Partagez | .
 

 Révélation. [Kazuo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Jeu 16 Juin - 13:29


「 Révélation 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />



20.05.2022 - Matinée

Presque un mois c'était passé depuis mon précédant combat. Presque un mois depuis mon vol de pokémon et un mois où tout me semblait suspect, où mon coeur se contractait alors que je sortais. Je ne sais pas réellement ce qui m'a prit, mais je ne peux pas mentir, j'ai apprécié cela.
Depuis, mes pokémons ne sont pas sortis de leur pokéball, à vrai dire je n'ai pas osé. Kazuo non plus n'est pas au courant, mais il le faudra bien à un moment où un autre il faut juste que je trouve le moyen de le lui dire. L'idée me tracasse, je ne sais pas réellement comment il réagira à cela. Son avis compte plus que je ne l'aurai imaginé, c'est embêtant.

Aujourd'hui, nous partirons probablement d'Hopa, il est encore tôt alors que je me décide d'aller au centre pokémon alors que le blondinet dort encore. J'attrape un de ses pantalons et un sweet shirt à capuche, attachant mes cheveux en queue de cheval pour une fois. J'enfile la capuche sur ma tête et part en direction du centre pokémon le plus proche de la façon la plus discrète possible. Arrivée à l'acceuil, je bredouille difficilement.

« Bonjour euh... Ca serait pour soigner mes pokémons, s'il vous plaît. »



Je dépose les 5 pokéballs sur le comptoir et attend patiemment de les récupérer. Une fois payé, je détale aussi vite que possible en passant par la boutique un peu plus loin, arrivant finalement là où nous dormons avec Kazuo en poussant un soupire soulager une fois la porte fermée. Je m'adosse à celle-ci, ôtant la capuche qui couvrait mon visage. Il faut qu'on parte, au plus vite. Je me dirige vers mon compagnon de route et le secoue doucement. C'est maintenant ou jamais. Il faut que je le fasse. Je ne prends même pas la peine de changer de vêtement, tant pis s'il m'engueule pour ça, il comprendra... J'espère.

« Kazu... Kazu réveilles-toi, il faut que je te parle. C'est très très important. »


J'insiste sur mes derniers mots, à genoux devant son lit en passant ma main dans ses cheveux pour le réveiller le plus calmement possible. La nouvelle ne risque pas d'être facile à digérer, autant ne pas le mettre de mauvaise humeur en le réveillant de façon brutale. Je ne sais pas réellement s'il est vraiment debout lorsque je lâche la bombe beaucoup plus vite que je ne l'aurai voulu.

« Il faut qu'on parte, j'ai fais quelque chose de pas très bien. Vraiment. J'ai... »



J'hésite un instant et arrête le mouvement de ma main sur sa tête pour la ramener sur mes genoux, jointe à l'autre. Je regarde fixement le sol et j'hésite à continuer ma phrase. Mon coeur bat à tout rompre dans ma poitrine et je l'entends bourdonner dans mes oreilles, me rendant sourde à tout ce qui se trouve autour de moi.

« J'ai pris le pokémon de quelqu'un. Je veux dire, je l'ai volé. »



Les mots se serrent dans ma gorge et la fin de ma phrase est beaucoup plus basse que je ne l'aurai voulu, mais il faut que les choses soient clairs. Je n'ai pas juste acheter un pokémon comme en pension, j'ai carrément tabasser un mec. Je tripote nerveusement les petites peaux de mes ongles en attendant une réaction, je lève les yeux vers lui pour vérifier qu'il est reveillé et qu'il m'a entendu.


~ Passage au centre pokémon
~ Achat 3 super balls x 2 pokeballs x 3 potions x 1 super potion  


Dernière édition par Lexa Owen le Jeu 23 Juin - 17:54, édité 1 fois
avatar
Ven 17 Juin - 21:59
PNJ MJ

Messages : 2505

Voir le profil de l'utilisateur
    Soins
Vous faites soigner vos Pokemon au Centre. Cela vous coûte 50 P$.
Vos Pokemon sont soignés
    Achats
PokeBall x2 : 2 x 200 = 400 P$
SuperBall x3 : 3 x 600 = 1.800 P$
Potion x3 : 3 x 300 = 900 P$
Super Potion x1 : 1 x 700 = 700 P$
    Total : 400 + 1.800 + 900 + 700 = 3.800 P$


avatar
Mer 22 Juin - 0:22
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

révélation
20.05.2022 - matin
Les jours sont passés, on profite encore de nos petites vacances mais, bizarrement, je sens que Lexa n'est pas sereine, elle n'est pas comme d'habitude quoi. Je sais pas si elle a eu une mauvaise nouvelle ou autre mais, en tout cas, ça n'a pas l'air d'aller fort pour elle. Enfin, ça finira probablement par aller mieux par la suite ! En tout cas, j'ai reçu une réponse concernant mon offre de Gaki. Une miss de Alcea souhaite l'acheter, j'ai pu échanger quelques mails avec elle et on a convenu d'un rendez-vous. Soit le vingt, soit le vingt-un, on verra bien ! Je tenterais de l'appeler dans la journée mais pour l'heure, grasse mat ! Du moins, c'est ce que j'avais prévu, avant que je ne sente une main se poser dans mes cheveux et une voix venir chatouiller mes oreilles. On dirait la voix de Lexa, ouais, ça doit être la sienne mais, pourquoi son ton semble si dramatique ? Que se passe-t-il ?

J'ouvre finalement les yeux, réveillé doucement par sa voix et ses caresses dans mes cheveux blond. Je tourne l’œil vers elle, que se passe-t-il pour qu'elle prenne ainsi des pincettes pour me réveiller et pourquoi son air semble si grave ? Encore à moitié endormi, je ne répond pas, la laissant reprendre la parole pendant que je passe ma main sur mes yeux pour les frotter. J'essaye de comprendre ce qu'elle dit avant que tout ne prenne un sens. Elle a volé un Pokemon … Sérieusement ? Quand ça ? Je tourne la tête vers elle, perplexe sur le comment réagir car, en réalité, cela ne me fait ni chaud ni froid mais, bientôt, j’entends le rire de Yoru retentir dans la pièce et le spectre apparaître non loin de nous deux.

« Bah alors Kazuo ! La petite a plus de couille que toi on dirait ! Elle a mis un pied dans la cours des grands ! »

« La ferme ... »

Grommelais-je à l'attention de Yoru mais, me rappelant que rare sont ceux qui peuvent l'entendre, je fais signe à Lexa que je m'adresse au spectre et pas à elle afin qu'elle ne le prenne pas mal. Je lui ai raconté brièvement ma rencontre avec le Spectrum. Dans une ruelle où il m'a attiré, qu'il semblait un peu trop informé à mon sujet et qu'il voulait à tout prix me suivre et que je peux l'entendre parler car il a visiblement lié son âme à mon esprit, ou un truc comme ça, j'en sais trop rien en réalité mais, qu'importe.

Lâchant finalement un soupir, je me redresse sur le lit, encore l'esprit embrumé malgré ce qu'elle m'a sortie et, je lâche un bâillement tout en étirant mes bras. Bon, que puis-je lui dire pour la rassurer ? Mon regard se pose de nouveau sur la miss alors que je remarque qu'elle porte en réalité mes fringues. J'arque un sourcil en la fixant puis hausse les sourcils, il y a plus important à poser que se vol de fringue, tant qu'elle part pas avec à la rigueur.

« Calmes toi, je peux pas partir maintenant, j'ai un rendez-vous pour vendre un Pokemon. Passons, je me disais bien que t'avais l'air bizarre dernièrement, t'as volé ce Pokemon quand et à qui ? »

Ouais autant en profiter pour l'interroger. En tout cas, je reste calme, totalement détaché même, bref je dramatise quedal car à mes yeux, il n'y a rien de dramatique … Bah ouais, pourquoi dramatisé ? C'est fait c'est fait, avec le nombre de truc que j'ai volé, quoique, j'ai volé un fossile maintenant que j'y pense … Un fossile vivant donc voilà quoi ...
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Jeu 23 Juin - 17:52


「 Révélation. 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />



20.05.2022 - Matinée

J'attends avec angoisse le tranchant de son jugement. Il me jauge quelques secondes après avoir parlé à Yoru -je m'y suis faîte depuis le temps- pour finalement me reprendre sur un ton neutre et bien trop lointain, ce qui me fait froncer les sourcils. Je m'attendais à tout, sauf à ça, cette espèce d'indifférence. Mais c'est Kazuo, je ne devrai même pas chercher à comprendre. Je soupire et reporte le regard sur mes genoux, mordillant l’intérieur de ma joue.


« Il y a un mois tout pile aujourd'hui... Tu sais, le jour où tu étais à l'arène et moi à la plage... »


Je joins mes mains à nouveau et relâche mes épaules, comme si le poids se dissipait au fur et à mesure que les mots sortent de ma bouche. Je lui raconte en détail ce qu'il s'est passé, sans rien lui cacher, ni mon comportement, ni ma folie passagère. Je clôture ma tirade simplement par :


« Et j'ai simplement fini par le tabasser. Je suis partie en le laissant là après avoir ramasser ce que je considérais intéressant. »

Je sais que je souris sans le vouloir et que mon ton est détaché comme si je racontais l'histoire de quelqu'un d'autre et que ça ne me touchait pas vraiment. Peut-être que c'est le cas, peut-être que cela me touche pas. Je me mords la lèvre inférieur et remonte mon regard pour le poser dans les yeux du blond. Je ne l'ai pas regardé de tout mon monologue. J'incline la tête, le visage impassible à la recherche d'une quelconque émotion, réaction ou quelque chose du genre sur son visage.

Mais je suis qui je suis et il y a bien longtemps qu'une partie de moi ne c'était pas montré. A mon insu, mes yeux descendent en se baladant sur le corps du jeune homme. Lorsque je tourne la tête je me racle la gorge avant de me lever pour me servir un verre d'eau. C'est pas réellement le moment idéal pour des pensées déplacées et laisser des images de sa gueule d'ange tordu sous ... Ahumm. Non, c'est vraiment pas le moment et j'avale le verre d'une traite. J'enlève le sweat et le lui jette au visage avant d'enfiler mon propre t-shirt


avatar
Sam 25 Juin - 11:51
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

révélation
20.05.2022 - matin
Je ne sais pas si je dois considérer que Lexa est perturbé par ce qu'elle a fait ou si elle en jubile. En fait c'est assez difficile à savoir. Au début elle avait semblé paniqué, probablement la peur de me le dire et, au vu de son attirail, donc des fringues qu'elle m'a piqué, elle a dû tenté de se cacher, sûrement de peur qu'on la reconnaisse. Probablement pour cette raison qu'on a surtout passé du temps hors de Hopa à arpenter les plages. Possible ouais … Je l'écoute silencieusement, fixant le plafond, allongé, mes bras derrière ma tête. Non sérieusement, je dois réagir comment face à ça ? Vraiment, ça ne me fait ni chaud ni froid, je m'en carre, c'est son problème pas le mien. Depuis le temps que je vol, pourquoi devrais-je être choqué ? Chose sûr, cela fait jubiler Yoru, difficile de ne pas le voir, vu son grand sourire idiot …

Je ne réagis toujours pas alors qu'elle semble chercher après une quelconque réaction venant de ma part. Ah que c'est compliqué … Je ne sais pas quoi lui dire moi, sérieusement … « Hey c'est mal ce que tu as fait ! » alors que je m'en tamponne le cigare ? Bof, ça serait engueuler pour rien. Je ferme un instant les yeux et les rouvre lorsque je la sens bouger. Elle se lève, retire le sweat qu'elle m'a pris pour me le jeter au visage. Est-ce des manières ça non mais ? On me pique mes affaires et après on me les balance à la gueule ! Je grommelle en retirant le sweat de sur ma gueule et la fixe un moment.

« Te tracasse pas, si le mec avait porté plainte tu te serais déjà fait choper par les flics, depuis le temps qu'on est dans le coin quand même. Même si t'as pas trop traîné en ville dernièrement, j'avoue, mais de toute manière on peut pas se barrer aujourd'hui. J'dois faire un échange, aujourd'hui ou demain donc, va falloir prendre ton mal en patience et te décontracter. »

Je lâche un bâillement tout en me redressant un peu plus dans le lit. Gaki profite de ce moment-là pour foncer sur le lit, me sautant littéralement dessus en me coupant le souffle. Mais qu'il est chiant ce Kaiminus ! Le caïman me colle, tout content, prêt à m'étouffer si je ne l'arrête pas. Je l'attrape finalement pour le dégager et lâche un soupir. Vivement que tu te casses toi …

« Bon aller, au lieu de s’apitoyer sur ce que tu as fait, allons manger, j'ai la dalle. Et si ça peut te rassurer, j'ai déjà piqué un Pokemon, même si ce n'était pas voulu au final, mais l'action est là quand même. Te prendre la tête sur ça servira à quoi ? Si tu t'en veux trop t'as qu'à le retrouver et le lui rendre, sinon tu fais avec et tu bouges ton derrière pour qu'on aille manger. »

Je me lève sur ces mots et attrape le premier pantalon qui passe par là pour l'enfiler. Fouillant dans mon sac, je me dégotte un t-shirt également. Une fois habillé je me tourne vers Lexa.

« Alors, on y va ? »
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Mer 29 Juin - 22:08


「 Révélation. 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />



20.05.2022 - Matinée


Je soupire lorsque Kazuo me dit qu'il n'y a pas à m'en faire, que le gars n'a sûrement pas porté plainte. Ce n'est pas ce qui m'ennuie à vrai dire, ni même la peur d'être attrapé. Bien sûr, cela me ferait chier, mais ce qui m'inquiète, c'est la petite partie de moi qui semble apprécier ça. Mais je décide simplement de mettre tout ça de côté et d'essayer d'oublier les choses, ou du moins de les laisser se tasser dans mon esprit.

Kazuo me propose d'aller manger dehors, visiblement affâmé et j'hôche la tête silencieusement. A vrai dire, lorsqu'il m'en parle, mon estomac réclame également d'être rempli et je grimace à la brûlure que me provoque la faim. Je me prépare à l'instar du blond, plutôt rapidement. Je n'ai pas besoin de grand chose, je n'ai jamais grand chose sur le dos et le seul temps que j'utilise vraiment, est pour renouer mes cheveux d'une tresse comme d'habitude. Lorsqu'il me demande si je suis prête, je lui réponds simplement par un sourire et d'un geste de la main. Il est impatient, mais j'ai appris à vivre à son rythme, pas si différent du mien.

Ivy sort joyeusement dehors, heureuse de prendre un peu l'air frais et je soupire en me dirigeant vers un restaurant non loin de là. Nous y avons déjeuner une ou deux fois depuis notre arrivée ici, je ne cuisine pas beaucoup ces derniers temps. En fait, il y a beaucoup de choses que je ne fais pas ces derniers temps et l'idée me fait doucement rire. Lorsque nous prennons place, je commande pour moi le plat du jour avec un thé glacé. Je n'ai pas la tête à regarder la carte et j'ai assez d'argent pour me permettre quelques folies. Je savoure mon plat en silence lorsque soudain me revient en tête la phrase de Kazuo.



« D'ailleurs, pourquoi tu veux le vendre ? Je le trouve plutôt mignon Gaki. »



La question est un peu idiote à vrai dire, avoir deux fois le même pokémon n'est pas forcément des plus rentables et cela lui permettrait de se faire de l'argent je suppose. Mais je lui laisse le soin de me répondre. Le Kawada n'a pas franchement l'air d'aimer ses pokémons. Non pas qu'il les maltraître ou quelque chose du genre, mais, c'est plutôt de l'indiférence envers eux. Ivy roucoule sous la table, se frottant tour à tour contre mes jambes et celle de Kazuo. Discrètement, je lui donne quelques morceaux de viandes que je sais qu'elle apprécira.



« Où veux-tu aller maintenant ? »




Je caresse Ivy, prennant soin d'éviter le regard du blondinet. Au fond la question n'est-elle pas "A quel moment décides-tu de me laisser pour reprendre la route solo ?" ? Je ne sais pas trop. Je suis partie sur un coup de tête et bien que je ne regrette pas, je ne sais pas vraiment ce que je ferai une fois que nos chemins se sépareront. Je n'y avais pas réfléchis avant, mais l'idée me taraude depuis quelques temps. Surtout depuis le vol de pokémon en fait. La compagnie de Kazuo me plait,  mais je sais bien qu'elle ne sera pas éternelle. L'un comme l'autre, nous avons des besoins et des envies et bien que la plupart semble similaire, d'autres sont différentes. La prochaine fois, je prends une chambre différente de la sienne, il y a bien longtemps que je n'ai pas partagé mon lit.

Lorsque je reporte mon attention à mon compagnon, je croise mes mains, coudes sur la table afin de poser mon menton sur le dessus de mes mains. Que veux-tu faire, toi finalement ? La question est mentale, je ne me sens pas réellement de la poser et mes yeux sont plongés dans les siens tandis que je suis perdue dans mes pensées alors que l'on nous apporte le dessert accompagné d'un verre de vin.



avatar
Jeu 30 Juin - 12:31
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

révélation
20.05.2022 - midi
Quittant l'hôtel pour nous rendre au restaurant qui a désormais l'habitude de voir nos tronches, nous prenons place avant de commander à manger. Attendant notre commande tranquillement, profitant de la paix et du beau temps, Lexa me pose soudainement une question concernant Gaki. Mon regard se pose sur la jeune femme avant que je ne lève la tête vers le ciel. Pourquoi je cherche à le vendre ? Car il ne me sert à rien ? Que j'ai fais reproduire Sora juste pour qu'il se calme ? Et je dois avouer que ça a fonctionné en partie. Il a prit son rôle de père très au sérieux et cela l'a fait gagner en maturité, même si c'est le premier à commencer les conneries avec son fils. J'espère qu'il continuera à être calme une fois son fils plus là sinon, ça risque d'être réellement problématique.

« Je n'ai fais reproduire Sora que pour qu'il devienne un peu plus mature dans sa tête, ce qui a fonctionner. Maintenant me coltiner un bébé Kaiminus ce n'est vraiment pas mon truc. T'as dû bien le voir, les Pokemon et moi c'est pas le grand amour. A la rigueur il n'y a que Kuroi qui compte pour moi et pour Tsubasa, on va dire qu'on a un respect mutuel. Pour le reste, aucune affection. »

« Ce que tu es cruel Kazuo, et moi, tu ne m'aimes même pas un petit peu ? »

Mon regard se porte à l'endroit où se trouve le spectre qui nous a bien évidemment suivis. Je hausse les épaules, décidant de l'ignorer. Lui, ce n'est pas mon Pokemon, juste un spectre super chelou qui me suit et qui dit pouvoir satisfaire mon désire de vengeance, ce que j'attends toujours.

Finalement nos plats arrivent et je peux commencer à manger. Lexa en fit de même, donnant à manger par moment à Ivy que je sens se frotter à mes jambes par moment, probablement pour quémander, mais comme ce n'est pas mon truc de filer ma bouffe aux Pokemon, je laisse sa maîtresse gérer cela. Puis au bout d'un moment, elle me pose une nouvelle question. Où est-ce que je veux aller ? Je pose mon coude sur la table, ma tête se posant sur mon poing alors que je mastique ma nourriture. Où veux-je aller ? Une bien bonne question je dois l'avouer. Je n'ai rien à faire de ma vie, pas de réel but si ce n'est me venger. Maintenant que Lexa s'est faite remarquer à Hopa, certes depuis un moment, mais il va falloir penser à bouger, c'est déjà bien que personne ne nous soit encore tombé dessus. Avant toute chose, j'ai l'histoire de Gaki a régler, aujourd'hui ou demain, après, j'aviserais …

« J'en ai pas la moindre idée. Je crois que j'ai vu tous les recoins de Alcea déjà. J'ai pas d'envie particulière non plus, donc, je sais pas. T'as envie d'aller quelque part en particulier ? »

Tant qu'à la transporter avec moi, autant voir où elle souhaite aller. Je me demande jusqu'à quand nous nous baladerons ensemble d'ailleurs mais, elle comme moi on a pas l'air de savoir ce qu'on veut foutre de nos vies. Nous poser tranquillement ? Non, vraiment pas, c'est pas mon truc …

« Et si tu prenais plus part ce dont en quoi tu es le plus doué ? »

Ma tête pivote de nouveau vers Yoru, invisible. Ce dont je suis le plus douer ? Le vol ? Je vais pas vivre de ça quand même, quoique … Faut voir … J'ai déjà cogné sur des mecs ouais, je leur ai déjà volé diverses choses mais, devrais-je aller plus loin ? Voir plus gros ? J'en sais rien, je sais qu'il n'attend que ça, on verra bien …

« Et toi, tu comptes faire quoi si tes envies te reviennent ? »

Je parle évidemment du vol mais, on va éviter de le gueuler sur tous les toits. Commençant alors à entamer le dessert qu'on nous a amené en sirotant du vin - putain ce que je suis pas fan de ce truc mais bon, on va pas chipoter ! - j'ai envie de savoir si elle compte continuer dans cette voie ou non.
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Dim 3 Juil - 1:13


「 Révélation. 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />





Lorsqu'il me retourne la question, je reste un peu perplexe et pose mon menton sur ma main, fuyant son regard. Où est-ce que je souhaite aller ? Je ne sais pas vraiment. Il n'y a nul part où je me sente "chez moi" et assez distrayant pour que je m'y pose. Il n'y a pas à tortiller du cul pour chier droit ; je suis une vagabonde, je ne suis pas faîte pour faire halte quelque part.

« Je ne sais pas vraiment. A contrario de toi, je ne connais pas Alcea. Je n'ai connu que Domuraille, les plaines et Wilma. Tout ne reste ne sont que des histoires et des points géographiques. »

Je ne me sens pas honteuse, je n'étais simplement pas prête à partir à l'aventure. De toute façon, mon père ou mon frère aurait réuni tout les flics de ce pays pour me retrouver si j'étais partie sur les routes avant ma majorité. Je sais au fond de moi, qu'ils pensent actuellement que mon voyage est éphémère, une sorte de crise de rébellion qu'ils croient se finir un jour en espérant que je me range et reprenne l'élevage. Mais je ne suis pas comme ça, très peu pour moi la vie de bonne femme à domicile qui attend gentillement son petit toutou de mari. Non vraiment pas. Mon attention se reporte quelques secondes lorsque Kazuo reparle de mes envies, mon regard croise le sien et je le fuis aussitôt, toujours le menton appuyé sur le dos de ma main.

« Qui a dit qu'elles étaient parties ? »

Je réponds séchement, sans vraiment le vouloir et me crispe aussitôt. C'est comme s'il me demandait à travers cette question si j'allais arrêter de voler et mon coeur se serre à cette idée. Ca fait partie de moi. Je soupire et ramène mes mains sur mes genoux avant de me tenir droite, plongeant mes yeux d'ors dans ceux rougâtres de mon compagnon.

« Je suis désolée, je ne voulais pas me montrer hostile. C'est simplement que c'est une partie de moi, quelque chose que je ne peux pas repousser malgré tout les efforts du monde. J'ai essayé, mais c'est une envie qui me brûle là, tout au fond de moi. »

Je porte la main à mon coeur en fermant les yeux quelques instants pour donner plus d'impact à mon discours, pourtant c'est un geste des plus naturels. Je laisse un demi sourire naître sur mes lèvres un court instant, un sourire sincère et chaleureux avant qu'il ne disparaisse tandis que je reprends, soutenant de nouveau le regard du blond.

« Je ne peux pas changer ce que je suis, ni qui je suis. Alors, je vais simplement continuer à faire ce que j'ai toujours fait. C'est simplement ... Une sorte d'évolution de la chose que j'acceuille avec un peu d'angoisse, mais beaucoup de plaisir. »

Et je souris de nouveau, plus chaleureusement encore. Je me rends compte que je parle totalement à coeur ouvert et que dire cela à haute voix confirme simplement mes envies, comme si tout devenait réel. Je suis voleuse, je le serai toujours. Pour le meilleur et pour le pire.
Mon sourire change, devenant une pointe plus perverti et je me redresse pour me pencher au dessus de la table face à mon interlocuteur, de façon à être très proche de son visage.

« Mais actuellement, tu devrais plutôt te préoccuper des autres envies qui m'animent. »

Avant qu'il ne réagisse je regagne mon siège et fini mon verre en riant. Il est bien trop drôle à taquiner, j'aime voir plusieurs expressions passer sur son visage qu'il voudrait froid si souvent. Si Kazuo et moi nous ressemblons sur énormément de points, celui-ci est tout l'inverse. Je suis très expressive tandis que lui est souvent détaché, froid, comme si rien ne le touchait. Je ne crois jamais l'avoir entendu rire, mais je trouverai un moyen de percer sa carapace, un jour où l'autre. Je me contenterais simplement d'un sourire chaud et sincère, même d'un pouffement  qui monterait qu'il n'est pas totalement dénué de sentiments.

Attends... Depuis quand ça m'emporte vraiment tout ça ?


avatar
Dim 3 Juil - 15:02
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

révélation
20.05.2022 - midi
J'observe la demoiselle, attendant de voir ce qu'elle allait me répondre. Elle ne sait pas où elle veut qu'on aille car elle ne connaît rien, bah, ce n'est pas un problème, j'apprendrais à lui faire connaître les différents lieu, puis c'est tout. J'ai pas mieux à faire de toute manière et je n'ai pas la moindre envie de me poser dans un coin ou de retourner vivre chez maman pour subir une fois de plus ses longs discours et reproches interminable, d'autant que je sens le coup fourré si jamais j'ai le malheur de retourner là-bas et il en est hors de question.

Reportant mon attention sur ma compagne, ma dernière question piqua cette dernière qui se mit sur la défensive, tiens donc ? Voilà qui est nouveau, une corde sensible ? A croire. Un léger sourire en coin se dessine sur mon visage alors que je l'écoute s'excuser de s'être ainsi emporter puis m'expliquer la ce qu'elle a au fond du cœur. Je l'écoute sans l'interrompre, m'amusant à faire tourner le liquide carmin qui se trouve dans mon verre. Ma foi, que dire ? Que répondre ? J'en sais trop rien, il n'y a pas grand chose à dire en réalité. Elle est une voleuse tout comme je suis un voleur alors, pourquoi est-ce que je la jugerais ? Elle est comme elle est et je suis comme je suis. Trop de philosophie mon dieu ça ne me ressemble pas ! Mais de toute manière, elle fait comme bon lui semble, elle est le seule juge d'elle même.

Sa chaise racle sur le sol tandis qu'elle se redresse pour rapprocher son visage du mien au-dessus de la table. Je la fixe sans bouger alors qu'elle me demande de m'occuper de ses autres envies. Je souris alors qu'elle se recule. Décidément, toujours fidèle à elle même quand elle cesse de tirer la gueule pour un petit vol de Pokemon. Ah ma chère Lexa ! Loin de moi l'envie de te laisser dans ta frustration mais, mes envies se tournent surtout vers la gente masculine ! Donc à moins de me faire vider quelques verres et me chauffer, je crains de devoir la laisser dans sa frustration, quoique je sais qu'elle est du genre à taquiner sans cesse et c'est pour cela que je souris, amusé.

« Oh voyons, quelle impatiente tu fais ! Nous avons toute la journée devant nous après tout ! D'ailleurs, que veux-tu faire aujourd'hui ? »

On ne va pas rester assit à table toute la journée après tout et, maintenant qu'elle semble un peu plus détendu, on va peut-être pouvoir enfin faire autre chose que se terrer dans un coin alors qu'elle prie pour qu'on parte rapidement de Hopa. J'ai à faire demain, d'ailleurs, il faudrait que je passe un coup de téléphone à la miss.

« Ah, je reviens, faut que j'appelle quelqu'un. »

Je me redresse et, en passant, je croise un serveur et lui demande d'apporter la note en lui indiquant la table. Je paierais après, de toute manière je n'en ai pas pour quarante ans. M'éloignant, je sors mon holokit et cherche le numéro de la dénommé Natsumi. Une fois trouvé, je l'appel. Convenant d'un rendez-vous pour demain, je mis fin à l'appel une fois qu'on s'est mit d'accord et, retourne à la table, prenant place de nouveau sur ma chaise.

« Bien, alors, tu as eu le temps de penser à ce que tu souhaitais faire pour le reste de la journée ? »
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Lun 4 Juil - 12:35


「 Révélation. 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />





J'émets un rire léger face à sa réponse. Je préfère largement cette ambiance dont l'atmosphère légère est des plus agréable. Après tout, jusqu'ici tout va bien.

« Oh Kazuo, est-ce là ma faute si tu es la tentation incarnée ? »

Quelque soit le geste que j'aurai envers lui, il se vengera. Monsieur Kawada est quelqu'un de vindicatif, il suffit de se remémorer cette histoire de baiser pour s'en rendre compte. Je lui rends son sourire et reporte mon attention sur le reste de la salle, écoutant le blondinet face à moi me poser la question sur ce que je veux faire et m'interrompt avant que je ne puisse répondre, prétextant un coup de fil. Et il parle de mes manières après ? J'arbore un sourire amusé et réfléchit quelques instants à ce que je, non, nous pourrions faire. Aussi confortable soit la couverture de notre chambre, je ne peux pas en faire mon linceul. Un serveur approche de la table, déposant l'addition et je lui fais signe que je paie ma part. Alors que Kazuo revient, il me redemande ce que je compte faire et l'envie de m'amuser et de le taquiner un peu plus m'envahit. J'approche ma chaise de la sienne silencieusement. Je pose ma main sur sa cuisse et approche mon visage de son cou.

« Et si l'on faisait simplement pour faire ce que nous faisons de mieux ? »

Ma voix n'est qu'un souffle lorsque je ne suis plus qu'à quelques millimètres de sa peau. Je souris puis reprends correctement place sur ma chaise en souriant. Je croise mes bras sous ma poitrine et penche légèrement la tête sur le côté, reportant à nouveau mon attention sur la salle.

« Là de suite, mon seul désir est de te taquiner. »

Je finis le fond de mon verre et me lève, replaçant le siège à sa place initiale invitant mon compagnon à faire de même afin de prendre la sortie du restaurant. Lorsque je passe les portes, je m'étire faisant ainsi craquer mon dos dans un bruit sinistre. Je jette un oeil aux alentours.

« Si on faisait un tour au port, puis aux boutiques ? »


avatar
Mar 5 Juil - 21:58
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

révélation
20.05.2022 - midi
Elle rapproche sa chaise de la mienne, se penche vers moi, chuchotant, sa main posé sur ma cuisse. Que va-t-elle faire encore ? Les mots sortent de sa bouche, je tente de les déchiffrer avant de les comprendre et me met à sourire. Heureusement que je n'ai pas l'esprit mal placé comme bien des mecs. Enfin si, je l'ai pas, pas tout le temps non plus, surtout en compagnie de Lexa, mieux vaut ne pas avoir l'esprit mal tourné sinon on pourrait vite se poser des questions quant à ses paroles.

Elle se recule, reprend place, croise les bras sous sa poitrine, m'observant. Ah Lexa, ma chère Lexa ! Je dois avouer que depuis que je l'ai amené avec moi, je n'ai pas le temps de m'ennuyer ! Nous avons déjà eu l'occasion de faire un vol à deux, enfin, elle avait capté l'attention de deux campeurs pendant que j'allais me servir mais, il est vrai qu'approfondir cela pourrait être des plus amusant. A méditer.

Payant finalement ma part quand le serveur revient car, il a fallut que la miss profite de mon absence pour payer, je me redresse. Heureusement que je possède des rentes de la part de Mère car, si je devais vivre que de mes vols alors, je serais pauvre. Enfin, tôt ou tard il va bien falloir que je me trouve une autre façon de gagner ma croûte avant que Mère décide de cesser de m'assister ou même qu'elle me déshérite pour mes conneries. Je la vois bien avec ses exordes à chaque fois que je finis par arrêter avant qu'elle n'aille trop loin, prétextant à chaque fois une excuse bidon pour me défiler. Elle veut que je cesse de vagabonder, que je me pose sérieusement, que je trouve un travail, que je fasse entrer du plomb dans ma cervelle et me prépare à devenir le chef de famille des Kawada, et puis quoi encore ? Enfin, il a bien fallut que je trouve des excuses pour la calmer à chaque fois en lui disant, genre, que je cherche un endroit où me caler à Alcea, que je souhaites voir un peu les différentes villes et villages et trouver un métier qui me plairait, mensonge bien évidemment ! Continuons donc à la bercer d'illusion !

Lexa souhaite que nous nous rendons au port avant de faire les boutiques, pourquoi pas ? Au moins ça nous changera de la plage ! Je hoche la tête et viens à ses côtés, lui proposant mon bras droit, où se trouve le bracelet qu'elle m'a offert, pour qu'elle s'y tienne si elle le souhaite. Ouais parfois ça m'arrive d'être gentleman, ne me jugeait pas s'il vous plaît !

Ainsi, nous marchons tranquillement en papotant tout en nous rendant sur le port. Sur une parcelle de route, des travaux ont lieux et les burins ne cessent de faire un vacarme infernal. Augmentant légèrement la cadence du pas pour sortir de cette route rapidement avant de finir par atteindre le port. Ralentissant le pas, Yoru nous suit, invisible comme à son habitude et, silencieux.

« Bon, dans quel magasin la demoiselle souhaite aller en premier ? »

Sur le bord du port, énormément de petites boutiques se trouvent là, des bateaux de toute sortent à l'apposé appartenant à des particuliers tout comme à des commerçants et activités touristiques.
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Jeu 7 Juil - 23:19


「 Révélation. 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />





Lorsque nous sortons, Kazuo me propose son bras. Ce petit geste si annondin me surprend d'abord et me ravie finalement. Je passe ma main sur son avant bras et dépose un baiser sur son épaule, tout simple, pour lui montrer ma reconnaissance. Lorsqu'il me demande où je souhaite aller j'hausse simplement les épaules pour toute réponse en souriant. Allons simplement là où le vent porte.

Après avoir passé les travaux, je jette un regard à Kazuo lorsque nous longeons le port et puis je reporte mon attention sur les boutiques avant d'entrer dans certaines. Je ne me t'attarde pas, j'erre dans les allers et farfouilles les rayons sans rien trouver de bien intéréssant. Je me retourne vers mon compagnon et lui demande simplement :

« Il y a longtemps que tu fais ça d'ailleurs ? »


J'insiste un peu sur le "ça" pour qu'il comprenne de quoi je parle. Je ne sais pas grand chose au final de ce blondinet que j'accompagne au gré de ses envies. Je sors finalement d'un magasin et m'assoit sur la térasse d'un bar quelques heures plus tard après avoir commencé notre virée shopping.

« Quelle était ta plus grosse prise ? »
Je m'accoude et pose ma joue sur ma main après avoir passé une commande. Mon seul achat au final aura été quelques paquets de cigarettes pour la route. J'en profite pour en sortir une et commencer à la griller. La nicotine dans mon corps me donne un regain d'énergie dont j'apprécie la sensation et recrache ma fumée après avoir jeté ma tête en arrière.


avatar
Ven 8 Juil - 1:24
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

révélation
20.05.2022 - midi
Je suis la miss à travers les différentes boutiques qui longent le port. Je ne m'intéresse pas vraiment à ce qu'on peut trouver à l'intérieur, me contentant seulement de suivre le rythme. Yoru en faisait autant, silencieux, il nous suivait sans broncher, comme à son habitude. Puis finalement, lorsque la demoiselle en eut marre de se balader et de faire les boutiques, malgré que, au final, elle se tourne vers moi pour me poser une question. Ne m'attendant pas à cela, je garde un instant le silence, me plongeant ensuite dans mes souvenirs. Est-ce que cela fait longtemps que je fais « ça » ? Le « ça » pointant évidemment les vols vu que c'était notre sujet de début de journée. D'aussi loin que je me souvienne j'ai toujours piqué des choses à droite à gauche donc, difficile à dire, difficile de donner une réelle durée.

« Ouais, on va dire que j'ai toujours fait ça. »

Dis-je simplement, ne pouvant être plus précis. Je sais que gamin, j'avais cette sale tendance à voler les jouets des autres gamins sans qu'ils ne voient rien car je jalousais leur jouet que je n'avais pas forcément. On a beau naître dans une famille de riche, on a pas forcément tout ce qu'on veut ! Oh des jouets j'en avais mais, pas tous ceux que je désirais ! Enfin au début ce n'était que des voles de gamin jaloux, après par contre, ouais, je suis pas mal partie en couille en me mettant à racketter les mecs de mon collège et de mon lycée. Faut dire que j'étais très turbulent à cette époque ! Quoique je le suis toujours, j'avoue.

Tandis que je ressasse tout mon passé dans mon esprit, Lexa me guide jusqu'à la terrasse d'un bar où nous prenons place pour nous reposer un peu de toute cette marche. Je ne vais pas me plaindre de cet arrêt, j'ai bien besoin d'une petite collation ! Prenant commande, je m'étire ensuite un bon coup alors que Lexa enchaîne de nouveau sur les questions. Ma plus grosse prise ? Réfléchissons … Par grosse prise, que veut-elle dire ? Ce qui rapporte le plus ? Si c'est ça alors, oui, j'en ai une bien belle de prise !

« Un Pokemon fossile. Je ne sais plus où je l'ai chopé mais c'était pas prévu à la base. Dans la PokeBall il y a un Kabuto. On peut dire que c'est ma plus grosse prise. »

Après tout, qu'est-ce qui peut surpasser un fossile ?

« Au fait, c'est quoi que tu as chopé ? »

Je parle bien évidemment du Pokemon qu'elle a volé il y a près de cela un mois ...
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Dim 10 Juil - 22:30


「 Révélation. 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />





J'arque un sourcil lorsqu'il me parle de pokemon fossile. Un Kabuto ? C'est vrai que c'est extrêmement rare, mais je ressens un étrange apaisement à savoir que lui aussi à voler un pokémon. Je tire sur ma cigarette avant de boire un gorgée alors qu'il me demande ce que j'ai eu.

« Un Hélionceau. »

Je tire une nouvelle late sur ma cigarette avant de l'écraser dans un cendrier prévu à cet effet. Je ne l'ai pas encore sortie de sa ball depuis que je l'ai, il faudrait que j'y pense et essaie de l'apprivoiser. Cela promet d'être quelque peu compliqué, mais après tout, les autres sont là pour le remettre dans le droit chemin au cas où. Surtout Virus.

« Je vais l'appeler Cröhn. »

C'est une anecdote, mais je me dis qu'au moins ça brise le silence et donne une note légère à la conversation. Je finis mon verre d'un trait et soupire. Je me demande comment je vais m'y prendre avec un pokémon dont je ne connais pas les réactions et qui risque probablement d'être de mauvais poils de ne pas voir son maître à la sorti de son habitacle.

« Combien vends-tu Gaki ? Par curiosité. »

Je n'ai jamais vendu de pokémon au marché noir, j'ignore tout des codes et des prix qui peuvent s'y faire, mais cela reste un moyen comme un autre de se faire de l'argent après tout. Et plutôt facilement.

« En dehors de la vente, que comptes-tu faire dans les prochains jours ? »


avatar
Mer 13 Juil - 18:05
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

révélation
20.05.2022 - midi
Un Hélionceau ? Ça ressemble à quoi ce truc déjà … Je crois que j'ai déjà vu ça dans un documentaire à la télévision mais après, j'en sais pas plus. Enfin faut dire que j'ai jamais vraiment été intéressé par les Pokemon donc, pas étonnant que j'en connais si peu. Merci le Pokedex qui me sert de dictionnaire portatif spécialisé en Pokemon ! Au moins un truc utile que m'a offert Mère quand j'étais ado, quoique j'avoue que au début j'étais sceptique concernant Kuroi mais au final, je l'aime bien mon petit, enfin grand Zoroark.

Elle souhaitait donner un nom à son Pokemon volé, comptait-elle le garder ? Bonne chance à elle ! Elle va devoir faire en sorte que le Pokemon l'apprécie et ça risque de ne pas être chose évidente ! Enfin ça, c'est son problème, pour ma part, le Kabuto je ne l'ai sortie qu'une seule fois de sa PokeBall et j'ai bien faillit le regretter ! Agressif comme pas permis ce salopard ! Enfin de tout manière, je l'ai bazardé dans un coin pour le moment, histoire d'être tranquille. Concernant Lexa, j'espère qu'elle n'aura pas pour idée de le libérer tant qu'on est ici, on sait jamais si son maître passe dans le coin ou si le Pokemon tente de fuguer.

Finalement elle me demande combien je vais vendre Gaki. Je la fixe un moment avant de m'adosser complètement à ma chaise, verre en main.

« Trois mille Pokedollard. Vu la rareté du bestiaux tout de même, j'allais pas le vendre une bouchée de pain et E-Pokay est vraiment top comme site faut l'avouer ! Bah c'est là-bas que j'ai acheté Sora d'ailleurs ! Seulement pour la moitié du prix auquel je vais vendre son fils ! Au moins ça me remboursera son achat et le coût à l'élevage en plus de me faire un petit bénéfice, ce qui est plutôt cool ! »

Depuis la sortie de ce site, je ne cesse de regarder quel Pokemon s'y trouve et, franchement, on trouve de belle perle ! Le souci, c'est que les autorités de Alcea surveillent de très près ce site qui, d'après eux, est illégale et similaire à du braconnage. Ça change pas trop du marché noir j'envie de dire mais, savent-ils seulement qu'il y a un marché noir à Alcea ? L'accès à la ville souterraine n'est pas évidente après tout, il ne peut y avoir n'importe qui qui s'y rend et, je suis tombé là-bas grâce, ou à cause, de Yoru.

« Pour ce qui est des prochains jours, j'en sais trop rien, faudrait que je pense à contacter ma petite sœur, depuis le temps … Ça fait un moment que je ne lui ai pas de donné de nouvelle, elle va m'en vouloir à force. »

Depuis son retour de Johto, nous avons tout fait avec Mei pour rester en contact mais, depuis les fêtes de fin d'année, j'avoue avoir pas mal fait silence radio et, il va peut-être falloir que je me réveil, d'autant que son anniversaire est passé. Ah là là, quel mauvais grand frère je suis !

« Après j'en sais rien, faut voir. J'ai pas plus d'idée que ça je dois l'avouer. Et toi ? »
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Sam 16 Juil - 1:11


「 Révélation. 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />





Je souris pendant que Kazuo me raconte sa petite histoire sur le pokémon fossile, Gaki et son père. On ne peut le nier, c'est plutôt une jolie somme qu'il a tiré de ces pokémons. Puis lorsque je lui demande ce qu'il compte faire dans les prochains jours, il me parle de sa soeur et mon sourire disparais, laissant mes yeux fuir au loin, le coeur serré à l'idée de ma propre fraterie. Voilà un long moment que je suis sans nouvelle d'Alex et j'imagine qu'il doit m'en vouloir à mort, ce que dans un sens, je comprends. Viens le fameux "Et toi ?" que semble se lancer à chaque questions.

« Oh moi ? Euh... Je sais pas vraiment. J'irai me balader pendant que tu vas voir ta soeur je suppose. Je me trouverai de la compagnie ou quelque chose du genre.


Je garde mes yeux sur l'horizon,  l'époque où Alex et moi étions proches est si loin maintenant. Peut-être n'aurais-je jamais de ses nouvelles et je reste muette un moment. Lorsqu'un serveur passe je lui fais signe pour payer l'addition et range mes affaires, allumant une dernière cigarette avant de me lever, nicotine au bec et invitant Kazuo à me suivre. Je pense qu'il est l'heure de rentrer vu le soleil en déclin, après tout, il a à faire demain, autant qu'il se repose.

Je prends la direction de l'hôtel en tirant sur ma ciharette et une fois celle-ci écraser je regarde le blond quelques minutes. J'aurai bien un million de question à lui poser, mais je ne préfère pas. J'opte pour une question simple tandis que nous entrons dans la bâtisse.

« De mémoire, tu m'as dis que t'as soeur était ranger aussi, c'est ça ? Elle sait que tu es ce que tu es ? Comment s’appelle-t-elle ?  »

Je passe la porte la première et ôte mes chaussures avant d'aller m'assoir sur son lit en le regardant.


avatar
Dim 17 Juil - 14:41
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

révélation
20.05.2022 - début soirée
Comme d'habitude, elle ne sait pas ce qu'elle va faire, comment lui en vouloir ? Moi même je ne sais jamais de quoi demain sera fait. Qui le sait après tout ? Ceux qui ont une petite vie bien rangé. Ceux qui ont des rêves, des projets mais, moi, qu'ai-je de tout ça ? Seulement un projet de vengeance, mais après ? J'ai été recruté dans une organisation chelou mais, je n'ai toujours pas eu de nouvelle, comme quoi ils m'appelleront lorsqu'ils seront dans le besoin. Ouais, voilà plusieurs mois de passé et toujours rien. Bah je ne vais pas m'en plaindre car, de toute manière, j'ignore ce qu'ils comptent me faire faire et, je ne sais pas si j'ai bien fait d'accepter de toute manière. Ah trop de questions ! J'aime pas ça et c'est bien pour ça que je n'essaye pas de me prendre la tête avec ce qu'il devra se faire demain !

Enfin nous quittons la table pour aller faire un tour avant de rentrer lorsque le soleil décline à l'horizon. J'observe tout en marchant l'astre solaire laisser place à la lune, l'esprit un peu ailleurs j'avoue. Même si je n'aime pas me poser de question, comment en faire autrement par moment ? Finalement, nous arrivons jusqu'à notre hôtel puis, notre chambre. Lexa se débarrasse de ses chaussures et je ne mis pas longtemps à en faire de même pour me laisser tomber sur le lit, épuisé d'avoir tant marché et glandé. Le temps est passé si vite ? Je n'ai même pas fait gaffe, enfin, un jour comme un autre, on va dire …

La question que m'a posé Lexa en entrant dans la chambre me revient à l'esprit, je ne lui ai pas répondu sur le coup car je voulais me poser avant puis, mieux vaut attendre d'être complètement dans la chambre, là où il n'y aura pas d'oreilles indiscrètes.

« Ouais, elle est Ranger en formation depuis un moment je rois mais, elle ignore mes petits hobbies et elle ne le saura jamais. Enfin elle doit savoir que gamin déjà je m'amusais à piquer à droite à gauche, mais j'étais gosse à cette époque quoi, donc c'était un jouet par ci ou un jouet par là, après elle n'a pas su le reste, vu qu'elle n'était plus sur Alcea. »

Je raconte tout cela, allongé dans le lit, mes mains derrières ma tête à fixé le plafond. Ouais, il y a énormément de chose qu'elle ignore à mon sujet et, peut-être vaut mieux t-il qu'il en reste ainsi …

« Elle s'appelle Mei. Elle me ressemble pas mal, surtout depuis qu'elle s'est teint les cheveux en blond. Enfin elle a pas mal changé depuis qu'elle est devenu Ranger, comme si elle avait grandit d'un seul coup sans que je le vois. »

Je hausse les épaules. Ouais, j'ai l'impression d'avoir sauté une étape dans sa vie, quoique, ça ne sera pas la première ni la dernière. Depuis qu'on a été séparé, je n'ai jamais pu être là pour elle. Elle a changé, elle a aussi cette part d'elle étrangère mais que je considère malgré tout comme ma sœur car, qu'importe l'identité qu'elle peut avoir, Mei reste Mei. Rei est Mei, rien de plus. Pour moi ça ne change rien et si au début j'avoue avoir eu du mal à m'y faire mais, je n'en ai rien montré car, on venait enfin de se revoir et elle avait besoin de moi, désormais, Rei est ma sœur au même titre que Mei, un même corps avec deux caractère différent mais pour qui mes sentiments restent les mêmes …

« Enfin parlons de truc plus cool ! Bon, on vient déjà de sortir un bon moment mais, ça te dirait de boire un coup ? J'suis sûr qu'on peut trouver un endroit où s'acheter de quoi boire tranquille ici, sauf si tu préfères un bar, au choix ! »
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Mer 20 Juil - 18:38


「 Révélation. 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />




L'image de Kazuo avec de la poitrine et plus féminin me fait doucement rire. J'imagine alors une jeune fille dôté du même caractère dans la police et me vient pas mal de scénario en tête plus ou moins plausible. Mais je m'attriste vite, un pincement au coeur, quand il parle d'avoir manqué des étapes dans sa vie. Visiblement, c'est une sorte de point sensible chez lui, ce que je peux comprendre. Je sors de ma rêverie rapidement lorsqu'il me propose de sortir de nouveau, sans doute histoire de d'amuser.

« Avec plaisir. »

Je lui souris chaleureusement, heureuse de cette proposition. Je préfère largement ça à rester cloîtrer entre ces quatre murs dans un silence total et pesant. Je me lève du bord de son lit pour attraper un verre d'eau avant de remettre mes chaussures et prendre une veste au cas où. Après voir rassurée Ivy sur le fait qu'elle restera ici avec Virus pour ne pas qu'elle se sente trop seule, nous nous mettons en route à travers la ville. La petite Evoli est comme une enfant, je dois toujours la garder à l'oeil mais sortir sans elle pour une fois ne me fera pas de mal. Le vent marin est frais en cette soirée et j'ai bien fait de prendre de quoi me couvrir finalement. J'allume une cigarette sur le trajet, le temps de trouver quelque part où nous poser. Une fois installés, je m'adresse à la tête blonde

« Je te laisse le choix de mon premier verre. »

Pardon pour le retard !
avatar
Ven 22 Juil - 15:56
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

révélation
20.05.2022 - début soirée
Lexa était partante pour sortir boire un coup, bien ! J'attrape un sweat dans mon sac à dos, laissant toutes mes PokeBall ici car, je n'en aurais pas besoin de toute manière. Attendant que la miss finisse de se préparer, nous sortons tous les deux de la chambre avant de quitter l'hôtel et, nous revoilà dans la rue, alors que le soleil a totalement décliné. Malgré tout, la ville n'en est pas moins vivante, probablement grâce aux touristes qui ont commencé peu à peu à affluer dans la région. Allumant une clope lorsque Lexa en fit de même, fumant tranquillement tout en parcourant les rues jusqu'à finalement trouver un bar où aller. Il est encore tôt mais qu'importe. Nous prenons place en terrasse avant que la jeune femme ne me demande de choisir pour elle. Et bien et bien, que vais-je commander ? Une serveuse ne mit pas longtemps à venir nous voir, nous demandons ce que l'on souhaite. Je réfléchis un court instant avant de demander deux pintes de blonde. Pour bien commencer quoi !

La serveuse prit congé après avoir mémorisé notre commande pour aller prévenir les barmans de préparer cela. Je lâche un soupir avant de m'enfoncer dans ma chaise, prenant mes aises.

« Les beaux jours vont se faire de plus en plus présent, dommage que les touristes débarquent déjà, enfin, ça arrange aussi nos petites affaires, non ? »

Je souris à Lexa sur ces paroles. Comprendra-t-elle là où je veux en venir ? Probablement. En tout cas, sortir sans qu'il n'y ai le moindre Pokemon dans nos pattes, pas même Yoru qui a préféré rester dans son coin, me fait un bien fou ! Non pas qu'ils soient casse couille mais ...Si en fait, certains d'entre eux le sont clairement ! Ce soir, je vais pouvoir profiter d'une petite soirée dans un bar, tranquille, avec la miss, à siroter une bière et plus après. D'ailleurs, on attendit pas longtemps avant que la serveuse ne revienne avec nos pintes et les déposes devant nous. Je la remercie avec un grand sourire puis, une fois partie, je saisis ma boisson pour commencer à boire un coup. Ce qu'une bonne bière fraîche peut faire du bien !

« Bon aller, et si on jouait à un petit jeu ? Après tout, depuis le temps qu'on traîne ensemble maintenant, on connaît nos petites manies mais pas tout non plus. Pourquoi ne pas jouer au jeu « Je n'ai jamais » ? Si tu vois de quoi il s'agit. »

Je sais pas si je fais bien de partir dans un pareil jeu mais, au moins, ça nous permettra de passer le temps en rigolant car, après tout, on risque d'en apprendre des bonnes l'un sur l'autre, enfin, à voir.
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Sam 30 Juil - 2:41


「 Révélation. 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />



Bravo moi qui ait tout effacé lors d'une manip :'D

Pardon pour le retard ! 


Dernière édition par Lexa Owen le Ven 5 Aoû - 23:10, édité 2 fois
avatar
Jeu 4 Aoû - 19:50
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

révélation
20.05.2022 - début soirée
Verre en main, j'attends de savoir si ce petit jeu intéresse Lexa et, visiblement, c'est le cas car, elle commence en y allant directement. Ah, voilà une phrase indiscrète ! Quoique, ce n'est pas un secret pour moi et, la voir boire ne m'étonne même pas au final ! J'attrape mon verre, buvant une gorgée à mon tour, signalant ainsi que j'ai moi même déjà couché avec des hommes, bah ouais, pourquoi se priver ? Puis j'ai toujours eu cette préférence pour la gente masculine, j'ai pas besoin de prendre de pincette avec eux au moins donc, ça me va très bien ! Je repose ma pinte alors que c'est à mon tour, je réfléchis un moment. Voyons qu'est ce que je pourrais dire … Je tapote de l'index le verre alors que je cherche quelque chose qui pourrait être vrai la concernant, après tout, n'est-ce pas le but ? Tenter d'en savoir plus ? De faire ressortir ses petits secrets ? Bon, ça sort les miens aussi mais, quel importance sincèrement !

« Je n'ai jamais couché avec quelqu'un contre de l'argent. »

Ouais, j'y vais fort et dans la même direction qu'elle pour le coup. Elle a voulu commencer cash alors, pourquoi n'en ferais-je pas de même ? Bon, évidemment, ça me concerne aussi du coup, j'attrape ma pinte pour boire. Bah ouais, ça m'est déjà arrivé ! Mais seulement avec des filles hein ! Face à un mec, je préfère avoir le dessus et pour me faire un peu de tune, il m'est arrivé d'accompagner pour faire plaisir les demoiselles de la haute société à leur petite cérémonie stupide avant d'en profiter le soir. Ouais j'ai eu ma période gigolo entre autre mais elle n'a pas duré bien longtemps, c'est vraiment pas mon délire de coucher à tout va avec des meufs après tout.

Je repose ma pinte et fait signe à Lexa que c'est à son tour.
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Ven 5 Aoû - 23:10


「 Révélation. 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />



Je souris en regardant le blondinet porter à ses lèvres sa pinte et attend patiemment sa question en tapotant des doigts le long du verre frais encore bien rempli. La question tombe et me fait sourire et regarde une nouvelle fois Kazuo porter à ses lèvres son verre tandis que je penche légèrement la tête en affichant un sourire à la fois amusé et intéréssé. Oui, finalement ce petit jeu est d'enfer. J'hausse les épaules et lance simplement ;

« Ma compagnie n'est pas à vendre, mais je suis très intéréssée par la tienne. »

Je ne peux m'empêcher de le taquiner et de rire en secouant la tête. Ce n'est pas comme si l'on ne me l'avait jamais proposé, mais les vieux pervers qui sentent la pisse et le fric ne m'ont jamais vraiment amusés. Il y a tellement d'autres moyens que finalement la protitustion ne m'a jamais fait de l'oeil. Autant choisir son partenaire, s'éclater et ensuite lui faire les poches et se casser durant son sommeil. Je réfléchis une seconde à une question et me demande ce que je pourrais faire ressortir de ses yeux rougeâtres dans lesquels se perdent les miens.

« Je n'ai jamais réalisé mes fantasmes. »

Evidemment, je bois. Bon nombres d'entre eux ont étés déjà assouvis, plusieurs fois. Je me demande quels ont pu être les siens et je l'imagine facilement à travers plusieurs rôles et délires plus ou moins tiré par les cheveux, cela m'amuse grandement.

« Tu n'imagines pas un instant tout ce qui peut me passer par la tête. »

Je ris, amusée et pervertis et fais signe à mon compagnon d'un mouvement de tête que c'est à son tour de jouer. Je crois que vu comment ce jeu tourne, nous sommes mal barrés. Lorsque je tourne la tête, je fais un clin d'oeil à la table d'à côté qui semble avoir entendu. A vrai dire, je me fiche pas mal de ce que les gens entendent ou pensent, à l'heure actuelle je passe un excellent moment.

♥  
avatar
Jeu 11 Aoû - 23:55
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

révélation
20.05.2022 - début soirée
Oh, vraiment ? La miss n'a donc jamais été payé pour cela ? Ni n'a payé ? Ah je l'aurais pourtant parié ! Tant pis ! Je trouverais bien autre chose au prochain coup ! Je hausse les épaules, sourire aux lèvres, réfléchissant déjà à ma prochaine question alors qu'elle fait comprendre son désire de vouloir être en ma compagnie. Oh pas une simple compagnie comme maintenant bien évidemment ! Vous l'aurez deviné ! Ah ce qu'il est parfois difficile d'être désirable je vous jure ! Mais passons à la prochaine question … Ai-je déjà réalisé mes fantasmes ? Que sont-ils d'ailleurs ? Je réfléchis un moment à cette question. En réalité, je ne me suis jamais réellement posé la question. Au final, pourquoi s'ennuyer de fantasme lorsque déjà l'acte est un divertissement pour soi ? Puis n'ai-je pas déjà eu tout ce que je souhaitais à ce niveau là ? Alors que Lexa boit, pour ma part, je n'en fis rien. N'ayant aucun fantasme en tête, je considère ces derniers comme réalisé. Et oui, parfois je sais me contenter de peu …

« Oh je n'en doute pas ma belle ! »

Dis-je en riant à sa dernière phrase. Lexa n'est pas du genre à tenir sa langue dans sa poche, elle dit ce qu'elle pense et, nul doute qu'elle possède une imagination débordante, surtout pour ce genre de chose. Enfin, passons, la prochaine question ? Voyons … Pendant que Lexa s'amuse à taquiner la table d'à côté, j'en profite pour réfléchir et choper un barman qui passe par là pour lui commander deux nouvelles boissons, en prévision bien évidemment et, tout en restant sur de la bière, pour le moment.

« Je n'ai jamais profité d'un proche pour lui faire les poches. »

Évidemment, je bois à cette question, après tout, j'ai les mains baladeuses depuis longtemps maintenant et je ne peux m'empêcher de voler ce qui passe par là, surtout lorsque ça appartient à mon idiote de cousine pot de colle de service ! Cette pimbêche de service qui vit à Domuraille ! Ah ce que j'ai pu lui en piquer des tunes à celle-ci et je ne regrette pas du tout cela !
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





avatar
Invité
Sam 13 Aoû - 12:34


「 Révélation. 」

Feat Kazuo Kawada
" quality="high" wmode="transparent" width="200" height="10" name="billy" align="middle" type="application/x-shockwave-flash" />



Alors que Kazuo réfléchit et passe de nouveau commande je réfléchis à ma propre future question. A vrai dire, je n'ai pas trop d'idée, tout en aillant des millions dans ma tête, ce qui rend la chose quelque peu confuse à l'instant même. Lorsqu'il pose enfin sa question je lâche un rire sincère et boit le reste de mon premier verre. Nous commençons tous comme cela non ? D'abord, on fait les poches à nos parents, puis parfois nos "amis" ou même autre famille. Alors oui, j'ai détourné beaucoup de fond de la poche de mes proches.

Je repose le verre et penche légèrement la tête en fermant les yeux. Quelle question posée ? Mes s'ouvrent lorsque j'entends le tintement des verres se poser sur la table et pose mes yeux sur le serveur en souriant. Voilà une question qui se voudrait intéréssante. Mon attention se reporte sur Kazuo et me penche au dessus de la table pour remettre un de ses mèches de cheveux en place en énnoçant ma question.

« Je n'ai jamais joué de mes charmes pour avoir ce que je voulais, en dehors de notre activité. »


Je reprends ma place et sourit en portant la seconde pinte à mes lèvres. Le problème avec ce jeu, c'est que nous allons très rapidement finir vaporeux l'un et l'autre, peut-être moi la première. Je n'ai que rarement bu de l'alcool et ne connaît pas mon taux de résistance à celui-ci. Pour l'instant tout va bien, rien ne change à part mon humeur comparé à ce matin. La vie, l'ambiance me semble terriblement plus légère.

♥  
avatar
Mar 16 Aoû - 14:29
Famille Kawada

Messages : 2339

Casier judiciaire
Statut: Citoyen louche
Jauge criminalité:
26/100  (26/100)

Voir le profil de l'utilisateur

révélation
20.05.2022 - début soirée
Ma pinte vide, j'attends qu'un serveur revienne nous servir alors que Lexa termine également la sienne. Lorsque finalement on nous dépose nos boissons, Lexa se décide à poser sa question, s'approchant d'abord de moi en me touchant les cheveux pour les remettre à leur place. J'écoute sa question, souriant, la laissant faire son petit manège avant qu'elle ne s’assoit de nouveau au fond de sa chaise, portant la nouvelle pinte à ses lèvres. Je ferme les yeux saisissant ma pinte pour boire également et bu une longue gorgé avant de la reposer. Ce petit jeu va durer longtemps, jusqu'à ce qu'on ai plus d'idée et jusqu'à ce que l'alcool ne nous transporte ailleurs. Je passe ma langue sur mes lèvres, à la fois pour retirer la mousse de la bière qui s'y est déposé mais, aussi en une provocation envers ma chère compagne.

Je la fixe de nouveau, une main posé sur ma pinte. Je réfléchis à une nouvelle question, cherchant quelque chose qui pourrait être vrai la concernant et en même temps, quelque chose de vraiment farfelus. Oh tiens, j'ai une idée ...

« Je n'ai jamais tenté d'user de mes charmes pour essayer de faire en sorte que mon compagnon de boisson en face de moi finisse dans mon lit. »

J'observe, j’attends, je ne bois pas car je ne suis pas du genre à jouer vraiment de mes charmes, enfin, ça dépend pourquoi mais, bien souvent, lorsque je veux quelque chose, je l'ai, je n'y va pas par quatre chemin. Je ne fais pas partie des tendres, loin de là et si je veux quelque chose ou quelqu'un, je le montre, sans détour.
L'heure de la modération
Pokemon ... GOOOOOO !

Code © N3m0





Contenu sponsorisé


 

Révélation. [Kazuo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La délation peut elle être une bonne chose...
» Contre la délation
» La grande révélation
» Kazuo Umezu pourra garder sa maison
» Secret de famille, la révélation [Alexis, Sue et Kathleen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook