Partagez | .
 

 [Event] And i waited so long to meet you again.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Lun 8 Aoû - 10:07


Kato Watanabe

Nozomi

That it scares me


22.07.2022 ; après-midi


J'avais pris la direction de Talma la veille des match officiels. Je sais très bien que Noz va hurler en ne voyant mon nom nul part, mais, je sais très bien qu'actuellement je ne suis pas à la hauteur pour ce genre de chose. Il me faut encore travailler. Mais, ce n'est pas tant ça qui m'angoisse, c'est surtout le fait de la revoir après tout ce temps, après ma disparition. Certes, nous avons échangés quelques mails, mais se voir c'est autre chose, comme avec Idai. D'ailleurs, je me demande s'il est passé la voir ce petit con.

Je soupire en pensant à ces deux années de silence. Je n'avais finalement pas eu le temps de la croiser aux plaines, mais aujourd'hui c'est l'occasion. Je regarde les listes et cherche des yeux le nom de mon amie afin de trouver l'emplacement de son match, une fois fait je m'y dirige et entre prendre place. Le présentateur nous baratine pendant de longues minutes, présentant chacuns des deux participants ainsi que leur pokemons. Lorsque ma brune entre sur le terrain, j'inspire à pleins poumons et hurle son nom, de manière à l'encourager. Je ne suis même pas sûre qu'elle m'ait entendu, à vrai dire c'est plutôt pour moi que je le fais. Tout le long du match, le stress augmente à l'approche de l'heure fatidique.

Lorsque le match prend fin, je prends la sortie en m'assurant d'être l'un des premiers et attend près de la porte de sortie. Je mets ma capuche et allume une cigarette, histoire d'essayer de me détendre. Mon cœur bat fort dans ma poitrine, au point de me rendre sourd à tout le reste. D'un geste rapide, je lui envoi un message pour lui indiquer où je me trouve avant de shooter dans un cailloux pour me détendre. Guren se frotte à ma jambe, se voulant rassurante. Cette petite goupix est un amour quand elle le veut, elle si indifférente la plupart du temps. Je m'abaisse pour la caresser, tenter de la rassurer -et moi aussi par la même occasion- en attendant une écharpe rouge se profiler.
avatar
Mer 17 Aoû - 1:17
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ And i waited so long ❞
22.07.2022 ; après-midi

Et voilà, le match est terminé et, si la dernière manche n'a pas été des plus simple, tu en es ressortie vainqueur. Si l'autre femme a cherché à te féliciter et te serrer la main, tu te contentes de l'ignorer pour quitter le terrain. Serrer la main d'une croyante de la Croix d'Or ? Et puis quoi encore ! Tout ceci t'avait stressé et ne pas avoir repéré Kato n'avait pas aidé, quoique, au bout d'un moment, tu crois avoir aperçu sa tignasse violette mais, tu n'étais sûr de rien à ce moment-là.

Une fois loin de l'autre femme, tu lâches un soupir, sentant la pression moins présente alor que Asashi vint se frotter à tes jambes pour chercher à te rassurer, ainsi que Sorcha, perché sur ton épaule, sa petite cape sur le dos, la capuche rabattu sur le haut de son crâne, frotte affectueusement sa joue contre la tienne, essayant de retenir ses étincelles pour ne pas t'électrocuter mais, tu pouvais sentir de léger picotement de l'électricité qui se trouve dans ses joues te chatouiller. Tu souris, posant ta main sur la tête de ton Pokemon électrique avant d'offrir également une caresse à la Mentali. A peine t'es-tu redressé que tu sens ton holokit vibré. Attrapant l'appareil tu l'allumes pour regarder. Un e-mail et de Kato. L'ouvrant, tu lis le message avant de tourner la tête de droite à gauche avant de te diriger hors du terrain pour chercher ton ami.

Marchant en essayant de le repérer, tu faillis ne pas le reconnaître lorsque tu le vis là-bas, une capuche sur la tête, une cigarette à la main et, un Goupix à ses pieds que tu reconnus bien vite. Tu lâches un soupir à la vue de la cigarette et marche dans sa direction, Sorcha restant perché là où elle se trouve et Asashi te suivant.

- Hey Kato ! Te voilà ! Je me demandais si tu allais pointer le bout de ton nez après m'avoir inscrite au tournois !

Tu t'arrêtes juste devant lui, croisant tes bras sous ta poitrine, l'air boudeuse mais, rapidement, tu lui souris, contente de le revoir enfin après tout ce temps. Même si cela ne te plaisait pas d'être ici, revoir Kato te fit énormément plaisir, surtout qu'il avait bonne mine. Ton regard se porte ensuite sur la Goupix et, tu t'accroupis pour être à sa hauteur, présentant doucement ta main à la renarde pour ne pas l'effrayer.

- Salut toi, tu te souviens de moi ? Elle a l'air en pleine forme dis moi. Pourquoi ne pas avoir participé au tournois ?
❝ Modération ❞

Code © N3m0


avatar
Invité
Mer 17 Aoû - 15:49


Kato Watanabe

Nozomi

That it scares me


22.07.2022 ; après-midi


Il ne fallut pas bien longtemps avant que la tête brune à l'écharpe rouge ne se pointe devant moi, l'air faussement boudeuse avant de sourire. Mon monde s'était arrêté à l'approche de ses pas dont le son ne cessait de résonner dans ma tête comme l'éclat d'un miroir qu'on briserait encore et encore. Elle me dit quelque chose avant de ne s’intéresser à Guren, qui elle, tournait autour de ses jambes en s'y frottant, mais je n'entendais rien, pas même le monde qui continuait son cours sans moi. Je secouais la tête avant de n'entendre que la fin de sa phrase "Pourquoi ne pas participer aux tournois ?".

Je jetais ma cigarette avant d'enlacer Nozomi d'un geste rapide, sûrement trop brusque. Mes bras autours de ses épaules net une main derrière sa tête, je la tenais fermement contre moi et si c'était un rêve comme j'en avais fait des milliers, j'aimerai que cette fois l'on ne me réveille pas. Je ressentais soudain le poid d'une culpabilité longtemps oubliée, ma carapace se briser violemment. Mon corps tremblait légèrement et je crois avoir senti une ou deux larmes sur mes joues, sans en être sûr.

« Je suis tellement désolé. »

Ce n'était qu'un soupir dans le vent tant ma voix était faible, mais Guren me rammena à la réalité en poussant ma jambe par inquiètude. Après avoir repris une profonde inspiration, je lâchais ma prise et me redressa face à celle que j'ai si longtemps considéré comme ma meilleure amie. Dans un sourire, je répondais simplement :

« Tu as bien grandi. Tu ressembles presque à une nana normale maintenant ! »

Bien sûr, c'était pour la taquiner. Nozomi a toujours été une jeune femme ravissante dont les autres ne pouvaient qu'envier la beauté. D'un geste affectueux, j'offrais une caresse à chacun des pokémons de mon amie.

« Je n'avais encore jamais vu de Pichu jusqu'à maintenant. Tu as une très belle Mentali aussi ! Elle a l'air adorable. J'ai fais évoluer Reijin d'ailleurs, tiens. »

Joignant le geste à la parole, je libérais le Voltali de sa pokéball. Je sais qu'il n'aimait pas tellement y être, cependant avec tout le monde dans le stade, je n'avais pas trop le choix. Je sais que le fait que je fus nerveux l'aurait tendu également. Le pokemon s'étira avant de bailler avant que Guren ne le rejoigne pour se chamailler avec.

« Tu sais, avec tout ce qui s'est passé, je n'ai pas eu le temps de les entraîner réellement. Nous sommes encore trop faible pour participer à ce genre d’événement. Je ne peux pas leur demander de tant se donner pour moi alors que moi-même, je ne leur ai pas assez donné pour l'instant. »

Un sourire triste se figea sur mon visage tandis que mes yeux étaient posés sur mes compagnons de route. J'étais incapable de regarder Nozomi dans les yeux en annonçant cette phrase. Mais quand je relevais les yeux pour les poser dans les siens, j'essayais de lui sourire sincèrement pour ne pas qu'elle s'inquiète. Je vais beaucoup mieux maintenant, c'est important qu'elle le sache.  

« D'ailleurs, où est Harau ? Je suis étonné que tu n'ais pas participé avec lui. »



Dernière édition par Kato Watanabe le Dim 21 Aoû - 22:18, édité 1 fois
avatar
Ven 19 Aoû - 12:18
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ And i waited so long ❞
22.07.2022 ; après-midi

Caressant affectueusement la Goupix qui ne cesse de te tourner dans les jambes, tu finis par te redresser, Sorcha restant perché sur ton épaule avant qu'elle ne saute soudainement de son perchoir pour atterrir sur le dos de Asashi à tes pieds alors que Kato te prend d'un seul coup dans ses bras. Sur le coup, tu restes comme figé. Ne t'attendant pas à une telle réaction alors que, jusqu'à maintenant, Kato semble plutôt distant, peut-être est-ce dû à l'émotion de te revoir car, sa poigne se fait solide et il ne semble pas prêt à te lâcher. Dans ses bras, tu le sens trembler avant qu'il ne s'excuse dans un murmure et, automatiquement, comme pour le réconforter, tes bras viennent l'enlacer, caressant doucement son dos avant que finalement il ne se calme et mette fin à cet étreinte.

Comme si rien de tout cela ne s'était passé, Kato reprit ses bonnes vieilles habitudes. Tu lui souri, n'étant nullement offusqué par ses paroles car, Kato a toujours été ainsi, c'est comme ça que tu l'as toujours connu et, cela te rassure de voir qu'il est toujours le même. Il finit ensuite par se baisser pour saluer Sorcha et Asashi. La Mentali accepta avec grand plaisir la caresse alors que Sorcha reste plus réservé et de petites étincelles dans sur ses joues alors qu'elle rabat sa capuche sur le haut de sa tête avant de grimper de nouveau sur toi pour se jucher sur ton épaule. Tu lui caresses doucement la tête à travers le tissu violet avant de porter ton attention sur la sphère qu'il venait de faire sortir pour laisser son ancien Evoli apparaître en un superbe Voltali.

- Oh qu'il est magnifique !

Tu te baisses pour pouvoir le caresser doucement avant que Guren ne vienne rejoindre son compagnon de jeu. Asashi observe attentivement son congénère en restant à sa place. Tu te redresses doucement.

- Cette petite boule de électrique, c'est Sorcha, quant à elle, il s'agit de Asashi.

Présentes-tu tes deux Pokemon avant que finalement, Kato ne te parle du pourquoi il ne s'est pas inscrit au tournois. Dans ses paroles, tu sens comme de la culpabilité et, cela t'attriste d'ainsi le voir. A-t-il toujours été ainsi ? Un être aussi sensible ? Lui qui a pourtant tant de joie de vivre d'habitude mais, il faut l'avouer, il est passé par bien des choses lui aussi … Tu n'oses rien dire, que dire de toute manière ? En rajouter ne servait à rien et, lui même décide de changer de sujet, te demandant où se trouve Harau. A ton tour, ton visage se fige. Il est vrai que Kato a pu voir Harau avant que tu ne quitte Domuraille, il y a deux ans de cela, avant que lui même ne disparaisse dans la nature.

- Je ne pouvais pas le faire participer … Tu sais, les prêtres de la Croix d'Or face à un pareil Pokemon, ils ont parfois du mal puis … Il aurait trop attiré l'attention. Tomo aussi a préféré rester éloigné …

Le Branette est resté à Domuraille, refusant catégoriquement de participer à un tel tournois au nom d'Arceus, Dieu opposé au votre. Fermant les yeux, tu lâches finalement un soupire. Kato ne sait pas, Kato ne sait rien, Idai si, désormais mais, pas tout … Tu finis par attraper doucement la main de ton ami.

- Il faut qu'on parle …

Le poids des mensonges te pèse et, mentir à tes meilleurs amis devient insupportable. Si Idai t'a accepté tel que tu es malgré son esprit scientifique alors, peut-être Kato en fera-t-il de même puis, tôt ou tard, les questions auraient finit par arriver. Tu gardes la main de ton ami d'enfance dans la tienne et l'incite à te suivre. Parler ici n'est pas une bonne idée, non, vous devez aller ailleurs, loin des oreilles indiscrète et des croyant présent. Tu amènes ainsi le jeune homme jusqu'à un endroit tranquille, un coin de parc où personne ne se trouve la plus part bien trop occupé avec les festivités et les tournois. Tu pris alors place sur un banc après avoir vérifier que vous êtes bien seul, tout en lâchant la main du jeune homme. Sorcha se laisse glisser jusqu'à être posé sur tes genoux et, Asashi vint se coucher sous le banc. Nerveusement, tu caresses la Pichu qui ferme les yeux en se laissant aller contre ton ventre.

- J'ai vu Idai, il y a trois mois de cela, il est venu me rendre visite et, on parlé. Je lui ai avoué certaines choses et, tu es mon meilleur ami Kato, je te dois aussi la vérité … Tu le sais, je n'ai jamais connu mes parents, j'ai été abandonné à ma naissance près de la rivière qui passe à l'extérieur de Domuraille. J'ignore si tu as déjà entendu parler de ces rumeurs mais, l'homme qui m'a adopté, mon père adoptif et mentor est un prêtre mais, pas de la Croix d'Or. Son Dieu à lui est différent, plus sombre mais, pas aussi mauvais que beaucoup le pense. Il était un prêtre de la Secte Distorsion, une secte qui vénère le Dieu Giratina et, j'ai été élevé au sein de cette secte. J'ai été élevé et éduqué pour devenir à mon tour une prêtresse …

Voilà, le morceau est lâché, maintenant, qu'allait-il penser ? D'autant que ce n'est pas tout mais, tu veux savoir déjà ce qu'il en est avec ce que tu viens de lui avouer ...

❝ Modération ❞

Code © N3m0


avatar
Invité
Dim 21 Aoû - 22:17


Kato Watanabe

Nozomi

That it scares me


22.07.2022 ; après-midi


Lorsque Nozomi parlait d'Harau,, son visage affichait une expression que jusque lors je n'avais jamais descellé sur son visage et ce qui vint ensuite n'était pas pour me rassurer lorsqu'elle soupira et attrapa ma main, me notifiant qu'il fallait que l'on parle avant de m'emmener ailleurs. Mon coeur battait dans ma poitrine de façon si forte que le reste du monde n'existait plus. Il n'y avait que cette écharpe rouge volante au vent jointe aux cheveux noirs de jais de la jeune femme. Etait-ce si grave ? Enfin, nous rejoignions un parc vide à cause des festivités afin de nous poser sur un banc.

Nozomi ne semblait pas vouloir lâcher ma main et je la lui laissais avec plaisir. J'ignorais encore ce qu'elle allait m'annoncer et à chaque minutes de silence, mon coeur battait un peu plus fort d’inquiétude. Que cachait-elle pour que cela nécessite que l'on s'éloigne ?  Finalement, sa main quitta la mienne pour se poser sur le petit pichu, le caressant anxieusement tandis que Reijin allait chercher Asahi sous le banc. Il n'avait pas souvent vu d'autres evoli, en dehors de celui de Krad et de Lexa et cela remonte à bien longtemps maintenant. Alors que la brune commença son discours, je retins mon souffle par appréhension. A la fin, je ne pu m'empêcher d'éclater de rire. Je ne me moquais pas d'elle, mais j'étais tellement soulagé. Lorsque mon rire prit fin, je me penchais vers la brune pour poser mon front contre le sien, laissant mes yeux clos.

« Ne me fais plus jamais des peurs comme ça Noz. T'imagine pas à quel point ça me soulage d'entendre que ça ne soit que ça. enfin, pas que. Mais j'imaginais tellement pire bon sens. »

Je ne veux pas me moquer d'elle, ce n'est pas le cas, j'essaie simplement d'être honnête. Délicatement, je déposais sur sa chevelure un simple baiser et recula un peu pour lui laisser de l'espace. Pendant quelques secondes je la dévisageais et lui sourit sincèrement. Pourquoi pensait-elle que cela serait dérangeant pour moi  ? C'était à mon tour de la rassurer.

« Ca ne change rien pour moi. Regarde, tu ne t'es pas transformé tout à coup que je sache ! »  D'un geste affectueux, je tapais son front d'une pichenette douce.

« Nozomi, tes croyances ne me regardent pas et n'affectent en rien l'image que j'ai de toi. Tant que tu es heureuse, tant que tu es vivante et que tout va bien pour tout, je me fiche éperdument du reste. Rien au monde ne changera l'amour que j'ai pour toi. Tu sais très bien que tu es comme une sœur à mes yeux et que je donnerai corps et âme pour toi ou Idai. Absolument rien dans ce monde, ne changera quoique ce soit entre toi et moi. »


Je pesais chacun de mes mots et pendant tout ce monologue, je ne l'ai pas quitté une seule fois des yeux. J'avais envie qu'elle sache que tout ça est réel, que je pense sincèrement ce que je dis. Finalement, j'essayais de lui offrir un sourire rassurant et sorti une cigarette de mon paquet pour l'allumer. Non, absolument rien ne changerait l'affection que j'ai pour eux deux, ni le temps, ni la vie qu'ils choisissent. Je toussais un peu lorsque la fumée entrait dans mes poumons lors de la première bouffée, mais rien d'important. Guren allait doucement se frotter contre les jambes de ma meilleure amie, comme si tout avait toujours été ainsi. J'aurai aimé pouvoir mettre le temps sur pause, à cet instant précis.

avatar
Mer 24 Aoû - 19:53
Secte Distorsion

Messages : 1905

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
❝ And i waited so long ❞
22.07.2022 ; après-midi

Il t'a écouté, le souffle coupé, il est resté attentif puis, quand tu eus terminé, il se mit à rire. Tu le fixes, ahuri sur le coup, Sorcha l'observant également, sans comprendre ce qu'il se passe. Finalement, il se penche vers toi, posant son front contre le tien, les yeux clos, avant de prendre parole. Sur le coup, tu rougis, un peu de honte et de gêne qu'il ai ainsi ris mais, aussi, pour l'inquiétude que tu lui as visiblement causé et pourtant, tu ne pensais pas créer une telle réaction chez lui, devrais-tu en être rassuré ? Tu n'en sais trop rien mais, il est vrai que tu ne t'attendais vraiment pas à cela, à côté de la réaction de Idai, c'est le jour et la nuit … Enfin, dans un sens, cela te rassure qu'il ai réagit ainsi mais, il ne sait pas tout, pas encore et, tu hésites à lui en dire davantage au final …

Tu lèves les yeux vers lui, l'écoutant, cela te rassure autant que ça t'effraie. Il t'accepte là mais, t'accepterait-il si il savait toute la vérité ? Sa vision de toi changerait-elle si il savait ce que tu as fait ? Le nombre de personne que tu as massacrés ? Ces Pokemon que tu as sacrifié ? Te verrait-il toujours pareil, même en sachant cela ? Tu en doutes et, une boule se forme dans ton estomac alors que tu baisses les yeux, caressant doucement Sorcha. La Pichu t'observe un moment avant de finir par venir frotter ton museau contre toi. Tu finis par lâcher doucement un soupire en fermant les yeux alors qu'il prend une cigarette puis, rouvre les yeux pour regarder devant toi.

- Je suis contente que tu le prennes ainsi, même si certaines choses ne sont pas rose au sein de la secte … Celle-ci doit rester secrète, personne ne doit connaître son existence. Nous ne sommes pas apprécié par la Croix d'Or, c'est pour ça que c'est dangereux pour moi d'être ici et que je n'ai pas amené Tomo avec moi – de toute manière il a refusé catégoriquement de venir - et que Harau n'a pas participé, ils m'auraient repéré …

Pour accompagné tes paroles, tu attrapes la PokeBall de Harau, jetant un coup d'oeil aux alentours pour t'assurer qu'aucun ne soient là, même si tu tentes de le laisser sortir davantage, tu n'aimes pas le proximité de tous ces croyants en cette période de fête. Tu laisses finalement le chien démoniaque sortir de sa PokeBall, ce chien qui, il y a deux ans, n'était qu'un Malosse que tu as montré à Kato avant de lui annoncer que tu allais quitter Domuraille. A cette époque, Harau ne se laissait approcher par personne, il était très agressif mais, aujourd'hui, le voilà en un Demolosse des plus étranges, méfiant. En sortant de la sphère, il s'ébroua avant de poser son regard sur Kato, comme si il tentait de savoir qui il était.

- Fin de l'année dernière, j'ai été victime d'une agression, sûr l'île Runya. J'avais attrapé un Passerouge chromatique et, cette femme est arrivé. Elle m'a menacé, accompagné de deux hommes et m'ont prit le Pokemon, j'ai voulu me défendre, le récupérer mais ils ont pointé une arme sur moi et c'est Harau qui a prit la balle. Si il est là aujourd'hui, c'est grâce à mon Dieu qui a accepté ma prière …

Et ton sacrifice mais, tu préfères ne pas en dire davantage à ce sujet. Harau s'approcha alors de toi, posant sa tête sur tes genoux alors que tu vient caresser doucement sa nuque, là où le crâne ne se trouve pas, Sorcha s'approchant de lui pour le saluer, de petites étincelles dansant sur ses joues alors qu'elle est ravit de voir son ami.

- Tu comprends que je ne peux pas faire appel à lui, je n'ose imaginer si la Croix d'Or le voit ...
❝ Modération ❞

Code © N3m0


Contenu sponsorisé


 

[Event] And i waited so long to meet you again.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Ahem.. Please to meet you ?.
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook