de grave ? Tu tritures nerveusement ton fil d'écouteur, ta musique t'aidant à garder ton calme.

Tu finis par l'apercevoir au loin, l'élevage de la brune. Tu respires un grand coup et te dirige vers la demeure, tes pas te rapprochant de plus en plus de Nozomi. Ashes marche calmement à tes côtés, regardant avec curiosité le batiment en face de vous.

Tu t'arrêtes finalement devant la porte, éteignant ta musique. Tu respires un grand coup avant de sonner à la porte. Ashes s'approche des enclos, regardant les pokémons à l'intérieur. Tu souris et t'adosse doucement sur le côté de la porte, croisant tes bras contre ta poitrine. Tu sens ton rythme cardiaque augmenter doucement en entendant les pas se rapprocher de toi. Tu prends ta respiration avant de sourire, ton genre de petit sourire caractéristique.

Tu espères seulement que tu ne la dérangeras pas en passant à l'improviste, tu veux lui faire la surprise, en espérant qu'elle appréciera.





avatar
Jeu 12 Mai - 15:14
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Until I meet you ❞
11.05.2022 ; après-midi

Il y a un mois de cela, tu avais eu des nouvelles de Kato, tout comme de Idai. Cela t'avait fait plaisir, énormément plaisir. Tu avais tant de chose à leur raconter mais, plus particulièrement à Idai … Tu lui dois certaines explications sur ton silence et sur des choses qui t'ont prit à cœur. Tu ignores comment avancer le sujet mais, tu le dois. Si certaines choses doit rester secrète, d'autres n'ont plus besoin d'être, enfin, de ce que tu crois …

- Idai ! Pourquoi tu ne m'as pas dit que tu passais aujourd'hui !

Lui demanda-t-elle en le serrant encore dans ses bras, sur la pointe des pieds, avant de finalement le lâcher et te reculer en lui souriant. Tu étais surprise mais, heureuse de le voir là. Finalement, Tomo apparut, sortant de son invisibilité pour saluer le jeune homme qu'il connaissait depuis toujours lui aussi. La dernière fois que Tomo a vu Idai, il n'était qu'un Polichombr encore et, désormais, il avait bien changé … .

- Entres donc.

Tu le laissas passer à l'intérieur de la maison, l'amenant jusqu'au salon où Sorcha observa le nouveau venu avant de sauter du canapé pour aller se cacher derrière Harau, couché dans un coin de la pièce, levant la tête en sentant la présence du jeune homme qu'il avait connu il y a deux ans de cela. Le chien des enfers l'observa longuement avant de baisser la tête, posant sa tête sur ses pattes, ignorant la petite Pichu caché derrière lui. Tu fis signe à Idai de prendre place avant de lui demander si il souhaitait boire quelque chose avant de te diriger dans la cuisine récupérer de quoi vous hydrater un peu et, dépose tout sur la table basse, t'installant ensuite sur le canapé en le regardant..

- Comment vas-tu ? Je suis contente de te revoir.

Pendant ce temps, Tomo s'était approché du Hericendre, intrigué, ne connaissant pas ce nouveau compagnon de Idai. Il le salua et lui tourna autour.

❝ Modération ❞

Code © N3m0


avatar
Jeu 12 Mai - 17:28
Alcea

Messages : 291

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur



11 mai 2022

Tu souris tendrement quand Nozomi te prend dans ses bras, elle semble aussi heureuse que toi de te revoir. Tu réponds faiblement à son étreinte, en profitant pour ébouriffer doucement ses cheveux. Tu souris un peu quand elle te demande pourquoi tu ne lui as pas dit que tu passerais aujourd'hui. Tu ris un peu en la regardant.

Je voulais te faire une surprise, j'ai l'impression que c'est un succès ~

Tu es surpris quand le pokémon spectre de l'éleveuse apparaît soudainement. Tomo a donc évolué, tu souris au pokémon comme pour le saluer, tu le connais depuis un petit moment maintenant. Elle te fait signe d'entrer, tu suis la direction qu'elle t'indique, observant les alentours. C'est plutôt sympa comme endroit. Tu arrives dans le salon pour voir le reste de la troupe, un démolosse que tu supposes être Harau et un petit pichu, plutôt craintif de nature vu comment ce dernier était partit se cacher en vitesse derrière le canidé. Tu prends places sur le canapé pendant qu'Ashes observe les alentours de la maison. Tu sors Bruto de sa pokéball, le pokémon est assez hyperactif et par moment tu as du mal à le suivre, tu le gardes à l'oeil pour être sûr qu'il ne casse rien.

Nozomi revient avec des boissons, tu la remercies avec un sourire avant de prendre un verre. Elle s'installe doucement à tes côtés pendant qu'Ashes regarde curieusement le pokémon spectre de la brune, n'ayant jamais vu de Branette de sa vie.

Je suis très content de te revoir aussi, tu m'avais manqué. Je vais bien et toi ? Je vois que ton équipe s'est aggrandit et que Tomo et Harau ont évolué. Ton démolosse m'intrigue, il a une apparence vraiment particulière pour son espèce.

Tu souris en regardant le pokémon spectre.

J'ai l'impression qu'il est assez intrigué par Ashes, je l'ai trouvé devant ma porte un matin, je pense que quelqu'un l'avait abandonné ou qu'elle s'est échappé d'une vente clandestine.

Ton pokémon revient vers toi, sautant sur tes genoux pour se blottir contre toi. Tu la caresses tendrement en regardant Nozomi en souriant.

Tu dois avoir plein de chose à me raconter d'après le mail que tu m'avais envoyé.





avatar
Sam 14 Mai - 16:58
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Until I meet you ❞
11.05.2022 ; après-midi

En voyant Bruto, tu t'étais accroupit pour pouvoir saluer le petit Pokemon électrique que tu connaissais fort bien. Lui caressant la tête, tu tournas ensuite la tête vers Idai, lorsque celui-ci commença à parler. Ton sourire devint quelque peu mélancolique à la mention de l'aspect de Harau. Tournant la tête vers le chien des enfers, tu l'observes longuement, te demandant si tu peux réellement dire à ton ami quel est la cause de sa mutation. Sentant ton regard sur lui, le Demolosse leva la tête vers toi baissant un instant les oreilles avant de reposer la tête sur ses pattes. Tu ne répondis pas sur le coup, hochant simplement la tête à ses paroles. Ton regard se pose par la suite sur Tomo, le spectre fixait la Héricendre de ton ami, Pokemon que tu ne connaissais pas.

- Elle est vraiment adorable, en plus les Héricendre sont rares à trouver, tu as toujours une chance de fou pour tomber sur des Pokemon peu commun.

Elekid et maintenant Héricendre. En tant que chercheur, le jeune homme doit vraiment être heureux d'être tombé sur un pareil Pokemon. Tomo vient finalement se poster à tes côtés, visible, se laissant finalement tomber sur tes genoux en devenant solide. Tu poses doucement ta main sur la tête du Branette avant de sourire de nouveau. Oui, tu as des choses à lui raconter mais, par quoi commencer ? Tu réfléchis, le regard un peu dans le vide. Peut-être commencé par le moment où vous avez dû vous quitter tous les deux ? Il y a presque deux ans de cela.

- Je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de te le dire mais … Je suis vraiment désolé de t'avoir ainsi faussé compagnie … J'avais des choses à faire et je ne pouvais pas t'amener avec moi … J'aurais vraiment aimé que l'on puisse parcourir Alcea ensemble et découvrir pleins de choses mais j'ai eu un contre-temps et je ne voulais pas te mêler à mes histoires.

Tu ne savais pas comment amener certaines choses et, en même temps, tu avais peur de trop en dire, comment faire ? Tu passes ta main sous tes cheveux afin de toucher ta nuque, là où se trouve désormais le tatouage qui fait de toi une prêtresse de la secte. Une vie que tous tes proches ignores, ou presque … Pourras-tu seulement dire un jour à Idai que tu fais partie de cette secte ? Comment le prendrait-il ? Cette question ne cesse de te ronger quand tu y penses alors, tu préfères laisser cela de côté et aborder un tout autre sujet …

- Il y a quelque chose que je ne t'ai jamais dis, car en réalité je n'y pensais plus … Je t'en ai vaguement parler, mon père adoptif était un homme influent dans la branche où il se trouvait et reconnu. Lorsque j'étais enfant, il a convenu avec l'une des grandes familles de Domuraille, la famille Kiriyama, que je devrais épouser leur fils à ma majorité …

Pourquoi est-ce que tu te sens aussi mal de lui avouer cela ? Pourquoi est-ce que tu sens ton cœur se serrer dans ta poitrine à la mention de devoir épouser quelqu'un ? Tu l'ignores, tu ne comprends pas mais, tu n'oses pas le regarder en face en lui avouant tout cela … Continuant de caresser doucement Tomo, le spectre tente de t'envoyer des ondes d'apaisement par votre lien étroit.

- Enfin j'aurais dû … J'ai refusé, il y a un mois ou plus. On a longuement discuté, lui et moi et je préfère ne pas m'engager dans ce mariage arrangé … Ça fait deux ans que j'y pense, il fallait que je prenne une décision avant qu'il ne soit trop tard …

Tu n'osais toujours pas le regarder, attrapant ton verre sur la table basse pour boire une gorgée. Qu'allait penser Idai maintenant ? T'en voudra-t-il de ne rien lui avoir dit toutes ces années à ce sujet ? Possible, il aurait raison après tout, tu ne crois pas ?

❝ Modération ❞

Code © N3m0


avatar
Dim 15 Mai - 10:18
Alcea

Messages : 291

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur



11 mai 2022

Ton regard ne lâche pas la brune qui avait des choses à te dire,  commençant par le moment où vous vous êtes quitté  il y a deux ans. Elle t'avoue être désolé, qu'elle avait des choses à faire et qu'elle ne pouvait pas t'emmener avec elle, ne pouvant pas te mêler à ses histoires. Elle attise ta curiosité mais tu ignores pourquoi tu ressens cette douleur dans ta poitrine. Et si elle avait vu un autre homme pendant ces années ? Tu restes à ta place, souffrant en silence à cause de tes idées sur la raison pour laquelle elle t'aurait faussé compagnie.

Elle passe à un autre sujet tout aussi douloureux. Elle commence par évoquer son père adoptif, puis d'un accord qu'il avait passé avec une autre famille, Nozo devait se marier avec quelqu'un. Ton coeur se serre dans ta poitrine, tu baisses ta tête, regardant le sol. Tu aurais dû lui avouer ce que tu ressentais pour elle, rien de tout ça ne serait arrivé. Tu donnerais n'importe quoi pour revenir en arrière et prendre ton courage à deux mains et lui avouer tes sentiments, mais tu ne peux pas, tu ne peux plus rien faire.

Tu voulais te lever, partir en courant tel un lâche pour fuir ta douleur. Mais tu entends à nouveaux sa voix. Tu te figes, surpris. Elle avait refusé ? Tu redresses ta tête pour poser ton regard sur elle. Sa tête était baissé, ayant sûrement de appréhension sur ta réaction. Ton coeur se desserre doucement, la douleur s'en allant petit à petit. Tu respires un grand coup avant d'attraper doucement le bras de l'éleveuse et la tirer vers toi. Tu la prends doucement dans tes bras, détournant ton regard, gêné par ton propre geste, mais tu en avais besoin. Tu avais cruellement besoin de l'avoir contre toi, ayant peur qu'elle disparaisse.

Je suis heureux que tu ais refusé...

Tu souris faiblement et embrasse le haut de sa tête timidement. Tu te redresses pour te servir un verre d'eau, essayant de penser à autre chose, ton coeur battant bien trop vite dans ta poitrine à ton goût. Mais tu aimerais assurer tes arrières, être sûr qu'elle n'a personne dans sa vie, que tu as le champ libre. Tu souris nerveusement avant de parler, regardant ailleurs, craignant la réponse de Nozomi.

Alors tu as trouvé quelqu'un d'autre ou peut-être que tu as  quelqu'un en vue ?





avatar
Dim 15 Mai - 19:47
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Until I meet you ❞
11.05.2022 ; après-midi

Tu étais effrayé. Tu ignorais quoi faire, quoi dire. Tu ignores comment il réagira à cela mais, pourquoi est-ce si important après tout ? N'est-il pas ton meilleur ami ? Si et, peut-être est-ce à cause de cela qu'il pourrait t'en vouloir, de ne lui en avoir jamais touché un mot, peut-être … Tomo restait calme, devenant invisible, observant … Il ressent ta douleur, il ressent le moindre sentiments que tu peux ressentir et, il désapprouve … Non, tu ne devrais pas avoir peur, tu ne devrais pas être faible, du dois être forte, tu ne dois pas te laisser affecter par des sentiments similaires, oui mais, c'est plu fort que toi … Tu as peur de la réaction qu'il peut avoir et, sa réaction, celle-ci ne se fit pas attendre plus longtemps …

Tu sentis ton bras soudainement agrippé et, ton corps tiré. Sans même comprendre, te voilà contre lui. Il te serre dans ses bras et, tu sens ton cœur s'emballer. Les yeux grand ouvert, tu es comme figé, pourtant, ce n'est pas la première fois qu'il te prend dans ses bras, enfin, certes, bien souvent, c'est toi qui l'attrape pour un câlin mais, qu'il te saisisse là, après ce que tu viens de lui avouer, tu ignores comment le prendre. Tu baisses la tête, comme honteuse, les joues rosies. Le lien avec Tomo semble s'ébranler, le spectre désapprouve de plus en plus ce qui est en train de se passer mais, pourtant, il n'y a pas lieu de désapprouver alors, pourquoi s'emballe-t-il de la sorte ? Tu ne comprend pas ou, tu refuses de comprendre, peut-être …

Idai semble soulagé que tu es refusé, non, il l'est, il te le confirme et, après avoir déposer un baiser sur le haut de ta tête, il te relâche, te laissant te redresser tandis qu'il attrape son verre. Tu en fis de même, tu avais bien besoin de cela pour te calmer. Buvant une longue gorgée, tu reposes le verre après avoir terminé. Finalement, il te posa une question qui t'étonna sur le coup mais, dans un sens, elle peut paraître logique. Il peut se demander pourquoi tu as refuser, peut-être à cause d'un autre, comment peut-il savoir ? Et toi, pourquoi avoir refuser ? Pour diverses raisons … Tu secoues doucement la tête sans oser le regarder encore.

- Non personne … Ce n'était pas ma priorité il faut dire, j'ai eu beaucoup à faire ces derniers temps …

Pourquoi es-tu mal à l'aise face à cette question ? Tu te trouves soudainement stupide puis, reprenant une grande inspiration, tu relèves la tête, ton éblouissant sourire de retour. Tu réussis à trouver le courage de tourner la tête vers Idai pour le regarder.

- Et toi ? Racontes ! Tu as pu passer du temps avec ton frère ? Tu as dû rencontrer quelques filles aussi, depuis le temps.

Pourquoi poser cette question ? Tu regrettes et, au fond de toi, tu préfères ne pas savoir … Tes yeux sombre se tournèrent un instant sur ta droite alors que tu peux sentir Tomo s'agiter de plus en plus et, de par ton lien, tu le pries de quitter cette pièce et d'aller voir ailleurs, son humeur commençant à faire trop pression dans ton esprit ...

❝ Modération ❞

Code © N3m0


avatar
Lun 16 Mai - 0:51
Alcea

Messages : 291

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur



11 mai 2022

Tu la regardes, attendant une réaction de sa part. Elle ne te repousse pas, c'est un bon signe pas vrai ? Elle prend un verre d'eau en même temps que toi, elle ne t'a toujours pas regardé depuis qu'elle a pris la parole. Tu l'observes discrètement, jusqu'à ce qu'elle réponde à ta question. Tu te sens soudainement soulagé, même si tu es toujours autant intrigué par ces fameuses "choses" à faire.

Tu souris doucement en te reservant un verre. Elle fini par relever sa tête pour te regarder avec un immense sourire, te mettant un peu mal à l'aise. La voir sourire te fait toujours un petit effet, son sourire suffit à te rendre heureux. Elle te retourne ta question, évoquant en même temps ton frère que tu étais repartit voir quand vous vous êtes quitté à Frewick. Tu soupires un peu en passant ta main à l'arrière de ta tête dans ta chevelure.

Hm... J'ai pu passer une journée avec lui mais j'ai eu de la chance, il a pas mal de travail, surtout ces derniers temps avec tout ce qu'il se passe...

Tu soupires un peu et vide ton verre avant de le reposer sur la table basse. Tu détournes ton regard un peu gêné.

Tu sais très bien comment je suis avec les filles... J'ai pas changé sur ce point... Mais bon tu es la seule exception.

Tu souris faiblement avant de te redresser, regardant par la fenêtre les pokémons. Tu te retournes pour regarder ta meilleure amie.

Tu sais Nozo'... Je peux comprendre qu'il y ait certaines choses que tu ais du mal à me dire... Comme par exemple pour ce mariage arrangé, mais je tenais à te dire que peu importe ce que tu me confieras, je le garderais pour moi, et peu importe ce que tu me diras je t'en voudrais jamais.

Tu souris avant de t'avancer vers elle, t'arrêtant en face pour lui ébouriffer les cheveux.

Tu pourras toujours compter sur moi, ne l'oublie jamais. Un ami c'est fait pour ça.




avatar
Ven 20 Mai - 23:57
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Until I meet you ❞
11.05.2022 ; après-midi

Tu relèves doucement la tête alors qu'il commence à parler de son frère. Hochant doucement la tête à ses paroles, tu veux bien le croire quand il te dit que passer du temps avec son frère n'était pas évident au vu de son travail. Avec tout ce qu'il se passe autour de vous, quoi de plus normal ? Tu respect énormément le travail des Rangers, même si parfois, tu les redoutes et pour cause, la secte est souvent dans l'inégalité si on peut dire cela ainsi … Sacrifier une personne ou un Pokemon, qu'y a-t-il d'illégale là dedans ? Rien, strictement rien et pourtant, c'est ce que vous faites, loin des regards indiscret mais, qu'arrivera-t-il le jour où les forces de l'ordre vous attraperons ? Tu n'oses l'imaginer … Finalement, il te répond vis à vis des filles. Tu fus soulager, sans comprendre réellement pourquoi, d'apprendre qu'il était toujours pareil face à elle et, que tu es l'unique fille avec qui il est différent. Peut-être parce que vous vous connaissez depuis longtemps, cela doit sûrement y jouer.

Il finit par se redresser, tu le suivis du regard tandis qu'il se rend vers la fenêtre pour regarder à l'extérieur. Tu ne le quittes pas du regard, te perdant un moment dans tes pensés avant qu'il ne se retourne finalement vers toi pour s'adresser de nouveau à toi. Tu lèves la tête, intrigué, qu'allait-il te dire ? Ton cœur se serre un instant alors que tu baisses le regard, que pouvais-tu bien lui dire ? Peux-tu seulement lui avouer la vérité ? Tu relèves la tête alors qu'il s'approche de toi sourire aux lèvres. Sa main se pose sur le haut de ta tête t'ébouriffant les cheveux. Ce geste fit naître un sourire sur ton visage, un sourire doux que tu lui offris. Oui, il est ton ami, tu ne dois pas l'oublier. Lui mentir ne servira à rien si ce n'est l'inquiéter. Restant assise, tu réfléchis un moment afin de savoir comment faire, comment procéder. Peux-tu tout lui raconter de but en blanc au risque qu'il te prenne pour une folle ou, y aller étape par étape ? Tu y réfléchis un moment ….

- Est-ce que tu crois aux dieux ? Je veux dire, est-ce que tu crois aux Pokemon légendaires ?

Tu le regardes d'un air sérieux, sentant comme une vive douleur soudainement dans ton esprit. Tomo n'était pas là mais, il écoutait, il écoutait et n'approuvait pas ce que tu étais en train de faire. Ainsi, tu tentes de couper votre lien spirituel afin qu'il cesse de s'inviter dans ton esprit. Tu as besoin de savoir, d'y aller doucement avant de voir si tu peux aller plus loin. En tant que chercheur, même si il n'est qu'un simple chercheur pour lui même sans grande étude, il doit avoir un avis sur la question plutôt particulière …

❝ Modération ❞
Désolé pour l'attente, j'ai été un peu occupé >.<
Code © N3m0


avatar
Dim 22 Mai - 10:12
Alcea

Messages : 291

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur



11 mai 2022
Un sourire fini par naître sur les lèvres de l'éleveuse, tu détournes un peu ton regard, gêné, essayant de penser à autre chose pour ne pas faire apparaître de rougeur sur ton visage. Sa voix attire ton attention, te posant une question. Tu hausses un sourcil à la fois perdu et intrigué. Perdu car tu ne sais pas pourquoi elle aborde un sujet aussi étrange que celui là, intrigué à cause du terme pokemon légendaire.

Tu t'asseois en face d'elle, passant ta main sur ton menton, réfléchissant au sujet. Les dieux ? Tu ne sais pas vraiment si tu y crois ou non, à vrai dire tu ne t'y es jamais vraiment intéressé, mais si pour elle dieu veux dire pokemon légendaire alors tout prenait une autre dimension.

- Oui... pour moi les pokemon légendaire existe ou on existé. J'aimerais beaucoup en rencontrer un un jour... mais je crois que je fixe une barre un peu haute pour un simple chercheur...

Tu ris un peu avant de reprendre un verre d'eau. Tu poses doucement ton regard sur elle en attendant une réponse, te demandant encore pourquoi elle t'a posé une question étrange comme celle ci.

- Et toi ? Je suppose que si tu me l'as demandé c'est que tu as aussi un avis sur la question.

Qui sait peut-etre qu'elle en a déjà vu un, ou quelqu'un qu'elle connaît en aurait déjà rencontré un. Tu divagues, alors tu te contentes d'attendre sa réponse.




avatar
Lun 23 Mai - 21:35
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Until I meet you ❞
11.05.2022 ; après-midi

Tu attendais la réponse, ton cœur se serrant peu à peu sous l'attente, tu espérais que sa réponse soit positif, tu espérais également qu'il ne serait pas l'un de ces fervents croyant de la Croix d'Or mais, tu doutes que cela soit le cas, après tout, vous n'en avez jamais parlé ensemble et chez lui, tu n'as jamais rien vu concernant le Dieu de la Croix d'Or, du moins, pas dans tes souvenirs. C'est une bonne chose mais, quel serait son opinion sur la question ? Finalement il répond, la réponse te calme, il croit aux Pokemon légendaires même si il ne semble pas en assimiler certains à des dieux, c'est déjà un bon début. Tu fixes tes genoux un moment, tes mains posés dessus. Dois-tu réellement le mêler à tout cela ? Maintenant que tu as commencé, peux-tu seulement t'arrêter là, le laisser dans un état de confusion à cause de tes questions étranges ? Étrange à tel point qu'il te renvoi ta propre question …

Tu redresses la tête, lui face à toi, te regardant. Que peux-tu lui répondre à cela ? Oui, tu y crois, pour toi ils sont des divinités au-dessus de tous ? Pour toi ils sont ceux qui dictent ta vie ? Tes croyances ? Comment lui avouer tout cela … Tu te sens soudainement idiote d'avoir voulu prendre ce chemin là, comment comptes-tu t'en sortir désormais ? Tes doigts jouent entre eux alors que tu cherches comment répondre à cette question retourné …

- Je t'ai dis que mon père était un homme influent … En fait c'était un grand prêtre. Il m'a trouvé, bébé, près de la rivière qui coule pas loin et a décidé de me garder en voyant en moi un message des dieux qu'il vénère … Enfin dit comme ça, ça peut paraître bizarre de je sais … Enfin tout ça pour dire, il m'a élevé dans ses croyances et les dieux qu'il vénère …

Tu passes une main derrière la tête, tu la grattant légèrement, mal à l'aise et quelque peu angoissé.

- Enfin pour moi, c'est quelque chose de naturel … Pour certains il ne s'agit que de Pokemon légendaire, pour d'autres des dieux …

Tu ne parviens pas à dire le fond de ta pensée ou, plutôt, tu n'oses pas en dire plus, de peur peut-être de l'effrayer.

❝ Modération ❞

Code © N3m0


avatar
Ven 27 Mai - 10:03
Alcea

Messages : 291

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur



11 mai 2022
Tu l'écoutes attentivement, essayant de comprendre où elle voulait en venir. Des pokemons légendaires comme dieu, le concept est un peu étrange mais en même temps tu peux le comprendre. Toi tu es plutôt le genre de personne rationnelle qui essaye de découvrir les choses plutôt que se rattacher à une croyance dont tu le connais pas le fondement, mais tu respectes le choix des personnes qui décident de croire en ces religions.

Tu souris à Nozomi pour la rassurer, tu ignores pourquoi elle semble aussi perdue en te racontant ça, aurait-elle peur de ta réaction et que tu la prennes pour une folle car elle est croyante ?

Tu te redresses pour t'installer à côté d'elle sur le canapé et lui ébouriffes doucement ses cheveux avec un léger sourire.

- Je comprends, tu as le droit d'être croyante je vais pas te rejeter pour ça. Allez détend toi, je te trouve tendue depuis qu'on a commencé à aborder le sujet, tu me sous estime si tu pensais que j'allais avoir une réaction négative à propos de ça.

Tu ris légèrement avant de reprendre Ashes sur tes genoux comme elle essayait de grimper. Tu caresses doucement ton pokemon en souriant avant de reporter ton attention sur ton amie

- Tu accepterais de me parler de ton dieu ? Je comprendrais si tu refuses, je suis juste un peu trop curieux tu me connais.




avatar
Sam 28 Mai - 13:40
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Until I meet you ❞
11.05.2022 ; après-midi

Idai se redresse, venant s'installer à tes côtés, sa main se pose sur ta tête pour t'ébouriffer les cheveux. Tu lèves ton regard vers lui alors qu'il se met à te parler, cherchant visiblement à te rassurer. Tu l'écoutes puis, un sourire rassuré se dessine sur tes lèvres alors que tu baisses la tête. Oui, tu l'as peut-être trop sous estimer, lui, ton meilleur ami, l'une des personnes que tu aimes le plus et celui en qui tu as le plus confiance. Tu relèves doucement la tête alors qu'il te demande de te parler de ton dieu, le peux-tu ? Après tout, n'est-ce pas de cela que tu voulais lui parler à la base ? Tu pris une grande inspiration après avoir réfléchis un moment puis, tu finis par te jeter à l'eau …

- Mes croyances sont différents de ceux de la Croix d'Or … Mon Dieu est … Hm … Comment dire … Celui qui permettra à la terre d'être purifier une fois qu'il sera sortie de la dimension où il se trouve enfermé. As-tu déjà entendu parler du mythe de Giratina ? Le Pokemon légendaire, né en même temps que les enfants de Arceus, Dialga et Palkia. Il a été bannis par eux dans une tout autre dimension et en est désormais retenu prisonnier … Giratina est un dieu craint par les adorateurs de Arceus mais, il est mon dieu.

Tu t'arrêtes, passant ta main derrière ta nuque, posant tes doigts un instant sur le tatouage. Dois-tu continuer ? Tu sens une boule peu à peu naître dans tes entrailles au fur et à mesure du récit. Tu jettes un coup d’œil en direction de Harau, la tête posé sur ses pattes mais, son regard dardant dans ta direction. La bouille de Sorcha fit finalement son apparition derrière le molosse et, la petite Pichu accouru pour venir grimper sur tes genoux, te fixant de ses grands yeux curieux. Tu poses doucement ta main sur la tête du petit rongeur électrique et la caresse doucement.

- En réalité, ma « religion » n'est pas une croyance connu, elle est même secrète, d'où le pourquoi il m'est difficile d'en parler … Seul les partisans de Arceus connaissent notre identité et ne nous portent pas dans leur cœur tout comme il en est de même pour nous. Depuis ma naissance je fais partie d'une secte aussi appeler secte Distorsion. Nous vénérons Giratina mais, également ses messagers, Darkrai et Yveltal. Enfin … Je ne peux pas t'en dire davantage hormis qu'on œuvre en leur nom. En fait, lors de mes dix huit ans, je suis devenu l'une des prêtresses de la secte et mon véritable nom, du moins celui qu'on m'a donné lorsque mon mentor m'a trouvé, c'est Kitai, Zoldern est le nom que l'on donne aux orphelins de la secte.

Fixant tes mains en train de caresser Sorcha qui t'observe, visiblement avec des étincelles dans les yeux, il est vrai que jamais la petite Pichu n'a pu voir cette facette de toi et cela semble l'intriguer davantage. Un léger sourire se dessine sur tes lèvres alors que tu la regardes, la caressant tendrement tandis que tu te demandes comment Idai allait réagir face à tout cela ...

- D'ailleurs, Tomo a été trouvé avec moi mais, à cette époque, ce n'était qu'une poupée de chiffon sans vie. Concernant l'aspect de Harau ... C'est en partie grâce à mon dieu si il vit encore aujourd'hui et qu'il est tel qu'il est désormais ...
❝ Modération ❞

Code © N3m0


avatar
Lun 30 Mai - 0:16
Alcea

Messages : 291

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur



11 mai 2022

Les explications ne tardent pas à venir, tu les écoutes et à vrai dire tu t'attendais à autre chose. Tu pensais qu'elle allait te parler de la Croix d'Or mais elle commence à te parler d'un tout autre sujet. Pourquoi est-ce que tu regrettes de lui avoir posé cette question ? Est-ce parce que tu as peur qu'à cause de ça plus rien ne sera pareil entre vous ?

Tu continues d'écouter son récit, ses paroles sur son dieu. Si ce pokemon a été bannis dans une autre dimension c'est qu'il y a une raison à cela, alors pourquoi chercher à le libéré ? Et surtout comment ? Il n'y a aucun moyen rationnel pour que ce plan fonctionne.

Ton angoisse se confirme quand elle te parle de secte. Une secte ce n'est jamais une bonne chose, pas vrai...? Elles sont souvent dirigées par des illuminés. Tu as peur qu'elle se soit fait retourné le cerveau par l'homme qui l'a recueillit. Elle te parle ensuite de son Branette te disant qu'il ne s'agissait au départ que d'une poupée de chiffon puis de son Demolosse, expliquant que sans ses dieux il serait plus là. Qu'est ce que ça voulait dire ? Harau serait mort ?

Tu te redresses avant de te diriger vers la fenêtre pour respirer un peu d'air. Ça faisait beaucoup d'informations à assimiler. Tu soupires en regardant l'extérieur, comment agir face à tout ce qu'elle a révélé ?  Tu retournes vers elle avant de la regarder avec sérieux.

- Nozo... il y a des choses que je ne comprend pas... pourquoi vouloir libérer ce pokemon ? S'il a été bannis c'est qu'il y a une raison... j'ignore laquelle... mais il y en a forcément une ! Et comment vous voulez vous y prendre ? Je veux dire... c'est impossible d'avoir accès à une autre dimension ! On est même pas sûr qu'il en existe d'autres...

Tu es perdu, tu ne sais pas trop comment réagir à vrai dire. Tu veux seulement essayer d'en apprendre plus,  inquiet qu'elle fasse partie d'un groupe d'illuminé. Tu te pose devant elle et pose une de tes mains sur une des siennes

- Tu es sûre qu'il ne joue pas avec toi...? Comment peut- tu être sûr que votre dieu va purifier la terre et non la détruire ? Et puis... Je ne sais pas... c'est insensé... Des pokemon créé à partir de poupée de chiffon et des morts vivants.. Je ne sais pas quoi en penser Nozo... J'ai beau chercher des explications rationnelle je n'en trouve pas.
..




avatar
Lun 30 Mai - 16:35
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Until I meet you ❞
11.05.2022 ; après-midi

Tu gardes désormais le silence, caressant doucement Sorcha, suivant d'un œil la progression de Idai dans la pièce jusqu'à la fenêtre. Visiblement, c'était beaucoup à encaissé pour lui et, quoi de plus normal ? Malheureusement, tu ne lui avais pas tout dis et, il vaut peut-être mieux ne pas en dire plus … Tu restes silencieuse, ne voulant, n'osant pas parler, attendant sa réaction qui se faisait attendre et qui ne cessait de te mettre mal à l'aise. Il revient finalement vers toi, ses yeux te fixant d'un air sérieux. Tu sens ton estomac se serré alors que tu serres également la Pichu contre toi sans faire attention. Sorcha observe la situation depuis tes bras, ses petits yeux passant du jeune homme à toi.

Tu écoutes Idai, baissant quelque peu le regard. Tu savais que cela n'allait pas être facile de lui dire, tu savais qu'il ne comprendrait peut-être pas mais, pourtant, cela te blesse. Bien des questions semblent germer dans son esprit mais, malgré tout, il peine à croire à tout cela, tu peux le sentir, le comprendre. Que faire ? Tu en avais trop dit mais il voulait en savoir plus encore, tu ne pouvais pas … Tu déglutis et, sursauta presque en sentant sa main se poser sur l'une des siennes alors qu'il se trouve désormais juste devant toi. Tu lèves la tête pour le regarder, écouter ses nouvelles paroles mais, celle-ci te blesse de nouveau … Non, jamais ton mentor ne se serait joué de toi, il t'aimait, tu le sais, il a fait beaucoup pour toi, sans lui, tu serais morte … Comment pourrais-tu remettre en cause tout ce qui se trouve autour de toi ? Tu ne le peux … Tomo n'était qu'une poupée inanimé autrefois, comment expliquer que désormais, il soit tel qu'il est ? Harau devrait être mort mais, le voici, là, juste devant toi, en vie, certes changé mais, en vie.

- Car il n'y a peut-être aucune explication rationnelle, du moins, du point de vue des chercheurs ou de ceux qui ne croient pas à tout cela, j'imagine …

Tu relèves la tête pour regarder Idai puis, ton regard se pose sur Harau et, tu fis signe au Demolosse muté de venir vers toi. Le chien des enfers se redressa, s'ébrouant, il s'approcha de toi, posant sa tête orné désormais d'un crâne sur tes genoux. Tu passes doucement ta main dans sa nuque, caressant doucement ton fidèle compagnon qui ne ferme pas pour autant les yeux, ses iris rouge fixant Idai sans le lâcher.

- Il y a environs six mois de cela, quand je me trouvais sur l'île Runya pour chercher des Malosse ou des Demolosse, j'avais attrapé un magnifique Passerouge chromatique. Elle était superbe … Le corps bleu, la tête jaune. Malheureusement je suis tombé sur une jeune femme qui m'observait visiblement depuis un moment et, avec deux autres hommes et leur Pokemon, ils sont venu m'encercler pour me dérober la Passerouge. Harau a tenté de me défendre face au Demolosse de cette femme et c'est fait terrasser. Je n'ai pas voulu leur céder le Passerouge pour autant, j'ai voulu rattraper cette femme mais, les hommes qui étaient avec elle on sortie une arme pour la pointé vers moi. Harau s'est interposé entre le tire et moi et …

Tu t'arrêtes alors que ta gorge se noue face à ce souvenir, ta main se crispant légèrement sur l'encolure du canidé ressuscité. Sorcha te regardait, tout comme Harau. Tes yeux rivés vers tes genoux, tu finis par prendre une grande inspiration pour pouvoir continuer.

- Il est mort en me sauvant … Tomo a évolué à ce moment-là également, pour pouvoir me venir en aide, mais ça n'a servit à rien … Passerouge a été volé et Harau était mort. Je n'ai pas pu me résoudre à le laisser là alors, j'ai tenté le tout pour le tout. Priant pour que mon Dieu m'entende et accorde une nouvelle chance à Harau. J'ai cru que ça ne fonctionnerait jamais mais, pourtant, le voilà … Cette expérience l'a traumatisé, pendant plusieurs mois il a été intenable et aujourd'hui encore il craint un peu certains lieux mais, je ne peux plus me promener avec lui à mes côtés comme autrefois …

Tu lâches finalement un soupir avant de reprendre.

- Je sais que tout cela peut te paraître fou mais … C'est ce qui est arrivé. Harau était mort, il ne l'est plus. Tomo n'était qu'une poupée, il a prit vie quand j'étais enfant. Je ne te demande pas forcément de me croire, ni que tu approuves mes choix mais … Il fallait juste que je te le dise … Tu peux me prendre pour une folle si tu veux, après tout, j'imagine que ça serait une réaction normal ...

Tu te tus, ne voulant ajouter quoique ce soit, espérant que cela suffirait à Idai comme réponse ...

❝ Modération ❞

Code © N3m0


avatar
Lun 30 Mai - 19:59
Alcea

Messages : 291

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur



11 mai 2022

Tu mordilles ta lèvre avant de t'asseoir, après tout ce que tu as dis tu commences a t'en vouloir un peu. Tu n'as pas pensé que ça pourrait faire de la peine à Nozo, mais maintenant ce qui est dit est dit. Elle semble comprendre ton point de vue, après tout tu es chercheur, tu veux toujours comprendre, mais tout ce qu'elle t'a dit semble irréel, impossible.

Elle appelle son canidé qui s'approche d'elle, tu en profites pour le regarder, constatant le crâne qu'il arbore sur la tête. Ton regard reste fixé sur le demolosse jusqu'à ce que la voix de l'éleveuse te sorte de tes pensées. Elle te raconte alors comment son pokemon est devenu ainsi. Ton coeur rate un battement quand elle arrive au passage du tir. Elle aurait pu mourir, si son Harau ne s'était pas interposé elle serait morte. Tu serres tes poings tellement fort que tes jointures sont devenues blanche. Tu ressens de la haine envers ces personnes qui lui ont fait du mal et qui ont osé pointer une arme sur elle.

Tu fais le tour du canapé, en colère. Tu aurais tellement aimé avoir ces personnes en face de toi, ils ont osé faire souffrir la personne à laquelle tu tiens le plus. Tu donnes un coup de poing contre le mur en imaginant ces gens à sa place, ignorant le craquement de tes os et la douleur à l'impact du mur.

Nozo... tu aurais du m'appeler quand c'est arrivé, tu sais très bien que je serais présent pour toi à n'importe quel moment surtout si tu vas mal ! Tu aurais pu mourir !

Tu reviens vers elle en tremblant un peu, sûrement encore sous le choc après avoir appris qu'elle aurait pu mourir sans que tu n'ais rien pu faire. Tu t'assoies à côté d'elle sur le canapé avant de la prendre dans tes bras, doucement, comme si tu avais peur de la casser. Tu poses doucement ta tête au dessus de la sienne en caressant sa chevelure en fermant tes yeux

Peu importe ce que tu es Nozo... une fervente croyante, une éleveuse et même si tu étais une meurtrière... je tiens à toi... Je veux pas te perdre...




avatar
Mar 31 Mai - 22:09
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Until I meet you ❞
11.05.2022 ; après-midi

L'atmosphère était devenu bien plus lourde depuis que tu lui avais avoué ce qui t'était arrivé sur l'île de Runya, ce douloureux souvenir, ce moment où tu as cru perdre la vie mais, surtout, ce moment où tu as perdu ton fidèle compagnon avant que ton Dieu n'accepte de le faire renaître. Idai ne cesse de bouger, visiblement, en colère. T'en veut-il pour ça ? Tu l'ignores mais, cela commence à te mettre de plus en plu mal alors qu'il se met soudainement à parler, emporté par sa colère et ses sentiments. Tu baisses la tête, ne sachant quoi répondre face à sa colère. Comment aurais-tu pu l'appeler ? Il se serait inquiété et, tu le ne souhaitais pas mais, au final, n'est-il pas inquiet, là, à l'instant ? Si mais, il est trop tard désormais, le mal est fait …

Idai reprit place sur le canapé et, te saisit dans ses bras. Harau se recula, montrant les crocs sous l'effet de surprise avant de finalement retourner se coucher dans un coin. Sorcha s'était poussé également, observant le jeune homme qui te tient dans ses bras, la tête posé au-dessus de la tienne. Tu fermes les yeux, te laissant aller contre lui, agrippant l'un des bras qui te tient sans chercher à l'en déloger. Tu l'écoutes et, un léger sourire à la fois heureux mais également triste se dessina sur ton visage. Mérites-tu réellement d'avoir un tel ami à tes côtés ? Tu te le demandes … Tu serres un peu son bras l'espace de quelques petites secondes avant de relâcher la pression, sans pour autant le lâcher.

- Merci Idai …

Chuchotes-tu sans trop savoir quoi lui dire de plus. Tu n'osais bouger, tu ne voulais pas bouger de là même. Tu te sentais bien, à l'abri, loin de tout danger mais, peu à peu, tu sens la présence de Tomo de forcer ton esprit. Le spectre était mécontent, il y avait de quoi mais, qu'importe, tu t'en fichais … Tu restais blottit contre lui un moment encore avant de finalement de redresser doucement, saisissant ton verre pour terminer l'eau qui s'y trouve, gardant une main posé sur la sienne. Tu avais énormément parlé, parlé de chose grave, importante et, maintenant, tu avais besoin de changer de sujet.

- Au fait, ça te dirait une petite visite de l'élevage ?

Lui proposes-tu avec un large sourire sincère, gardant sa main dans la tienne, tu finis par te redresser, Sorcha sautant sur tes épaules avant que tu ne sois complètement levé et, tires doucement sur la main de ton ami pour l'inciter à te suivre afin de vous rendre à l'extérieur pour une petite visite des enclos.

❝ Modération ❞

Code © N3m0




Dernière édition par Zoldern Nozomi K. le Sam 4 Juin - 18:54, édité 2 fois
avatar
Ven 3 Juin - 19:58
Alcea

Messages : 291

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur



11 mai 2022

Tu fermes tes yeux, profitant du moment, de la personne qui compte le plus pour toi dans tes bras. Tu es un peu gêné quand elle s'agrippe à ton bras mais tu la laisses faire, aimant cette proximité que tu as avec elle. L'éleveuse fini par mettre fin à l'étreinte, mais elle garde tout de même une main posé sur la tienne.

Elle te propose une visite de l'élevage, alors tu acceptes, plutôt content de revoir un sourire sur son visage. Elle est fière de son élevage, tu peux le comprendre. Elle prend ta main dans la sienne, t'entraînant avec elle.

Je suis curieux de voir tes pokemons, peut-etre même qu'un d'entre eux pourrait m'intéresser.

Tu lui souris en serrant doucement sa main tout en la suivant. Ashes te suit en prenant soin de rester non loin de tes jambes. Tu regardes ton pokemon feu avec un sourire.

Quand Ashes aura évolué je te la ramènerai pour faire une reproduction, je sais que les héricendre sont assez rare dans le coin donc en avoir un dans ton élevage serait un plus pour toi.

Tu arrives dehors et regarde autour de toi, curieux. Tu adores les pokemons et tu espères en voir des espèces intéressantes ici. Tu es sûr qu'elle te réserve des surprises.




avatar
Sam 4 Juin - 19:28
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Until I meet you ❞
11.05.2022 ; après-midi

Entraînant Idai, ce dernier te propose alors sa Héricendre à la reproduction plus tard. Tournant la tête vers lui, tu lui offres un large sourire, quelle merveilleuse idée ! En plus les Héricendre sont d'adorable Pokemon, en plus d'être beaucoup demandé.

- Oh ça serait super ! En plus les Héricendre sont tellement mignon !

Tu continues ensuite de le tirer hors de la maison, Sorcha restant perché sur ton épaule, Harau te suivant docilement pour aller dehors avec vous. En sortant de la maison par la baie vitré du salon, vous arrivez sur un immense jardin où deux enclos son visible, chacun possédant un petit bâtiment servant d'abris. Honoo, ton Ponyta, est en train de galoper joyeusement dans l'un d'eux. Dans un arbre non loin de vous, Tatsumaki, le Roucool aux étranges motif, est en train de dormir, perché sur une branche et, à ses côtés, Yume la Hoothoot et Mizuiro, le Prismillon.

Amenant Idai dans l'un des enclos, tu ouvres le petit portillon après avoir lâcher doucement la main de ton ami, le laissant passer avant de refermer derrière vous. Tu lui fis signe de te suivre jusqu'au petit abris où, en dessous, étant abrité un couple de Malosse et, autour, trois autres Malosse de un à deux mois.

- Je te présente Ankoku et Fire, mon couple de Malosse que je suis aller capturer sur l'Île Runya. Les trois autres Malosse en train de jouer son leur enfant. La plus jeune des Malosse semble déjà développer de bonne capacité. Anko' attend une portée d'ailleurs, viens voir !

Tu attrapes de nouveau sa main pour le tirer jusqu'à la femelle Malosse qui dresse la tête en montrant les crocs au début puis, se radouci en voyant qu'il ne s'agissait que de toi et te laisse l'approcher. Tu lâches la main de ton ami afin de t'agenouiller et caresser doucement la tête de la femelle puis, descend doucement ta main sur son ventre bien gonflé. Tu tournes ensuite la tête avec Idai avec un sourire radieux et lui fis signe de se baisser.

- Vas-y, tu peux toucher son ventre, elle ne te dira rien.

Ankoku observa tout de même Idai, humant l'air pour capter son odeur et s'assurer qu'elle ne craignait rien, sous le regard protecteur de son compagnon Malosse, assit à ses côtés.

❝ Modération ❞

Code © N3m0


avatar
Lun 6 Juin - 23:18
Alcea

Messages : 291

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur



11 mai 2022

Tu la laisses te guider, tu écoutes ses paroles avec intérêt, observant les pokemons autour de toi. Elle possède beaucoup d'espèce différente, mais certain pokemon t'intrigue comme ce roucool aux motifs étrange. Tu le regardes avant de reprendre ta route, suivant la maîtresse des lieux. Vous vous dirigez vers un enclos. Une fois devant ce dernier, elle lâche ta main pour te laisser passer. Tu es un peu déçu mais tu ne laisses rien transparaître, entrant dans l'enclos.

Vous vous dirigez vers un petit abris. Tu t'approches, curieux. Puis, tu remarques enfin les malosses, dont certains semble encore très jeunes. Tu souris avant de t'accroupir pour les regarder. Nozomi te les présente, les deux plus grand sont les parents de ces petits malosses.

Tu remarques le ventre arrondis de la femelle et la regarde curieusement avant de te rapprocher au signal de l'éleveuse.  Tu la regardes, ton regard éclairé de joie et de curiosité, c'est la première fois que tu vois un pokemon attendant des petits. Tu poses un peu timidement ta main sur le ventre de la femelle, caressant le plus doucement possible ses rondeurs. Tu souris, heureux.

Ils sont magnifique... Je suis sûr que la futur portée le sera aussi.

Tu passes ta main devant la femelle pour lui montrer que tu ne lui veux pas de mal avant de caresser sa tête en souriant. Tu finis par te redresser en entendant du bruit derrière toi. Tu remarques qu'il s'agit de Bruto, courant après la Ponyta de Nozomi. Tu soupires un peu en passant ta main derrière ta tête.

Bruto est intenable... Je ne peux même plus le faire sortir de sa pokeball quand je pars observer des pokemon sauvage, il les fait toujours fuir... Parfois je me demande s'il est vraiment heureux avec moi, mon mode de vie est peut être trop calme pour lui qui cherche sans cesse à vouloir se défouler...

Tu regardes ton pokemon, les pokemon électrique aiment se défouler c'est un fait. Mais toi ta vocation de chercheur nécessite du calme et de la patience ce que ton partenaire ne comprenait pas. Tu ne sais pas quoi en faire, mais comme il connaît Nozo peut être que tu pourras lui laisser.




avatar
Lun 13 Juin - 20:56
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Until I meet you ❞
11.05.2022 ; après-midi

Ton regard fixé sur Idai, tu souris lorsque tu vis son visage s’illuminer tandis qu'il caresse la femelle Malosse qui l'observe avant de flairer sa main. La chienne se laissa faire, ayant suffisamment confiance en toi pour que tu permettes à d'autres de pouvoir l'approcher, autre que Freya évidemment. Habitué à la jeune éleveuse qu'est ton employé, Ankoku tolère sa présence et qu'elle s'approche alors qu'elle se trouve en compagnie de ses petits. Quant à Fire, le mâle était toujours tendu lorsqu'il voit quelqu'un autre que toi s'approcher de sa compagne mais, ne fit rien, il se contente d'un regard noir à ceux proches d'elle.

Finalement, votre attention fut tiré ailleurs alors que du bruit se fait derrière vous. En te retournant, tu vis Honoo, poursuivis par le jeune Bruto. Cette vision te fit rire tandis que cela semble horripiler ton ami. Bruto a toujours été un Pokemon turbulent et plein de vie, cela ne t'étonne pas mais, tu pensais qu'avec le temps il s'assagirait mais visiblement, ce n'est pas le cas. Peut-être a-t-il tout simplement besoin de se défouler ? Peut-être …

Souriant, tu fixes Idai, amusé.

- Je suis sûr qu'il est heureux avec toi, peut-être a-t-il seulement besoin de se défouler en jouant avec d'autres Pokemon. Après tout, Bruto et Tomo s'amusaient souvent ensemble autrefois. Peut-être qu'en lui trouvant un compagnon qui veuille s'amuser avec lui, lui permettra de calmer son trop plein d'énergie. Dans le pire des cas, si il persiste, tu peux toujours l'amener passer quelques jours ici pour qu'il puisse se défouler, il sera peut-être plus calme après.

Les Pokemon électriques sont de vrai pile sur patte et, cela, tu l'avais bien remarqué avec Sorcha. La petite Pichu ne cesse de gigoter en tout sens, manquant à chaque fois de t'envoyer une étincelle lorsqu'elle est heureuse. Peut-être qu'avoir un partenaire de jeu de même type qu'elle pourrait lui faire plaisir ? Peut-être ont-ils tous les deux besoin de cela. Attrapant d'ailleurs Sorcha pour la poser au sol, tu lui pointes le Pokemon électrique. Au début intrigué, la petite Pichu t'observe avant de regarder le Elekid puis, finalement, elle finit par courir dans sa direction. Faisant face au Pokemon, celui-ci semblait trop absorbé par sa course contre le Ponyta, Sorcha envoya alors de petites étincelles sur son congénère électrique pour attirer son attention puis, finalement, les deux firent connaissance tout en se mettant à jouer.

- Voilà qui devrait l'occuper en attendant au moins. Oh j'y pense ! Lors d'une tombola, j'ai gagné un Pokemon vraiment magnifique ! Un type dragon, viens voir !

Sans attendre, tu attrapes de nouveau la main de Idai pour le tirer avec toi. Courant presque, tu l’entraînes à ta suite jusqu'à arriver dans un tout autre enclos, Harau sur vos talonts. Passant la barrière pour t’asseoir dessus, tu lui pointes alors quatre formes au pelage bleu et noir au loin, des Solochi.

- On en voit pas dans la région des comme ça ! Le plus gros Solochi, c'est le père des trois autres. Il a un sacré caractère, autant dire qu'il ne vaut mieux pas l'embêter. Plus d'une fois il se bat avec son fils pour savoir qui entre eux deux est le plus fort. Ils sont pas superbe?
❝ Modération ❞
Sorry pour l'attente !
Code © N3m0


avatar
Jeu 16 Juin - 19:40
Alcea

Messages : 291

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur



11 mai 2022

Tu souris aux paroles de l'éleveuse, c'est vrai que Bruto a besoin de se défouler, il a besoin d'espace et arrive rarement à rester calme. Ici il peut s'amuser et courir dans tout les sens. Tu pourrais le laisser un peu ici le temps qu'il se calme. Nozo lui présente d'ailleur son pichu et les deux semblent déjà bien s'entendre.

- Ouai... Je pense que passer du temps ici ne pourra lui faire que du bien, surtout que Sorcha semble du même tempérament que lui.

Elle semble soudainement se souvenir de quelque chose, un pokemon qu'elle a oublié de te montrer. Tu t'approches et regarde avec admiration les dragons. Des Solochis, c'est la première fois que tu en vois. Tu ris un peu, amusé

- Je suis pas le seul à avoir des pokemon rare, à croire qu'on forme une bonne paire !

Tu les regardes courir au loin, les plus petit s'amusant à se mordiller entre eux. Tu sors ton carnet de ta sacoche et commence à dessiner la scène en face de toi. Une fois satisfait de ton croquis tu ranges ton carnet en regardant au loin.

- Je vais bientôt repartir, je compte aller vers l'ouest d'Alcea faire un peu de fouille... Mon but pour le moment est de trouver un fossile... J'aimerais beaucoup t'en montrer un la prochaine fois qu'on se verra.

Tu souris, dans tes pensées, avec les progrès il est désormais possible de ramener un fossile à la vie. Tu t'imagines te baladant avec ton pokemon préhistorique à tes côtés.

- J'aurais aimé te confier Bruto mais je n'ai que deux pokemon avec moi, en cas de problème avec Ashes j'aurais bien aimé avoir un joker.



HRP : No Problem ! De toute façon en ce moment à part dans le train je peux pas vraiment RP



avatar
Mar 21 Juin - 21:12
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Until I meet you ❞
11.05.2022 ; après-midi

Vous aviez laissé les deux Pokemon électriques s'amuser ensemble pour aller voir l'enclos où se trouve tes Solochi. Le jeune homme semble en admiration devant eux et ne mit pas longtemps à sortir son carnet à croquis.Voilà bien longtemps que tu ne l'as pas vu dessiné, au moins, il n'a pas changé sur cela. Tu souris en le regardant faire, son dessin progressant, le silence ne te dérange, bien au contraire, le regarder ainsi dessiner te faisait du bien, tu avais l'impression que tout est comme avant, que jamais tu n'as eu besoin de lui avouer tout cela. Caressant doucement la tête de Harau à tes côtés, Idai termina son croquis avant d'annoncer qu'il allait bientôt devoir partir. Ton expression se renferma l'espace d'un instant, déjà ? Il est vrai que cela fait un moment maintenant qu'il est ici, il faut bien qu'il parte, à un moment ou un autre. Tu hoches doucement la tête, ton visage ayant perdu son sourire.

Malgré ta déception, face à son envie de trouver un fossile et te le montrer, tu ne pus que sourire, quoiqu'il ne s'agissait là que d'un petit sourire.

- J'en serais ravis.

Dis-tu simplement avant qu'il ne continue. Tu hoches doucement la tête, comprenant très bien pourquoi il ne pouvait laisser Bruto ici, après tout, par le passé, vous aviez eu des ennuies, tous les deux, lors de votre premier début de voyage. Bruto avait été gravement blessé par l'attaque Flammèche d'un Ponyta mais s'en était bien remis. Mieux vaut avoir deux Pokemon avec soit plutôt qu'un seul, on ne sait jamais après tout puis, même deux ne suffisent pas dans certain problème, pas même tous tes Pokemon ont pu te venir en aide après tout ce jour-là … Laissant de côté ces tristes pensées, tu fixes de nouveau Idai puis, attrape doucement sa main dans la tienne.

- Pas de problème, je comprend, je préfère te savoir avec tes deux Pokemon, de toute manière, tu es la bienvenue ici quand tu le souhaites, penses juste à me prévenir avant, juste au cas où. Je te raccompagne.

Avec douceur, tu le tires pour qu'il te suive afin de le ramener à l'entrée. Au passage, tu rappels Sorcha, toujours en train de jouer avec Bruto. Ensemble, vous contournez la maison pour arriver juste devant celle-ci, là où tu vas devoir te séparer de Idai. Une fois devant le portail, tu t'arrêtes pour lui faire face, un petit sourire dessiné sur tes lèvres.

- Je suis heureuse de t'avoir revu, Idai, tu m'avais manqué. J'espère que tout ira bien pour tes Pokemon et toi lors de tes fouilles. Surtout, prends soin de toi.

Sans plus attendre, tu le serres dans tes bras, comme si c'était la dernière fois que tu allais le voir. Le voir aujourd'hui t'a fait un bien fou et, tu espères le revoir rapidement. Plus jamais tu ne veux couper contact avec lui, pas comme vous l'avez fait presque pendant deux ans … Idai est comme un pilier pour toi, un pilier pour celle que tu es hors de la Secte, un pilier pour Nozomi mais, est-ce une bonne chose que de lui avoir révélé tout cela ? Tu te le demandes encore et, tu espères que rien ne changera entre lui et toi ...

❝ Modération ❞

Code © N3m0


avatar
Mer 22 Juin - 14:36
Alcea

Messages : 291

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur



11 mai 2022

Tu observes le visage de l'éleveuse, son sourire a disparu de son visage. Tu la regardes, un peu perdu. Pourtant il faut bien que tu repartes un jour, elle aussi repartira bien un jour. Tu la suis quand elle te raccompagne, prenant doucement ta main dans la sienne pour te montrer le chemin. Tu souris en la suivant, resserrant doucement sa main. Toi aussi tu avais de la peine, tu aurais souhaité qu'elle t'accompagne mais elle doit s'occuper de sa futur portée.

Vous vous arrêtez une fois devant la porte et elle se retourne vers toi pour te regarder avec un sourire. Sans t'y attendre elle te prend dans ses bras, tu as l'impression qu'elle réagit avec toi comme si vous n'allez plus vous revoir. Tu passes tes bras dans son dos et la ramène davantage contre ton torse, caressant sa chevelure tendrement. Tu fermes tes yeux en profitant de la proximité que vous avez en souriant légèrement.

- Je vais revenir... Je compte bien revenir... Je te promets que je prendrais soin de moi. Et puis, tu as mon numéro et j'ai le tiens non ? Donc on sera toujours en contact.

Tu souris en la regardant droit dans les yeux, tu veux voir un grand sourire sur son visage avant de partir. Tu poses une de tes mains sur sa joue, collant ton front contre le sien.

- La prochaine fois que je viendrais je resterais plus longtemps si tu le souhaites... On pourra même partir ensemble sur les routes comme avant ! Je reviendrais dans deux mois grand maximum, je te le promets !

Tu souris et te détache d'elle à contre coeur.




avatar
Jeu 23 Juin - 16:27
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ Until I meet you ❞
11.05.2022 ; après-midi

Il te serra davantage contre lui, ton cœur fit un bond sur le coup et tu fermas les yeux, profitant un instant de cette accolade. Tu souris à ses paroles, tu sais qu'il souhaite te rassurer, qu'il souhaite que tu ne t'inquiètes pas. Il ne veut pas partir tout comme il doit craindre aussi que vous perdiez de nouveau contact, du moins, probablement. Est-ce pour cela qu'il te rappel que vous possédez le numéro de l'un et l'autre ? Possible oui et, cette fois-ci, il n'y aura plus de silence radio, non, plus aucun. Tu lui souris, l'un de tes sourires habituel cette fois-ci. Cela te rassure de savoir que, au final, vous ne serez jamais plus séparé comme avant, malgré tout ce qu'il s'est dit. Malgré tout, tu as peur, peur qu'il prenne réellement conscience de tout ce que tu lui as avoué, peur qu'il ne s'éloigne peu à peu, que ça soit consciemment ou inconsciemment. Non, ne penses pas à ce genre de chose, non, ce n'est pas le moment. Idai est là, il n'a pas fuit, il te serre dans ses bras, il veut même que tu t'occupes parfois de ses Pokemon. Non, Idai n'a pas changé vis à vis de toi malgré toutes ces confidences, il est toujours là et, il ne te laissera pas …

Il te fait une promesse, celle de revenir dans deux mois maximum et peut-être que vous aurez l'occasion de faire de nouveau route ensemble, oui, cela serait génial, oui, tu pris pour que cela soit le cas. Tes paroles te rassurent, réchauffe ton cœur. Désormais l'étreinte terminé, tu peux mieux l'observer et hoches doucement la tête. Idai est là, Idai ne t'abandonnera pas …

- Ça serait génial oui ! J'ai hâte que tu reviennes.

Tu le salut finalement, le laissant partir, le regardant s'éloigner, jusqu'à ce que tu te retrouves finalement seule … La truffe de Harau vint effleurer tes doigts au bout d'un moment, tournant la tête vers lui, tu lui souris doucement avant de lui caresser le cou. Sorcha vint se hisser sur le dos du canidé ténébreux pour avoir elle aussi une grattouille. Lui en offrant une, tu finis par lâcher un soupir avant de faire signe à Harau de te suivre pour rentrer …

Entrant dans la maison où tu vis depuis un an ou plus, tu tombes faces à Tomo, l'air grave, le regard accusateur. Tu le regardes à ton tour, le regard tout aussi grave et dur, tu ne te laisses nullement impressionné par le Branette.

- Ce qui est fait est fait, Tomo.

- Et tu n'aurais pas dû …

- Qu'importe, j'avais besoin de lui dire.

- Notre Dieu ne sera pas content, les prêtres non plus d'ailleurs s'ils viennent à l'apprendre …

- Personne ne le saura car tu ne diras rien et lui non plus.>

- Arrêtes de faire la tête de mule Kitai ! Il nous a pratiquement craché dessus ! Craché sur notre Dieu !

- Il n'a pas remis en doute son existence non plus ! Donc maintenant, fiches moi la paix !

Sans un mot de plus, tu t'éloignes pour aller dans ton bureau, suivis de Harau qui lance un regard noir à Tomo. Rare sont les fois où vous vous engueulez, Tomo et toi mais, par moment, il dépasse les bornes. Oui, peut-être aurais-tu garder ta langue dans ta bouche mais, tu as mentis toute ta vie l'une des personnes à qui tu tiens le plus sur cette terre alors, pourquoi ne pouvais-tu pas partager ton secret avec lui ? Stupide spectre, il ne peut te comprendre, non, qui le peut ? Devoir se battre avec deux identités, devoir se battre chaque jours avec ce fardeau sur les épaules mais, malgré tout, tu ne peux t'éloigner de tes origines. Tomo devra faire avec, tout comme Idai a accepté, maintenant, qui sait ce qui arrivera ?

❝ Modération ❞

Code © N3m0


Contenu sponsorisé


 

Until I meet you [ft. Zoldern Nozomi K.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Event] Un feu d'artifice pour Halloween ; pv. Zoldern K. Nozomi & Ardghal O'Leary
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook