Partagez | .
 

 Vers la voie de la guérison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Lun 24 Oct - 23:34
Alcea

Messages : 1203

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
Renouveau et pardon
23.10.2022



Agahnim et Odolwa – 21.06 au 01.10.2022


Cela faisait déjà deux mois que tu étais rentré à l’asile de Gilen. Lewis était repartie, te laissant entre ces murs blancs puant l’eau de javel et l’antiseptique. Délaissant ton dragon, tu avais retrouvé l’horreur d’être dans un fauteuil roulant, totalement dépendant. Pourtant tu savais que tu allais devoir t’y habituer, ton traitement t’empêchant de t’en passer définitivement. Retrouver ton psychiatre te fut pénible, tout comme ses séances de thérapie. Mais au moins tu étais légèrement plus motivé, espérant que cette fois ça allait fonctionner, que tu allais enfin pouvoir sortir de cet endroit qui te portait de plus en plus sur les nerfs. Les autres patients, certains errants comme des fantômes, les cris, les plaintes, les infirmières qui te parlaient comme si tu allais passer l’arme à gauche ou que tu étais un enfant avec qui il fallait être gentil ; tout ça te rendait dingue, te donnant l’impression d’être plus fou que tu ne l’étais vraiment.
Les médecins avaient repris l’abra pour le recadrer pendant quelques jours. Fallait dire que s’il s’enfuyait à chaque fois, ça pouvait poser problème. Mais ils prirent aussi le soporifique sous une idée de Kölher. Il t’avait expliqué que la limite de la thérapie par pokémon était qu’à un moment donné, il fallait bien que l’abra dorme, et dans ce moment-là, il ne pourrait faire son travail. Tu avais donc le choix de passer la nuit avec des spasmes à cause des médicaments ou des cauchemars dus à ton état. Mais lorsque tu ramenas le soporifique, l’idée de s’en servir pour pallier ce problème germa rapidement dans la tête de ton docteur. Ce pokémon avait la particularité de dévorer les mauvais rêves des humains et des pokémons, il fallait juste l’éduquer pour qu’il dévore uniquement tes mauvaises pensées.

Ce fut assez facile, le tapir étant plutôt jeune, il fut plus facile à dresser qu’un plus âgée et donc sauvage. Surtout dans cette région. Et puis, quand on lui offre en pâture une personne avec autant d’hallucination et mauvais rêves que toi, pourquoi irait-il voir ailleurs ? En plus de rapidement s’attacher à toi à cause de ta particularité psychique qui l’attirait. Contrairement à tes autres compagnons, tu t’attachas rapidement à lui, le surnommant Odolwa, faut dire que grâce à lui tu souffrais plus d’insomnie comme depuis quelque temps voire toujours. Tu n’avais plus besoin de te shooter avec un quelconque médicament ou drogues pour espérer t’assoupir et c’était quelque chose d’assez agréable.

Pour ce qui est de l’abra, ce fut une expérience désagréable. Les débuts furent difficiles puisque tu dus établir un lien psychique avec ce pokémon, ce dernier se montrant plutôt douloureux. Les premiers jours tu fus pris de terribles migraines, en plus de piquer des crises de paniques dues à une baisse de médicaments afin d’établir la connexion, et donc, une augmentation de tes hallucinations. Mais au bout de quelques semaines, les douleurs finirent par s’estomper et tu commenças à entendre une voix plus distincte que les autres, jusqu’à ce que tes murmures disparaissent. Que tu fus clair d’esprit, tu compris rapidement que cette voix n’était pas une hallucination mais celle de l’abra qui souhaita que tu l’appelles Agahnim. Même si tu avais imaginé pendant plusieurs années que ténéfix te parlait, c’était étrange d’apprendre que cette fois c’était pour de vrai, que tu pouvais comprendre un pokémon par la pensée.

Au final, la thérapie semblait fonctionner. Les deux pokémons psy se relayant pour que tu restes stable. Malgré quelques migraines et le fait que tu dois continuer à prendre de nombreux médicaments – quoique moindre qu’avant – tu étais apte à te débrouiller seul.

Majora – 09.08.2022


Depuis combien de temps ne l’avais-tu pas revu ? Ton compagnon le plus cher, celui donc la souffrance t’a rendu plus que fou. A la fois ton bien et ton mal le plus proche. Depuis que tu avais retrouvé ta lucidité, tu craignais de le revoir. Tu savais qu’il avait changé, dans les quelques brides de souvenirs qu’il te restait de ce jour-là, que ta conscience voulait reléguer au rang d’inconscience, tu l’avais vu. Tu mis du temps à accepter d’ouvrir cette pokéball, sous la demande du docteur Kölher qui te disait qu’il fallait vaincre tes peurs pour pouvoir avancer. Alors tu finis par appuyer sur ce bouton.
Une immense créature prit forme devant toi, faisant le double de la taille de ton ancien compagnon. Des yeux jaunes, ternes, incrustés dans un crâne décharné te fixait, faisant naitre en toi un frisson d’effroi. Tu n’osais pas bouger devant cette monstruosité que tu ne reconnaissais pas. La bête émettait un sifflement rugueux à mesure qu’elle respirait, se penchant légèrement en avant pour te renifler avant de se rapprocher, tu eus un mouvement de recul, sans bouger d’un pas, mal à l’aise. La créature tourna autour de toi, passant à côté de toi avant de glisser sa tête sous ton bras pour chercher une caress. Tu sentis tes doigts passer sur son crâne osseux avant de glisser sur sa peau rugueuse et légèrement purifiée. Malgré son apparence, tu le reconnus finalement dans sa façon de se comporter. Tu répondis à ça demande en bougeant ta main pour le caresser et le lézard se mit à gronder, affectueusement. Tu esquissas un sourire, c’était bien Majora. Malgré sa nouvelle forme, bien qu’effrayante, il semblait être resté le même, du moins avec toi.

Au cours des jours suivants, tu essayas de comprendre ce qu’il était devenu, comme être avec lui. Certaines choses changeaient, d’autres non. Le principal était que pour toi, il restait le petit Kécléon avec qui tu avais passé et surmonté les moments difficiles. A cause de l’allure effrayante, surtout à cause de son visage arraché, tu lui confectionnas un masque afin qu’il n’effraie pas les passants. Tu ne souhaitais pas l’enfermer encore dans cette pokéball, il y était resté trop longtemps.

Ghirahim – 22.09.2022


Même si tu avais mis du temps à accepter de revoir Majora, ce fut bien plus difficile pour Greed. Tu avais appris que ta relation avec lui était dû à ta maladie, que pendant tout ce temps tu ne l’avais vu qu’à travers des yeux hallucinés et que sa voix n’avait été que pure imagination de ta part. L’idée que cette créature n’était pas forcément ce que tu pensais t’effrayait. Tu ne savais pas s’il ressemblait à ce que tu avais imaginé ou s’il était totalement différent. Quelles étaient ses véritables intentions envers toi au final. Toi qui l’avais rejeté comme un parasite pendant toutes ces années, étais-ce avec raison ou avais-tu tort ? L’idée que tu te sois trompé sur lui pendant si longtemps te rendait anxieux ; et c’était ce sentiment qui t’empêcher d’aller le voir. Mais tu finis par prendre ton courage à deux mains et allas le voir, ce ténéfix qui malgré tout ce qui s’était passé, était resté dans l’asile loin de toi, attendant que tu décides de venir le voir. Un respect que tu ignorais de lui.

Lorsque tu le vis avec les yeux de la lucidité, tu restas muet. Il était si différent que dans tes souvenirs. Moins sombre, moins effrayant, il semblait bien plus petit et ses grands yeux reflétaient une immense tristesse. Reflet qui se mua d’un regard rassuré en te voyant, comme s’il était heureux de voir que tu allais bien. Une expression qui te perturba venant de ce pokémon qui te semblait si hostile autrefois.
Allant dans les jardins, dans un lieu d’ombre pour qu’il se sente plus à l’aise, tu voulus discuter avec lui, comprendre pourquoi il te suivait alors qu’il n’était pas vraiment ton pokémon. Après tout tu ne l’avais jamais capturé, il était encore considéré comme sauvage. Agahnim t’aida à comprendre les mots du spectre, traduisant tout ce qu’il pouvait te dire.
─ Je n’ai jamais été un esprit malfaisant, comme tu as l’air de penser. Dit le ténéfix qui s’était assis sur le banc à côté de toi. Je m’appelle Adam et j’étais un humain avant d’être un pokémon. Ma mère était morte, mais je ne m’en souviens pas, et mon père s’était remarié. Ma belle-mère me détestait et faisait en sorte que mon père ne s’occupe pas de moi, et petit à petit, elle réussit. Je me suis sentie totalement abandonné, de trop de cette famille, comme si je n’y avais pas ma place. Alors une nuit je suis sorti de chez moi et me suis enfoncé dans le bois, jusqu’à une grotte devant laquelle trôné un grand arbre. Mon corps y est peut-être encore accroché… depuis le temps. J’avais huit ans cette nuit-là, et ma vie ne valait plus rien. Pourtant, je me suis réveillé sous la forme d’un ténéfix, un spectre. Je n’ai pas compris pourquoi, on m’avait toujours dit que si les fantômes existaient c’était parce qu’ils étaient partis trop tôt, qu’ils avaient encore un rôle à jouer. Mais lequel ? Alors je suis revenu chez moi, et c’est là que j’ai compris…
Oreilles basses, le ténéfix s’était mis à fondre en larmes.
─ Mon papa m’aimait toujours, il était dingue et me cherchait partout. En fait, je n’aurai jamais dû me suicider, c’était une erreur… alors, quand je suis entrée chez toi, pour trouver à manger, et que je t’ai vu, là, gisant dans ton bain… je n’ai pas pu te laisser comme ça. Je me suis dit que tu étais en train de faire la même connerie que moi alors j’ai tout fait pour te sauver… et je t’ai surveillé, tout le temps, même si tu me détestais, que tu ne voulais pas et me rejetais, j’ai tenu bon. Car maintenant je sais que c’est ça mon rôle, empêcher les autres de faire la même erreur que moi… que tu fasses la même erreur… surtout maintenant, car je t’aime beaucoup Alice…
Un silence s’était installé. Tu sentais ton cœur se serrait dans ta poitrine, ne sachant pas quoi faire ni dire après cette révélation. Toi qui avais toujours détestait Greed, tu ressentis de la peine envers lui et énormément de culpabilité. Tu finis par te rapprocher de lui, enlaçant le spectre pour lui demander pardon et lui promettant de ne plus refaire cette bêtise.

Goriya - 01.10 au 23.10.2022


Aujourd’hui, c’était le grand jour. Enfin, ton psychiatre avait donné son autorisation pour que tu sortes de l’asile. Gardant ton calme, tu étais excité à l’idée de sortir de cet endroit et tu avais rapidement fait tes valises avec le peu d’affaire que tu possédais. Une fois dehors, Lewis, ton frère, t’attendait. Il était prévu que tu habites chez lui le temps que tu retrouves tes repères en dehors du centre psychiatrique et qu’il vérifie que tu sois stable. Pendant plus de deux semaines, tu pus savourer de ta liberté, ravie de retrouver tes autres pokémons mais aussi ta chère moto que tu pensais abandonner sur la route trois. Lewis prit aussi soin à ne pas trop te brusquer. Habituellement envahissant, le grand frère s’était inquiété pour toi et ça se voyait. Tu trouvais ça à la fois marrant et amusant. D’ailleurs, pour fêter ta sortie, il t’offrit un pokémon : un bébé osselait de sept mois dont il refuse de te dire où il se l’était procuré même si tu avais ta petite idée, le connaissant. Tu surnommas le petit pokémon Goriya. Il avait un caractère bien à lui ; peu peureux pour son espèce, il montrait déjà un esprit assez combattif et taper avec son os sur tout ce qui se trouvait à sa portée.
Puis finalement, apprenant qu’il y avait des festivités à Scilla, tu décidas d’en profiter pour y aller et donc partir. Il était temps que tu reprennes ta vie en mains, d’autant que tu savais que tu allais devoir revoir ton frère ainé pour quelques explications. Alors autant te détendre avant.



Moderation's time !


→ Demande de bonheur pour Ténéfix.
→ Reception E-Pokey d’Osselait.
→ Drakkarmin et Polarhume quittent l’équipe.
→ Psystigri et Osselait intègrent l’équipe.
→ Déplacement vers Tolga en moto [2/5]

► Multi-exp. activé.
► Duplicateur d'Exp. activé.

Merci ! ♥




avatar
Mer 26 Oct - 14:02
PNJ MJ

Messages : 2505

Voir le profil de l'utilisateur
    Bonheur
Tenefix reçoit 10 points bonheurs.
    E-Pokay
Vous recevez Osselait et payez 1.250 P$.
Osselait ♂
lvl 5 - sol

PV. 25
ATQ. 25
DEF. 48
ATQ SPEC. 20
DEF SPEC. 25
VTS. 18
Expérience : 0/3
Bonheur : 0/100
Attaques :
Rugissement (normal)
Mimi-Queue (normal)

    Gestion d'équipe
Drakkarmin et Polarhume quittent l’équipe.
Psystigri et Osselait intègrent l’équipe.
    Déplacement
Vous faites route jusqu'à Tolga [2|5 ► 1|5] Bon voyage !


 

Vers la voie de la guérison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Voie de la Navigation
» Expédition vers le Harad.
» Vidéotron offre les appels interurbains gratuits vers Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook