Partagez | .
 

 Problème hormonale [pv Cloud Harryson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Jeu 10 Nov - 18:14
Newbie

Messages : 446

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

10 novembre 2022

Le soleil n'est pour une fois pas la première chose qui te réveille ce matin. Evoli est intenable, elle ne tient pas en place. Tu mets ta tête sous l'oreiller en grognant un peu, souhaitant te reposer encore un peu, mais rien à faire. Tu te redresses et regarde l'heure, il est 9h. Tu soupires et regarde ton pokémon, ne comprenant pas trop son comportement. Certes elle est active habituellement mais elle n'a jamais agit comme ça. Ton malosse s'approche d'elle, commençant à la renifler et lui tourner autour. Au moment où il commence à monter sur elle tu attrapes ton petit pokémon.

Wow ! Pas de ça !

Tu regardes Evoli dans tes bras et comprend soudainement le problème, elle a ses chaleurs. Raaaah, pourquoi il fallait que ça arrive déjà ? Tu ne vas pas l'enfermer dans sa pokéball le temps que ça passe, elle n'y peut rien après tout. Tu regardes dans l'appartement, Cloud ne semble pas être encore réveillé. Il doit connaître mieux le sujet que toi, après tout c'est lui l'éleveur. Pour le moment tu peux seulement te contenter de la garder dans tes bras pour éviter un débordement, mais malheureusement il n'y a quasiment que des pokémons mâle dans cet appartement, et ils semblent avoir sentit les chaleurs de ta petite evoli femelle... Dès que la porte de la chambre du roux s'ouvre, tu te tournes vers lui pour le mettre au courant de la situation.


avatar
Dim 13 Nov - 17:57
Alcea

Messages : 356

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
22 Novembre 2022

Quelques mois sont passés et elle est restée avec toi tout ce temps et malgré tout... rien ne progresse de ton côté. A quel point es tu rancunier et borné ? Même toi tu l'ignore. Tu ne fais que soupirer dans ton lit bien emmitoufler sous ta couette. Tu finis par balancer ta couette à travers ta chambre. King grogne légèrement et essaye de sortir du guêpier dans lequel tu l'as mis. Tu ris doucement et va à son secours. Le chien te regarde droit dans les yeux avec son air sérieux en grognant légèrement avant de te sauter dessus pour te mordiller l'épaule. Tu souris et le caresse.

Désolé.

Dis tu avant de le reposer au sol et faire ton lit. Tu t'habille rapidement d'un sweat et d'un jean. Tu ouvres la porte de ta chambre et à la seconde où tu l'ouvre, la rose arrive l'air paniqué, son évoli dans les bras en train de dire rapidement quelques mots. Tu hausses un sourcil en la regardant. Tu n'as pas tout compris mais vu tous les mâles en train de faire des va et vients entre les jambes de la dresseuse et la petite évolie qui miaule dans tous les sens, la situation n'est pas si compliqué à comprendre.
Tu soupires un peu, toi qui voulait une journée tranquille. Raté. Tu roules des yeux et regarde Natsumi dans les yeux.

Ce n'est pas bien grave. La seule solution si tu ne veux pas qu'elle est de petits c'est de la mettre dans sa pokeball ou de l'enfermer dans une pièce le temps que ça passe. Ou tu apprends à tes mâles à se contrôler mais ça... c'est une méthode plus compliqué et je ne pense pas qu'elle fonctionne très bien. En tout cas, tu peux déjà faire passer un peu l'odeur des chaleurs en la lavant régulièrement.



ω When i can't dance, smile, laught or sing under the rain... I just walk and wait for the rainbow with my broken feelings.
avatar
Lun 14 Nov - 19:29
Newbie

Messages : 446

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

10 novembre 2022

Tu regardes ta petite Evoli, écoutant ce que te dis Cloud en même temps. Tu ne veux pas l'enfermer dans sa pokeball mais tu n'as pas trop le choix on dirait. Tu caresses ta bestiole en soupirant un peu.

- Désolé, tu n'y peux rien mais j'ai pas d'autre solution. Je te ferais sortir de temps en temps.

Tu rappelles ton pokemon dans sa pokeball, un peu déçu. Tu regardes ensuite Cloud.

- Désolé pour tout ça.

Tu vas dans la cuisine et prépare le petit déjeuné pour lui et pour toi aussi au passage. Tu prépares des gamelles pour les pokemon au passage. Tu ramènes le tout dans le salon avant de te laisser tomber sur le canapé. Déjà novembre, c'est bientôt l'anniversaire de l'éleveur. Tu le regardes du coin de l'oeil. Tu aimerais lui faire plaisir, mais tu ne sais pas quoi lui prendre. Tu ne peux décidément pas lui demander ce qu'il veut, la surprise serait gâché. Tu pourrais lui prendre un bijoux, une gourmette par exemple, un objet qu'il pourrait garder sur lui. Tu soupires et pose ta tête sur son épaule. Tant pis pour ta fierté.

- Est ce qu'il y aurait quelque chose qui te ferait plaisir ? Je veux dire... tu me parles pas beaucoup de toi.

Tu le regardes un peu, plongeant ton regard azur dans le sien.


avatar
Jeu 8 Déc - 13:52
Alcea

Messages : 356

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
22 Novembre 2022

Ce n'est rien. Au pire, on peut lui faire une place dans ma chambre et tu dormiras là le temps qu'elle a ses chaleurs. Ca me dérange pas plus que ça.

Dis tu sérieusement. C'est vrai que ce genre de situation est compliqué à gérer surtout quand il y a pas mal de pokemons mâles dans le coin. King encore est éduqué et sait très bien comment il doit agir mais Ebène est encore un peu jeune et ne sait pas se contrôler et tu suppose que c'est pareil pour les pokemons de la rose.
Tu la laisse vaquer à ses occupations tandis que tu glande littéralement. C'est vrai que tu ne fais plus grand chose depuis qu'elle est ici avec toi mais bon, ce n'est pas désagréable de vivre ainsi. Oubliant le goût de l'aventure que tu n'as plus eu depuis bien longtemps.
Tu regardes le plafond comme s'il pouvait t'apporter une réponse avant de sentir un poids sur ton épaule. C'est juste la Miss. Tu la laisse faire et ne bouge pas d'un poil.

Je n'aime pas parler de moi. Tu le sais très bien... Je ne suis pas aussi ouvert que toi. Mais ce n'est pas un défaut d'être ouvert... c'est plutôt mignon.

Dis tu avec un air un peu blasé avec une légère esquisse de sourire au coin de tes lèvres. Tu ne veux pas l'insulter manquerait plus que ça. Puis, tu l'as déjà bien insulter lors de votre première retrouvaille... c'est encore pire que roméo et juliette toute cette histoire entre vous. Mais tu laisse tout ça aller... ça t'apporte pas grand chose d'y réfléchir de trop.



ω When i can't dance, smile, laught or sing under the rain... I just walk and wait for the rainbow with my broken feelings.
avatar
Jeu 8 Déc - 23:59
Newbie

Messages : 446

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

22 novembre 2022

Tu ressens depuis quelques temps que Cloud est beaucoup moins retissant à tes gestes. Avant il se serait sûrement redresser pour changer de pièce au moment où tu aurais posé ta tête sur son épaule. Tu ne veux pas lui forcer la main, la décision vous concernant lui revient de droit, après tout qui es tu pour retourner dans sa vie après l'avoir détruite ? Un soupire franchit la commissure de tes lèvres contre ton gré. Tu écoutes l'éleveur parler d'une oreille distraite. C'est vrai que tu pourrais prendre la chambre de l'éleveur le temps que tout passe, mais tu ne veux pas lui prendre d'avantage de confort. Tu lui souris tendrement avant de lui répondre.

Ne t'inquiète pas, je la sortirais de temps en temps en la gardant dans mes bras...

Le silence ne tarde pas à revenir, tu ne bouges pas, lui non plus. Juste vous deux et le silence, rien d'autre. Tu fermes tes yeux, profitant du moment, du silence qui régnait, quelques fois brisé par le bruit de patte des pokémons sur le sol. Cloud finit par rompre son silence après ta question, il faut dire que tu t'attendais un peu à cette réponse. Il n'aime pas parler de lui, tu ne sais pas si c'est par manque de confiance ou si il déteste réellement parler de ça, mais tu ne diras rien, c'est son droit. Tu souris un peu à la remarque qu'il te fait, c'est vrai que tu es ouverte avec lui, mais il ignore qu'il y a des choses que tu ne peux tout simplement pas lui révéler, comme ton entretien avec cette femme qui t'a laissé son numéro de portable pour la joindre si tu souhaites retourner dans un groupe criminel. Tu secoues doucement ta tête, non, tu ne dois pas penser à elle. Tu te redresses légèrement, te mettant à califourchon sur Cloud pour pouvoir t'asseoir sur ses cuisses et être face à lui en même temps, un sourire gravé sur tes lèvres.

Je le suis seulement avec toi, car je sais que je peux te faire confiance. Tu aurais pu me dénoncer à la police quand tu voulais, mais tu ne l'as pas fait.

Tu colles doucement ton front contre le sien, laissant tes yeux entrouvert. Tu observes ses lèvres, tu as envie de t'en emparer mais tu ne sais pas si le moment est bien choisis. Tu préfères lui laisser le premier pas, de peur de briser ce moment.

Mais on sait tout les deux que tu ne peux pas avoir la même confiance en moi.


avatar
Ven 9 Déc - 14:14
Alcea

Messages : 356

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
22 Novembre 2022

Elle se rapproche à nouveau de toi. Tu la laisse faire, tout cela est devenu une habitude et tu commences à y prendre goût malgré tout ce que tu peux te dire. Tu aimes qu'elle soit là près de toi. Tu aimes le fait qu'elle soit si câline si féline. Tu aimes la manière dont elle te regarde et comment elle te caresse... le geste qu'elle fait pour relever légèrement sa mèche de cheveux rose qui lui arrive devant les yeux. Tout ce les mouvements qu'elle fait, tu les apprends par coeur et les observe comme hypnotiser. Tu restes silencieux à toutes ses demandes mais tu n'en penses pas moins et tu n'en mène pas large.
Doucement son front vient toucher le tiens, tu reste silencieux et la regarde. La confiance que tu as en elle est limité c'est la vérité. C'est tellement difficile de la croire à nouveau et pourtant tu le veux. Tu veux lui faire confiance mais tu reste réticent et méfiant. Tu te déteste d'être aussi contradictoire. Aussi con. Tu rages intérieurement d'être comme tu es aujourd'hui. Mais tu as changé et impossible de faire de retour en arrière...

Sentant le souffle de la belle sur ta peau, tu finis par passer tes mains autour de ses hanches et de coller tes lèvres contre les siennes. Dans ce silence quasi absolu, tu la rapproche contre toi davantage. Tu veux la sentir tout près. Profitant du moment tu ne l’interromprai pour rien au monde.



ω When i can't dance, smile, laught or sing under the rain... I just walk and wait for the rainbow with my broken feelings.
avatar
Ven 9 Déc - 16:57
Newbie

Messages : 446

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

22 novembre 2022

Ton regard plongé dans le sien, tu ignores combien de temps s'est écoulé avant qu'il se décide d'agir, comme si le temps s'était arrêté. Ses lèvres sur les tiennes te sortent de ta rêverie, un mince sourire se dessinant sur ton visage tandis que tu y répondais avec plaisir. Tu sens ses mains sur tes hanches, te rapprochant de lui, comme s'il avait peur que tu t'en ailles. Tu te blottis confortablement contre lui, profitant de sa présence, de sa proximité. Puis tu fermes tes yeux, respirant son odeur apaisante, rassurante. Tu caresses doucement son dos comme un geste naturel.

Depuis que tu es revenus, tu ne l'as pas vu repartir se taper d'autres filles. Tu pensais au départ qu'il acceptait tes caprices car il devait être en manque, mais il semble plus ouvert sur une éventualité à reprendre ce que tu as brisé par le passé. Tu te détestes tellement, tu te dis que quelqu'un comme lui ne mérite pas quelqu'un comme toi, non, il mérite beaucoup mieux. Tu recules un peu ton corps pour pouvoir regarder le visage de l'éleveur, posant doucement ta main sur la joue de ce dernier. Ton pouce vient doucement caresser ses lèvres, douces, sucrées. Tu soupires légèrement avant de nicher ta tête dans le creux de son coup.

On devrait te décerner une médaille pour réussir à supporter quelqu'un comme moi...

Un sourire se grave sur tes lèvres suite à ta réplique avant de déposer doucement tes lèvres sur son cou. Ame vous regarde, perché dans son coin, souriant un peu. Tu sais que ton pokémon est heureux pour toi, même si rien n'est encore aboutit à votre sujet.


avatar
Ven 9 Déc - 18:02
Alcea

Messages : 356

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
22 Novembre 2022

Elle ne se refuse jamais à toi, tu le sais que trop bien alors tu en profites. Tu sens les mains fines de la Miss glisser dans ton dos. Vos corps sont collés l'un à l'autre et cette douce chaleur t'envahit lentement. Tu es à l'aise avec elle et pour rien au monde tu voudrais la quitter. Tu profites de la jolie fille dans tes bras qui embrasse le creux de ton cou. Cela t'arrache un frisson et hérisse tous tes poils. Tu la regarde avec ses yeux de biches. Cet air qu'elle aborde entre la joie et la tristesse. Tu la trouve mignonne et triste à la fois, tu n'as pas envie de la voir ainsi... mais qu'est ce que tu peux y faire ? Elle se déteste et toi aussi tu la hais autant que tu l'aimes là est tout le dilemme. Mais, tu sais au fond de toi que cette haine n'est pas réelle. Tu l'a crée de toute pièce pour te réconforter, te rassurer... pour penser autre chose qu'à l'aimer.

Hm... ?

Dis tu faisant semblant de l'écouter. Ses cheveux chatouille doucement ton cou et tu respire lentement. Tu cale ta respiration sur la sienne et tu te laisse ainsi doucement bercer par cette douce synchronisation.



ω When i can't dance, smile, laught or sing under the rain... I just walk and wait for the rainbow with my broken feelings.
avatar
Dim 11 Déc - 11:39
Newbie

Messages : 446

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

22 novembre 2022

Tu frissonnes, ton regard plongé dans le tiens. Tu te perds dans son regard, comme envouté. Tu pourrais rester comme ça une éternité. Tu rougis un peu, détournant légèrement ton regard, en profitant pour te caler confortablement contre lui. Tu écoutes sa respiration, son rythme cardiaque, comme une douce berceuse. Tu as l'impression de vivre un rêve éveillé, toi qui pensait ne plus jamais le revoir. Tu ris un peu en entendant sa réponse, te montrant clairement qu'il ne t'avait pas écouté. Tu viens déposer doucement tes lèvres sur les siennes, une main venant se poser sur sa joue en même temps.

Je vais commencer à croire que tu écoutes que ce qui t'intéresse

Tu souris, caressant doucement ses lèvres avec ton pouce. Tu te rapproches d'avantage de lui, comme si tu avais peur qu'il disparaisse. Tu cales ta tête sur son épaule, en profitant pour déposer tes lèvres sur son cou subtilement. Tu fermes doucement tes yeux avant de redresser légèrement ta tête pour lui murmurer au creux de l'oreille.

Je tiens vraiment à toi Cloud... Et je ferais tout pour que tu n'ai plus à souffrir à nouveau... C'est une promesse.


avatar
Dim 11 Déc - 12:02
Alcea

Messages : 356

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
22 Novembre 2022

Tu hausse un peu les épaules à sa réponse et reprend les lèvres de ta belle contre les tiennes. Effectivement, tu n'écoute que ce que tu veux. Enfin... tu l'écoute mais fais semblant de ne pas comprendre plutôt car se rabaisser tout le temps ne doit pas être amusant, tu la laisse parler de tout cela dans le vide. Tu ne préfère ne plus écouter toutes les conneries qu'elle débite à la minute. Tu la regardes ensuite et sérieusement tout en ayant l'air distrait tu lui dis.

J'écoute que ce que j'ai envie d'entendre.

Puis elle t'arrache un nouveau frisson. Tu la hais de faire ça car cela te surprend toujours et surtout c'est ta putain de faiblesse. A chaque fois qu'elle le fait, tu peux sentir son malin plaisir en elle et dans son regard (ou pas, tu l'invente totalement).
Elle parle à nouveau dans un chuchotement. Elle veut vraiment que tu lui donne l'impossible... mais tu le sais que c'est possible, imbécile roux. Tu divague juste tout seul comme si ta vie n'était qu'un cauchemar et un véritable enfer alors que non. Bon, tu es tombé en dépression et a vu une ancienne amie mourir sous tes yeux mais quand même... Tu ne dois plus y repenser désormais. C'est terminé.
Tu ne réponds pas aux paroles de la rose... que dire à ça ? ▬ Ouai on remet ça !? ▬ non c'est pas possible que ça sois aussi simple. Et si ça l'était ? Cette éventualité défile depuis bien trop longtemps dans ton cerveau sans savoir si elle est véridique ou non. Tu te questionne et hésite encore sur a réponse à donner... tu ne sais plus trop quoi en pensé.



ω When i can't dance, smile, laught or sing under the rain... I just walk and wait for the rainbow with my broken feelings.
avatar
Dim 11 Déc - 13:46
Newbie

Messages : 446

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

22 novembre 2022

Il frissonne sous tes gestes mais reste silencieux. La seule qu'il a prononcé était une affirmation sur le fait qu'il entendait ce qu'il voulait. Tu cherches ce qu'il veut entendre pour le faire réagir. Tu plonges ton regard dans la profondeur ardente de ses yeux, cherchant des réponses. Tu veux qu'il soit heureux tout simplement, mais comment faire quand ce dernier essayait de se reconstruire une vie sans toi qui l'avait fait souffrir jusqu'à ce que tu reviennes briser tout ses efforts ? Tu soupires et colles ton front contre le sien, posant une de tes mains sur la sienne. Tu repenses à la fois où vous vous êtes revu pour la toute première fois à Alcea, il t'avait bien fait comprendre qu'il ne voulait plus de toi, ne s'étant pas gêné pour t'humilier. Mais il t'avait aussi dit quelque chose qui t'avait bien travaillé depuis.

Tu te souviens quand on s'est revue la première fois dans la forêt, après que j'ai essayé de te voler ton portefeuille ? Tu m'avais dis de me trouver un vrai métier... A vrai dire, j'y pense beaucoup depuis... Et je me demandais si tu ne voudrais pas que je t'aide à ouvrir ton élevage... Tu pourrais m'apprendre les bases de l'élevage, je pourrais également emprunter quelques livres pour m'améliorer. Je ne veux plus... être comme ça, je veux changer.

Tu le regardes avec un sérieux qui n'est pas très commun chez toi. Tu y penses depuis un moment, à arrêter ta vie de voleuse pour devenir éleveuse. De toute façon, tu n'as plus rien volé depuis un moment. Il y a juste cette femme, Asahina, qui t'as donné sa carte. Tu feras comme si rien de tout ça était arrivé. Tu es prête pour un nouveau départ, tu espères simplement que Cloud te soutiendra, même si ce dernier est loin d'être très expressif.


avatar
Dim 11 Déc - 14:17
Alcea

Messages : 356

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
22 Novembre 2022

Ah oui... quand vous vous êtes retrouvés. Tu avais été blessant, méchant... le passé venait te hanter à nouveau et tu ne pouvais pas le supporter. Tu ne pouvais pas la retrouver après toutes ces années gâchées à essayer de la retrouver. Tu étais trop paniqué, tu avais l'impression que ta vie tournait en rond comme si tes fantômes essayaient de te rendre fou. Tu voulais l'éloigner de toi, plus jamais la revoir et pourtant aujourd'hui, elle est dans tes bras prête à changer ce qu'elle est. Mais tu as peur qu'elle retombe dans ses mauvaises manies de filles mystérieuses et indomptables. Tu espères qu'elle est sincère... rien qu'un peu.

Vraiment ? Je pourrais t'apprendre un peu, je pense. Mais ça ne sera pas si simple, faut apprendre à observer les comportements, etc. Tu veux vraiment le faire ?

Tu lui parles sérieusement, tu ne veux pas perdre de temps avec quelqu'un qui abandonnera à la première difficulté mais elle a été assez têtue pour être avec toi tout ce temps alors peut-être qu'elle restera un peu plus. Peut-être qu'elle y arrivera mais tu ne seras pas doux et gentil, tu seras pédagogue mais si la même erreur se répète trop de fois, tu seras vite énervé car tu es devenu un peu caractériel avec le temps.
Tu soupires un peu et la regarde fatigué de tout ceci. De cette comédie que tu joues depuis très voir trop longtemps.



ω When i can't dance, smile, laught or sing under the rain... I just walk and wait for the rainbow with my broken feelings.
avatar
Dim 11 Déc - 15:01
Newbie

Messages : 446

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

22 novembre 2022

Un sourire ravie se dessine sur ton visage. Le fait que Cloud ne soit pas retissant à l'idée te rend heureuse. Tu vas lui prouver qu'il a eu raison de te faire confiance. Tu te redresses doucement, laissant les jambes de l'éleveur - sûrement endolorie vu le temps que tu as passé assise dessus - tranquille. Tu restes pourtant face à lui, passant tes bras derrière ton dos et te penchant un peu en avant pour lui voler à nouveau ses lèvres. Tu ne peux pas t'en passer, c'est comme une drogue pour toi, et cette drogue te permet de survivre, de te rendre compte que tu es vivante.

Je sais que ça ne sera pas simple, mais je t'ai dis que j'étais prête ! On commencera ça un autre jour, je te force pas à le faire aujourd'hui.

Tu lui souris, d'un sourire sincère. Tu te diriges vers la salle de bain pour aller prendre une douche, la journée est passé plutôt vite après tout. Tu restes une dizaine de minutes sous l'eau chaude, laissant un moment de répit au rouquin. Tu ne tardes pas à ressortir de la salle de bain en nuisette et avec une petite couverture douce pour te tenir chaud avec le froid hivernale arrivant. Tu t'installes dans le canapé et regarde l'éleveur, taquine.

Alors, qu'est ce que ça va te fait de prendre une ride en plus Papi Cloudy ? ~

Tu es joueuse, tu le cherches un peu, le trouvant un peu mou aujourd'hui. Tu veux le faire réagir, vous chamailler un peu comme avant. Tu sais que cette part de lui n'a pas disparue, il est toujours joueur. Tu te prépares à l'attaque du grand père, attendant un coussin dans ta figure, ou autre chose.


avatar
Dim 11 Déc - 15:48
Alcea

Messages : 356

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
22 Novembre 2022

Tu la regarde s'exciter toute seule avec un sourcil levé. Elle a l'air si heureuse d'une si toute petite nouvelle et elle file dans la salle de bain. Tu roule des yeux et la laisse sur son petit nuage qu'elle s'est fait. Rhaaaa, les femmes... tu ne les comprends définitivement pas ou du moins pas totalement. Bref, tu reprends tes activités qui ne sont ni constructives ni productives autant dire que tu glande activement.
Et tu entends des bruits de pas. Elle sort de la douche, radieuse comme si elle avait passé une super journée alors que vous êtes restés enfermer à discuter de tout et de rien. Mais peut-être qu'elle est simplement heureuse d'avoir enfin pu changer de manière de pensé. Ou du moins... rho puis t'en sais rien, tu ne vas pas te prendre la tête pour rien. Elle est heureuse c'est l'important point.

Tchhh...

Répond tu entre tes dents avant de lui jeter un coussin dans la figure. Tu la regarde mi vexer mi sérieux et avec ta jolie répartie tu lui répond sans tact.

Au moins, je n'ai pas le corps d'une ado pré-pubère.

Et toc dans ses dents. Elle te cherche, elle te trouve et plutôt facilement. Tu as toujours gardé cet aspect taquin quoique maintenant il se révèle un peu vexant et quelque fois méchant.



ω When i can't dance, smile, laught or sing under the rain... I just walk and wait for the rainbow with my broken feelings.
avatar
Dim 11 Déc - 16:20
Newbie

Messages : 446

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

22 novembre 2022

Comme tu l'avais prédis, le coussin dans la tronche. Tu souris amusé avant de rire un peu, gardant le coussin contre toi. Tu étais sûr qu'il avait encore ce coté taquin chez lui. Il te fait un petit bruit agacé avant de te répondre. Tu ouvres ta bouche, ne sachant pas quoi répondre, il vient juste de te rabaisser monumentalement. Tu gonfles tes joues, faisant mine de bouder. Il a gardé le coté taquin, mais beaucoup plus cru qu'avant. Alors tu décides d'entrer dans son jeu.

Je suis sûre que tu en as une aussi petite que ma poitrine, c'est à dire inexistante si on t'écoute !

Tu lui tires la langue et lui relance le coussin. Tu te laisseras pas marcher dessus, non, tu comptes bien répliquer. Tu sais que tu n'as pas un corps de déesse, mais lui non plus... enfin... peut-être un peu plus que toi. Tu rougis un peu, te maudissant, lâchant un petit "tchhh" comme il sait si bien les faire. Tu bougonnes dans ton coin quelques mots.

Je savais pas que tu étais attiré par les ados prépubère en attendant, pédophile.

Tu détournes ton regard, n'osant pas le regarder, tenant un coussin dans ton autre main pour être prête à riposter. Tu ne veux pas qu'il puisse voir tes rougeurs, car tu as beau le taquiner, tu ne peux pas lui résister.


avatar
Dim 11 Déc - 16:44
Alcea

Messages : 356

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
22 Novembre 2022

Tu vois la réaction de la rose et ris intérieurement. Elle est mignonne à être grincheuse ainsi. Puis, tu t'en fou si elle insulte ton corps, tu sais comment tu es. Irrésistible (ou pas). Mais tu dois bien avouer que ça te vexe quelques peu. Tu lèves les yeux et la regarde sérieusement avant de rattraper le coussin qu'elle te lance avec sa force de mouche. Puis, tu roules des yeux à nouveau.

Ah... ça tu ne sais pas en tout cas, personne ne s'en ai jamais plains.

Dis tu avec une once de fierté dans ta voix pour bien la mettre en colère un peu plus. Tu souris taquin et moqueur. Tu la regarde parler dans sa barbe disant des mots que tu ne comprends pas ou que tu préfère ignorer plutôt. Tu esquisse un léger sourire et la regarde bouder dans son coin.

Bah... c'est pas ma faute, si tu as oublié de grandir.

Tu lui lance doucement à nouveau le coussin et lui colle bien au visage. Tu souris et la regarde, elle est si naïve, mignonne et... elle est comme elle est. Rien ne te dérange chez elle. Y a juste toi et ton indécision constante qui te fait chier. Ouai.... tu t'énerve tout seul après toi même, c'est étrange mais t'es comme ça.



ω When i can't dance, smile, laught or sing under the rain... I just walk and wait for the rainbow with my broken feelings.
avatar
Dim 11 Déc - 18:04
Newbie

Messages : 446

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

22 novembre 2022

Tu ignores pourquoi ton coeur se serre subitement après ses paroles. Peut-être car tu sais que tu n'es pas sa première expérience, que plusieurs filles ont déjà eu le plaisir de passer une nuit ou plus avec lui. Tu baisses ta tête, tu ne peux t'en prendre qu'à toi après tout... Mais ça te fait mal, très mal. Tu n'écoutes même pas ce qu'il te dit par la suite, tu n'en as rien a faire. Un coussin sur ton visage te sort un peu de tes pensées. Tu regardes un peu Cloud, souriant, mais tu as besoin de changer d'air.

T'es qu'un idiot...

Tu te redresses pour aller dans la cuisine te prendre quelque chose à boire. Tu prends une cigarette et sort sur le balcon, tant pis si tu attrapes froids mais tu as besoin de penser à autre chose. Après tout c'est un fait et tu vas devoir t'y faire, oui il s'est tapé plein de meuf pendant que tu n'étais pas là. Tu grilles ta clope, Ame t'avait rejoint, assis sur la rembarde, te regardant. Tu caresses le haut de sa tête.

Je suis vraiment idiote d'être sortit comme ça... Mais d'imaginer Cloud avec quelqu'un d'autre me met hors de moi...

Tu es jalouse, et tu l'assumes complètement. Tu tiens à ton éleveur, et ça te déchire de l'imaginer dans un lit avec une autre fille. Tu sais que ça c'est produit et ça te met tout simplement hors de toi. Tu serres la rambarde, les larmes aux yeux. Tu n'es qu'une idiote.


avatar
Jeu 15 Déc - 14:39
Alcea

Messages : 356

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
22 Novembre 2022

Elle quitte la pièce en colère. Tu ne comprends pas le quart de ce qu'il vient de se produire. Tu soupires las et la laisse se calmer seule. Tu ne vois pas ce que tu as fais de mal. Si elle ne te supporte pas, elle a qu'à partir la porte est grande ouverte. C'est quoi ces réactions à la con !? Tu regardes le plafond avant de te lever et de te préparer un thé. Tu prépare aussi un chocolat chaud avec de la chantilly par dessus et tu vas voir sur le balcon une tasse dans chaque main. Tu dépose doucement la tasse de chocolat sur la rambarde tandis que tu touille doucement ton thé au citron silencieux. Tu es toujours aussi protecteur et attentionné même si tu es trop franc et brutal. Il y a toujours cette douceur en toi que tu n'as jamais perdu. Tu la montre juste moins qu'avant... tu es juste moins démonstratif et plus renfermé. C'est ainsi faut s'y habituer.
Tu laisse le chocolat sur la rambarde et entre dans le salon ton thé à la main. Tu bois une gorgée de l'eau chaude citronné en faisant attention a bien enlevé la cuillère avant. Tu vas ensuite t'allonger sur ton canapé avec ta tasse dans la main et tu souffles doucement dessus comme si de rien était.



ω When i can't dance, smile, laught or sing under the rain... I just walk and wait for the rainbow with my broken feelings.
avatar
Jeu 15 Déc - 15:34
Newbie

Messages : 446

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

22 novembre 2022

Un frisson te parcours le corps. Il fait vraiment froid dehors, mais tu avais besoin de prendre tes distances, le temps que ta jalousie se calme. Tu entends des pas venir vers toi, te doutant qu'il doit s'agir de l'éleveur. Tu n'oses pas te retourner, ne voulant pas qu'il puisse voir tes yeux larmoyant. Tu le vois poser une tasse de chocolat chaud avec de la chantilly sur la rambarde. Tu es un peu surprise, ne t'y attendant pas, et puis tu adores le chocolat chaud avec de la chantilly. Il reste quelques instant à côté de toi, touillant sa boisson avant de retourner à l'intérieur.

Tu prends timidement la tasse pour te réchauffer tes mains avant de retourner à l'intérieur, voyant Cloud allongé dans le canapé, touillant son thé. Tu mordilles ta lèvre, hésitante. Est-ce que tu peux t'installer à ses côtés l'air de rien ? Il a sûrement pas compris ta réaction. Tu prends alors place sur le bord du canapé, buvant une gorgé de ta tasse.

Merci pour le chocolat chaud...

Tu détournes ton regard, honteuse. Tu respires un grand coup avant de reprendre la parole.

Désolé pour ma réaction... C'est ce que tu as dis avant... Ça m'a rendu jalouse et j'ai préféré sortir pour ne pas te le montrer...

Tu restes dos à lui, rougissant un peu. Ouais, tu as hontes, il doit sûrement te trouver ridicule en ce moment même, d'où le pourquoi tu n'oses pas le regarder.


avatar
Jeu 15 Déc - 15:55
Alcea

Messages : 356

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
22 Novembre 2022

Tu la regarde silencieux puis tu te concentre à nouveau sur ton thé. Tu souffle doucement dessus tandis que la rose s'assoit au bout du canapé loin de toi. Elle te remercie et tu la regarde un peu avant de boire une gorgée de ta tasse. Puis, elle est sincère et commence à déballer ce qu'elle a sur le coeur. Ce n'est pas grand chose pour toi, c'est rien au final ce qu'elle te raconte mais ça l'emmerde beaucoup. Pourtant, c'est comme ça, c'est la vie. Tu soupires légèrement et tu te rapproche d'elle alors qu'elle est de dos. Tu embrasse son épaule et pose ta tête dessus doucement. Ta touffe de cheveux rouge virant au roux (oui tu vas devoir refaire une couleur) doit lui chatouiller le cou. Et tu restes silencieux... que dire à ça ? Elle est jalouse, c'est son problème pas le tien. C'est à elle de l'assumer pas à toi. Le monde tourne comme ça voilà. Elle a un comportement d'enfant c'est ainsi... tu t'y es habituée depuis les quelques mois qu'elle a passé avec toi. Puis, ça ne te dérange pas plus que ça... tant qu'elle ne fait pas de conneries ça te va.



ω When i can't dance, smile, laught or sing under the rain... I just walk and wait for the rainbow with my broken feelings.
avatar
Jeu 15 Déc - 16:09
Newbie

Messages : 446

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

22 novembre 2022

Tu n'oses plus faire le moindre mouvement, écoutant le silence régnant dans le salon. Silence rompu par un soupir du roux, sûrement ennuyé par ce que tu viens de raconter. Tu sens le canapé bouger, signe que l'éleveur était en mouvement. Il arrive derrière toi et ses lèvres se pose doucement sur ton épaule. Tu le sens poser sa tête sur ton épaule, mais ses mèches de cheveux commence à te chatouiller un peu. Tu frisonnes un peu avant de sourire tendrement. Tu tournes doucement ta tête vers lui pour déposer tes lèvres sur le coin de sa lèvre, ne pouvant pas les atteindre où il est placé.

Désolé... Tu dois me trouver vraiment ridicule avec mes caprices...

Tu caresses doucement sa joue avant de remonter doucement ta main dans sa chevelure flamboyante. Tu devrais lui faire confiance, oublier les conquêtes qu'il a eu par le passé. Pour le moment il montre qu'il tient à toi, tu ne penses pas qu'il irait chercher quelqu'un d'autre. Depuis que tu es ici, il n'est pas retourné voir ses conquêtes d'un soir. Tu déposes doucement ta tasse sur le côté pour te tourner et lui faire face, l'enlaçant doucement pendant que tu lui voles ses lèvres, passant doucement ta langue sur la commissure de ses lèvres pour lui demander l'accès. Tu te sens tellement bien à ses côtés, tu ne pensais pas pouvoir revivre ça un jour.


avatar
Jeu 15 Déc - 16:35
Alcea

Messages : 356

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
22 Novembre 2022

Tu la laisse faire, elle doit être calmer maintenant. Tu sais que tu n'as rien besoin de dire un mot pour la calmer et l'apaiser. Puis, tu n'aimes pas parler pour ne rien dire. Suffit juste de montrer par des gestes ce que tu ressens. C'est plus simple moins prise de tête et ça marche quasi tout le temps. C'est pour ça que tu veux rester ainsi et que ça te dérange pas d'avoir changer.
Vos regards se croisent quand elle te fait face et elle t'embrasse doucement. Tu réponds au baiser passant tes mains dans son dos et sur sa taille. Tu lui donne l'accès à ta bouche et tu profite de la présence de la rose à tes côtés. C'est vrai que ça t'avais manqué tout ça... qu'elle t'avait manqué malgré tout le mal qu'elle t'a fait. Mais cette raison obscur qu'est l'amour t'empêche de lui en vouloir. C'est horrible et magnifique à la fois... tu ne peux t'empêcher que ça te pourris et te pousse à être plus fort. C'est trop con l'amour et compliqué... c'est un putain de sentiment qui te poursuivra toute ta vie et qui fera en sorte de te pourrir mais tu veux le transformer en autre chose... quelque chose qui te plaît, te fais du bien et te fais oublier tout le reste.



ω When i can't dance, smile, laught or sing under the rain... I just walk and wait for the rainbow with my broken feelings.
avatar
Jeu 15 Déc - 19:38
Newbie

Messages : 446

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

22 novembre 2022

Tu souris, approfondissant le baiser doucement. Tu finis par te séparer de lui, à bout de souffle, le regardant avec tendresse. Tu caresses doucement sa joue, tu aimes tout chez lui, malgré le fait qu'il a changé. Tu te cales contre lui, nichant ton visage dans le creux de son cou. Tu passes ta main sur le pendentif que Cloud t'avait offert à Oliville à Johto avec une améthyste dessus, ta pierre préférée. Tu embrasses doucement ton cou avant de lui laisser un léger suçon. Tu te sépare doucement de lui avec un sourire joueur pour récupérer ta tasse de chocolat chaud, plus si chaud que ça maintenant. Tu finis ta tasse et va la nettoyer dans la cuisine avant de retourner rejoindre Cloud dans le salon. Tu t'installes à côté de lui, tu es d'humeur joueuse, ayant envie d'attirer son attention.

Tu te mets à quatre patte et avance vers lui, féline. Tu poses une main sur son torse et tes lèvres sur les siennes. Tu t'assois en restant face à lui, approchant doucement ton visage du sien pour mordiller son oreille et lui murmurer doucement.

Je te prouverais que je suis meilleure que toute les filles que tu as vu jusqu'à maintenant ~

Tu ignores comment il va le prendre, mais au moins c'est dit. Tu as envie de lui, mais tu ne peux pas lui dire que tu l'aimes, sachant qu'il a besoin de temps. Mais tu sais qu'il ne serait pas contre ce genre de relation en attendant de trouver une réponse.


avatar
Ven 16 Déc - 0:09
Alcea

Messages : 356

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur
22 Novembre 2022

Tu l'embrasse aussi passionnément qu'elle. Tu reprends doucement ton souffle et la laisse faire. Elle est féline, joueuse et très entreprenante, ça se voit. Tu pensais que c'était la évolie qui était en chaleur mais apparemment sa dresseuse n'est pas mal non plus. Tu la regarde silencieux tandis qu'elle fait des aller-retour dans ton appartement. Tu esquisse un semblant de sourire alors qu'elle revient à la charge. Tu la regarde, elle te surprend un peu à faire tout cela... elle te perturbe quelque peu mais ça ne te gêne pas autant que ça. Tu la regardes dans les yeux... qu'est que tu peux lui répondre à ça ? Tu te mords la lèvre inférieure ne sachant pas trop quoi répondre. Tu sais qu'elle a des sentiments pour toi... et c'est mal de le faire dans ces cas là... mais en même temps, elle te chauffe la bougresse... et ton cerveau surchauffe, tu te perds dans tes pensées en quelques secondes qui te semblent une éternité. Que faire ? Que dire ? Tu essaye de reprendre tes esprits mais elle te met un peu au pied du mur et te confronte à la réalité. Jusque là tu avais fuis la réponse que tu voulais lui donner... maintenant que faire ?

...

Silence troublant pour toi... Les mots ne sortent pas. Mais pour une fois, Cloud Harryson... pourquoi ou grand pourquoi... tu serais pas simple ? Juste honnête envers toi même et faire taire ton cerveau. Juste une fois dans ta vie... ferme la gueule de la raison pour que le coeur l'emporte et tout seras plus simple.
Tu prends une profonde inspiration puis tu la regarde un peu désespéré une main dans tes cheveux rouge/roux. Tu es dans une détresse totale... alors que tout est si simple quand tu la regarde dans les yeux. Elle veut juste être avec toi et continuer une vie avec toi.
Fais chier Cloud Harryson. Ton sang ne fais qu'un tour et tu l'embrasse oubliant tout ce qu'il y a autour de toi. Tu deviens sauvage et envoie valser le haut de la rose qui te gêne. Tu la renverse et la domine de tout ton long. Elle est à ta merci...

Doucement tu pose ta tête sur l'oreiller près de l'oreille de la rose. Tu embrasse son cou et murmure lentement ces quelques mots tout en la prenant contre toi. Ton corps entier tremble... tu veux pas lui faire de mal... tu as peur...

Je... je te hais Natsumi Raven... ▬ tu marques une pose un peu trop longue ▬ de me rendre fou... d'envoyer en l'air tout ce qui est compliqué pour le rendre si simple... ▬ tu resserre ton étreinte autour d'elle, ton torse coller à sa poitrine ▬ ... je... ▬ ton cœur s'accélère et tu l'entends battre dans ta cage thoracique, tu embrasse doucement le creux de son cou et cache ton visage dans sa jolie chevelure rose et ton corps écrase le sien mais tu as besoin de la sentir près de toi ▬ Tu es... la personne la plus précieuse que je n'ai jamais eu... ▬ tu te retiens encore mais tu soupires légèrement et finis par lâcher dans un souffle quasi inaudible ▬ Je t'aime...

Ton corps entier tremble, tenir la chose la plus précieuse à tes yeux dans tes bras te fait peur et en même temps... cela te procure le bonheur que tu voulais avoir avec elle. Ton visage caché contre ce stupide oreiller et tu t'enivre de son odeur tout en la maintenant contre ton corps. Ton cœur ne casse de s'emballer, on dirait un stupide collégien mais tu avais pas dis ces mots depuis si longtemps que maintenant ils te font peur et frémir. Tu as peur de ne plus savoir comment aimer... tu as changé pour le meilleur comme pour le pire... tu espères qu'elle pourra l'accepter et te pardonner de tes futurs conneries. Tu veux juste que cette fois, elle reste avec toi... ne t'abandonne plus comme tes parents l'ont fait... car cette fois tu risquerais de pas t'en relever.



ω When i can't dance, smile, laught or sing under the rain... I just walk and wait for the rainbow with my broken feelings.
avatar
Ven 16 Déc - 0:46
Newbie

Messages : 446

Casier judiciaire
Statut: Citoyen anonyme
Jauge criminalité:
0/100  (0/100)

Voir le profil de l'utilisateur

22 novembre 2022

Tu restes auprès de Cloud, ce dernier semble un peu perdu. Peut-être que tu devrais arrêter ton petit jeu ici, ayant peur de le faire souffrir avec tes caprices. Mais, alors que tu ne t'y attendais pas, tu sens ses lèvres se poser contre les tiennes, désespérée. Tu écarquilles un peu tes yeux de surprise, ne s'attendant pas à ce qu'il agisse aussi rapidement. Il fini par enlever ton haut et te dominer, te faisant rougir un peu. Tu poses ta main sur sa joue et la caresse doucement, comme pour l'encourager. Mais à quoi exactement ? Tu ne le sais pas toi même, mais tu vois bien dans ses yeux qu'il n'a pas pleinement confiance en ce qu'il fait, du moins, c'est ce que tu penses déceler dans son regard.

Puis, son visage descend, se posant à côté du tiens, ses lèvres venant caresser ton cou, t'arrachant un frisson au passage. Ton rythme cardiaque s'accélère, tu as l'impression de devenir folle. Puis, ses bras protecteurs t'enlacent, te serrant contre lui comme s'il avait peur de te perdre. Tu le sens trembler, et tu te sens mal de le voir dans cet état. Tu allais dire quelque chose mais t'interrompt en l'entendant prendre la parole.

Ton coeur se serre un peu quand il te dit qu'il te hait, laissant un blanc planer pendant un moment. Tu fermes tes yeux, tu sais qu'il te déteste après tout ce que tu lui as fais, tu ignores si tu pourras te faire pardonner un jour. Mais il continue à parler, et tu te doutes que sa phrase n'était pas terminée, qu'il cherchait ses mots. Il te serre encore plus contre lui, ta poitrine plaquée contre son torse. Ton coeur bas tellement vite que tu ignores si c'est le tien ou celui de Cloud que tu ressens. Puis, son visage vient se cacher dans ta chevelure rose, et il t'ouvre finalement son coeur, tout ce qu'il garde pour lui depuis tant de temps. Quand il t'avoue que tu es la personne la plus précieuse qu'il n'ai jamais eu, ton coeur accéléra rapidement ses battements, jusqu'à ce qu'il prononce les mots que tu attendais depuis tant de temps. Ton coeur rate un battement, tu le sens trembler contre lui. Il semble tellement fragile en ce moment même, ayant casser sa carapace pour te dire tout ce qu'il avait sur le coeur. Tu passes ta main sur ton visage en sentant quelque chose d'humide. Des larmes ? Tu n'es pas triste pourtant, bien au contraire, tu es tellement heureuse en ce moment même. Un immense sourire se dessine sur ton visage et tu réponds à son étreinte, les larmes continuant de rouler le long de tes joues.

Cloud je... Merci...

Tu ne trouves pas les mots, tu ne sais pas vraiment quoi lui dire, mais ton merci est remplit de sincérité. Tu te sens mieux maintenant, le fait qu'il t'ait dit tout ça prouve qu'il t'accorde à nouveau ne serait-ce qu'un peu de confiance, et ça te rend heureuse. Tu tournes ton visage vers le sien, déposant tes lèvres sur les siennes.

Je t'aime aussi Cloud... Si je pouvais acheter une machine à remonter le temps la première chose que je ferais c'est revenir au moment où j'ai merdé... Je m'en voudrais toute ma vie pour ce que je t'ai fais, pour toute les souffrances que tu as dû endurer à cause de moi...

Tes larmes ne s'estompent pas, mêlant à la fois joie et culpabilité. Tu t'agrippes à lui, de peur qu'il disparaisse. Tu te blottis contre lui, tremblant à ton tour.

Je sais que même après tout ce que tu viens de me dire, tu auras besoin de temps. Je serais patiente, jusqu'à ce que tu puisses me redire ce que tu viens de me dire plus souvent. Je t'aime Cloud, et plus rien ne se mettra entre nous, je te le promet.

Tu souris tendrement, séchant les dernières larmes s'étant échapper de ton regard bleu océan. Tu caresses doucement ses cheveux, comme si ce geste pouvait apaiser les tremblements de l'éleveur. Tu as envie de lui montrer que tu tiens à lui, et que tu ne referais pas la même erreur de l'abandonner. Non, cette fois tu lui feras confiance et tu ne garderas plus tes problèmes pour toi toute seule. Vous êtes deux désormais, tu n'es plus toute seule.


Contenu sponsorisé


 

Problème hormonale [pv Cloud Harryson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Vente d'un oiseau [Cloud Harryson]
» Cloud Harryson, éleveur ~
» J'ai besoin d'aide... [Pv Cloud Harryson]
» Baptême de Wild Cloud
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Reborn :: 
Récré
 :: Bazar :: Archives RP
-
Liens utiles
Guide pour bien débuter
Contexte
Carte
CGU
Fonctionnement
Métiers
Avatar utilisés
Staff et crédit
Partenaires
Top-Partenaire

Facebook